CENTRES D AIDE AUX PERSONNES BICOMMUNAUTAIRE (S) CENTRA VOOR ALGEMEEN WELZIJNSWERK

Maat: px
Weergave met pagina beginnen:

Download "CENTRES D AIDE AUX PERSONNES BICOMMUNAUTAIRE (S) CENTRA VOOR ALGEMEEN WELZIJNSWERK"

Transcriptie

1 CENTRES D AIDE AUX PERSONNES BICOMMUNAUTAIRE (S) CENTRA VOOR ALGEMEEN WELZIJNSWERK

2 EDITO Présenter au public les Centres d aide aux personnes relève à chaque fois d un défi tant ils représentent une diversité et une richesse d actions. Chacun des centres, en fonction de ses spécificités, de ses ressources, de son quartier et de son public, a développé des actions qui lui sont propres mais qui, à chaque fois, représentent des réponses à des besoins profonds (et parfois urgents! ) des publics concernés. Ici une maison de quartier va veiller à assurer dans un quartier des activités collectives qui vont permettre de rompre l isolement des plus fragilisés; là, un centre social va proposer une aide sociale individualisée; ailleurs encore, ce seront des services juridiques, des services de médiation de dettes ou encore de l aide alimentaire. Un autre développe une action communautaire autour des écoles de devoirs ou des ateliers d expression et de créativité. Mais, partout, cette diversité reflète un pan de notre société, des manques criants que vivent certains, des besoins de solidarité que vivent les près de 30 % de Bruxellois qui vivent sous le seuil de pauvreté. Cette diversité est pourtant regroupée dans une fédération dynamique. Cette diversité a aussi trouvé un fondement légal dans le cadre de l ordonnance du 7 novembre 2002 et dont les récents arrêtés d application ont permis de solidifier les équipes et de renforcer les moyens. Aujourd hui il vous est proposé à travers cette brochure de découvrir ce secteur dans ses différents volets d activité. Dans les pages qui suivent vous retrouvez chacune des associations qui se présente et montre ses actions. Et à travers cette multiplicité, vous retrouverez très certainement une unité, celle de l engagement pour chacun et de la solidarité pour tous. 2 Les Ministres membres du Collège réuni compétents pour l Aide aux personnes

3 LA FEDERATION DES CENTRES DE SERVICE SOCIAL BICOMMUNAUTAIRES Au cours de son histoire, la FCSS (Fédération des Centres de Service Social) s est adaptée aux changements institutionnels qu a connus notre pays. A sa création, en juin 1970, les objectifs de la Fédération nationale des Services Sociaux sont les suivants : grouper les services sociaux reconnus et agréés, coordonner leurs activités et contribuer à leur développement, défendre leurs intérêts et les représenter, contribuer au travail de recherche en matière de service social et à la formation permanente du personnel, participer à l élaboration de la politique sociale. Ces missions restent fondamentalement les mêmes aujourd hui. En 1976, sont créées une centrale bruxelloise et une centrale wallonne de la Fédération Nationale des Services Sociaux. Le fait régional est donc pris en compte pour s adapter aux changements institutionnels. En 1980, la Fédération Nationale des Services Sociaux devient la Fédération des Centres de Service Social. Au fil des années, la spécificité des Centres de Service Social bicommunautaires sera mieux prise en compte, jusqu à la création, en 1997, de la Fédération des Centres de Service Social Bicommunautaires (FCSSB). Celle-ci regroupe sept Centres privés et deux Centres mutuellistes. Ce dernier point constitue une des spécificités du secteur bicommunautaire, qui regroupe des services institutionnellement différents en mettant l accent sur la communauté de leurs pratiques et de leurs préoccupations. Outre sa propre structure d asbl (Conseil d Administration et Assemblée Générale), la Fédération des Centres de Service Social Bicommunautaires assume un rôle important au sein des structures de la FCSS : la Section Bruxelloise est présidée par une représentante du secteur bicommunautaire bruxellois. L Inter-Centres CAP est également représenté au Bureau et au Conseil d Administration de la FCSS. 3

4 MISSIONS DES CENTRES Les Centres d Aide aux Personnes sont accessibles à tout un chacun, gratuitement, quelle que soit son appartenance philosophique, idéologique ou religieuse, quelle que soit sa nationalité ou son orientation sexuelle. Les Centres se caractérisent par une aide sociale généraliste et peuvent développer des services spécifiques, tant de proximité qu à destination d une population particulière. La personne y est toujours considérée dans sa globalité, son contexte et son système de vie, en veillant à sa participation dans la recherche de solutions. Les Centres offrent «à toute personne qui en fait la demande, un premier accueil, une analyse de sa situation, une orientation, un accompagnement et un suivi pour favoriser le développement du lien social et un meilleur accès de la personne aux équipements collectifs et à ses droits fondamentaux, en sollicitant ses capacités propres, par des actions collectives, communautaires ou individuelles...» Ordonnance relative aux centres et services d aide aux personnes, Chapitre Ier, Article 3, 2 a)

5 L INTER-CENTRES L Inter-Centres CAP est né en octobre Les expériences antérieures très positives des Inter-Centres CASG (Bruxellois monocommunautaire) et wallon ont incité la FCSSB à réunir de la même manière les coordinateurs et des travailleurs de terrain, pour aborder ensemble aussi bien des problématiques professionnelles qu organisationnelles ou légales, mieux se connaître et collaborer, comparer des expériences. Le secteur bicommunautaire était à ce moment en pleine réorganisation, d une part avec l attente de l Ordonnance-Cadre (votée fin octobre 2002) qui devait régir le secteur d une manière nouvelle et modernisée et d autre part avec l application des Accords du non-marchand de Une des première missions à laquelle s est attelé l Inter-Centres à sa création était la réalisation d une brochure de présentation des CAP, qui fut finalisée en Vous avez aujourd hui sous les yeux une version revue, corrigée et réadaptée de cette première brochure. Outre un travail de renforcement de la cohésion du secteur et de sa visibilité, l Inter-Centres se donne pour mission de mettre en place les outils permettant d identifier les différents intervenants politiques, administratifs et associatifs concernés par les problématiques sociales des usagers. Les Centres d Aide aux Personnes veulent assurer collectivement leur rôle de révélateur des problèmes et des dysfonctionnements existant dans la société. L Inter-Centres est aussi et ce n est pas son moindre rôle un soutien et un lieu d échange pour les travailleurs sociaux, qui ont l occasion de communiquer entre eux à propos de leurs pratiques professionnelles et des difficultés qu ils rencontrent ou des questions qu ils se posent. 5

6 6

7 8 MAISONS DE QUARTIER Place Ste-Catherine, Bruxelles 12 CENTRE D ACCUEIL SOCIAL ABBE FROIDURE Rue Américaine, Bruxelles FONDATION POUR L ASSISTANCE MORALE AUX DÉTENUS Rue de Bordeaux, 62A Bruxelles CENTRE DE SERVICE SOCIAL «LA PORTE VERTE» Rue Haeck, 44A Bruxelles 24 SOLIDARITÉ SOCIALISTE Rue de Parme, Bruxelles 26 EUROMUT MUTUALITE LIBRE Rue Léon Theodor, Bruxelles 30 PARTENAMUT MUTUALITÉ LIBRE Boulevard Anspach, Bruxelles 32 SERVICES SOCIAUX DES QUARTIERS-1030 Rue de la Poste, Bruxelles 34 CENTRE SOCIAL PROTESTANT Rue Cans, Bruxelles 38 CAP BRABANTIA CAW Rue de la Charité, Bruxelles 7

8 INFORMATIONS PRATIQUES Place Ste-Catherine, Bruxelles Tél. : 02/ Fax : 02/ Site Web: Maisons de Quartier Centres d animations sociales de quartier Heures d ouverture : Du lundi au vendredi de 9h à 17h Permanences : Variables selon les Centres mais au minimum 6h/semaine Visites à domicile Entretiens sur rendez-vous Facilités d accès Métro : station «Sainte-Catherine» Les Maisons de Quartier sont 9 espaces d accueil et de loisirs, offrant action sociale, services de proximité et activités socioculturelles aux habitants de la Ville de Bruxelles. L objectif majeur des Maisons de Quartier (anciennement «Les Centres de Contact de Bruxelles» a.s.b.l créée en 1972) consiste à lutter contre l isolement et la solitude des personnes fragilisées : personnes isolées, défavorisées, chômeurs, personnes âgées ou moins valides 8 L équipe à votre service Un directeur général Une coordinatrice projets Une coordinatrice sociale et animation Sept assistant(e)s sociaux(ales) Six animateurs (trices) Une dizaine de préposé(e)s à l accueil Les publics accueillis Toute personne qui habite le territoire de la Ville de Bruxelles

9 Nos actions sociales L aide individuelle Permanences : Variables selon les Centres mais au minimum 6h/semaine. Entretiens sur rendez-vous et visites à domicile L action collective et l action communautaire Animations diverses, ateliers cuisine, dessin, yoga, contes, gym douce, bien-être, repas, etc. Cette liste n est pas exhaustive car les activités varient en fonction des quartiers et des demandes. Plan Isolement Projet volontariat Seniors allochtones La mémoire du quartier, etc. Nos projets sont nombreux et variés. Les quartiers sont très différents et les besoins et synergies aussi. Pour plus de renseignements, renseignez-vous auprès de la Maison de Quartier de votre choix. Travail de réseau Participation aux 7 coordinations sociales de la Ville de Bruxelles (Marolles, Senne, Laeken-sud, Nord-est, Needer-Over-Hembeek, Laeken-nord, Quartier nord) et certains sous-groupes Le terrain d action des Maisons de Quartier s étend sur le territoire de Bruxelles où sont situées neuf implantations, chacune couvrant un quartier bien déterminé. Nous les présentons pages suivantes. 9

