ORGANE OFFICIEL DES SYNDICATS AFFILIÉS A LA COMMÏSSION SYNDICALE Paraït Ie 15 de ehaque mois

Maat: px
Weergave met pagina beginnen:

Download "ORGANE OFFICIEL DES SYNDICATS AFFILIÉS A LA COMMÏSSION SYNDICALE Paraït Ie 15 de ehaque mois"

Transcriptie

1 «" ANNËË. N 11 io centimes MAI 1906 Journal des Correspondances ORGANE OFFICIEL DES SYNDICATS AFFILIÉS A LA COMMÏSSION SYNDICALE Paraït Ie 15 de ehaque mois ADMINISTRATION : J. BERGMANS Maison du Peuple, Bruxelles SECRÉTARIAT DE LA IIÉDACTION A. OCTORS Maison du Peuple, Bruxelles FINANCES ET EXPÉDITION : P. LALEMAND 20, Quai de Willebroeck, Brux. Abonnement par an : Belgique, 1 franc.; Etranger, fr OTX VRIEIRS, S ""5T 3>T X> I Q TJ O3XT S-NOXJS I, mi\ iw'iiiinu M«r Cotisations pour 1906 Report precedent 2,074 Cotisations payées en marsavril : Ebénistes, Bruxelles Camionneurs Menuisiers Mineurs de Flémalle-Grande 1,000 A ce jour 3,424 membreê Prière aux groupes d'envoyer Ie montant de leurs cotisations, au plus tot, au C on P. Lalemand, trésorier, 20, quai de Willebroeck, Bruxelles. W- ff- gf- ï 'V- V- & tt ^«^l 4 "fr V V Le développement du Syndicat (1 ) J'ai parlé dans mon dernier article du röle particulier du syndicat ouvrier moderne. J'ai défini sa fonction essentielle : la défense.professionnelle. 11 y a intérêt a voir comment les syndieats. se sont qonstitués,en quoi ils différent des anciennes sociétés ouvrièr^es.getto étude nous permettra de mieux comprendre leur röle. Sous Tanden régime, les oüvriers étaient groupés en compagnonnagès. C'étaient, dans ehaque métier, «les compagnons du tour de France» qui s'associaient. Et le nom sufflt a indiquer le carac!ère de leurs societés. En un temps oü le travail manuél était la forme dominante, c'était en pafcourant les villes diverses, en faisant leur tour de France, que les jeunes oüvriers pouvaient s'initier aux methodes en pratique. Mais i'ouvrier yoyageur avait Jbesoin de secours; il avait besoin d'aide surtout, lorsqu'il arrivait dans une ville nouvelle, oü, par le défaut des Communications, il igncrait alors s'il y avait ou non chance de travail. L'organisation eompagnonnique lui assurait le gite, chez la mère des compagnons. Elle lui assurait aussi du travail: le plus ancien, en ville, cédait sa place au nouvèl arrivant.^ Il sufflt de se rappeler le temps oü naquit le compagnonnage, et le but auquel il répondait pour en comprendreles caractères. D'abord, il excluait les hommes mariés, les séden^taires qui ne voyagaient plus et qui d'ailleurs, souvent, étaient devenus mattres. Ensuite, pour permettre aux com. pagnons de se reconnaitre, il avait des rites secrets, mystérieux, comme ceux d'une immense franc-magonnerie corporatie. Enfin, il se soueiait dè renseignement professionnél. La gloi^f du öpmpagnon éfait son chef-d'cvmre. (1) Voir le numero de mars. i ' <. 'O >

2 170 JOURNAL DES CORRESPONDANCES ADans ces sociétés isolées et fermées, isolées par leur flerté professionnelle, fermées par Ie mystère obligé de leurs règlements, un grand esprit particulariste rapidement s'était développé. Un violent esprit de caste divisait les ouvriers, et les armait souvent les uns contre les autres. Le jour oü rartisanerie fit place aü machinismeet travail de inanufacture, lè jour oü l'enseignement professionnel perdit son ancienne valeur, le jour oü le chómage' s'installa en maitre dans unesociété industrielle, travaillant et surproduisant pour de lointains échanges, le jour enfin oü les ouvriers né furent plus momentanément ouvriers, mais furent condamnés a toujours le rester, ce jour-ia les vièilles sociétés compagnonniques furentfrappées a mort. Elles ne répondaient plus aux besoins nouveaux de la classe ouvrière. Elles n'étaient pas adaptées a Ja défense professionnelle. D'autres naquirent et ce furent les syndicats. Nous Tavons dit, la première con- Sjéquence du régimeindustriel moderne, cefutla dépression croissante des conditions ouvrières,ravilissement des salaires sur le marché du travail oü les demandes surpassèrent de beaucoup les offres. Les diverses corporations souffraient; lés ouvriers de cliacune songerent a supporter ensemble leurs souffrances. Ils fondirent alors des sociétés de secours mutuelsprqfessionnelles. En cas de maladie, en cas d'accident, en cas de misère, pour tout dire, ces sociétés payèrent des secours. > Rapidement, elles furent amenées k reconnaïtre que la causela plus con- ^ stante,laplus terrible dela misère était Ie chömage involontaire, le manque de travail pour ouvriers. En 1803, déjè, les gantiérs de Grenoble payaient \ des secours de chómage. D'autres suivirent. Or, il faut bien le noter, surtout k Theure oü tant de camarades des syndicats pretendent mépriser «le mutualisme», et soutiennent que le mutualisme ne peut que paralyser l'action syndicale, la première forme des sociétés de résistance, des syndicats, fut la mutualité professionnelle contre le chömage. C'est qu'en effet le secours mutuel verse au chómeur n'a pas seulement pour effet d'obliger la souffrance individuelle de celui qui le regoit, mais qu'il a des conséquehces au point de vue professionnel. Un secours verse, en cas de maladie, n'a pas d'influence sur le marché du travail : Touvrier malade, épuisé, couché, pbysiquement impuissant, n'ira point offrir ses bras a vil prix a la por te des ateliers! Le chómeur involontaire, rhomme en pleine possession de sa force de travaii, et dont les besoins impórieux veulent être satisfaits, ne pourra résister a la faim, a la misère des siens. Il s'en ira d'atëlier en atelier, demandant du travail, a tout prix, même au plus vil. Ge sera ce plus vil prix qui lui sera offert, et ce sera ce plus vil prix'que le patron, un jour outautre, imposera k ses camarades. L'organisation qui donne un secours, qui fait vivre le chómeur, lui impose de ne point prendre du travail au-dessous du tarif, de ne point faire baisser les salaires deceux-lamêmes qui les secourent. Le jour oü les ouvriers établirent dans leurs mutualités professionnel les le secours contre le chómage, ils commencèrent d'exercer une influence sur le marché du travail; ils commencèrent a faire oeuvre syndicale. Et cela est si vrai que les mutualités professionnelles versant des secours de chömage, furent inquiétées souvent parle pouvoir et par les tribunaux.

3 t^ww»q' li! ml!»» 1»» > JOURNAL DES CORRESPONDAtfCËS 17Ï Ge fut par une évolution naturelle que les ouvriers frangais, pour ne citer que leur exemple, passèrent de la mutualité professionnelle au groupement syndical. Parallèlement, ils apprenaient une autre forme d'action : la grève, la cessation concertée de travail, ou, comme on disait alors, la coaliiion. L'organisation syndicale est une chose, la grève en est une autre. Le ref us de travail paf un groupe d'ouvriers, par tous les ouvriers de l'usine, peut se produire, sans qu'une organisation la soutienne ou Tordonne. Les premières grèves f uren t des révoltes; des actes de luddisme, de destruction de machine les signalèrent.mais, peu a peu, les ouvriers comprirent que la grève était aussi un moyen dedéfendre leurs salaires, leurs conditions de travail; ils comprirent que la suspension de travail pouvait contraindre les patrons a ceder, a faire des concessions, iorsque les mach.nes arrê'ées s'abimaient. La grève devint un moyen d'action professionnelle, d'action syndicale. Secrètement, d'abord,les sociétés professionnelles, les mutualités soutinrent ou préparèrent les résistances. Les lois de 1864 et de 1884,en France, leur permiren t de le faire ou vertement. Ainsï, originairement, les syndicats sont des mutualités professionnelles qui par des secours essaient d'influencer indirectement sur le marché du travail, tt par les grèves tentent de défendre ou d'améliorer les conditions du travail salarié. Historiquement, mutualité et lutte directe contre, le patronat, par la grève, ont été étroitement associées. Ce sont les mutuellistes lyonnais qui ont conduit les batailles fameuses de Et c'est la, a tout le moins, une indication utile dans les débats de Fheure présente. ALBFRT THOMAS. Paris, 10 mai 1906, CHRONIQUE^SYNDICALE Le mouvement s.yndical devient de plus en plus intense dans notre pays, ce qui n'est pas fait pour déplaire a ceux qui sentent cömbien ii recèlè de force et de causes de progrès. Il ne se fait pas, sans doute, sahs heurter les interets de ceux contre lequel il est dirigé. Pourtant, a vrai dire, les patrons sont plutöt froissésque lésés; ils ne savent admettre que des ouvriers s'unissent pour revendiquer des améliorations; ils voudraient les voir venir un a un, humblement, solliciterdes faveurs qu'ils accorderaient ou refuseraient arbitrairement.mais ce tempsla est passé; la lutte des classes s'accentue par la faute des employeurs mêmes ou, ce qui mieux est, a cause de la forme d'exploitatïon ; donc; a la puissance des capitaux comme a l'orgueil pa tronal, les travailleurs opposent Ia puissance de l'association. De la les coriflits qui, tout au moins au début de Forganisation ouvrière, sont nombreux et tenaces. Voyez ce qui se passea Verviers. Dans cette viile indüstrielle par excellence, les grèves se sueeèdent depuis des mois, et, grace a une entente étroïte, les ouvriers textiles sont parvenus a améliorer considérablement leurs conditions de vie. Cet exemple a été. imité par une.foule d'ouvriers d'autres professions; ence moment même, les ouvriers du tram, les allumeurs de réverbères, les cordonniers et, lisons-nous a l'instant, les chapelïers sont toujours en grève dans le but de faire augmenter les salaires, de diminuer les heures de travail et de conquérir les libertés que le patronat verviétois a ravies sans la moindre gêne. Que Texemple óveilleks énergies, c'est certain ; ainsi ii a suffl aux cordonniers bruxellois syndiqués de chömer en masse le l cr mai pour que tout un atelier bruxellois, fort de 40 hommes, non seulement chömat, mais se syndicat et s'afflliat en bloc ala fédóration locale de la chaussure. Un autre exemple d'imitation, c'est la constitution en syndicat de 200 ouvriers en marbre de Biesme (prés de Namur). Uü ouvrier> ayant auparavant habité une localité oü les travailleurs sont bien organisés, fit

4 172 JOUÉNAL DES CoKRESPONDANCES ïmiw'^wh^ f/v m... r n i. " part k ses nouveaux amis de ce que pouvait un syndicat puissant. Aussitöt des orateurs furent invites a venir apporter la bonne parole iet Ie syndicat fut fondé a l'instant. Mais, dès Ie lendemain, la grève éclata, spontanément; elle dura 3 jours,' au bout desquels les gróvistes obtinrent une augmentation de salaire, la promesse d'une prime annuelle pour les plus assidus au travail et la disparition du boycottage patrónal. Pas mal pour un début, n'est-ce pas? Il est vrai que les griefs étaient si nombreux et l'effort collectif si vigoureux que les patrons devaient ceder et ils ont cédé, parce qu'il n'y a pas eu moyen de faire au trement. Et a présent, les trois cents marbriers de Gougnies et Mettet, voisins de Biesme, imiteront, sans doute, a leur tour, Ie bel exemple donné par leurs frères de travail. Et ils auront raison. Il sufiit pour cela qu'ils se rapportent a la situation des paveurs de Waterloo et d'ailleurs, il y a dix ans. A cette époque, en effet', les paveurs avaient un salaire de 33, 35, 38 cent. a 1'heure pour Ie travail exténuant que vous savez; or, aujourd'hui, Ie minimum de salaire est fixé a fr 'heure et la journée limitóe a 10 heures! Il en est qui ont déja fr et les paveurs de la Hesbaye ont même un minimum assuré de fr. 0,60 a 1'heure! Aussi les paveurs de la Hesbaye, de St-Gilles-Bruxelles, de Ransbecq et d'ailleurs s'étaient-ils donné rendez-vous a Waterloo-Chenois, Ie 6 mai, afin d'acclamer lëurs frères,syndiqués au nombrede99p. c. et inaugurant ce jour-la, Ie drapeau rouge, signe de ralliement de tous les exploités. Tantót, les ouvriers se réunissent pour inaugurer une bannière et continuer la propagande d'organisation, tantöt, ils s'assemblent afin de perfectionner les methodes de combat. C'est ainsi que les 3 et 4 juin, les fédéiations des relieurs, des métallurgistes, des travailleurs du boïs et celle de la pierre tiendront leur congres annuel, la première a la Roso Blanche, Grand'Place, a Bruxelles, les autres, a la Maison du Peuple de la capitale. L'activité ouvrière ne chömö donc pas : tandis que les magons belges ont reconstitué leur fédération, les carrossiers bruxellois vont créer un cours de dessin professionnel 4 et la fédération des métallurgistes du Brabant augmente en membres et en fonds. L-avenir appartient aux actifs et aux dévoués. A. OCTORS. Xe 27 flfcat 1906 Le 27 Mai, tout salarié a pour devoir de voter contre le gouvernement clérical en donnant sa voix d Ia liste du Parti ouvrier. En agissant ainsi,il condamnera énergiqutvnent: Le vote plural; La loterie militaire'; L'igïiorance, gr ace d laquelle les véactèurs mainüennent leur domination; L'article 310 du Code pénal; Les impöts de consommation; La loi des 18 centimes {pensions ouvriêres) ; Le travail des couvents qui fait tant dé concurrence au travail lïbre; La non-réglementation de la journée de travail-, L'incurie gouvernemeutale. en fresence du chómage, involontaire; Eiï votant pour les candidats socialistes, le salarié se prononcera pour les principes grands et généreux dont Vapplication ouvrira toutes larges les portes du progrês. Enquête ouvrière beige A partir de ce jour, nous publierons la situation dcensemble du nombre de syndiquës belges et cela, au pur et b, mesure de leur envoi par les secrétaires. Les résuliats par fédération locale, régionale, nationale seront seuls publiés ainsi que ceux des groupes qui ne sont encore constitués en fédération. Avant chaque congres syndicat, nous; f er ons un relevé général