10 INFORMATIONS PRATIQUES La Maison de Quartier Buanderie Quartier de la Senne et des Fabriques La Maison de Quartier de Haren Quartier de Haren La Maison de Quartier de Mellery Laeken sud La Maison de Quartier Modèle Laeken Nord La Maison de Quartier Millénaire Quartier Nord La Maison de Quartier Querelle Quartier des Marolles La Maison de Quartier Rossignol Neder-Over-Heembeek La Maison de Quartier Nord-est Quartier des Squares au Nord-est L Espace S Laeken 10

11 Rue de la Buanderie, Bruxelles Tél.: 02/ Fax : 02/ Accès : Bus 46 (arrêt Buanderie) - Prémétro (arrêt Anneessens) Rue Cortenbach, Bruxelles Tél. & Fax : 02/ Accès : Bus 54 (arrêt Cortenbach) Rue Mathieu Desmaré, Bruxelles Tél. & Fax : 02/ Accès : Bus 53 (arrêt Artistes) - Trams 51 et 94 (arrêt0 Clémentine) Métro 1A (arrêt Bockstael sortie vers rue des Artistes) Cité Modèle annexe bloc Bruxelles Tél. : 02/ Fax : 02/ Accès : Bus 84 et 89 (arrêt Roi Baudouin) Métro 1A (arrêt Roi Baudouin) Chaussée d Anvers, 150a 1000 Bruxelles Tél. & Fax : 02/ Accès : Bus 14, 47 et 57 (arrêt W.T.C.) Rue du Lavoir, Bruxelles Tél. & Fax : 02/ Accès : Bus 27 et 48 (arrêt Place du Jeu de Balle) - Prémétro (arrêt Lemonnier) Chemin du Rossignol 18/ Bruxelles Tél.: 02/ Fax : 02/ Accès : Bus 47 et 53 (arrêt Peter Benoît) Rue Van Campenhout, Bruxelles Tél.: 02/ Accès : Bus 63 (arrêt Marguerite) Rue de la Comtesse de Flandre, Bruxelles Tél. & Fax : 02/ Accès : Bus 49, 53 et 89 (arrêt Bockstael) - Trams 81 et 94 (arrêt Clémentine) Métro 1A (arrêt Bockstael) 11

12 INFORMATIONS PRATIQUES Rue Américaine, Ixelles Tél. : 02/ Fax : 02/ Site Web: Centre d Accueil Social Abbé Froidure Le service social est situé entre Ma Campagne et la Place du Châtelain. Franchir la grande porte jaune des Petits Riens et se présenter à l accueil Heures d ouverture : Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 Les Mardi, jeudi et vendredi de 13h à 16h30 Facilités d accès Tram : 81 (arrêt Trinité) 92 (arrêt Ma Campagne) 94 (arrêt Lesbroussart) Bus : 54 (arrêt Trinité) 60 (arrêt Washington) L équipe à votre service Un coordinateur Quatre assistantes sociales Un juriste Une dizaine de bénévoles Les publics accueillis Le centre accueille toute personne en difficulté, sans distinction aucune. 12

13 Nos actions sociales L aide individuelle Service social polyvalent Le service s adresse à toute personne en difficulté relationnelle, matérielle ou administrative. Il propose un accompagnement social et réoriente les personnes, si nécessaire, vers des services spécialisés. Service juridique Le service propose un accompagnement dans les démarches juridiques, des conseils et une réorientation, si nécessaire, vers des services spécialisés. Uniquement sur rendez-vous (téléphoner pendant les permanences du Centre) Service de médiation de dettes Le service propose une médiation avec les créanciers et une guidance budgétaire pour toute personne en situation d endettement ou de surendettement. Uniquement sur rendez-vous (téléphoner pendant les permanences du Centre). Epicerie sociale L épicerie sociale s adresse aux personnes suivies par le service de médiation de dettes du Centre. Elle propose des produits de consommation de base à des prix inférieurs au marché. Elle est accessible pendant deux mois, le temps pour la personne de retrouver un équilibre budgétaire. Ces deux mois sont renouvelables deux fois dans des conditions exceptionnelles. Aide matérielle et alimentaire Une aide matérielle est offerte aux personnes en cas d urgence. Une participation financière de 60 % du prix affiché dans les magasins des Petits Riens est demandée. Une aide alimentaire, sous forme de repas ou de colis, est offerte aux personnes en cas d urgence. Les colis sont distribués à Schaerbeek. Une petite participation financière est demandée. L urgence relève de l appréciation du Centre. Pour bénéficier de ces aides, il faut s adresser aux permanences du Centre 13

14 INFORMATIONS PRATIQUES CENTRE D ACCUEIL SOCIAL ABBE FROIDURE Les fondements du service social remontent loin, puisque dans les années 50, l Abbé Froidure avait déjà structuré autour de lui, avec deux assistantes sociales et des bénévoles, une aide individualisée ainsi qu un soutien matériel. A l époque, une assistante sociale de la maison s occupait également du suivi des enfants placés dans les homes. Au décès de l Abbé Froidure, toutes ces associations furent mises en autonomie, avec leur structure propre, et fédérées au sein de la Fédération Abbé Froidure. Le service social d aide aux familles fut rattaché aux Petits Riens. Fin des années 70, il obtint la reconnaissance et l agrément du Ministère de la Famille de l époque qui, de par ses ordonnances et missions, lui donna une nouvelle impulsion. Le service de médiation de dettes du Centre est agréé par la Cocom depuis le 1er janvier

15 Nos actions sociales Les actions et services collectifs Ecole de devoirs L école de devoirs s adresse aux enfants de 6 à 12 ans qui ont besoin d un lieu ou d une aide pour réaliser leurs devoirs. Elle aide les enfants à acquérir des moyens pour mieux réussir leur scolarité. Lundi, mardi, mercredi et jeudi de 15h30 à 17h. Animation socioculturelle enfants L animation enfants s organise dans le cadre de l école de devoirs mais est néanmoins ouverte à tous les enfants et en particulier ceux des familles suivies par le service social polyvalent. Diverses activités sont organisées : jeux coopératifs, sport, informatique, dessin, théâtre, sorties avec Article 27,... Les mercredis de 12h à 15h30. Animation socioculturelle adultes L animation adultes s adresse aux personnes qui n ont pas l occasion ou les moyens d accéder à la culture. Elle organise des activités grâce à différentes collaborations avec des associations défendant l accès à la culture pour tous. Renseignements pendant les permanences du service social polyvalent. Travail de réseau Le Centre fait partie de la Coordination Sociale d Ixelles (via l association-sœur des Petits Riens) et du Rassemblement Bruxellois pour le Droit à l Habitat (via l association-sœur Un toit à soi). Participation active à divers projets : enquêtes sur la pauvreté ou sur la distribution alimentaire à Bruxelles, participation à et préparation de colloques, etc. Autres caractéristiques Le centre collabore étroitement avec ses trois associations-sœurs : l a.s.b.l. Les Petits Riens (Entreprise d économie sociale), l a.s.b.l. La Maison d Accueil des Petits Riens (Maison d accueil pour hommes sans-abri) et l a.s.b.l. Un toit à soi (Service de guidance à domicile et aide au logement).. 15

16 INFORMATIONS PRATIQUES Rue de Bordeaux 62A (3 ème étage) 1060 Bruxelles (entrée par la rue Saint-Bernard 43) Tél. : 02/ Fax : 02/ Fondation pour l Assistance Morale aux Détenus - FAMD Interventions : Permanences et visites à l intérieur de la prison Visites à domicile si nécessaire Entretiens au siège central uniquement sur rendez-vous L équipe à votre service Un coordinateur Facilités d accès Tram : (arrêt Faider) Trois assistants sociaux Trois aides au secrétariat Les publics accueillis Détenus d une des institutions pénitentiaires bruxelloises (ou autres détenus désirant se réinsérer dans la Région de Bruxelles-Capitale), leurs proches, les ex-détenus qui s établissent dans la Région de Bruxelles-Capitale. 16

17 Nos actions sociales L aide individuelle Nous participons à diverses permanences à l intérieur des prisons : Permanences familiales (prison de Forest) Présence d assistantes sociales dans la salle d attente avant la visite, afin de répondre aux questions des membres de la famille ou d offrir une écoute. Tous les jours (sauf le dimanche) Accueil des entrants (prison de Forest) Entretien avec les détenus qui viennent d être incarcérés et présentation de l offre de services et d aides. Du lundi au vendredi, en collaboration avec d autres services Permanence Cocom (prison de Forest) Permanence écoute des questions des détenus Du lundi au vendredi Projet primaires (prison de Saint-Gilles) Accueil et orientation des prisonniers qui font un premier séjour en prison. Hebdomadairement, en collaboration avec d autres services Classes d accueil (prison de Saint-Gilles) Module de base de français pour étrangers pour développer l autonomie. Module de 4 cours, 2 fois par mois, en collaboration avec le Service de Réinsertion de l Aide aux Justiciables. Le service social accompagne également un grand nombre d ex-détenus, essentiellement grâce à la collaboration de l agence immobilière sociale IRIS. Les détenus peuvent être inscrits sur une liste d attente pour l obtention d un logement au cours de leur détention. Un accompagnement par le FAMD est prévu par une clause du contrat de location. 17

18 INFORMATIONS PRATIQUES La FAMD est une association laïque fondée en Elle est reconnue comme fondation d utilité publique. La FAMD dispose de trois services : assistance morale, assistance sociale, animation culturelle. L objectif de départ de la FAMD était l assistance morale laïque, c est-à-dire non confessionnelle, dans toutes les institutions pénitentiaires belges. Les conseillers moraux étaient à l origine uniquement volontaires. Ce n est qu à partir de l A.R. du 10 novembre 2005 que les choses ont changé et que le Service Public Fédéral Justice a prévu un cadre de 9 équivalents temps-plein. Le 1er mars 2007, les premiers conseillers moraux rémunérés ont été nommés par Arrêté Royal. Très rapidement après la création, les conseillers moraux ont ressenti le besoin de faire appel à un assistant social pour traiter les problèmes sociaux de leurs détenus. A partir des années 70, malgré des difficultés financières, des efforts ont été faits pour engager un assistant social qui travaillerait en collaboration et en concertation avec les conseillers moraux. Au début des années 90, la réinsertion des exdétenus par le logement était également mise en place grâce aux subsides du Fonds Social Européen et de la Commission Communautaire Commune. A partir de la fin des années 90, le service social s adresse uniquement aux détenus, aux exdétenus et à leurs proches qui ont un lien avec la Région Bruxelles-Capitale. La Commission Communautaire Commune prévoit un subside pour 2 équivalents temps-plein. En 2004 le service social de la FAMD était officiellement agréé. Le service animation et formation a été créé en 1983 grâce aux subsides de Actiris (l Orbem à l époque). Fondation pour l Assistance Morale aux Détenus - FAMD 18

19 Nos actions sociales Travail de réseau Welszijnsteam Vorst en Sint-Gilles Concertation des travailleurs sociaux néerlandophones Concertation aide aux justiciables Réunion des cinq services d Aide aux Justiciables bicommunautaires FIDEX (Fédération Bruxelloise des Institutions pour Détenus et Ex-détenus) FCSSB (Fédération des Centres de Service Social Bicommunautaires) Participation à diverses réunions et groupes de travail sur des thèmes actuels Autres caractéristiques Assistance morale Dans toutes les institutions pénitentiaires belges La mission de l assistant moral consiste à offrir une écoute attentive, sans jugement et respectueuse de l histoire du détenu. L équipe est constituée de 12 assistants moraux professionnels. En outre il y a 63 mandats pour assistants moraux bénévoles dont 48 sont actuellement pourvus. Animation et formation Organisation de multiples activités socioculturelles pour les détenus dont des ateliers de dessin, le travail en bibliothèque, des ateliers créatifs, l organisation de groupes de conversation,... 19

20 INFORMATIONS PRATIQUES Rue Haeck, 44 A 1080 Bruxelles Tél : 02/ Fax : 02/ Centre de Service Social «La Porte Verte» 20 Heures d ouverture : Du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30 et de 13h à 16h Entretiens sur rendez-vous Visites à domicile Facilités d accès Bus : Tram : Métro : stations «Simonis» et «Belgica» Créé en 1975, à l initiative des Paroisses de Molenbeek-Centre, le Centre de Service social La Porte Verte s intègre dans le projet polyvalent développé par l asbl La Porte Verte-Snijboontje et est axé sur la lutte contre l exclusion sociale. De 1985 à 1989, et au nombre des 6 projets-pilotes belges sélectionnés, le Centre a participé au 2 ème plan quinquennal européen de Lutte contre la pauvreté. En 1990, le Centre a reçu son agrément en tant que Centre de Service Social sous régime bicomunautaire. L association regroupe actuellement 6 services. L équipe à votre service Quatre assistants sociaux Une trentaine de collaborateurs(trices) permanents Une trentaine de bénévoles Dans sa globalité, le Staff de l asbl La Porte Verte se compose d une trentaine de collaborateurs(trices) permanents et d une trentaine de bénévoles répartis dans les divers services. L équipe du Centre de Service Social stricto sensu est constituée de 4 assistants sociaux. Une assistante sociale est détachée partiellement au Restaurant Social «Snijboontje» et au «Snijboontje Bis» où elle fait des permanences sociales. Les trois autres assistant(e)s sociaux(les) assurent les permanences à la Rue Haeck. Les publics accueillis Le Centre accueille toute personne en difficulté sans distinction aucune

21 Nos actions sociales Les actions et services collectifs Colis alimentaires. Service de repas chauds (via le Restaurant social Snijboontje») Service culturel (tickets article 27 - bibliothèque pour les enfants...) Séances ponctuelles d information (éducation à la santé - tri des déchets ménagers...). Travail de coordination Coordination avec les CPAS, les Centres de Guidance,les Maisons de Repos, les Maisons d Accueil. Echanges et collaboration avec les écoles, les PMS, le groupe de réflexion Entre-Nous Parents. Participation active aux GPS de la Commune de Molenbeek (groupes de planification sociale). Travail de réseau Travail en réseau avec des associations et des plates-formes telles que : Fédération des Centres de Services Social bicommunautaires Forum de la Lutte contre la Pauvreté CIRE Caritas International Banque Alimentaire Comité de Vigilance en Travail Social C.L.E. de Molenbeek (Coordination Locale pour l Enfance pour la commune de Molenbeek) Coordination des Ecoles de Devoirs B.A.D.J.E Lire et Ecrire Maisons médicales Centre Public d Action Sociale de Molenbeek, etc 21

22 INFORMATIONS PRATIQUES Centre de Service Social «La Porte Verte» Le «Snijboontje» (Restaurant Social) Ouvert tous les jours de la semaine de 9h à 17h Quartier Etangs Noirs Le «Snijboontje Bis» (Centre de distribution de colis alimentaires) Ouvert tous les jours de la semaine de 9h à 17h Quartier Etangs Noirs Crèche Ouverte tous les jours de la semaine de 7h30 à 18h «La Porte Verte» Le Centre Ouvert tous les jours de la semaine de 9h à 17h30 (vendredi 16h) d Alpha Le Centre Ouvert tous les jours de la semaine de 9h à 17h30 (vendredi 16h) d Accueil Extra-scolaire 22

23 Autres caractéristiques Le Centre de Service Social «La Porte Verte» travaille en étroite collaboration avec les 5 autres Services développés par l association «La Porte Verte» à Molenbeek - à vocation tous cinq également de Lutte contre l Exclusion Sociale. Rue d Ostende, Molenbeek Tél. & Fax : 02/ Accès : Métro (arrêt Etangs Noirs) Services de repas chauds, animations, accueil par assistante sociale Rue de Menin, Molenbeek Tél. & Fax : 02/ Accès : Métro (arrêts Etangs Noirs, Osseghem ou Gare de l Ouest) Distribution de colis alimentaires, permanences sociales et autres animations Rue d Ostende, Molenbeek Tél. : 02/ Accès : Métro (arrêt Etangs Noirs) Crèche de jour agréée et subsidiée par l O.N.E. : accueil d enfants de 0 à 3 ans Rue Haeck, Molenbeek Tél.: 02/ Accès : Métro (arrêts Simonis ou Belgica), Bus 14-20, Tram Alphabétisation - Cours de langue pour adultes Rue Haeck, Molenbeek Tél.: 02/ Accès : Métro (arrêts Simonis ou Belgica), Bus 14-20, Tram Accueil d enfants de 6 à 12 ans - Animations socioculturelles (jeux, bibliothèque, dessin, théâtre, sorties...) - Ecole de devoirs (remise à niveau lors de difficultés scolaires, accompagnement individualisé,...) 23

24 INFORMATIONS PRATIQUES 28, rue de Parme 1060 Bruxelles 24 Tél. 02/ Fax : 02/ Le service est situé à Saint-Gilles, non loin de la Barrière et du Parvis. Heures d ouverture : Du lundi au vendredi de 9h00 à 16h30 Visites à domicile : selon nécessité. Facilités d accès Pré-métro : 23, 55 et 4 Arrêt «Horta» Métro : Ligne 2 Arrêts «Hôtel des Monnaies» «Porte de Hal» L a.s.b.l. trouve ses origines avec les camarades des brigades internationales qui rentrent en en Belgique, après la guerre civile en Espagne. Elle se met sur pied pour accueillir les enfants et les familles fuyant l Espagne, d abord en organisant des camps de vacances puis, en aidant à l installation des familles en Belgique. Après la guerre de 40-45, le travail continue avec l accueil des réfugiés hongrois (1956), tchécoslovaques (1969), chiliens (1973) ou encore vietnamiens, des Boats people et autres... En 1986, le service s installe à la rue de Parme et élargit son champ de travail en s ouvrant au quartier et en s inscrivant dans l encadrement des demandeurs d asile, des sans papiers et des réfugiés. Depuis 1999, le service social s engage également dans travail de premier accueil dans le cadre d une convention d accueil de demandeurs d asile avec les autorités belges (en collaboration avec le CIRE et Vluchtelingen Werk Vlaanderen). Un Service de tutelle pour Mineurs Etrangers Non Accompagnés est assuré depuis Service Social de Solidarité Socialiste L équipe à votre service Un directeur Un adjoint Deux coordinateur/trices Huit assistants sociaux Les publics accueillis Personnes demandeuses d asile, candidats à la régularisation, «sans-papiers», mineurs étrangers non accompagnés, étudiants étrangers, stagiaires boursiers, candidats au rapatriement volontaire... Nous accueillons en outre les personnes demandeuses d un accompagnement social qui résident dans le quartier, qu elles soient d origine belge ou étrangère