5 JOURNAL DES CORRESPONDANCES 173 FÉDÉRATION NATIONALE DES MINEURS Dans l'industrie Nombre de syndiqués Borinage 31,878 16,000 Centre 23, Charleroi ,000 Namur 3,919 1,575 Liége 34, ,367 47,075 ' (lont 100,476 du fond FÉDÉRATION NATIONALE DE LA METALLURGIE Mars 1906 Dans l'industrie Syndiqués Anvers 5, Brabant 13,530 1,753 Centre 17,570 1,800 Charleroi 20, Flandres Liége Namur Borinage Alost Anvers Bruges ' Bruxalles CftarJeroi 5,750 37,000 3,400 3,000 96,278 1, FÉDÉRATION TYPOGRAPHIQUE Syndiqués , La Louvière 22 Liège 206 Louvain 61 Mons 48 Namur 58 Ostende 41 Tournai 41 Verviers 76 Non-syndiqués et 40 apprentis et 15 apprentis 32 et 10 9> 91 et 36 apprentis 65 et et et 7» 175 et 40 M 85 2, et 203 apprentis FÉDÉRATION DE LA PlERRE Dans l'industrie Syndiqués 20,000 3,000 FÉDÉRATION DU BOIS Janvier 1905 Dans l'industrie Syndiqués (bois et ameublement) Bruxelles Gatd Anvers Malires Quiévrain Courtrai Lierre Liége Seraing Vilvorde Ostende St-Nicolas Louvain Boom ) > Z 2,132 Enquêtes ouvrïeres a rétranger ALLEMAGNE TRAVAILLEURS DU Bois ,141 membres Augmentation 24,755 membres FÉDÉRATION DES CORDONNIERS 271 sections 28,542 membres Eocaisse 315,145 Marks FÉDÉRATION ÏEXTILE ,258 membres 77,808 dont 25,940 femmes. V 4P ï ^ "SS ^ "E "V "V V & LETTRE DE SERAING Le 18 avril Je viens d'inscrire le 747 me syndiqiié a la Chambre Syndicale V Union des Mineurs de Seraing,. Pourquoi faire savoir cela, dira-t-on? Paree qu'il y a aujourd'hui uu mois, le 18 mars, que nous avons fondé notre syndicat et que, me souvenant d'un article du camarade Octors, je pense que cela lui sera agréable de connaitre les résultats obtenus. Aujourd'hui même, en ma qualité de irésorier, j'ai déposé a la poste, le 14 me billet de 10Q fr. et il me reste encore en caisse de quoi faire face a Timprévu. - Si les abonnés au Journal des Correspondances veulent me lire, ils verront que nous avons organisé, quoique tres économiquement, notre syndicat sur de bonnes bases,, tout au moins pour un début, car j'espère beaucoup mieux pour Favenir. ADMINISTRATION «En administration, voici comment nous procédons :» Ie secrétaire tient un brouillon du livredes pfocès-verbaux ; ceux ei sont ensuite tres proprement recopiés et düment signés.» Le secrétaire remet a chaque ouvrier qui se syndique, une carte portant son nom, prénoms, adresse et numero d'ordre. Cette carte est timbrée par lui d'un timbre de 1 franc ou de 50 centimes, si le syndique a moins de 18 ans. Cela fait, le syndique choisit librement sa section qu'il ne peut plus quitter sans en avertir au préalable le Comité.» Le seelionnaire re oit chaque quinzaineune feuille de cotisations indiquant le nombre de timbres qui lui ont été remis par le trésorier ; il efface sur cette feuille le numero eorrespóndant

6 I VU JOURNAL DES CORR^SPONDANCES a la carte du membre payant, puis la retourn'e au trésorier en indiqiümt lui-même Ie montant de la somme qui est remise en espèces et en timbres non-employés.» Gomme on 3e voit, Ie coniróle est simple et ne présente aucun danger de fraude. COMPTABIMTÉ» Le trésorier ticnt un brouillon oü il inscrit au jour le jour ses recettes et scs dépenses, puis aussi un grand livre oü il indique les recettes fakes et les dépenses opérées par chacune de> caisses : résistance, propagande, victimes, chomage et de dêfense devant les tribunaux, tout cela selon la comptabilité américaine, sur une scule ligne. Une colonne indique les totaux, une autre les depots d'argent et la somme retenue en caissë; une troisième indique lés numéros et marques des piècescomptables suivant lordre oü ellesse trouvent classées au classeur; enfin une dernière colonne, réservee aux observations, permet au Président, Secrétaire et Commissaires d'acter le controle qu'ils ont fait chaque mois, des dépenses et recettes, ainsi que des pièces comptables et de parafer le tout.» ETAT CIVIL» Nous avons un grand livre dans lequel nous donnons a chaque membre un numero d'ordre qui reste toujours le même ; nous y inscrivons ses nom et prénoms vérifiés a Tétat civil, son age et le charbonnage oü il est oecupé. Une colonne indique la date d'entrée, de sortie ou de décès; une autre, s'il est électeur, (Commune, Province, Chambre, Sénat). une troisième s'il est électeur aux conseils de Prud'hommes et de Plndustrie ; une dernière colonne indique s'il est déja affilié au Parti Ouvrier, soit dans une coopérative ou autre cercle»-. Une fois inscrit au grand livre, ü ne s'opère plus de changement, mais un jeu de fiches fait tous les changements nécessaires a la tenue au courant de tout ce qui intéresse la Chambre syndicale, soit changement d'adresses, de charbonnages, etc. Eniin, nous avons un livre dans lequel le trésorier inscrit toules les cotisations et amendes per ues par lui, mois par mois,pour les diffè=rentes caisses. Et voila! Je serais tres heureux si ces renseignements pouvaient être de quelque utililé aux 'syndicats des autres professions. / Il est minuit; nous sommes toujours le 18! Vite, vite... Ouf! ma lettre est a la poste! A. Smeets. Le n du J er mai nous a empêchês de publier plus tot cette interessante correspondance. Nou nous en excusons auprès de. nos amis mineurs d Seraing. Échos du l er Mai Dans nombre de löcalités, le chomage dans le but de f eter le l er Mai, s'est accenlué. O/est le cas a Bruxeltes, a Verviers, ailleurs sans doute. A Bruxelles, dans l'industrie de la chaussure notamment, le chomage volontaire a été remarquable. Chomage complet : Fabrique Sterne avec 200 ouvriers. Fabrique Frank avec 50 ouvriers. Fabrique Lepin avec 25 ouvriers, Fabrique Devers, avec 75 ouvriers. Ensemble 350 ouvriers. A partir de midi, Frans, fils, 100 ouvriers. Eller, 150 ouvriers. Barachin, 40 ouvriers. Bekaert, 100 ouvriers., D'Haes, 30 ouvriers. Dankin. 30 ouvriers. Ensemble, 800 ouvriers. Coupeurs,cordonniers, et ouvrières. Les métallurgistes bruxellois ont aussi fait un grand effort, sous la direction du camarade Baeck et d'accord avec les ouvriers lithographes qui chöment chaque année au complet, les métallurgistes ont rendu visite, drapeaux et musique en tête, aux Maisons du Peuple d'anderlecht, de Molenbeek et de Bruxelles. Nous serions heureux de recevoir des renseignements précis de province. Les garcons de café La question de l'afliliation a la Fédération des Mineurs, au Parti Ouvrier et a la Commission syndicale sera portee a l'prdre du jour de la prochaine assemblee générale. Chaque membre recoit le Journal professionnel Le Mineur. A un article paru dans un journal des gargons limonadiers lïbres (?), PUnion socialiste des gargoiis de café de Bruxelles répond de bonne encre, par une brochure de 16 pages, oü ie but de FAssociation est bicn exposé. «Notre contradicteur «Bec de Gaz» nous

7 JOURNAL DES CORRESPONDANCES 175»' donne Foccasion de rappeler que FUnion syndicale existe toujours, qu'on ne peut y trouver que des ouvriers hohnêtes et qu'elle ne regoit ni des voleurs, ni des hypocrites. Le père de familie entrant a F Union est certain qu'il saura donner du pain aux siens.» C'est signé par J.-B. Noul, secrétaire de FUnion. Arthur'Sliernon,le délégué du groupe, ajoute : «L'ünlon est un syndicat de progrès et de solidarité, ne relevant que de ses membres.»» Elie fut fomlee en 1895 avec le Utre socialiste et affiliée au Parli ouvrier. 11 en est toujours de même el tous ses membres en sont fiers.». Martin Moebers, président de FUnion, n'est pas moins énergique ; avec les autres membres du comité, il adresse un pressant et vigoureux appel a tous les membres de la Corporation» afin qu'ils viennent i^enforcer FUnion des gabons qui lutte avec énergie peur le bien-être de tous. Il rappelle qu'une cpisse de chómage fonc~~ tionne au sein de V Union qni accorde une indemmté de 3 fr. par jour, grace au franc de subside accordé par la ville de Bruxelles. La cotisation syndicale n'est que de 1 fr. par mois. 1/ Union procure du travail a ses membres et une indemnité en cas de chómage. Pour être admis a FUnion, il faut : 1 Etre gargon de profession; 2 Etre agé d'au moins 18 ans; 3 Fournir un cerlificat de moralité. Local : «AlaMère Moreau», 9, rue de ty Têted'Or, a Bruxelles. 5R <S W ^ ^ï & "& 3F $ $ V V LETTRE DES CIGARIERS u commencement du mois de février éclata, a # la fabrique de cigaresmeeüwissen et C ie,a Turnhout, une grève dont voici les raisons : «Depuis prés de deux ans,desdiminutions étaient exercées sur ie salaire des ouvriers cigariers, et bien que tous sont syndiqués, les ouvriers n'osaient se mettre en grève, sachantqu'a la seconde fabrique, située a Arendonck,il n'y avait aucun syndiqué.». Mais -depuis quelque temps, une active propagande a étémenée dans cette localité par la Fédération Nationale des cigariers assistée de la Commission Syndicale.» Ainsi, nous.sommes parveiïus a grouper plus de 200 ouvriers, parmi lesquels ceux de la dite flrme.» Dès lors, les ouvriers cigaiiers de Turnhout, qui avaient senti leurs forces s'accroïtre, voyant que le patron voulait faire une nouvelle retenue sur leur salaire, n'ont plus hésité a se mettre en grève, suivi dans leur mouvement, peu de jours après, par leurs camarades d'arendonck.» Grace a la décision prise par le Comité y de la Fédération,.une entrevue a eu lieu avec les patrons et il en est résulté, que le modèle de cigare, pour lequel le conflit s'était produit,ne serait plus fait; ensuite, il aété convenu de ne plus exercer la "retenue de 2 p. c. sur leur salaire hebdomadaire, retenue dont les ouvriers n'ont jamais connu la destination.» A Favenir ils seront aussi mieux traites par les patrons et ils pourront faire le nombre de cigares dont ils sont capables.» De cette lutte, il ressort que non seulement les syndicats de Turnhout et d'arendonck, mais aussi la Fédération dupays seront reconnus par les patrons.» Belle victoire due a Fentente étroite des ouvriers!» Pour la Fédération : «Lè Secrétaire^» Jos. DENIES.» Faits Ouvriers BRUXELLES. Chez les Bronziers. La situation fmancière de ce syndicat est excellente. Les recettes de Fannée 1905 ont été de fr. 4, et les dépenses de fr, 4, Parmi les dépenses figure la som me de fr.3,963.20pourafliliationa la Fédération nationale des Métallurgistes, pour laquelle les membres ont droit a une indemnité pour grève, chómage, maladie, pension et décès. Bes cotisations supplémentaires pour cbomage ont été effectuées et se monlent a 100 francs. Une indemnité annuelle de 120 francs a été payée au secrétaire.

8 ' < 176 JOURNAL DÉS C( M M M l N M M M A l ll_ I I, < M W M ^ «W ^ W I I I I B, \ i Il a été payé pour imprimés, délégations, frais de timbres et de bureau, subsides, la somme de fr Une dépense extraordinaire a été consacrée ft1& féte organisée a l'occasion du XE e annivergaire de la fondation du Syndicat et s'est montée h h\ Plus les divers fr Il y avait en caisse au 31 décembre 1906» 124,96. Ensemble fr L'avoir du Syndicat, en dehors des droits dont jouit chaque membre fédéré a la Fédération régionale et nationale, est de fr Le nombre de membres en régie ou ayants droit aux caisses fédérales est de 226. Les membres payant la cotisation de trois francs par mois sont au nombre de 76. Celte situation est encourageante pour Favenir. Il a été décidé dans ce syndicat que lous les nouveaux membres sont tenus de payer la cotisation de 3 francs. Le nombre de 76 de Fannée 1905 (au 51 décembre) va certainement s'accroitre. Toutes nos félicitations aux camarades bronziersde Bruxelles. DèFavant, toujours de Favant! J. B. S $P.' "V "V Q "V "V T ^ "& S "fr V fr Congres des Macons Chcz les Macons. Le dimanche n mars s'est tenue, a la Maison du Peuple de Bruxelles, une première réunion des délégués des syndicats des ma ons, sous les auspices de la Commission syndicale, qui était représentée par les citoyens Bergmans, secrétaire, et Octors. Les groupes suivants étaient représentés pav les délégués ci-dessous : Braine-V Alleud : Hans et Cora Emile; Hannonsart[: Hanquineuse Eugène; Gallemarde : Couibet Arthur; Saint-Gilles (Bruxelles; : Dury et Devos. Louis de Brouckère et Allard, député de Nivelles, assistaient également a la séance. L'Assoeiation des Macons d'anvers et environs, le S3 r ndicat des macons de Gand, et les ouvriers en batiments de Huy, ont envoyé leur adhésion, mais ils se sont excuses % de ne pouvoir assister a la réunion, avec promesse d'assister a la seconde séance. Aprèsavoir convenu que les groupes afeliés^paieront IO centimes par membre et par mois, le congres décidé de tenir.une nouvelle réunion le dimanche i5 avril, avec Fordre du jour suivant : i Discussion des statuts (provisoires pour un an); 2 Approbation de la proposition de payer io centimes par mois et par membre a la caisse federale (de ces io centimes, la Fédération paierait Faffiliation a la Commission syndicale et au Parti Ouvrier); 3 Nömination du Comité de la Fédération ; 4 Transmission des fonds (il y a une encaisse actuelle de fr. 2,108.71); 5 La propagande; 6 La marufestation des macons a Alost, a cette réunion serönt aussi invites les,syndicats d'anvers, Gand, Huy, Cuesmes et Turnhout. L'afflliation au Parti Ouvriery sera également discutée et soumis e au vote. Les différents groupes sont priés de donner mandat a leurs délégués sur les différentes questions a Fordre du jour. Le congres commencera a 10 heures jusqu'a 5 heures. Il a également été décidé d'organiser des conférences syndicales dans les communes suivantes: Genval, Rosières, Limal, Wavre, Perwez, Court Saiiit Etienne, Sart-Dames- Avelinnes, Jauche. Orp-le-Grand, Glabais;, Beaumont, Lasne, Villersla-Ville, Ophain, Braine-le-Chateau, Baisy - Thy, Mar.baix. Rixensart, Uccle, Saint-Job, Rhode-Saint- Genèse, Linkebeek et les autres colimunes de la banlieue de Bruxelles. Que tous se préparent pour la propagande pour la réussite de ces conférences. Les dernières mesures de propagande se 7 ront prises au congres du i5 avril. J.B. Congres a la Pentecöte (3 et 4 juin) ORDRES DU JOUR : MÉTALLURGISTES.. 1 Nouveau reglement fédéral: Caisses de grève, de chömage, de retraite et de décès ; 2 Afflliation ou non-afflliation au Parti ouvrier ; 3 Le carnet de salaire ; 4 La réduction des heures de travail; 5 La réglementation des heures de travail pour les travaux de FEtat. TRAVAILLEURS DE LA PIERRE. 1 Situation par région des syndicats ; 2 La journée de 10 heures (nouvelle campagne.)

9 JOURNAL DES CORRESPONDANCES 177 TRAVAILLEURS DU BOIS. 1 Statistiques du chómage involpntaire de 1905 a 1906; 2 Le secrétariat permanent f 3 I a centralisation des svndicats épars ; 4 La propagande nationale; 5 Le journal professionnel fédéral; 6 La réduction des heures de travail; 7 L'abolition de rarticle310 ; 8 Le mouvement de Gand pour la journée des 10 heures, l'augmentation de salaire et le chómage total du l er mai. Ces trois congres se tiendront a la Mafson du Peuple de Bruxelles. RELIEURS. 1 Réduction de la journée de travail a 10 heures; 2 Le travail dans les prisons ; 3 Obtention d'un minimum de salaire pour les travaux de FEtat; 4 b L'affiliation a la Commission syndicale (proposition d'afflliation) et abonnement du comité au Journal des Correspondances; 5 Création d'une fédération nationale de relieurs; 6 Constitution de fédérations locales de l'industrie du livre. Cp congres se tiendra a la Rosé Manche, Grand'Plaee, Bruxelles. La loi n'exige pas, pour l'octroi d'une indemnité aux parents, du chef du décès d^ leur flls, survenu a la suite dun accident de travail, que ceux-ci fusseot dans le be~ söin, il sufflt que la victime leurvienten aide régulièrement. (Justice de Paix de Liége, 20. novembre 1905.) Dans Tart. 6, litt. C. de la loi du 24 décembre 1903, la qualité de «soutien» suppose nécessairement que les prestations faites par la victime a ses ascendants étaient nécessaires pour partie a leur entretien et rie constituaient pas ce que Ton peut appeler un superflq ou une source d'économies; cette dóflnition du «Soutien» entraïne Texamen des ressources et des besoins réels des demandeurs. [Charleroi (sentance arbitrale) 15 décembre 1905.) # Le fermier qui jette, a la main, les gerbes de paille dans la direction de son domestique monté sur la charrette a charger, au lieu de les lui présenter a l'aide d'une fourche, commet une imprudence qui engage sa responsabilité. (Le doraestique avait regu unegerbe qui l'atteignit a l'oeil et lui fit une blessure grave entrainant la perte de eet oei]). (Cour d'appel deliége,20 décembre 1905) Lorsque le reglement d'atelier a regu une publicatibn sufflsante, l'ouvrier est tenu, a peine de dêchéance de tout droit a une indemnité, d'avertir Ia direction de l'accident dont il a été victime et de se laisser soigner par le médecin désigné par la socióté d'assurances. (Tribunal civil de Gand, 20 décernbre 1905.).. Il résulte, tant de la circulaire du ministre 4e l'industrie et du travail, en date du 26 juin 1905, que de Tinterprétation juste de l'art. 46 de la loi du 24 décembre 1903, que les polices d assurances individuelles ne sont pas visées par eet article lorsqu'il s'agit d'une assurance contre les «accidents» corporels de toute nature. (Justice de paix de Bruxelles, 3 novembre 1905.) \ EMPLOYÉS Les appointements sont dus a Temployé, non seulement jusqu'au jour de sa révocation, mais jusqu'a celui oü cette révocation a été portee a sa connaissance. [Tribunal de commerce de Bruxelles, 8 juttiet 1905.) Socio. Dans la Vallée de la Vesdre Le syndicat des ouvriers tanneurs, corroyeurs et siiiiilaires de Verviers et environs englob^ actuellement la lötalité des ouvriers du cuir. 11 a inauguré sa bannière le l er iwai. Il a constitué des seetions dans deux communes et deux autres sont en formation.

10 178 JOURNAL DES COERESPONDANCES La cotisation a été portee defr a fr par semainp et Ie syndtcat est i\ base de résistaace et de chómage. Une grève par solidarité qui a dure 5 seinaincs et qui a coülé prés de 2,000 francs a apporté de grands avanlages aux ouvriers : 1 Minimum de salire pour ouvriers de toutes catégories.fr. 4» Les manoeuvres.... "., Les apprentis, l re année, salaire arbitraire. 2 e» par jour 1 fr. 3 e 4 e fin de la & n J> 5J 2 frs. o frs. 4 frs. 2 Réglementation avantageuse de la journée de travail. 3 Les heures supplémentaires sont payées comme suit : Le di manche 50 p. c. d'augmentation; Travail en dehörs des heurcs, a Tatelier ou chez le cliënt, 50 p. c. Le nombre des apprentis est limité a 8 par atelier. LETTRE D'ANVERS Duranll'année 1905, buit nouveaux syndicats ont été constitués el affiliés a la fédération générale des syndicats, <fe maniere que celle-ci comprenait, au 51 décembre 1905, un nombre de 7,841 membres contre 5,161 a fin décembre 1904, donc un gain de 2,680 membres. Les recettes se sont élevées a fr. 588, Lesdépenses a» 277, Soit un excédent de fr. 110, Les dépenses se divisent comme suit : Aux chómeurs ' fr. 30,776.95» malades»' 28,130.79, ;» décès..» 21,370.80» grévistes» 99, A la propagande» 44, Direction et frais gén.» 55, Les recettes exlraordinaires (consistant en subsides de chömage par la ville, Etat et province ; dons, collecles, produils des fètes, etc.,) s'élèvent aenviron 10,000 fr. et sont pour la grande part distribuées en subsides de grèves e t autres secours hors de la ville. L'on voit que la Fédération des syndicacs déploie beaucoup d'activité. v Dans le courant de Tannée, ses statuts ont ete revisés et le caractère de ctasse y a été aecentué. Aux éleclions pour les prud'hommes, le 18 mars passé, la liste de la Fédération des syndicats a triomphé a urie moyenne de 800 voix, bien qu'il y eut 500 électeurs de moins en ville et 1,300 de plus a Ia campagne. Une mention spéciale revient aux ouvriers du Rupel qui, dans le canton de Boom, lemportèrent a une majorité d'environ 900 voix. Gr. La Chanson de TOutil Air : Men Gosse Humbl' et pauvr' outil, tu crées des palais, C'est la que resteront tes maitfes, Tandis qu' tes esclaves, seront désormais, A la fabriqu' que t'as fait naïtie. Tandis qu'aux premiers, tu dönneras tout Hélas, les seconds, souvent tu oublies.quoi que c'est ceux-ci, qui méritent tout Car c'est a eux seuls que Ton doit la vie. REFRAIN. Oui, c'est le'travail, Le seul gouvernail, Qui crée les richesses,.,. ; Malgréquem. ^ L'ouvrier souvent.. '}'- Est dans la détresse.. j. Oui! un jour viendra, -\ f. K. Oüchacun aura Tout son nécessaire,,. - /-. Et Ton goutera La paix, le bonheur. Sur la terre. J. RAMPELBERG. CHftONIQÜE GANT0ISE Les rapports de la Conférence Syndicale, tenue a Liége, le 19 juin 1905, viennent d'arriver et ont été envoyés aux différents syndicats.., C'est un'vrai document qui, dans quelques années, acquerra une tres grande valeur, par le fait que Ton y trouve une large vue d'ensemble sur la situation actyelledu mouvement syndical et qu'y apparaït clairement quelle est la voie a suivre pour l'avenir. Espérons que les prochains rapports pourront constater un progrès marquó, non seulement au point de vue de l'organisaiion