25 Nos actions sociales L aide individuelle Guidance psychosociale et aide juridique Travail de coordination Travail de partenariat avec certains services de proximité : hôpitaux, maisons médicales, pharmacies, ONG, CPAS, asbl partenaires du projet d accueil, service de santé mentale, écoles, mouvements de jeunesse,... Travail de réseau Participation active à des organismes tels que Fedasil, VluchtelingenWerk Vlaanderen, CIRE (Coordination et Initiatives pour Réfugiés et Etrangers), CBAR (Comité Belge pour l Aide aux Réfugiés), OIM (Organisation Internationale pour la Migration), les autres centres d accueil, FCSSB (Fédération des Centres de Service Social Bicommunautaires), Plate Forme Mineurs en Exil... Autres caractéristiques Service social généraliste de quartier Vestiaire et banque alimentaire Accueil et accompagnement social de demandeurs d asile en cours de procédure en coordination avec Vluchtelingen Werk Vlaanderen (VWV) et le CIRE Tutelle de Mineurs Etrangers Non Accompagnés Retour volontaire Halte garderie 25

26 INFORMATIONS PRATIQUES Rue Léon Theodor, 89 (1 er étage) 1090 Bruxelles Tél. 02/ Fax : 02/ Le Centre d aide aux personnes d Euromut est situé dans des locaux de la Mutualité Libre Euromut EUROMUT Mutualité Libre Heures d ouverture : Permanences visiteurs : Lundi, mercredi et jeudi : de 9h à 12h et de 13h à 16h Mardi : de 13h à 16h Vendredi : de 9h à 12h Permanences téléphoniques: Du lundi au vendredi, de 8h à 16h (sans interruption) Fermé le mardi matin Entretiens sur rendez-vous (dans les bureaux bruxellois de la mutualité) Visites au domicile ou en institution Facilités d accès Métro (arrêt «Simonis») Trams : 19 (arrêt «Miroir») L équipe à votre service Un responsable Six assistants sociaux Deux infirmières sociales Un assistant administratif Les publics accueillis Toute personne, affiliée ou non à la mutualité, qui souhaite obtenir le soutien d un travailleur social pour résoudre des problématiques liées à sa situation sociale, médicale et/ou financière 26

27 Nos actions sociales L aide individuelle Permanences visiteurs, permanences téléphoniques, entretiens sur rendezvous et visites au domicile ou en institution. Les actions et services collectifs Organisées ponctuellement selon un public-cible (personnes handicapées, personnes dépendantes, malades chroniques, etc) Informations et conseils sur les devoirs, les droits et les avantages offerts à un public déterminé, soit : - Par le biais de séances d information ouvertes à tous, - Par la publication de dépliants, - Par d autres canaux de communication ou en collaboration avec des partenaires associés à une action commune spécifique. Travail de coordination Entrepris avec d autres services d aide aux personnes (services sociaux des hôpitaux, CPAS, centres de santé mentale, services d aide juridique, services d aide et de soins à domicile, etc) lors du suivi de cas sociaux Objectif de la coordination (orientée par les besoins des usagers): établir des passerelles de compétences entre nos services en fonction de la problématique en présence. Travail de réseau Avec la Fédération des Centres de Service Social Bicommunautaires Le Groupe d insertion en santé mentale (ligue francophone bruxelloise) Les services d études et de Promotion à la santé de l Union Nationale des Mutualités Libres Les structures régionales d aide aux personnes des Mutualités Libres 27

Collectieve arbeidsovereenkomst van 27 juni 2011 Convention collective de travail du 27 juin 2011

Collectieve arbeidsovereenkomst van 27 juni 2011 Convention collective de travail du 27 juin 2011 Paritair Comité voor de bedienden van de nonferro metalen non ferreux Collectieve arbeidsovereenkomst van 27 juni 2011 Convention collective de travail du 27 juin 2011 Tewerkstellings- en opleidingsinitiatieven

Nadere informatie

La Semaine européenne de la Démocratie locale à Bruxelles

La Semaine européenne de la Démocratie locale à Bruxelles La Semaine européenne de la Démocratie locale à Bruxelles Présentation de l édition 2013 Du 14 au 21 octobre 2013 La Semaine de la Démocratie locale Association de la Ville et des Communes de la Région

Nadere informatie

Green Care en Flandre

Green Care en Flandre Green Care en Flandre Willem ROMBAUT 1. Green Care et SGZ 2. Un cadre qualitatif 3. Réunir l offre et la demande 4. Analyse SWOT 1 1. Green Care et SGZ Green Care? L activation, bénévole et assistée, de

Nadere informatie

FAIRE DU SPORT. Final.indd 56 3/11/2011 10:36:20

FAIRE DU SPORT. Final.indd 56 3/11/2011 10:36:20 56 FAIRE DU SPORT Final.indd 56 3/11/2011 10:36:20 SPORTBEOEFENING 57 Final.indd 57 3/11/2011 10:36:21 Le centre sportif / Het sportcentrum Le centre sportif met à disposition de ses membres des salles

Nadere informatie

Comprendre et se faire comprendre commence par s exprimer en néerlandais

Comprendre et se faire comprendre commence par s exprimer en néerlandais Comprendre et se faire comprendre commence par s exprimer en néerlandais Begrijpen en begrepen worden begint met het spreken van de Nederlandse taal La langue néerlandaise crée un lien entre nous Wat leest

Nadere informatie

Par "travailleurs", on entend : le personnel ouvrier et employé, masculin et féminin.

Par travailleurs, on entend : le personnel ouvrier et employé, masculin et féminin. Sous-commission paritaire des établissemts et services d'éducation et d'hébergemt de la Communauté française, de la Région wallonne et de la Communauté germanophone Convtion collective de travail du 18

Nadere informatie

Document préparé par Marie Spaey, en collaboration avec Pauline de Wouters. Novembre 2009.

Document préparé par Marie Spaey, en collaboration avec Pauline de Wouters. Novembre 2009. . Déclaration environnementale Document préparé par Marie Spaey, en collaboration avec Pauline de Wouters. Novembre 2009. Définition dans le cadre de Clé Verte Dans le cadre de l éco-label Clé Verte, l

Nadere informatie

Soins Verts en Flandre

Soins Verts en Flandre Soins Verts en Flandre Grez Doiceau 25 novembre 2015 Willem Rombaut Steunpunt Groene Zorg Centre de Support pour les Soins Verts Diestsevest 40 3000 Leuven willem.rombaut@groenezorg.be www.groenezorg.be

Nadere informatie

Architecture is one part science, one part craft and two parts art. David Rutten

Architecture is one part science, one part craft and two parts art. David Rutten Architecture is one part science, one part craft and two parts art. David Rutten Breevast Belgium ontwikkelt, realiseert en beheert kantoren, commercieel en residentieel vastgoed in België en Luxemburg.

Nadere informatie

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement Vivre le passif, retour d expériences Projet Espoir Donatienne Hermesse Maison de Quartier Bonnevie Donatienne

Nadere informatie

JARDIN OUVERT 1 : AU FIL DE L EAU

JARDIN OUVERT 1 : AU FIL DE L EAU JARDIN OUVERT 1 : AU FIL DE L EAU Il faisait beau le samedi 26 septembre pour le premier Jardin Ouvert de la saison! Cette activité organisée par les jardiniers de Molenbabbel, qui sont à l origine de

Nadere informatie

Installatie van versie 2.2 van Atoum

Installatie van versie 2.2 van Atoum Version française en seconde partie du document. Installatie van versie 2.2 van Atoum U moet in uw databases een nieuwe tabel aanmaken na de installatie van versie 2.2 van de toepassing Atoum. Hiervoor

Nadere informatie

MIELE SERVICE. Tot uw dienst / A votre service

MIELE SERVICE. Tot uw dienst / A votre service MIELE SERVICE Tot uw dienst / A votre service Miele Service Certificate 2 Miele Service Certificate 10 jaar totale zekerheid Sinds meer dan 100 jaar is het merk Miele synoniem van kwaliteit, duurzaamheid,

Nadere informatie

ERRATUM ERRATUM PARITAIR COMITE VOOR DE LANDBOUW COMMISSION PARITAIRE DE. CAO nr 61932 van 27.07.2001. CCT 61932 du 27.07.2001

ERRATUM ERRATUM PARITAIR COMITE VOOR DE LANDBOUW COMMISSION PARITAIRE DE. CAO nr 61932 van 27.07.2001. CCT 61932 du 27.07.2001 Ministère fédéral de l'emploi et du Travail ADMINISTRATION DES RELATIONS COLLECTIVES DU TRAVAIL Direction du Greffe Federaal Ministerie van Tewerkstelling en VAN DE Directie van de ERRATUM COMMISSION PARITAIRE

Nadere informatie

Wie zijn wij? Qui sommes-nous?

Wie zijn wij? Qui sommes-nous? Projectbrochure Brochure promoteurs 2015 Wie zijn wij? Grando Keukens is in België een vertrouwd merk. Met een landelijk netwerk van prachtige toonzalen bedienen wij de keukenmarkt. Gericht op: - Verkoop

Nadere informatie

atelier néerlandais Creatief ondernemen in het hart van Parijs L entrepreneuriat créatif au cœur de Paris

atelier néerlandais Creatief ondernemen in het hart van Parijs L entrepreneuriat créatif au cœur de Paris atelier néerlandais Creatief ondernemen in het hart van Parijs L entrepreneuriat créatif au cœur de Paris Aan zijn mobiele werkbank legt Frans Veurink de laatste hand aan zijn ontwerpen voor Franse opticiens.