11 JOURNAL DES CORRESPONDANCES 179 " " "! I " " ' I,..,.,., ', I 11 I t ' Hl I " - syndicale, mais aussi au point de vue des effectifs. Le compagnon J. Samyn, secrétaire général de la Fédération textile, s'est livré pendant le mois d'avrü a une enquête sur la situation des ouvriers et ouvrières du lin et sur l'organisation de l'industrie linière de Belfast (Irlande). Le but de cette enquête était de voir sur place ce qu'il y a de fondé dans la crainte de la concurrence étrangère dont nos chefs d'industrie font si grand état. Le résultat de l'enquête sera publió ultérieurement. Un des nouveaux moyens mifc en oeuvre, par les «dompers» c'est le nom que Ton donne ici aux associations ouvrières chrétiennes dans le but d'entraver le mouvement prolétarien, conaiste a faire admettre dans chaque fabrique un des dirigeants de leur association; celui-ei se met en relation constante avec le patron et pas un ouvrier, soit homme ou femme, n'est admis a faire partie du personnel sans l'avis préalable du «domper»; le résultat en est que?euls les ouvriers bien pensants sont admis dans la maison. Tout cela n'a pourtant pas empêché que l'exploitation éhontée dont ils sont vietimes ne provoquat la grève parmi les ouvriers d'un certain fabricant qui, certaine ment, a trop compte sur yinfluence du vice-président des tisserands clirétiens qui travaillait chez lui. Seul le vice-président en question, en sarrazin qu'il est, est resté a la besogne. Pour punir les ouvriers clirétiens travaillant dans la fabrique d'avoir participé a la grève, malgré la défense de leur vice-président, le syndicat catholique leur a refusó tout appui; aussi, tous les ouvriers catholiques, introduits avec tant de soin par le sarrazin, ont envoyé leur démission au syndicat des «dompers» et so sont fait inscrire dansles associations syndicales du Parti Óuvrier. Les 30 carnets de membres démissionnaires sont exposés aux fenêtres du local socialiste «Ons Huis». Vouloir recourir a des movens en usage' dans les capucinières pour faire obstacle aux revendications ouvrières et a la marche en avant de la democratie et du socialisme, c'est du pur Don Quichottisme. C'est la ce que constatent les fabricants chaque fois qu'ils mettent leur confiance dans les anti-socialistes; aussi sortent-ils tout désabusós de cette expérience. La democratie ne se laisse pas berner par de pareils agissements.. Au Conseü communal de Gand, les V mandataires socialistes ont demandé l'application integrale du minimum desalaire. Il y a une quantité d'entrepreneurs et de maisons travaillant pour le compte de la ville, tels que: fondeurs de cuivre, fournissant tuyaux, robinets, etc; ensuite, des charrons, forgerons, etc. qui ont la clientèle de la ville, laquelle, par suite de différents services exploités en régie, devient un véritable industriel dont l'importance s'accroït sans cesse. La commission d'enquête est déja gagnée a cette idéé, ce qui permet de pronostiquer quelle sera pareillement admise par le Conseil communal. De cette fagon, le minimum desalaire sera payé dans un grand nombre djateliers pour tous les travaux effectués pour compte de la ville. Inutile de dire que les représentants des associations syndicales et les socialistps qui siègent au Conseil communal, sont les plus chauds défenseurs de ces propositions. Ceci prouve uue fois de plus combien il est nécessaire que les ouvriers, grace a la f orce de leurs associations professionnelles, continuent a exercer leur influence politique et a envoyer leurs représentants au sein des assemblees délibérantes et législatives. La ville de G&nd compte des milliers d'ouvriers qui journellement toucheront un salaire plus élevó, grace a la représenta- ' tion socialiste au sein du Conseil communal..- Alpll. DüRANT...

12 180 JOURNAL DES C E Une pratique malsaine Dans plusieurs communes, et notamment dans certains faubourgs do Bruxelles, les ouvriers de la ferme des boues ont conservé )a d^plorable habitude de monter sur la charrette, sous prétexte d'en ég'aliser Ie contenu, mais, en réalitó, pour récolter les chiffons mêlés au contenu des bacs; chaque fois qu'un bac est verse dans la charrette, un épais nuage de poussière s'élève et enveloppe l'ouvrier qui s'y trouve debout. A Bruxelles, m'assure-fron, Ia ville a défendu cette pratique a ses ouvriers et leur a, en compensation, donné une légere augmentation de salaire. Get exemple mérite d'être suivi partout, car il est du devoir des administrations publiques de proté^er les ouvriers contre leur insouciance ou leur ignorance du danser auquel ils s'exposent, en vue d'un bénéflce aussi minime que celui qui peut résulter de la vente de ces chiffons récoltés sur les charrettes. Les bacs a ordures étant les collecteurs de toutes les saletés imaginables contiennent des germes de toutes les maladies et, par la pratique que je' signale, l'ouvrier s'expose a les contra eter et a contaminer la familie et ses concitovens. Nos amis, les conseillers cemmunaux socialistes, voudront bien se charger de la défense de la santé des intéresses, qui leur en sauront gré. jffigcyïflguginnjinnjeiïïleïïg^ D r 7$ibliographie > F. FRÈRE. Notre excellent ami Emile Hubert, viceprésident du Conseil de prud'hommes de Bruxelles, vient de publier une tres bonne brochure de 40 pages qui doit servir de guide a tous les travailleurs. Il permet aux ouvriers de connaïtre plus facilement leurs droits concernant la juridiction des Conseils de prud'hommes, les règlements d'ateliers^ la délivrance de certificarts d'entrée et de sortie, le payement des salaires, Ie contrat de travail, les renvois avec ou sans préavis,les accidents du travail, ainsi qu'un exposé des réformes a introduire aux róuages de la loi actuell$. Bref, chaque ouvrier devrait en posséder un Bxemplaire et l'étudier tres sérieusement. La brochure ne coüte que 10 centimes. Pour les commandes s'adresser a Frangois Aerts, aubette des joumaux, Maison du Peufile^ PriïxélUs. ' Recu des publications de Tlnstitut Solvay, Editeurs Misch et Thion, rue Royale. i Esquisse d'une sociologie. WAXWEILER, z Note sur les formules d'introduction a l'energétique physio- et psycho-sociologique. E. SOLVAY. 3 L'Aryen et ranthroposociologie (Etude critique). D r E. Houzé Les origines naturelles de la propriété' (Etude de sociologie comparée).r.petrucci. 5 Sur quelques erreurs de methode dans l'étude de l'homme primitif (Notes critiques) L. WODON..\b \b 4? &r \1' >V >V A rfr «>V 4e at/». 4e 4e 4e 4e 4e 4eJ 4e. 4e. La liberté de changer Les professions qui permettent a l'ouvrier de vivre d'une fagon convenable, deviennent de plus en plus rares. Les progrès du machinisme et Ie manque d'uhiön de la classe ouvrière en sont la cause principale; mais la coneurrence que se font les fabriquants nest pas étrangère non plus a cette triste situation.on dit: l'ouvrier est libre.de changer de profession, mais pour Ie faire, un nouvel apprentissage lui est nécessaire. Cela est-il possible? Non, Tage et l'impérieuse nécessité sont la qui Ton empêchent. Celui qui peut changer, c'esi Ie capitaliste. Avec les capitaux, il opère a sa fanlaisie. Aussi ny a t-il de liberté que pour lui, parce qu'il possèdé un capital produit du travail d'autrui. Le travailleur, lui, n'est pas libre; il doit accepter une profession parce que le be?oin l'y pousse; 9 fois sur 10 il doit accepter la première place venue. Il ne peut attendre et chercher mieux ; sa femme, ses enfants réelament de lui du pain ; en un mot, il n'est pas libre. Cependant, il y a un moyen raisonnable pour pouvoir acquérir une partie de liberté, c'est celui de s'organiser a solidement. Si les ouvriers étaient unis, ils empêeheraient la surproducticn par une bonne réglementation du travail.que la classe ouvrière, les indjflérents surtout, reconnaissent hauteraent qu'il n'y a de salut et de bien être a oblenir que par la force de rorganisation syndicale. Une des corporaüons ies plus éprouvées est certescelle des magas'niers,garc;ons de niagasin et emballeurs, dont une coneurrence désastreuse fait que les salaires sont bas, trop bas. A eux de comprendre enfin leur devoir. Qu'ils entrent en masse dans lassoeiation, afin de iravailler en eomniun au relèvement de leurs conditions de vie. Francois VAN HAMME.

13 .«ftl..a, : J0URN4L DES CORRESPONDANCES 181 2>e 27 flhei 1906 De 21 Mei hebben al de loonslaven voor plicht, tegen het klerikaal goevernement te stemmen, door hunne stem te geven aan de lijst der Werkliedenpartij. Door aldus te handelen veroordeelen zij krachtdadig:. Het meervoudig stemrecht; De foloedwet; De onwetendheid, dank aan dewelke de regeerders hunne verdrukking behouden; Het artikel 310 van het strafwetboek; De belastingen op de eetwaren; ' De wet der 18 centiemen, pensioen der werkers; De kloosterwerken, die zulke hevige kon- ^ kurrentie doen aan het vrije loerk; De nietregeling der werkdagen: De schandalige onverschilligheid van het goevernement in zake van onvrijwillige werkeloosheid. Met voor de socialistische kandidaten te stemmen, verklaard de loonslaaf zich voor de groote en vrijgevige princiepen die door hunne toepassing de deuren wagenwijd zullen openen aan den vooruitgang. Belgisch werkersondeizoek Van heden af zullen wij den algemeenen -toestand en het getal vereenigde Belgen publiceeren naarmate wij de inlichtingen der schrijvers zullen ontvangen. Geene andere dan lokale-arrondissements- of nationale inlichtingen zullen verschijnen ook geene der groepen die nog niet in federatie aangesloten zijn. Voor elk syndikaal kongres zullen ioij den algemeenen toestand laten kennen. NATIONALE FEDERATIE DER MIJNWERKERS In de. nijverheid /Vereenigde Borinage 31,878 16,000 Centrum 23,235 8,500 Charleroi ,000 Namen 3,919 1,575 Luik , ,367 47,075 waaronder 100,764 beneden werkers NATIONALE FEDERATIE DER METAALBEWERKERS Maart 1905 In de nijverheid Vereenigde, Antwerpen 5, Braband 13,530 1,753 'Centrum 17,570 1,800 Charleroi 20, Vlaanderen 3,750 1,593 Luik 37, Namen 3, Borinage 3, ,278 7,422 FEDERATIE DER BELGISCHE BOEKDRUKKERS Vereenigde Aalst 16 Antwerpen 125 Brugge 67 Brussel 1,697 Charleroi 70 La Louvière 22 Luik 206 Leuven 61 Bergen 4-i Namen 58 Oostende 41 Doornik 41 Verviers 76 Juni 1905 Onvereenigde en 40 leerjongens en 15 leei jongecs 32 en 10» 91 en 36 leerjongens 65 en 30 5» 55 en en en 40 n 85 2,528 1,371 en 203 FEDERATIE DER STEENBEWERKERS In de nijverheid Vereenigde ,000 FEDERATIE DER HOUTBEWERKERS '" In de nijverheid (hout en meubel) Brussel Gent Antwerpen Mechelen Quiévrain Kortrijk Lier Luik? Seraïng Vilvoorden Oostende St-Nikolaas / Leuven / Boom 11 Vereenigde v Werkersonderzoek in den vreemde DUITSCHLAND HOUTBEWERKERS ,141 leden Verhoogiog 24,755 = 23, 4 %> SCHOENMAKERSFEDERATIE 271 afdeelingen 28,542 leden Gr 4den in kas 315,145 mark TEXTIELFEDERATIE ,258 leden 77,808 waarvan 25,940 vrouwen. Eene. ongezonde handelwijze In zekere gemeenten, en onder andere in zefcere voorsteden van Brussel, hebben de werklieden van den vuilnisdienst de slechte gewoonte op de kar te gaan staan onder voorwendsel van den inhoud gelijk te maken, maar in werkelijkheid om de

14 1Ö2 JOURNAL DES CORRESPONDANCES -ia vodden bijeen te zamelen, welke bij den inhoud der bakken gemengd zijn; iedermaal dat een bak in de kar omgeworpen tvordt stijgt er eene dikke stofwolk op we:ke de werkman, die recht op de kar staat, omringt. Te Brussel, naar men mij verzekert, heeft de stad deze manier van handelen verboden en de werklieden, in ruil van het geleden verlies, eene kleine vergelding ge- f schonken. Dit voorbeeld zou overal moeten gevolgd worden, want 't is de plicht der openbare besturen de werklieden te beschermen tegen hunne nalatigheid of hunne onwetenheid van het gevaar waaraan zij zich blootstellen voor eene zoo geringe winst als deze welke kan voortkomen van den verkoop der aldus verzamelde vodden. De vuilnisbakken ontvangen al de mogelijke en onmogelijke smeerlapperijen, waaronder de kiemen van alle ziekten en door de bovengemelde doenswijze stelt de werkman zich bloot deze op te doen en zijne familie en medeburgers te besmetten. Aan onze vrienden, welke in de gemeenteraden zetelen, een oog in 't zeil te houden! D r F. FKÈRE. BRIEF UIT SERAING Ik kom bet 747 ste lid der Mijnwerkersvereeniging van Seraing in te schrijven. Waarom dit ter kennis gebracht, zal men zich wellicht afvragen! Omdat hel nu juist eene maand geleden is dat wij onzen vakbond hebben gesticht (18 ten Maart) en daar ik mij een artikel van vriend Octors herinner, denk ik dat het hem aangenaam zal wezen te vernemen welke uitslagen wij reeds bekomen hebben. Iii mijne hoedanigheid van kasmeester heb ik heden zelf het 14 de briefje van 100 fr.ter post neergelegd, en ik heb nog genoeg in kas om in de onverwachte uitgaven ie voorzien. Indien de abonnenten van het CORRESPON- BENTIEBLAD zich de moeite willen geven mij te lezen, zoo zullen zij zien dat wij onzen vakbond, ofschoon op zeer zuinige, toch op stevige grondvesten geslicht hebhen, ten minste voor het begin, want ik verhoop heel wat beters nog voor het toekomende. BESTUUR Ziehier hoe wij voor hetgeen het bestuur betreft te werk gaan : De schrijver houdt een brouillon van het register der proces-verbalen ; dezen worden daarna in 't net overgeschreven en behoorlijk enderteekend. Ieder werkman, die zich in den vakbond laat inschrijven, ontvangt van den kasmeester eene kaart waarop zijn naam, voornamen, woonst en ordenummer vermeld staan. Deze kaart wordt door hem met eenen zegel van 1 frank of 50 centiemen bestempeld indien het aangesloten lid beneden de 18 jaar heeft. Daarna kiest het lid vrijelijk zijne sektie welke hij niet meer verlaten mag, zonder daarvan op voorhand het bestuur te verwittigen. Den sektie-ontvanger wordt alle veertien dagen een cotisatieblad overhandigd waarop het getal zegels, hem door den kasmeester toevertrouwd, aangeduid staat; op dit blad moet hij het nummer uuschrabben dat overeenkomstig is met het kaartnummer van het betalende lid, en stuurt daarna dit blad aan den kasmeester terug, na er voorafgaandelijk het beloop der ontvangen gelden en der niet gebezigde zegels op aangeduid te hebben. Zooals men het ziet, is de kontrol hoogst eenvoudig en kan niet de minste aanleiding geven tot bedriegerij. HET BOEKHOUDEN De kasmeester houdt een kladboek waarin liij dag aan dag zijne ontvangsten en uitgaven inschrijft, vervolgens houdt hij insgelijks een groot boek waarin hij aanduidt welke ontvangsten en uitgaven gedaan wei den voor ieder der volgende kassen: WEERSTAND, PROPAGANDE,SLACHT- OFFERS, WERKELOOSHEID EN ONDERSTEUNING VOOR HET GERECHT, dit alles op eene lijn volgens het Amerikaansch stelsel van boekhouden. Eene kolom dient om de totalen aan te duiden, eene andere voor de in bewaring gegeven gelden en de in kas gehouden som, eene derde duidt de nummers en werken aan der rekenplichtige stukken in dezelfde orde als zij m den klasseur gerangschikt zijn; eindelijk is er eene laatste kolom voor de aanmerkingen, welke aan Voorzitter, Schrijver en Commissarissen toelaat, alle maanden den door hen uitgeoefenden kontrol over ontvangsten en uitgaven, alsook over rekenplichtige stukken te akteeren, en van dan alles te parafeeren. BURGERLIJKE STAND Wij hebben een groot boek waarin elk lid ingeschreven staat met een ordenummer dat nimmer verandert, nevens dit nummer staat zijn naam en voornamen (met den burgerlijke stand nagezien) zijn ouderdom en de koolmijn waarin hij werkzaam is. Eene,kolom duidt den datum aan van de inschrijving, uittreding of afsterven, eené andere vermeldt of hij kiezer is of niet (Gemeente, Provincie, Kamer, Senaat) eene derde, of hij kiezer is voor den Werkrechters- of Nijverheidsraad; eene laatste kolom vermeldt of hij reeds bij de Werklieden Partij aangesloten is, 't zij bij eene samenwerkende maatschappij of bij welke andere groep ook. Eens in het groot boek ingeschreven, wordt daaraan geen everandering meer toegebracht,

15 JOURNAL DES CORRESPONDANCES 183 doch dank aan een fiehesspel kan men'al de J noodige veranderingen toebrengen, genoodzaakt tot het regelmatig bijhouden van den voor den bond nuttige inlichtingen,ïooals veranderingen van woonst, koolmijnen, enz. Eindelijk hebben wij nog een boek waarin de kasmeester maand aan maand al de inleg- en boetgelden aanteekent welke hij voor de verscheidene fondsen omvangen heeft. En ziedaar! Ik zou mij hoogst gelukkig achten indien deze inlichtingen voor de andere vakbonden tot ecnig nuts konden strekken. De kwestie der aansluiting bij de Mijnwerkersfcderalie, bij de Werkliedenpnrtij en bij.de Syndikale Commissie zal aan de dagorde der aanstaande algemeene vergadering gebracht worden. Elk lid ontvangt het dagblad Le Mineur., Het is middernacht, doch het is nog altijd den I8 en! Gauw, gauw.. Oef! mijn brief is in de bus! A. SMEETS. Hef Meinummer heeft ons belet deze zeer, aanbeïangende briefwisseling te public eer en. Onze vy lenden mijnwerkers van Seraing zullen dit niet kwalijk nemen. Brief uit Antwerpen < Het «Algemeen Verbond der Vakvereenigingen van Antwerpen», hield Zondag 4 Maart 1.1., zijne jaarlijksche algemeene vergadering., Uit het verslag door den bestendigen sëkretaris neergelegd blijkt dat in het iaar igos, acht nieuwe vakvereenigingen gesticht werden en bij het Algemeen Verbond aangesloten : dus telde het Algemeen Verbond op3i December igo5, 7,841 leden, tegen 5,I8I op 31.December Dus voor het jaar 1905 eene vermeerdering van 2680 leden. ' ' De gewoone inkomsten (bijdragen) bedroegen - -, fr.,388,36i.89 De uitgaven -fr. 277, fr. no, Het algemeen kapitaal der aangeslotene vakvereenigingen is dus met meer dan 100,000 frank vermeerderd. De uitgaven verdeelen-zich als voigt : Aan werkeloozen fr. 30, Aan zieken» 28, Overlijden» 21, Stakingen '» '99, Propaganda» 44, Bestuur- en algem. onkosten» 53, De buitengewone ontvangsten, (bestaande uit toelagen voor werkeloozen door Stad, Staat, Provincie, giften röndhalihgen, opbrengst van feesten, enz.) bedroegen ongeveer 10,000 franken werd grootendeels uitgegeven aan stakingen, subsidiën en andere ondersteuningen buiten de stad. Men ziet het «Algemeen Verbond» heefteen werkzaam jaar achter den rug. Ook wat het moreele gehalte betreft is het «Algemeen Verbond» veel vooruitgegaan. In den loop van het jaar werden zijne standregelen herzien en werd in hetzefde het klassenkarakter duidelijk aangetoond. In de kiezing voor den Goedenniannenraad op 18 Maart 1.1., werd de lijst van het «Algemeen Verbond» met eene gemiddelde meerderheid van.800 stemmen, gekozen ofschoon er in de stad nu 500 kiezers minder en öp den buiten i3oo meer waren. Bijzonder onderscheiden hebben zich in dien-strijd de werklieden der.rupelboorden, welke in het kanton Boom eene meerderheid van bijna 900 stemmen behaalden. G. - METSERSKONGRES Bij fa metsers. Op Zondag 11 Maart, werd er in het Volkskuis te Brussel, eene eerste vergadering van de afgevaardigden der Metsers - bonden gehouden, onder de bescherming der Syndicale Commissie, vertegenwoordigd door gezellen Bergmans, sëkretaris eiï öclors. Volgende groepen waren er vertegenwoordigd door hieronder gemelde afgevaardigden : Braine-VAlleud: Hans en Cora Emiel. Hannmisart: Hanquineüse Eugène., Gallemarde : Courbet Arlhur. Si-Gilles (Brussel) : f>ury en Devos. Louis de Brouekère en Allar, volksvertegenwoordiger van Nijvel, waren insgelijks op de zitting aanwezig. De Melscrsvereeniging van Antwerpen en omstreken, de Meisersbond van Gent en de gebouwarbeiders van Moei, hebben hunne toetreding gezonden, doch hebben zich verontschuldigd de eerste zitting niet te kunnen bijwonen, belovende op de tweede zitiing aanwezig te zijn. Na beslist te hebben dat de aangesloten groepen 10 centiemen per lid en per maand zouden betalen, r-eemt het Kongres het besluit eene nieuwe vergadering te houden op Zondag 15 n April met volgende dagorde : 1 Bespreking der voorioopige statuten (geldig voor één jaar. 2 Goedkeuring van bet voorstel om 10 centiemen per maand en per lid aan de federatiekas te betalen (van die 10 centiemen zal de Federatie de aansluiting bij de Syndikale Commissie en bij de Werklieden Partij betalen). 3 e Benoeming van het Federatiebestuur. 4 Ü Overgave der Fondsen (Er bestaat tegenwoordig een inkas van 2, fr.) 5 De propagande., 6 De meiscrsbetooging te Aalst.

16 184. JOURNAL DES CORRESPONDANCES ifiiiniuft» M i< i%-i _a O Gezel J. Samijn, algemeene secretaris vanden «Textielbewerkersbond», heeft in de maand April een onderzoek naar den toestand der vlasbewerksters n b ; werkers en de inrichtingen der vlasfabrieken te Belfast (leriand) gedaan. Dit, om ^an nabij vast te stellen wat er van waar is van dê vrees der uitlandsche concurrencie waar onze nij verheidshoofden met oploopen. He uitslag van het onderzoek zal men later bekend maken. Ver van de nieuwe middelen, welke de dompers (zoogenaamde kristelijke werklieden vereenigingen) toepassen om den strijd van de werkend-j Klas t- bemoeilijken, is in ieder fabriek een bestuurlid hunner vakvereeniging te doen aanvaarden; deze nu stelt zicltin gedurige verbinding met den fabriekant; er Kan geen werkman of kerkvrouw aanvaard worden zon Op deze vergadering zullen insgelijks de vakbonden van Antwerpen, Gent, Hoei, Cuesmes keuring aan geeft. Alleen' dompersgezinde der dat dien domper er zijne goed- of af en Turnhout verzocht worden. worden aanvaard. De aansluiting bij de Werklieden Partij zal Doch, ondanks dit, is door uitsluiterij en er insgelijks besproken en ter stemming onderworpen worden. onwil van den fabriekant, die teveel op'den De verschiliige groepen worden verzocht aan hunne afgevaardigden mandaat te geven nopens de verschiliige aan de dagorde zijnde vraagpunten, i Er werd ook nog besloten syndikale voordrachten te beleggen in volgende gemeenten i Genvai, Rosières, Limal, VYaver, Perwez, Court-Sdnt-Etienne, Sart-Dames-Avelinnes, Jauche, Orp-le-Grand, Glabais, Beaumont, Sasne, Villers-la-VilJe, Ophain, Braine-le-Chateau, Baisy Thy, Marbaix, Rixensart, Ukkel Sini-Job, Khode Saint-Genèse,- Linkebeek en andere gemeenten uit de omstreken van Brussel. Dat allen zich voorbereiden de propaganda te moeren tot het wellukken dezer voordrachten. De laatste maatregelen tot de propagande zullen in het Kongres van 45 n April genomen worden. UIT GENT De verslagen van de syndikale voordrachtden 18 Juni 1905 te Luik gehouden, is verschenen en komt aan de verschillende vakvêreemgingen besteld te worden. Het is een waar document dat, met verloop van jaren, van grootere waarde zal worden, omdat,-op breede schaal, daarin een overzicht gegeven wordt over den toestand der vakvereenigingen in dezen tijd, en elders dea weg wijst die te volgen is. Hopen wij dat de toekomende verslagen grooten vooruitgang in des^ndikale organisatie en ledental zal vaststelh n. invlo d van den onder voorzitter der dompersweversvereeniging rekende,.die er werkte, toch eene werkstaking uitgebroken. Den onder-voorzitter der dompers is alleen als onderkruiper blyven werken. Omdat de leden toch in werkstaking gegaan waren, ondanks dezes wil, heeft De dompersvereeniging niet gesteund en zijn al de kristelijke leden met zo,rg in de fabriek gebracht, nu ontslag^evers geworden bij de dompers en heboen zich bij de socialistische weversvereeniging laten inschrijven. De 30 lidbo kjes der ontslaggevende dompers, hangen tentoon voor de vensters van het socialistisch lokaal «Ons Huis». Tegen de rechten der werkiie 1en, tegen de demokratie en het socialisme vechten met dompersmidd' j len, is don quichotte's werk. Dat ondervinden de fabriëkanten telkens zii vertrouwen aan de antisocialisten schenken. Zij komen daar bedrogen uit. De demokratie laat zich door trufeken niet verknoeien. In ffpm Gentschen gemeenteraad is de volledige toepassing van het minimumloon gevraagd door de socialistische afgevaardigden. v Er zij u een zeker getal ondernemers ea werkhuizen die werken voor de stad, zooals kopergieters die buizenkranen, eyz. leveren ; dan wagenmakers, smeden, enz. die de cliënteel hebben van de stad, welke steeds een grooter nijveraar wordt, door de verschillende diensten die in regie bedreven worden. Reeds is de commissie van onderzoek het hiermede eens, welke eene goede aanwijzing is dat de gemeenteraad het zal aannemen. Aldus zal in een groot getal ateliers te Gent. nu en dan aan stadswerk het minimumloon betaald worden. Onnoo lig te zeggen dat de afgevaardigden van de vakvereeniging'n en de socialisten, die in de gemeenteraad de vurigste. mededingers van die voorstellen zijri. Daaraan kan men nogmaals ten duidelijkste waarnemen hoe noodig het is dat de werklieden door hulp hunner vakvereenigingen tevens politieken invloed blijven benouden en in wetgevende en besturende raden hare vertegenwoordigers hebben. Gent t-lt duizende werklieden die, dank aan de ve tegenwoordiging der socialisten in den gemeenteraad, nu dagelijks een hooger loon zullen ontvangen. Alf. DÜRANT. o i. t «o I I I i i i ii i «in imtmm Brux, - Imp. Vve D. BBISMBE, rue de I» mvótê, U.