Nadere informatie

De moderne stad. New York. Curitiba (Braz.) creëert ruimte voor de mens. Bologna. Toronto (Can.)

De moderne stad. New York. Curitiba (Braz.) creëert ruimte voor de mens. Bologna. Toronto (Can.) De stad en duurzame mobiliteit: verandering op til La ville et la mobilité durable: une transition en cours 1. Vaststellingen De moderne stad New York Curitiba (Braz.) creëert ruimte voor de mens Bologna

Nadere informatie

GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN

GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN 51132 MONITEUR BELGE 12.08.2015 BELGISCH STAATSBLAD GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN VLAAMSE GEMEENSCHAP COMMUNAUTE FLAMANDE

Nadere informatie

De theaterclown STAGE VAN EEN WEEK THEATRE MODERNE PARIJS

De theaterclown STAGE VAN EEN WEEK THEATRE MODERNE PARIJS De theaterclown STAGE VAN EEN WEEK THEATRE MODERNE PARIJS 1 Algemene presentatie De theaterclown is een personnage ontstaan vanuit zijn persoonlijkheid, die zijn menselijkheid ervaart en deelt al reagerend

Nadere informatie

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement Vivre le passif, retour d expériences Projet Espoir Cleo Swinnen Maison de Quartier Bonnevie Cleo Swinnen

Nadere informatie

Grensoverschrijdende toeristische fietsroute met als thema: van Romeinen tot de appel

Grensoverschrijdende toeristische fietsroute met als thema: van Romeinen tot de appel Grensoverschrijdende toeristische fietsroute met als thema: van Romeinen tot de appel Parcours cyclistes au delà des trois frontières ayant pour thème «Des romains à la pomme». 1. Partners / Partenaires

Nadere informatie

NAR Nationale Arbeidsraad

NAR Nationale Arbeidsraad NAR Nationale Arbeidsraad NEERLEGGING REGISTRATÎE DATUM 11-03-2009 23-03-2009 NUMMER 2009-1232 91505 KONÎNKLUK BESLUIT BELGISCH STAATSBLAD COLLECTIEVE ARBEIDSOVEREENKOMST NR. 96 Zitting van vrijdag 20

Nadere informatie

REGLEMENT CHAMPIONNATS DE BELGIQUE C 500 REGLEMENT BELGISCHE KAMPIOENSCHAPPEN

REGLEMENT CHAMPIONNATS DE BELGIQUE C 500 REGLEMENT BELGISCHE KAMPIOENSCHAPPEN FEDERATION BELGE DE BADMINTON BELGISCHE BADMINTON FEDERATIE REGLEMENT CHAMPIONNATS DE BELGIQUE C 500 REGLEMENT BELGISCHE KAMPIOENSCHAPPEN Version 2013, approuvée par l AG du 26-06-13 Chaque amende est

Nadere informatie

49188 BELGISCH STAATSBLAD 22.09.2008 MONITEUR BELGE

49188 BELGISCH STAATSBLAD 22.09.2008 MONITEUR BELGE 49188 BELGISCH STAATSBLAD 22.09.2008 MONITEUR BELGE Art. 3. Artikel 15 van hetzelfde besluit wordt vervangen als volgt : «Art. 15. De subsidies die ten bate van het Nationaal Geografisch Instituut zijn

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 28.07.2010 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 28.07.2010 MONITEUR BELGE 48001 N. 2010 2506 VLAAMSE OVERHEID [C 2010/35508] 11 JUNI 2010. Besluit van de Vlaamse Regering tot wijziging van het besluit van de Vlaamse Regering van 19 juli 2007 betreffende de modulaire structuur

Nadere informatie

Wedstrijdreglement Hug the Trooper

Wedstrijdreglement Hug the Trooper Wedstrijdreglement Hug the Trooper 1. De wedstrijd op hugthetrooper.brightfish.be wordt georganiseerd door Brightfish NV, Eeuwfeestlaan 20, 1020 Brussel. 2. De wedstrijd staat open voor alle personen die

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 30.12.2013 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 30.12.2013 BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE 30.12.2013 BELGISCH STAATSBLAD 103249 SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE [C 2013/22606] 21 DECEMBRE 2013. Arrêté royal modifiant l arrêté royal du 18 mars 1971 instituant un régime

Nadere informatie

Présentation de l étude

Présentation de l étude Studiedag Journée d études Overdracht en overname van KMO s Transmission et reprise de PME Overnames in de Belgische KMO context Reprises dans le contexte belge des PME De heer Karel VAN EETVELT, Gedelegeerd

Nadere informatie

AMÉNAGEMENT DE MAGASINS WINKELINRICHTING

AMÉNAGEMENT DE MAGASINS WINKELINRICHTING AMÉNAGEMENT DE MAGASINS WINKELINRICHTING Quatre-vingts ans d expérience en aménagement de magasin L agencement de votre magasin vous rappelle les années 70? Vous ouvrez prochainement une nouvelle boutique?

Nadere informatie

CATALOGUS / CATALOGUE

CATALOGUS / CATALOGUE CATALOGUS / CATALOGUE LA SOCIÉTÉ EUROPOCHETTE HET BEDRIJF [ NL ] Wat 10 jaar geleden aarzelend begon, groeide voor Europochette uit tot een succesverhaal. Met het uitvinden van het bestekzakje gaf Europochette

Nadere informatie

Barema's op 01/09/2008 Barèmes au 01/09/2008

Barema's op 01/09/2008 Barèmes au 01/09/2008 Barema's op 01/09/2008 Barèmes au 01/09/2008 SPILINDEX 110,51 INDICE-PIVOT 110,51 Tegemoetkomingen aan personen met een handicap Allocations aux personnes handicapées (Jaarbedragen) (Montants annuels)

Nadere informatie

20/04/2015 2. Conférence de presse Persconferentie

20/04/2015 2. Conférence de presse Persconferentie 20/04/2015 2 Conférence de presse Persconferentie 29 juin 2015 La Ville change pour tous les Bruxellois 29 juni 2015 De Stad verandert voor alle Brusselaars Mise en place de la zone piétonne et du plan

Nadere informatie

2. Nombre de réfugiés reconnus titulaires du minimex Aantal erkende vluchtelingen die gerechtigd zijn op het bestaansminimum

2. Nombre de réfugiés reconnus titulaires du minimex Aantal erkende vluchtelingen die gerechtigd zijn op het bestaansminimum Données enregistrées durant l'état définitif du 12ème mois de l'année concernée Gegevens opgenomen in de definitieve staat van de 12de maand van het betrokken jaar A. Les titulaires du minimex De gerechtigden

Nadere informatie

07-02-2012. Formation permanente: le point de vue de la zone Luxembourg Voorgezette opleiding: Het standpunt van de zone Luxemburg Cpt/Kpt J.

07-02-2012. Formation permanente: le point de vue de la zone Luxembourg Voorgezette opleiding: Het standpunt van de zone Luxemburg Cpt/Kpt J. 07-02-2012 Formation permanente: le point de vue de la zone Luxembourg Voorgezette opleiding: Het standpunt van de zone Luxemburg Cpt/Kpt J. Louis De moeilijkheden van de permanente opleiding in een grote

Nadere informatie

paritaire pour les de travail adapté et les ateliers sociaux (CP 327)

paritaire pour les de travail adapté et les ateliers sociaux (CP 327) (CP 7) paritaire pour les de travail adapté et les ateliers sociaux Convention collective de travail du 9 janvier 999 relative aux conséquences de du revenu minimum mensuel moyen garanti d les entreprises

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN DOC 50 0321/002 DOC 50 0321/002 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 6 januari 2000 6 janvier 2000 WETSONTWERP betreffende het ontslag van bepaalde militairen en de

Nadere informatie

1 la carte d identité électronique pour Belge; 1 de elektronische identiteitskaart van Belg;

1 la carte d identité électronique pour Belge; 1 de elektronische identiteitskaart van Belg; ROYAUME DE BELGIQUE KONINKRIJK BELGIE --- --- SERVICE PUBLIC FEDERAL INTERIEUR Arrêté ministériel du 15 mars 2013 fixant le tarif des rétributions à charge des communes pour la délivrance des cartes d

Nadere informatie

Over dit boek. Richtlijnen voor gebruik

Over dit boek. Richtlijnen voor gebruik Over dit boek Dit is een digitale kopie van een boek dat al generaties lang op bibliotheekplanken heeft gestaan, maar nu zorgvuldig is gescand door Google. Dat doen we omdat we alle boeken ter wereld online

Nadere informatie

Collectieve arbeidsovereenkomst van 8 november 2005

Collectieve arbeidsovereenkomst van 8 november 2005 Commission paritaire pour les services de gardiennage et/ou de surveillance Convention collective de travail du 8 novembre 2005 Paritair Comité voor de bewakingsen/of toezichtsdiensten Collectieve arbeidsovereenkomst

Nadere informatie

2 2-04- 2010 ERRATUM ERRATUM. tijdelijk, hetzij na ontslag om andere. Commission paritaire de la transformation du papier et du carton n 136

2 2-04- 2010 ERRATUM ERRATUM. tijdelijk, hetzij na ontslag om andere. Commission paritaire de la transformation du papier et du carton n 136 Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale ADMINISTRATION DES RELATIONS COLLECTIVES DU TRAVAIL Direction du Greffe i vz/v Federale overheidsdienst Werkgelegenheid, Arbeid en Sociaal

Nadere informatie

13286 BELGISCH STAATSBLAD 09.03.2004 Ed. 2 MONITEUR BELGE

13286 BELGISCH STAATSBLAD 09.03.2004 Ed. 2 MONITEUR BELGE 13286 BELGISCH STAATSBLAD 09.03.2004 Ed. 2 MONITEUR BELGE PROGRAMMATORISCHE FEDERALE OVERHEIDSDIENST WETENSCHAPSBELEID N. 2004 842 [C 2004/21028] 13 FEBRUARI 2004. Ministerieel besluit tot vastlegging

Nadere informatie

GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN

GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN 64359 FEDERALE OVERHEIDSDIENST WERKGELEGENHEID, ARBEID EN SOCIAAL OVERLEG N. 2004 3391 (2004 2305) [2004/202310] 12 MEI 2004. Koninklijk besluit waarbij algemeen verbindend wordt verklaard de collectieve

Nadere informatie

Paritair Comité voor de audiovisuele sector - Collectieve arbeidsovereenkomst van 15 december 2006 met betrekking tôt de eindejaarspremie.