Collectieve arbeidsovereenkomst van 27 juni 2011 Convention collective de travail du 27 juin 2011

Collectieve arbeidsovereenkomst van 27 juni 2011 Convention collective de travail du 27 juin 2011 Paritair Comité voor de bedienden van de nonferro metalen non ferreux Collectieve arbeidsovereenkomst van 27 juni 2011 Convention collective de travail du 27 juin 2011 Tewerkstellings- en opleidingsinitiatieven

Nadere informatie

Paritair Comité voor de audiovisuele sector - Collectieve arbeidsovereenkomst van 15 december 2006 met betrekking tôt de eindejaarspremie.

Paritair Comité voor de audiovisuele sector - Collectieve arbeidsovereenkomst van 15 december 2006 met betrekking tôt de eindejaarspremie. Paritair Comité voor de audiovisuele sector - Collectieve arbeidsovereenkomst van 15 december 2006 met betrekking tôt de eindejaarspremie. Artikel 1. Toepassingsgebied Deze collectieve arbeidsovereenkomst

Nadere informatie

ERRATUM ERRATUM PARITAIR COMITE VOOR DE LANDBOUW COMMISSION PARITAIRE DE. CAO nr 61932 van 27.07.2001. CCT 61932 du 27.07.2001

ERRATUM ERRATUM PARITAIR COMITE VOOR DE LANDBOUW COMMISSION PARITAIRE DE. CAO nr 61932 van 27.07.2001. CCT 61932 du 27.07.2001 Ministère fédéral de l'emploi et du Travail ADMINISTRATION DES RELATIONS COLLECTIVES DU TRAVAIL Direction du Greffe Federaal Ministerie van Tewerkstelling en VAN DE Directie van de ERRATUM COMMISSION PARITAIRE

Nadere informatie

Barema's op 01/09/2008 Barèmes au 01/09/2008

Barema's op 01/09/2008 Barèmes au 01/09/2008 Barema's op 01/09/2008 Barèmes au 01/09/2008 SPILINDEX 110,51 INDICE-PIVOT 110,51 Tegemoetkomingen aan personen met een handicap Allocations aux personnes handicapées (Jaarbedragen) (Montants annuels)

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 01.06.2012 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 01.06.2012 MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD 01.06.2012 MONITEUR BELGE 31353 Vu pour être annexé àl arrêté ministériel du 23 mai 2012 modifiant l arrêté ministériel du 17 décembre 1998 déterminant les documents comptables à tenir

Nadere informatie

VERKLARING VAN WOONPLAATS

VERKLARING VAN WOONPLAATS 5000-NL Bestemd voor de buitenlandse belastingdienst VERKLARING VAN WOONPLAATS Verzoek om toepassing van het belastingverdrag tussen Frankrijk en 12816*01 De belastingplichtige geeft in dit vak de naam

Nadere informatie

MIELE SERVICE. Tot uw dienst / A votre service

MIELE SERVICE. Tot uw dienst / A votre service MIELE SERVICE Tot uw dienst / A votre service Miele Service Certificate 2 Miele Service Certificate 10 jaar totale zekerheid Sinds meer dan 100 jaar is het merk Miele synoniem van kwaliteit, duurzaamheid,

Nadere informatie

l'argent Donne. L'argent! pris J'ai pris mon suppositoire. Dépêche-toi! sûr - T'es sûr? Je connais quelqu'un qui peut. Merci Merci. Au revoir.

l'argent Donne. L'argent! pris J'ai pris mon suppositoire. Dépêche-toi! sûr - T'es sûr? Je connais quelqu'un qui peut. Merci Merci. Au revoir. bon anniversaire Bon anniversaire, mon petit. l'argent Donne. L'argent! le quartier Tu habites dans le quartier? le ticket T'as le ticket? pris J'ai pris mon suppositoire. Dépêche-toi! donne Donne. L'argent!

Nadere informatie

2 2-04- 2010 ERRATUM ERRATUM. tijdelijk, hetzij na ontslag om andere. Commission paritaire de la transformation du papier et du carton n 136

2 2-04- 2010 ERRATUM ERRATUM. tijdelijk, hetzij na ontslag om andere. Commission paritaire de la transformation du papier et du carton n 136 Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale ADMINISTRATION DES RELATIONS COLLECTIVES DU TRAVAIL Direction du Greffe i vz/v Federale overheidsdienst Werkgelegenheid, Arbeid en Sociaal

Nadere informatie

Par "travailleurs", on entend : le personnel ouvrier et employé, masculin et féminin.

Par travailleurs, on entend : le personnel ouvrier et employé, masculin et féminin. Sous-commission paritaire des établissemts et services d'éducation et d'hébergemt de la Communauté française, de la Région wallonne et de la Communauté germanophone Convtion collective de travail du 18

Nadere informatie

MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD. Numéro tél. gratuit : 0800-98 809 Gratis tel. nummer : 0800-98 809. 104 pages/bladzijden. www.staatsblad.

MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD. Numéro tél. gratuit : 0800-98 809 Gratis tel. nummer : 0800-98 809. 104 pages/bladzijden. www.staatsblad. MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD Publication conforme aux articles 472 à 478 de la loi-programme du 24 décembre 2002, modifiés par les articles 4 à 8 de la loi portant des dispositions diverses du 20

Nadere informatie

Comprendre et se faire comprendre commence par s exprimer en néerlandais

Comprendre et se faire comprendre commence par s exprimer en néerlandais Comprendre et se faire comprendre commence par s exprimer en néerlandais Begrijpen en begrepen worden begint met het spreken van de Nederlandse taal La langue néerlandaise crée un lien entre nous Wat leest

Nadere informatie

2 4-06- 2005 2 7 M. NR N. i Convention collective de travail du 13 juin 2005. Paritair Comité voor het vervoer. Commission paritaire du transport

2 4-06- 2005 2 7 M. NR N. i Convention collective de travail du 13 juin 2005. Paritair Comité voor het vervoer. Commission paritaire du transport 2 4-06- 2005 2 7 M. Commission paritaire du transport i Convention collective de travail du 13 juin 2005 NR N Paritair Comité voor het vervoer Collectieve arbeidsovereenkomst van 13juni 2005 Convention

Nadere informatie

Mijn opleidingscv in de metaal- en technologische sector- Handleiding

Mijn opleidingscv in de metaal- en technologische sector- Handleiding Mijn opleidingscv in de metaal- en technologische sector- Handleiding 1. Doel en oorsprong. Het sectoraal akkoord 2007-2008 voor de metaal- en technologische sector (PC 209) voorziet dat elke onderneming

Nadere informatie

COMMISSION PARITAIRE DE L'INDUSTRIE DES (C.P. n 114)

COMMISSION PARITAIRE DE L'INDUSTRIE DES (C.P. n 114) COMMISSION PARITAIRE DE L'INDUSTRIE DES (C.P. n 114) Protocole d'accord du 03 mai relatif aux conventions sectorielles collectives de travail pour les années dans le secteur des briqueteries (C.P. 1. Champ

Nadere informatie

Installatie van versie 2.2 van Atoum

Installatie van versie 2.2 van Atoum Version française en seconde partie du document. Installatie van versie 2.2 van Atoum U moet in uw databases een nieuwe tabel aanmaken na de installatie van versie 2.2 van de toepassing Atoum. Hiervoor

Nadere informatie

Hoofdstuk 1 - Toepassingsgebied. Artikel 1.

Hoofdstuk 1 - Toepassingsgebied. Artikel 1. Neerlegging-Dépôt: 14/04/2010 Regist.-Enregistr.: 04/05/2010 N : 99171/CO/324 to Collectieve arbeidsovereenkomst van 25 maart 2010 betreffende de korte modules in diamantopleidingen voor de werknemers

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 28.07.2010 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 28.07.2010 MONITEUR BELGE 48001 N. 2010 2506 VLAAMSE OVERHEID [C 2010/35508] 11 JUNI 2010. Besluit van de Vlaamse Regering tot wijziging van het besluit van de Vlaamse Regering van 19 juli 2007 betreffende de modulaire structuur

Nadere informatie

64360 BELGISCH STAATSBLAD 27.10.2010 MONITEUR BELGE

64360 BELGISCH STAATSBLAD 27.10.2010 MONITEUR BELGE 64360 BELGISCH STAATSBLAD 27.10.2010 MONITEUR BELGE FEDERALE OVERHEIDSDIENST SOCIALE ZEKERHEID N. 2010 3685 [C 2010/22451] F. 2010 3685 SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE [C 2010/22451] 15 OKTOBER

Nadere informatie

; : C.C.T. valable à partir du (A.R. demandé). C.P. COMMERCE ALIMENTAIRE -

; : C.C.T. valable à partir du (A.R. demandé). C.P. COMMERCE ALIMENTAIRE - : C.C.T. valable à partir du (A.R. demandé). ; : C.P. COMMERCE ALIMENTAIRE - I. Art. 1. 1. La présente convention collective de travail conclue en application des conventions collectives de travail n 5

Nadere informatie

REGLEMENT CHAMPIONNATS DE BELGIQUE C 500 REGLEMENT BELGISCHE KAMPIOENSCHAPPEN

REGLEMENT CHAMPIONNATS DE BELGIQUE C 500 REGLEMENT BELGISCHE KAMPIOENSCHAPPEN FEDERATION BELGE DE BADMINTON BELGISCHE BADMINTON FEDERATIE REGLEMENT CHAMPIONNATS DE BELGIQUE C 500 REGLEMENT BELGISCHE KAMPIOENSCHAPPEN Version 2013, approuvée par l AG du 26-06-13 Chaque amende est

Nadere informatie

IZ -OS- 2005 Bijlage 2 7-07- 2005. Annexe. Commission paritaire pour les employés des métaux non ferreux

IZ -OS- 2005 Bijlage 2 7-07- 2005. Annexe. Commission paritaire pour les employés des métaux non ferreux NEERLEGGING-DÉPÔT REGISTR.-ENREGISTR. IZ -OS- 2005 Bijlage 2 7-07- 2005 NR. Annexe Paritair Comité voor de bedienden van de nonferro metalen métaux non ferreux Collectieve arbeidsovereenkomst van 17juni

Nadere informatie

SERVICE PUBLIC FÉDÉRAL CHANCELLERIE DU PREMIER MINISTRE FEDERALE OVERHEIDSDIENST KANSELARIJ VAN DE EERSTE MINISTER

SERVICE PUBLIC FÉDÉRAL CHANCELLERIE DU PREMIER MINISTRE FEDERALE OVERHEIDSDIENST KANSELARIJ VAN DE EERSTE MINISTER KONINKRIJK BELGIË FEDERALE OVERHEIDSDIENST KANSELARIJ VAN DE EERSTE MINISTER ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FÉDÉRAL CHANCELLERIE DU PREMIER MINISTRE Koninklijk besluit houdende regeling van de overdracht