Paritair Comité voor de audiovisuele sector - Collectieve arbeidsovereenkomst van 15 december 2006 met betrekking tôt de eindejaarspremie. Paritair Comité voor de audiovisuele sector - Collectieve arbeidsovereenkomst van 15 december 2006 met betrekking tôt de eindejaarspremie. Artikel 1. Toepassingsgebied Deze collectieve arbeidsovereenkomst

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 08.01.2010 Ed. 2 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 08.01.2010 Ed. 2 MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD 08.01.2010 Ed. 2 MONITEUR BELGE 731 MINISTERIE VAN HET BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST N. 2010 45 [C 2010/31002] 17 DECEMBER 2009. Besluit van de Brusselse Hoofdstedelijke Regering tot

Nadere informatie

Un siècle de peinture belge. peinture belge. rencontre de deux collections. rencontre de deux collections

Un siècle de peinture belge. peinture belge. rencontre de deux collections. rencontre de deux collections Un siècle de peinture belge Un siècle de peinture belge rencontre de deux collections rencontre de deux collections Le BAL et la collection Belfius s associent pour présenter au Musée des Beaux-Arts de

Nadere informatie

64360 BELGISCH STAATSBLAD 27.10.2010 MONITEUR BELGE

64360 BELGISCH STAATSBLAD 27.10.2010 MONITEUR BELGE 64360 BELGISCH STAATSBLAD 27.10.2010 MONITEUR BELGE FEDERALE OVERHEIDSDIENST SOCIALE ZEKERHEID N. 2010 3685 [C 2010/22451] F. 2010 3685 SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE [C 2010/22451] 15 OKTOBER

Nadere informatie

Bondgenotenstraat 68 Rue des Alliés Brussel 1190 Bruxelles. TEL: 02 346 11 50 FAX: 02 344 20 52 e-mail: bebop@bebop.be www.bebop.

Bondgenotenstraat 68 Rue des Alliés Brussel 1190 Bruxelles. TEL: 02 346 11 50 FAX: 02 344 20 52 e-mail: bebop@bebop.be www.bebop. Bondgenotenstraat 68 Rue des Alliés Brussel 1190 Bruxelles TEL: 02 346 11 50 FAX: 02 344 20 52 e-mail: bebop@bebop.be www.bebop.be Bestaat sedert - existe depuis 19-9-1990 Als direct marketing adviesbureau

Nadere informatie

12 mesures contre le radicalisme et le terrorisme. 12 maatregelen tegen radicalisme en terrorisme

12 mesures contre le radicalisme et le terrorisme. 12 maatregelen tegen radicalisme en terrorisme 12 mesures contre le radicalisme et le terrorisme 12 maatregelen tegen radicalisme en terrorisme 1. Uitbreiding van de terroristische misdrijven en aanpassing wetgeving met het oog op meer doeltreffende

Nadere informatie

ROERENDE VOORHEFFING. geïnd bij wijze van afhouding op zekere inkomsten van roerende kapitalen. ATTEST

ROERENDE VOORHEFFING. geïnd bij wijze van afhouding op zekere inkomsten van roerende kapitalen. ATTEST Enclosure 1-NL ROERENDE VOORHEFFING geïnd bij wijze van afhouding op zekere inkomsten van roerende kapitalen. ATTEST opgesteld overeenkomstig artikel 117, 6, K.B. tot uitvoering van het W.I.B. 1992 en

Nadere informatie

The professional s choice!

The professional s choice! GEEF UW PROJECT KLEUR COLORIEZ VOTRE PROJET The professional s choice! Geef persoonlijkheid aan uw voegwerk Een gevel bestaat voor 15 à 20% uit voegen. Die spelen een belangrijke rol in de duurzaamheid

Nadere informatie

Onder werknemers wordt verstaan het mannelijk en vrouwelijk werklieden- en bediendepersoneel.

Onder werknemers wordt verstaan het mannelijk en vrouwelijk werklieden- en bediendepersoneel. Neerlegging-Dépôt: 14/11/2013 Regist.-Enregistr.: 11/12/2013 N : 118375/C0/327.01 Paritair Subcomité voor de beschutte werkplaatsen gesubsidieerd door de Vlaamse Gemeenschap of door de Vlaamse Gemeenschapcommissie

Nadere informatie

Soutien des équipes algologiques par les centres multidisciplinaires

Soutien des équipes algologiques par les centres multidisciplinaires Soutien des équipes algologiques par les centres multidisciplinaires Initiatives en matière de formation anne.berquin@uclouvain.be Le besoin Rapport interuniversitaire 2011 «Manque sévère de formation

Nadere informatie

02.07 ATELWEB entr.bil 10/05/07 16:43 Page 1 ESPACE PUBLIC MULTIMÉDIA DE LA COMMUNE DE SAINT GILLES

02.07 ATELWEB entr.bil 10/05/07 16:43 Page 1 ESPACE PUBLIC MULTIMÉDIA DE LA COMMUNE DE SAINT GILLES 02.07 ATELWEB entr.bil 10/05/07 16:43 Page 1 ESPACE PUBLIC MULTIMÉDIA DE LA COMMUNE DE SAINT GILLES 02.07 ATELWEB entr.bil 10/05/07 16:43 Page 2 TARIEVEN Vrije ruimte...35 /uur excl. BTW Opleidingsruimte

Nadere informatie

MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD. Numéro tél. gratuit : 0800-98 809 Gratis tel. nummer : 0800-98 809. 104 pages/bladzijden. www.staatsblad.

MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD. Numéro tél. gratuit : 0800-98 809 Gratis tel. nummer : 0800-98 809. 104 pages/bladzijden. www.staatsblad. MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD Publication conforme aux articles 472 à 478 de la loi-programme du 24 décembre 2002, modifiés par les articles 4 à 8 de la loi portant des dispositions diverses du 20

Nadere informatie

Réseau de présentoirs. Netwerk van displays. Diffusion de brochures d informations économiques au sein d entreprises bruxelloises

Réseau de présentoirs. Netwerk van displays. Diffusion de brochures d informations économiques au sein d entreprises bruxelloises LE RESEAU D INFORMATION ECONOMIQUE AU COEUR DE VOTRE ENTREPRISE HET NETWERK VAN HET ECONOMISCHE NIEUWS BINNEN UW BEDRIJF Réseau de présentoirs Diffusion de brochures d informations économiques au sein

Nadere informatie

Planning events. 2 e SEMESTRE / SEMESTER 2015

Planning events. 2 e SEMESTRE / SEMESTER 2015 Planning events 2 e SEMESTRE / SEMESTER 2015 Vous cherchez de nouveaux talents pour compléter votre équipe? Informez-vous sur les mesures d embauche pour réduire vos charges salariales. Rencontrez des

Nadere informatie

ERRATUM ERRATUM. Federale overheidsdienst Werkgelegenheid, Arbeid en Sociaal Overleg. Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale

ERRATUM ERRATUM. Federale overheidsdienst Werkgelegenheid, Arbeid en Sociaal Overleg. Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale ADMINISTRATION DES RELATIONS COLLECTIVES DU TRAVAIL Direction du Greffe Federale overheidsdienst Werkgelegenheid, Arbeid en Sociaal Overleg

Nadere informatie

CHARTER HANDISTREAMING 3 DECEMBER 2015 HANDISTREAMING CHARTE 3 DÉCEMBRE 2015. Cette année, la Région de Bruxelles-Capitale ainsi

CHARTER HANDISTREAMING 3 DECEMBER 2015 HANDISTREAMING CHARTE 3 DÉCEMBRE 2015. Cette année, la Région de Bruxelles-Capitale ainsi HANDISTREAMING CHARTE 3 DÉCEMBRE 2015 Cette année, la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que les Commissions communautaires commune et française célèbrent la Journée internationale des personnes en situation

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 23.12.2009 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 23.12.2009 BELGISCH STAATSBLAD 80646 MONITEUR BELGE 23.12.2009 BELGISCH STAATSBLAD AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE FEDERAAL AGENTSCHAP VOOR DE VEILIGHEID VAN DE VOEDSELKETEN [C 2009/18522] [C 2009/18522] 4

Nadere informatie

WETTEN, DECRETEN, ORDONNANTIES EN VERORDENINGEN LOIS, DECRETS, ORDONNANCES ET REGLEMENTS

WETTEN, DECRETEN, ORDONNANTIES EN VERORDENINGEN LOIS, DECRETS, ORDONNANCES ET REGLEMENTS 53478 BELGISCH STAATSBLAD 18.08.2010 MONITEUR BELGE WETTEN, DECRETEN, ORDONNANTIES EN VERORDENINGEN LOIS, DECRETS, ORDONNANCES ET REGLEMENTS GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE