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 25.09.2015 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 25.09.2015 BELGISCH STAATSBLAD 60077 SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES [C 2015/03324] 18 SEPTEMBRE 2015. Arrêté royal déterminant les modèles des formules de déclaration en matière de cotisations spéciales visées à l article 541 du Code

Nadere informatie

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 29 SEPTEMBRE 2003, CONCLUE AU

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 29 SEPTEMBRE 2003, CONCLUE AU CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 29 SEPTEMBRE 2003, CONCLUE AU SEIN DE LA COMMISSION PARITAIRE DE HÔTELIÈRE. PORTANT DE LA CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 1 DU 25 JUIN 1997, SUR D'UNE NOUVELLE CLASSIFICATION

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 14.09.2006 Ed. 2 MONITEUR BELGE. Art. 2. Entrent en vigueur le 1 er janvier 2007 :

BELGISCH STAATSBLAD 14.09.2006 Ed. 2 MONITEUR BELGE. Art. 2. Entrent en vigueur le 1 er janvier 2007 : 46851 FEDERALE OVERHEIDSDIENST JUSTITIE N. 2006 3572 [C 2006/09648] 1 SEPTEMBER 2006. Koninklijk besluit tot vaststelling van de vorm, de inhoud, de bijlagen en de nadere regels voor de neerlegging van

Nadere informatie

- 1173 / 1-96 / 97. Chambre des Représentants de Belgique. Belgische Kamer van Volksvertegenwoordigers WETSONTWERP

- 1173 / 1-96 / 97. Chambre des Représentants de Belgique. Belgische Kamer van Volksvertegenwoordigers WETSONTWERP - 1173 / 1-96 / 97 Chambre des Représentants de Belgique - 1173 / 1-96 / 97 Belgische Kamer van Volksvertegenwoordigers SESSION ORDINAIRE 1996-1997 (~) 9 SEPTEMBRE 1997 GEWONE ZITTING 1996-1997 (~) 9 SEPTEMBER

Nadere informatie

PARLEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK PARLEMENT PROPOSITION D'ORDONNANCE VOORSTEL VAN ORDONNANTIE

PARLEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK PARLEMENT PROPOSITION D'ORDONNANCE VOORSTEL VAN ORDONNANTIE A-187/3 2014/2015 A-187/3 2014/2015 BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK PARLEMENT GEWONE ZITTING 2014-2015 3 JULI 2015 PARLEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE SESSION ORDINAIRE 2014-2015 3 JUILLET 2015 VOORSTEL

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 19.03.2003 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 19.03.2003 BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE 19.03.2003 BELGISCH STAATSBLAD 13137 SERVICE PUBLIC FEDERAL MOBILITE ET TRANSPORTS F. 2003 1044 [C 2003/14035] 23 JANVIER 2003. Arrêté ministériel pris en exécution de l arrêté royal du

Nadere informatie

PROTOCOLE PAIX SOCIALE LES EMPLOYES DE DU COMMERCE DU PETROLE, FAIT A BRUXELLES, LE MAI 1999

PROTOCOLE PAIX SOCIALE LES EMPLOYES DE DU COMMERCE DU PETROLE, FAIT A BRUXELLES, LE MAI 1999 PROTOCOLE PAIX SOCIALE LES EMPLOYES DE DU COMMERCE DU PETROLE, FAIT A BRUXELLES, LE MAI 1999 Les parties signataires, membres de la Commission Paritaire de l'industrie et du commerce du pétrole n (employés),

Nadere informatie

3 1-05- 2007 RÊGISTR, NEERLEGGiNG-DÉPÔT

3 1-05- 2007 RÊGISTR, NEERLEGGiNG-DÉPÔT Paritair Comité voor de bedienden uit de internationale handel, het vervoer en de aanverwante bedrijfstakken Commission paritaire pour les employés du commerce international, du transport et des branches

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 13.06.2013 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 13.06.2013 BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE 13.06.2013 BELGISCH STAATSBLAD 36987 SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES [C 2013/03172] 29 MAI 2013. Arrêté royal portant approbation du règlement du 12 février 2013 de l Autorité des services

Nadere informatie

TITEL I - TOEPASSINGSGEBIED

TITEL I - TOEPASSINGSGEBIED Neerlegging-Dépôt: 03/07/2015 Regist.-Enregistr.: 23/07/2015 W: 128160/CO/115 1/3 Collectieve arbeidsovereenkomst van 26 juni 2015, gesloten in het Paritair Comité voor het Glasbedrijf (PC 115), betreffende

Nadere informatie

Commission paritaire 307 pour entreprisres de courtage et agences d'assurances

Commission paritaire 307 pour entreprisres de courtage et agences d'assurances Commission paritaire 307 pour entreprisres de courtage et agences d'assurances Convention collective de travail du 20 mars 2000, instituant un Fonds Paritaire pour developpement de I'emploi et de la formation

Nadere informatie

Paritair Comité voor het wasserij-, en Commission paritaire des blanchisseries et des entreprises de teinturerie et dégraissage

Paritair Comité voor het wasserij-, en Commission paritaire des blanchisseries et des entreprises de teinturerie et dégraissage 0 Paritair Comité voor het wasserij-, en entreprises de teinturerie et dégraissage Collectieve van 25 maart 1999 Convention de travail du 25 mars 1999 Collectieve arbeidsovereenkomst intrekking van de

Nadere informatie

69668 BELGISCH STAATSBLAD 29.09.2004 MONITEUR BELGE

69668 BELGISCH STAATSBLAD 29.09.2004 MONITEUR BELGE 69668 BELGISCH STAATSBLAD 29.09.2004 MONITEUR BELGE 17 jaar = 85 pct.; 16 jaar = 70 pct.; 15 jaar = 55 pct. van het uurloon van de werklieden en werksters van 18 jaar en ouder van dezelfde categorie. C.

Nadere informatie

2. De maximale nominale waarde van de eco- 2. La valeur maximale nominale de l'éco-chèque cheque bedraagt 10 EUR per eco-cheque.

2. De maximale nominale waarde van de eco- 2. La valeur maximale nominale de l'éco-chèque cheque bedraagt 10 EUR per eco-cheque. '21~1y5_ Paritair Comité voor de beursvennootschappen Commission paritaire pour les sociétés de bourse Collectieve arbeidsovereenkomst van 24 juni 2015 Convention collective de travail du 24 juin 2015

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 30.12.2013 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 30.12.2013 BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE 30.12.2013 BELGISCH STAATSBLAD 103249 SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE [C 2013/22606] 21 DECEMBRE 2013. Arrêté royal modifiant l arrêté royal du 18 mars 1971 instituant un régime

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 23.07.2015 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 23.07.2015 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD 47225 SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES [C 2015/03212] 15 JUILLET 2015. Arrêté ministériel portant exécution des articles 7, 4, et 53, 1 er,3, c) et d), del arrêté royal du 28 juin 2015, concernant la taxation

Nadere informatie

13286 BELGISCH STAATSBLAD 09.03.2004 Ed. 2 MONITEUR BELGE

13286 BELGISCH STAATSBLAD 09.03.2004 Ed. 2 MONITEUR BELGE 13286 BELGISCH STAATSBLAD 09.03.2004 Ed. 2 MONITEUR BELGE PROGRAMMATORISCHE FEDERALE OVERHEIDSDIENST WETENSCHAPSBELEID N. 2004 842 [C 2004/21028] 13 FEBRUARI 2004. Ministerieel besluit tot vastlegging

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN DOC 50 0321/002 DOC 50 0321/002 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 6 januari 2000 6 janvier 2000 WETSONTWERP betreffende het ontslag van bepaalde militairen en de

Nadere informatie

Belgische Kamer van Volksvertegenwoordigers. Chambre des Représentants de Belgique - 847 / 1-96 / 97 - 847/1-96/97 WETSVOORSTEL

Belgische Kamer van Volksvertegenwoordigers. Chambre des Représentants de Belgique - 847 / 1-96 / 97 - 847/1-96/97 WETSVOORSTEL - 847/1-96/97 Chambre des Représentants de Belgique - 847 / 1-96 / 97 Belgische Kamer van Volksvertegenwoordigers SESSION ORDINAIRE 1996-1997 (*) 17 DÉCEMBRE 1996 GEWONE ZITTING 1996-1997 (*) 17 DECEMBER

Nadere informatie

paritaire pour les de travail adapté et les ateliers sociaux (CP 327)

paritaire pour les de travail adapté et les ateliers sociaux (CP 327) (CP 7) paritaire pour les de travail adapté et les ateliers sociaux Convention collective de travail du 9 janvier 999 relative aux conséquences de du revenu minimum mensuel moyen garanti d les entreprises

Nadere informatie

NAR Nationale Arbeidsraad

NAR Nationale Arbeidsraad NAR Nationale Arbeidsraad NEERLEGGING REGISTRATÎE DATUM 11-03-2009 23-03-2009 NUMMER 2009-1232 91505 KONÎNKLUK BESLUIT BELGISCH STAATSBLAD COLLECTIEVE ARBEIDSOVEREENKOMST NR. 96 Zitting van vrijdag 20

Nadere informatie

Document préparé par Marie Spaey, en collaboration avec Pauline de Wouters. Novembre 2009.

Document préparé par Marie Spaey, en collaboration avec Pauline de Wouters. Novembre 2009. . Déclaration environnementale Document préparé par Marie Spaey, en collaboration avec Pauline de Wouters. Novembre 2009. Définition dans le cadre de Clé Verte Dans le cadre de l éco-label Clé Verte, l

Nadere informatie

III. L adjectif. III. L adjectif. 1. Accord de l adjectif 1.1 L adjectif prend s 1.2 L adjectif + E 1.3 L adjectif substantivé

III. L adjectif. III. L adjectif. 1. Accord de l adjectif 1.1 L adjectif prend s 1.2 L adjectif + E 1.3 L adjectif substantivé III. 1. Accord de l adjectif 1.1 prend s 1.2 + E 1.3 substantivé 2. Les degrés de comparaison 2.1 Les comparatifs 2.2 Les superlatifs 2.3 Les irréguliers 1 III. 1. Accord de l adjectif 1.1. prend S Quand

Nadere informatie

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES Welke strategie zal hier in de dashboard vertaald worden (wat is de scope van de dashboard?): a. De doelstellingen van de beheersovereenkomst b. De doelstellingen van het ondernemingsplan

Nadere informatie

Paritair Comité voor de uitzendarbeid en de erkende ondernemingen die buurtwerken of diensten leveren

Paritair Comité voor de uitzendarbeid en de erkende ondernemingen die buurtwerken of diensten leveren Neerlegging-Dépôt: 10/1012011 Regist.-Enregistr.: 03/11/2011 N : 106668/C0/322 Paritair Comité voor de uitzendarbeid en de erkende ondernemingen die buurtwerken of diensten leveren Collectieve arbeidsovereenkomst

Nadere informatie

TITRE II - HEURES SUPPLEMENTAIRES

TITRE II - HEURES SUPPLEMENTAIRES Neerlegging-Dépôt: 21/03/2014 Regist.-Enregistr.: 17/06/2014 N : 121736/C0/115 Convention collective de travail du 11 mars 2014, conclue au sein de la Commission paritaire de l'industrie verrière, relative

Nadere informatie

Commission paritaire pour les entreprises horticoles. Paritair Comité voor het tuinbouwbedrijf. Formation syndicale.