Nadere informatie

PROTOCOLE PAIX SOCIALE LES EMPLOYES DE DU COMMERCE DU PETROLE, FAIT A BRUXELLES, LE MAI 1999

PROTOCOLE PAIX SOCIALE LES EMPLOYES DE DU COMMERCE DU PETROLE, FAIT A BRUXELLES, LE MAI 1999 PROTOCOLE PAIX SOCIALE LES EMPLOYES DE DU COMMERCE DU PETROLE, FAIT A BRUXELLES, LE MAI 1999 Les parties signataires, membres de la Commission Paritaire de l'industrie et du commerce du pétrole n (employés),

Nadere informatie

Questions & réponses dans le cadre du cahier spécial de charge «CobiT»

Questions & réponses dans le cadre du cahier spécial de charge «CobiT» Questions & réponses dans le cadre du cahier spécial de charge «CobiT» Paragraphe Page Langue Questions Réponses 1 Généralités Français Votre intention est-elle de travailler avec un seul consultant (personne)

Nadere informatie

VERENIGDE VERGADERING VAN DE GEMEENSCHAPPELIJKE GEMEENSCHAPSCOMMISSIE ASSEMBLEE REUNIE DE LA COMMISSION COMMUNAUTAIRE COMMUNE BRUXELLES-CAPITALE

VERENIGDE VERGADERING VAN DE GEMEENSCHAPPELIJKE GEMEENSCHAPSCOMMISSIE ASSEMBLEE REUNIE DE LA COMMISSION COMMUNAUTAIRE COMMUNE BRUXELLES-CAPITALE B42/1 2011/2012 B42/1 2011/2012 BRUSSELHOOFDSTAD BRUXELLESCAPITALE VERENIGDE VERGADERING VAN DE GEMEENSCHAPPELIJKE GEMEENSCHAPSCOMMISSIE ASSEMBLEE REUNIE DE LA COMMISSION COMMUNAUTAIRE COMMUNE GEWONE ZITTING

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN DOC 50 1338/006 DOC 50 1338/006 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 21 november 2001 21 novembre 2001 WETSONTWERP tot wijziging van het koninklijk besluit van 18 november

Nadere informatie

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 29 SEPTEMBRE 2003, CONCLUE AU

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 29 SEPTEMBRE 2003, CONCLUE AU CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 29 SEPTEMBRE 2003, CONCLUE AU SEIN DE LA COMMISSION PARITAIRE DE HÔTELIÈRE. PORTANT DE LA CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 1 DU 25 JUIN 1997, SUR D'UNE NOUVELLE CLASSIFICATION

Nadere informatie

Employment Monitor. Voor Corelio/Jobat Door Synovate Datum: 24/5/2011

Employment Monitor. Voor Corelio/Jobat Door Synovate Datum: 24/5/2011 Employment Monitor Voor Corelio/Jobat Door Synovate Datum: 24/5/2011 Methodologie Werkgevers N=500 Telefonische interviews Interviews met HR professionals Representatieve steekproef (Graydon) op basis

Nadere informatie

MARCHE À SUIVRE Cohésion et cohérence d un texte (EE) Concours MediaReporter

MARCHE À SUIVRE Cohésion et cohérence d un texte (EE) Concours MediaReporter MARCHE À SUIVRE Cohésion et cohérence d un texte (EE) Concours MediaReporter 1. Présentation du concours 1. Présenter le concours et donner les consignes aux élèves. 2. Chaque élève choisit un personnage.

Nadere informatie

Communiqué de presse

Communiqué de presse Persbericht Interregionale jobmobiliteit versterkt p 2 Communiqué de presse Mobilité interrégional renforcée p 5 1 Interregionale jobmobiliteit versterkt Brussel, 19 maart 2015 De vijf grote publieke spelers

Nadere informatie

Faire évoluer les voitures de sport, c est bien. Faire évoluer leur conducteur, c est encore mieux.

Faire évoluer les voitures de sport, c est bien. Faire évoluer leur conducteur, c est encore mieux. Porsche Belgium Driving Days 2011 Faire évoluer les voitures de sport, c est bien. Faire évoluer leur conducteur, c est encore mieux. Sportwagens die evolueren, dat is goed. Bestuurders die evolueren,

Nadere informatie

Koninklijk besluit van 8 februari 1999 tot vaststelling van de retributies bedoeld in artikel 20 van de wet van 10 april 1990 op de

Koninklijk besluit van 8 februari 1999 tot vaststelling van de retributies bedoeld in artikel 20 van de wet van 10 april 1990 op de Arrêté royal du 14 mai 1991 fixant les revances à percevoir visées à l'article 20 la loi du 10 avril 1990 sur les entreprises gardiennage, sur les entreprises sécurité et sur les services internes gardiennage

Nadere informatie

En sécurité et santé au travail? Veilig en gezond op mijn werk?

En sécurité et santé au travail? Veilig en gezond op mijn werk? Korte inhoud En sécurité et santé au travail? Veilig en gezond op mijn werk? Les résultats de resultaten Odette Wlodarski An Rommel 1. Méthodologie 2. Les répondants 3. L expérience des jeunes stage 4.

Nadere informatie

PARLEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK PARLEMENT PROPOSITION D'ORDONNANCE VOORSTEL VAN ORDONNANTIE

PARLEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK PARLEMENT PROPOSITION D'ORDONNANCE VOORSTEL VAN ORDONNANTIE A-187/3 2014/2015 A-187/3 2014/2015 BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK PARLEMENT GEWONE ZITTING 2014-2015 3 JULI 2015 PARLEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE SESSION ORDINAIRE 2014-2015 3 JUILLET 2015 VOORSTEL

Nadere informatie

Commission paritaire pour les entreprises horticoles. Paritair Comité voor het tuinbouwbedrijf. Formation syndicale.

Commission paritaire pour les entreprises horticoles. Paritair Comité voor het tuinbouwbedrijf. Formation syndicale. Neerlegging-Dépôt: 12/12/2013 Regist.-Enregistr.: 18/02/2014 N : 119535/C0/145 Paritair Comité voor het tuinbouwbedrijf Commission paritaire pour les entreprises horticoles Collectieve arbeidsovereenkomst

Nadere informatie

69668 BELGISCH STAATSBLAD 29.09.2004 MONITEUR BELGE

69668 BELGISCH STAATSBLAD 29.09.2004 MONITEUR BELGE 69668 BELGISCH STAATSBLAD 29.09.2004 MONITEUR BELGE 17 jaar = 85 pct.; 16 jaar = 70 pct.; 15 jaar = 55 pct. van het uurloon van de werklieden en werksters van 18 jaar en ouder van dezelfde categorie. C.

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 13.06.2013 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 13.06.2013 BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE 13.06.2013 BELGISCH STAATSBLAD 36987 SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES [C 2013/03172] 29 MAI 2013. Arrêté royal portant approbation du règlement du 12 février 2013 de l Autorité des services

Nadere informatie

LE VIEILLISSEMENT: Un anti-modèle VEROUDERING: Een anti-model

LE VIEILLISSEMENT: Un anti-modèle VEROUDERING: Een anti-model VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION ET DEVELOPPEMENT DURABLE VEROUDERING VAN DE BEVOLKING EN DUURZAME ONTWIKKELING Prof. J. DE MOL Dr en Psychologie LE VIEILLISSEMENT: Un anti-modèle VEROUDERING: Een anti-model

Nadere informatie

IZ -OS- 2005 Bijlage 2 7-07- 2005. Annexe. Commission paritaire pour les employés des métaux non ferreux

IZ -OS- 2005 Bijlage 2 7-07- 2005. Annexe. Commission paritaire pour les employés des métaux non ferreux NEERLEGGING-DÉPÔT REGISTR.-ENREGISTR. IZ -OS- 2005 Bijlage 2 7-07- 2005 NR. Annexe Paritair Comité voor de bedienden van de nonferro metalen métaux non ferreux Collectieve arbeidsovereenkomst van 17juni

Nadere informatie

Collectieve arbeidsovereenkomst van 09/10/2012 inzake de sectorale pensioentoezegging voor het jaar 2011. Hoofdstuk 1. Voorwerp van de overeenkomst

Collectieve arbeidsovereenkomst van 09/10/2012 inzake de sectorale pensioentoezegging voor het jaar 2011. Hoofdstuk 1. Voorwerp van de overeenkomst PARITAIR SUBCOMITÉ VOOR DE BESCHUTTE WERKPLAATSEN GESUBSIDIEERD DOOR DE VLAAMSE GEMEENSCHAP OF DOOR DE VLAAMSE GEMEENSCHAPCOMMISSIE EN DE SOCIALE WERKPLAATSEN ERKEND EN/OF GESUBSIDIEERD DOOR DE VLAAMSE

Nadere informatie

Neerlegging-Dépôt: 12/05/2009 Regist.-Enregistr.: 28/05/2009 N : 92213/CO/302

Neerlegging-Dépôt: 12/05/2009 Regist.-Enregistr.: 28/05/2009 N : 92213/CO/302 Neerlegging-Dépôt: 12/05/2009 Regist.-Enregistr.: 28/05/2009 N : 92213/CO/302 COLLECTIEVE ARBEIDSOVEREENKOMST VAN 30 APRIL 2009, GESLOTEN IN HET PARITAIR COMITE VOOR HET HOTELBEDRIJF, TOT WIJZIGING VAN

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 19.03.2003 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 19.03.2003 BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE 19.03.2003 BELGISCH STAATSBLAD 13137 SERVICE PUBLIC FEDERAL MOBILITE ET TRANSPORTS F. 2003 1044 [C 2003/14035] 23 JANVIER 2003. Arrêté ministériel pris en exécution de l arrêté royal du

Nadere informatie

Wedstrijdreglement Kinepolis 02/11/2015 31/01/2016

Wedstrijdreglement Kinepolis 02/11/2015 31/01/2016 Version française ci- dessous Wedstrijdreglement Kinepolis 02/11/2015 31/01/2016 Deze online wedstrijd wordt georganiseerd door ONLY ENGINEER JOBS SPRL- BVBA, waarvan de bedrijfszetel zich situeert op

Nadere informatie

Ruzie maken se disputer

Ruzie maken se disputer Ruzie maken se disputer Als kinderen ruzie maken Lorsque les enfants se disputent Kinderen maken ruzie. Dat gebeurt in elk gezin. Ruzie om een stuk speelgoed, een spelletje dat uit de hand loopt, een jaloerse

Nadere informatie

Deulys presenteert nieuwe website zaterdag 26 november 2011, 03u00

Deulys presenteert nieuwe website zaterdag 26 november 2011, 03u00 Blog Damien Menu Deulys presenteert nieuwe website zaterdag 26 november 2011, 03u00 KOMEN - In Komen werd de nieuwe website van het project Deulys met als thema 'herdenking 14-18' voorgesteld. Na een

Nadere informatie

Caractéristiques de la voiture / Eigenschappen van de wagen :

Caractéristiques de la voiture / Eigenschappen van de wagen : BGDC 2016 7 courses / 7 wedstrijden 6 courses au choix / 6 wedstrijden naar keuze INSCRIPTION / INSCHRIJFDOCUMENT Cochez vos choix / Maak uw keuze : Francorchamps 2J/D 02 &03/04 103Db 1*125 ou/of 100+45

Nadere informatie

Le groupe HALFON achète SABENA HOTELS BELGIUM.

Le groupe HALFON achète SABENA HOTELS BELGIUM. INFORMATION DE PRESSE Le groupe HALFON achète SABENA HOTELS BELGIUM. Quatre ans après la faillite, la curatelle de la Sabena vend ses actifs hôteliers à l investisseur belge Jacques HALFON. Le Groupe HALFON

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 23.12.2011 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD. Par le Roi : Le Secrétaire d Etat au Budget, M. WATHELET

MONITEUR BELGE 23.12.2011 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD. Par le Roi : Le Secrétaire d Etat au Budget, M. WATHELET MONITEUR BELGE 23.12.2011 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD 80387 Sur la proposition de Notre Secrétaire d Etat au Budget, Nous avons arrêté et arrêtons : Article 1 er. Un crédit d engagement et de liquidation

Nadere informatie

COMMUNAUTE FRANÇAISE FRANSE GEMEENSCHAP

COMMUNAUTE FRANÇAISE FRANSE GEMEENSCHAP BELGISCH STAATSBLAD 19.09.2002 MONITEUR BELGE 41523 COMMUNAUTE FRANÇAISE FRANSE GEMEENSCHAP MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE F. 2002 3274 [C 2002/29427] 17 JUILLET 2002. Arrêté pris en application

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 14.09.2006 Ed. 2 MONITEUR BELGE. Art. 2. Entrent en vigueur le 1 er janvier 2007 :

BELGISCH STAATSBLAD 14.09.2006 Ed. 2 MONITEUR BELGE. Art. 2. Entrent en vigueur le 1 er janvier 2007 : 46851 FEDERALE OVERHEIDSDIENST JUSTITIE N. 2006 3572 [C 2006/09648] 1 SEPTEMBER 2006. Koninklijk besluit tot vaststelling van de vorm, de inhoud, de bijlagen en de nadere regels voor de neerlegging van

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN DOC 50 2222/002 DOC 50 2222/002 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 19 februari 2003 19 février 2003 WETSONTWERP tot wijziging van het koninklijk besluit n r 78 van

Nadere informatie

0 ^t -05-200*1 D1-07- 2004 NR. Paritair Comité voor de bewakingsdiensten. Commission paritaire pour les services de garde

0 ^t -05-200*1 D1-07- 2004 NR. Paritair Comité voor de bewakingsdiensten. Commission paritaire pour les services de garde Commission paritaire pour les services de garde Paritair Comité voor de bewakingsdiensten Convention collective de travail du 25 mars 2004 Collectieve arbeidsovereenkomst van 25maart2004 PROCEDURE VALIDATION

Nadere informatie

OKB Opleiding PAR Formation

OKB Opleiding PAR Formation OKB Opleiding PAR Formation Visie en aanpassingen Vision et adaptations Agenda Ordre du jour Inleiding Introduction Doelstelling Objectif Probleem Énoncé du problème Oplossing Solution - Strategische keuzes

Nadere informatie

BELGISCH NETWERK VAN STICHTINGEN RÉSEAU BELGE DE FONDATIONS

BELGISCH NETWERK VAN STICHTINGEN RÉSEAU BELGE DE FONDATIONS BELGISCH NETWERK VAN STICHTINGEN RÉSEAU BELGE DE FONDATIONS 21.10.04 1 Agenda Approbation du compte-rendu de la réunion des membres du Réseau du 17.06.04 Approbation des statuts du Réseau Belge de Fondations

Nadere informatie

53438 MONITEUR BELGE 12.12.2005 BELGISCH STAATSBLAD

53438 MONITEUR BELGE 12.12.2005 BELGISCH STAATSBLAD 53438 MONITEUR BELGE 12.12.2005 BELGISCH STAATSBLAD Vu pour être annexé à Notre arrêté du 6 décembre 2005 modifiant l arrêté royal du 19 avril 1999 fixant les éléments de la déclaration d accident à communiquer

Nadere informatie

STRESS ENQUETE STRESS ASSURALIA EULER HERMES 2007.

STRESS ENQUETE STRESS ASSURALIA EULER HERMES 2007. STRESS ENQUETE STRESS ASSURALIA EULER HERMES 2007. Historique 1 CPPT 17 février 2005 (réunion préparatoire CP 7 mars) Décision d inviter un spécialiste. Création d un groupe de travail 14 Juin Mr. Bodson

Nadere informatie

Hoofdstuk 1 - Toepassingsgebied. Artikel 1.

Hoofdstuk 1 - Toepassingsgebied. Artikel 1. Neerlegging-Dépôt: 14/04/2010 Regist.-Enregistr.: 04/05/2010 N : 99171/CO/324 to Collectieve arbeidsovereenkomst van 25 maart 2010 betreffende de korte modules in diamantopleidingen voor de werknemers

Nadere informatie

TOESPRAAK VAN BIANCA DEBAETS STAATSSECRETARIS VOOR VERKEERSVEILIGHEID, GELIJKE KANSEN, DIERENWELZIJN & ONTWIKKELINGSSAMENWERKING

TOESPRAAK VAN BIANCA DEBAETS STAATSSECRETARIS VOOR VERKEERSVEILIGHEID, GELIJKE KANSEN, DIERENWELZIJN & ONTWIKKELINGSSAMENWERKING TOESPRAAK VAN BIANCA DEBAETS STAATSSECRETARIS VOOR VERKEERSVEILIGHEID, GELIJKE KANSEN, DIERENWELZIJN & ONTWIKKELINGSSAMENWERKING 18 maart 2015 Conferentie Vrouwelijk Ondernemerschap (zaal Keynes) 12 e

Nadere informatie

PARITAIR COMITE VOOR DE GEZONDHEIDSINRICHTINGEN EN DIENSTEN

PARITAIR COMITE VOOR DE GEZONDHEIDSINRICHTINGEN EN DIENSTEN d PARITAIR COMITE VOOR DE GEZONDHEIDSINRICHTINGEN EN DIENSTEN COLLECTIEVE ARBEIDSOVEREENKOMST VAN 31 MAART 2010 BETREFFENDE HET OPLEIDINGSLUIK VAN DE JONGERENBANEN IN DE DAGVERZORGINGSCENTRA IN HET KADER

Nadere informatie

Réalisations 2014 Op het programma in 2015

Réalisations 2014 Op het programma in 2015 Réalisations 2014 Op het programma in 2015 Resultaten 2014 325 terreinvrijwilligers die onbezoldigd werken = ca, 30 voltijdse equivalenten 40% 60% artsen specialisten paramedici en technici 44 kantoorvrijwilligers

Nadere informatie

FEDERALE OVERHEIDSDIENST MOBILITEIT EN VERVOER SERVICE PUBLIC FEDERAL MOBILITE ET TRANSPORTS

FEDERALE OVERHEIDSDIENST MOBILITEIT EN VERVOER SERVICE PUBLIC FEDERAL MOBILITE ET TRANSPORTS ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL MOBILITE ET TRANSPORTS Arrêté ministériel déterminant les marchandises dangereuses visées par l article 48 bis 2 de l arrêté royal du 1 er décembre 1975 portant

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN WETSONTWERP PROJET DE LOI. tot instelling van advocaten voor minderjarigen

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN WETSONTWERP PROJET DE LOI. tot instelling van advocaten voor minderjarigen DOC 51 0644/004 DOC 51 0644/004 CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE BELGISCHE VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS 30 mai 2006 30 mei 2006 PROJET DE LOI instituant les avocats des mineurs WETSONTWERP tot instelling

Nadere informatie