Commission paritaire pour les entreprises horticoles. Paritair Comité voor het tuinbouwbedrijf. Formation syndicale. Neerlegging-Dépôt: 12/12/2013 Regist.-Enregistr.: 18/02/2014 N : 119535/C0/145 Paritair Comité voor het tuinbouwbedrijf Commission paritaire pour les entreprises horticoles Collectieve arbeidsovereenkomst

Nadere informatie

MINISTERE DES FINANCES MINISTERIE VAN FINANCIEN

MINISTERE DES FINANCES MINISTERIE VAN FINANCIEN MINISTERIE VAN FINANCIEN N. 2002 1081 [C 2002/03145] 14 MAART 2002. Koninklijk besluit tot vastlegging van het model van deel 2 van het aangifteformulier inzake personenbelasting voor het aanslagjaar 2002

Nadere informatie

Federale overheidsdienst Werkgelegenheid, Arbeid en SociaalOverleg ALGEMENE DIRECTIE COLLECTIEVE ARBEIDSBETREKEJNGEN Directie van de Griffie

Federale overheidsdienst Werkgelegenheid, Arbeid en SociaalOverleg ALGEMENE DIRECTIE COLLECTIEVE ARBEIDSBETREKEJNGEN Directie van de Griffie Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale DIRECTION GÉNÉRALE RELATIONS COLLECTIVES DU TRAVAIL Direction du Greffe Federale overheidsdienst Werkgelegenheid, Arbeid en SociaalOverleg

Nadere informatie

ROERENDE VOORHEFFING. geïnd bij wijze van afhouding op zekere inkomsten van roerende kapitalen. ATTEST

ROERENDE VOORHEFFING. geïnd bij wijze van afhouding op zekere inkomsten van roerende kapitalen. ATTEST Enclosure 1-NL ROERENDE VOORHEFFING geïnd bij wijze van afhouding op zekere inkomsten van roerende kapitalen. ATTEST opgesteld overeenkomstig artikel 117, 6, K.B. tot uitvoering van het W.I.B. 1992 en

Nadere informatie

Over dit boek. Richtlijnen voor gebruik

Over dit boek. Richtlijnen voor gebruik Over dit boek Dit is een digitale kopie van een boek dat al generaties lang op bibliotheekplanken heeft gestaan, maar nu zorgvuldig is gescand door Google. Dat doen we omdat we alle boeken ter wereld online

Nadere informatie

07-02-2012. Formation permanente: le point de vue de la zone Luxembourg Voorgezette opleiding: Het standpunt van de zone Luxemburg Cpt/Kpt J.

07-02-2012. Formation permanente: le point de vue de la zone Luxembourg Voorgezette opleiding: Het standpunt van de zone Luxemburg Cpt/Kpt J. 07-02-2012 Formation permanente: le point de vue de la zone Luxembourg Voorgezette opleiding: Het standpunt van de zone Luxemburg Cpt/Kpt J. Louis De moeilijkheden van de permanente opleiding in een grote

Nadere informatie

Hoe snel. ben jij? Serez-vous assez rapide? Spelregels. Règles du Jeu. 12+ 30 min. 3-6. 17610_Manual_5se.indd 1 21-06-12 15:02

Hoe snel. ben jij? Serez-vous assez rapide? Spelregels. Règles du Jeu. 12+ 30 min. 3-6. 17610_Manual_5se.indd 1 21-06-12 15:02 Hoe snel Serez-vous assez rapide? ben jij? 12+ 30 min. 3-6 NL Spelregels FR Règles du Jeu 17610_Manual_5se.indd 1 21-06-12 15:02 NL Spelregels Als je er de tijd voor mag nemen, dan zijn het eigenlijk makkelijke

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. relative à la médiation en matière de divorce. betreffende de echtscheidingsbemiddeling DE BELGIQUE

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. relative à la médiation en matière de divorce. betreffende de echtscheidingsbemiddeling DE BELGIQUE DOC 50 0067/005 DOC 50 0067/005 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 18 februari 2000 18 février 2000 WETSVOORSTEL betreffende de echtscheidingsbemiddeling PROPOSITION

Nadere informatie

Cela vous dit-il d emboîter le pas avec la Loterie Nationale?

Cela vous dit-il d emboîter le pas avec la Loterie Nationale? Let s Move Loterie Nationale Service des Ressources Humaines Service Interne pour la Prévention et la Protection au travail Nationale Loterij Dienst Human Ressources Interne Dienst voor Preventie en Bescherming

Nadere informatie

PHILIPPE FILIP BELGISCH STAATSBLAD 02.01.2014 MONITEUR BELGE

PHILIPPE FILIP BELGISCH STAATSBLAD 02.01.2014 MONITEUR BELGE 29 Gelet op het advies nr. 54.492/1 van de Raad van State, gegeven op 17 december 2013 met toepassing van artikel 84, 1, eerste lid, 1 van de gecoördineerde wetten op de Raad van State, op 12 januari 1973;

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. relative à l enregistrement abusif des noms de domaine

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. relative à l enregistrement abusif des noms de domaine DOC 50 1069/002 DOC 50 1069/002 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 17 oktober 2002 17 octobre 2002 WETSONTWERP betreffende het wederrechtelijk registreren van domeinnamen

Nadere informatie

Onder werknemers wordt verstaan het mannelijk en vrouwelijk werklieden- en bediendepersoneel.

Onder werknemers wordt verstaan het mannelijk en vrouwelijk werklieden- en bediendepersoneel. Neerlegging-Dépôt: 14/11/2013 Regist.-Enregistr.: 11/12/2013 N : 118375/C0/327.01 Paritair Subcomité voor de beschutte werkplaatsen gesubsidieerd door de Vlaamse Gemeenschap of door de Vlaamse Gemeenschapcommissie

Nadere informatie

Hôtel Eurocatering. 26 oct. Sauna 24,75 7 173,25. 27 oct. Petit-déjeuner 14,50 15 217,50. Sous-total 3645,25 TVA 21% 765,50.

Hôtel Eurocatering. 26 oct. Sauna 24,75 7 173,25. 27 oct. Petit-déjeuner 14,50 15 217,50. Sous-total 3645,25 TVA 21% 765,50. CONTEXTE 1.3 Une erreur dans la facture 1. Lisez les nombres productief kaartjes - klassikaal Zie Fiches à découper. Aantal setjes = 1. Elke leerling krijgt een kaartje. Ze lopen rond in de klas en houden

Nadere informatie

Employment Monitor. Voor Corelio/Jobat Door Synovate Datum: 24/5/2011

Employment Monitor. Voor Corelio/Jobat Door Synovate Datum: 24/5/2011 Employment Monitor Voor Corelio/Jobat Door Synovate Datum: 24/5/2011 Methodologie Werkgevers N=500 Telefonische interviews Interviews met HR professionals Representatieve steekproef (Graydon) op basis

Nadere informatie

Koninklijk besluit van 8 februari 1999 tot vaststelling van de retributies bedoeld in artikel 20 van de wet van 10 april 1990 op de

Koninklijk besluit van 8 februari 1999 tot vaststelling van de retributies bedoeld in artikel 20 van de wet van 10 april 1990 op de Arrêté royal du 14 mai 1991 fixant les revances à percevoir visées à l'article 20 la loi du 10 avril 1990 sur les entreprises gardiennage, sur les entreprises sécurité et sur les services internes gardiennage

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 23.12.2011 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD. Par le Roi : Le Secrétaire d Etat au Budget, M. WATHELET

MONITEUR BELGE 23.12.2011 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD. Par le Roi : Le Secrétaire d Etat au Budget, M. WATHELET MONITEUR BELGE 23.12.2011 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD 80387 Sur la proposition de Notre Secrétaire d Etat au Budget, Nous avons arrêté et arrêtons : Article 1 er. Un crédit d engagement et de liquidation

Nadere informatie

FÉDÉRATION GÉNÉRALE DU TRAVAIL DE BELGIQUE ALGEMEEN BELGISCH VAKVERBOND

FÉDÉRATION GÉNÉRALE DU TRAVAIL DE BELGIQUE ALGEMEEN BELGISCH VAKVERBOND FÉDÉRATION GÉNÉRALE DU TRAVAIL DE BELGIQUE ALGEMEEN BELGISCH VAKVERBOND SECRÉTARIAT : 42, RUE HAUTE, BRUXELLES F.6.T.B. SECRETARIAAT : HOOGSTRAAT 42. BRUSSEL 63/00 A 23/42 AT/IL. Bruxelles, le 20 mai 1963.

Nadere informatie

Rumble in the Dungeon

Rumble in the Dungeon Rumble in the Dungeon Un jeu de Olivier Saffre. Flatlined Games 2012, tous droits réservés Il y a trop de monstres et d'aventuriers dans ce donjon. Le trésor du roi mort est bien gardé mais les aventuriers

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 08.01.2010 Ed. 2 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 08.01.2010 Ed. 2 MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD 08.01.2010 Ed. 2 MONITEUR BELGE 731 MINISTERIE VAN HET BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST N. 2010 45 [C 2010/31002] 17 DECEMBER 2009. Besluit van de Brusselse Hoofdstedelijke Regering tot

Nadere informatie

FEDERATION GENERALE DU TRAVAIL DE BELGIQUE. ru 1000 bruxelles STTQ2) T 51180 67 "~ nu 5116466 -^7000-0753010-96

FEDERATION GENERALE DU TRAVAIL DE BELGIQUE. ru 1000 bruxelles STTQ2) T 51180 67 ~ nu 5116466 -^7000-0753010-96 FEDERATION GENERALE DU TRAVAIL DE BELGIQUE 81/00 A 23/80 GD/MDV/CS Serv. Dact,' Trad. ML Bruxelles, le 26 novembre 1981 AUX MEMBRES DU BUREAU. OBJET : STATUT PROFESSIONNEL DES MERES D'ACCUEIL. 1. Demande

Nadere informatie

GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN

GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN 51132 MONITEUR BELGE 12.08.2015 BELGISCH STAATSBLAD GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN VLAAMSE GEMEENSCHAP COMMUNAUTE FLAMANDE

Nadere informatie

COMMUNAUTE FRANÇAISE FRANSE GEMEENSCHAP

COMMUNAUTE FRANÇAISE FRANSE GEMEENSCHAP BELGISCH STAATSBLAD 19.09.2002 MONITEUR BELGE 41523 COMMUNAUTE FRANÇAISE FRANSE GEMEENSCHAP MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE F. 2002 3274 [C 2002/29427] 17 JUILLET 2002. Arrêté pris en application

Nadere informatie

1 la carte d identité électronique pour Belge; 1 de elektronische identiteitskaart van Belg;

1 la carte d identité électronique pour Belge; 1 de elektronische identiteitskaart van Belg; ROYAUME DE BELGIQUE KONINKRIJK BELGIE --- --- SERVICE PUBLIC FEDERAL INTERIEUR Arrêté ministériel du 15 mars 2013 fixant le tarif des rétributions à charge des communes pour la délivrance des cartes d

Nadere informatie

Inventaris OV - Inventaire EP BIV - IBE 2011 2012-10-18

Inventaris OV - Inventaire EP BIV - IBE 2011 2012-10-18 Om de drie jaar wordt een inventaris opgemaakt van alle lampentypes en hun vermogens van de openbare verlichting in België. Deze driejaarlijkse gegevens worden verzameld door Synergrid, de federatie van

Nadere informatie

- 1747 / 1-97 / 98. Belgische Kamer van Volksvertegenwoordigers. Chambre des Représentants de Belgique PROJET DE LOI WETSONTWERP

- 1747 / 1-97 / 98. Belgische Kamer van Volksvertegenwoordigers. Chambre des Représentants de Belgique PROJET DE LOI WETSONTWERP - 1747 / 1-97 / 98 Belgische Kamer van Volksvertegenwoordigers - 1747 / 1-97 / 98 Chambre des Représentants de Belgique GEWONE ZITTING 1997-1998 (') loktober 1998 SESSION ORDINAIRE 1997-1998 (') pr OCTOBRE

Nadere informatie

Voudriez-vous me faire savoir si vous pouvez nous recevoir dans votre hôtel le 16 août dans l après-midi?

Voudriez-vous me faire savoir si vous pouvez nous recevoir dans votre hôtel le 16 août dans l après-midi? Hilversum, le 15 janvier 2012 Monsieur, J ai l intention de passer mes vacances à Nice pendant la seconde moitié du mois d août. Je ferai le voyage en auto avec ma femme et mes deux fils de 12 et de 15

Nadere informatie

» aux travailleurs dont le domicile est

» aux travailleurs dont le domicile est Neerlegging-Dépôt: 10/07/2015 Regist.-Enregistr.: 21/10/2015 W: 129876/CO/341 PARITAIR COMITE VOOR DE BEDIENDE VAN DE BEMIDDELING IN BANK- EN BELEGGINGSDIENSTEN - PC 341 COMMISSION PARITAIRE POUR I'INTERMEDIATION

Nadere informatie

ROYAUME DE BELGIQUE KONINKRIJK BELGIE SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE ET INSTITUTIONS PUBLIQUES DE SECURITE SOCIALE

ROYAUME DE BELGIQUE KONINKRIJK BELGIE SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE ET INSTITUTIONS PUBLIQUES DE SECURITE SOCIALE ROYAUME DE BELGIQUE KONINKRIJK BELGIE SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE ET INSTITUTIONS PUBLIQUES DE SECURITE SOCIALE FEDERALE OVERHEIDSDIENST SOCIALE ZEKERHEID EN OPENBARE INSTELLINGEN VAN SOCIALE

Nadere informatie

N de question Vraagnummer

N de question Vraagnummer Chambre des représentants Kamer van volksvertegenwoordigers Question Parlementaire Parlementaire Vraag Document : 54 2015201606730 Session / zitting : 20152016 (SO) 20152016 (GZ) Dépôt / Geregistreerd

Nadere informatie

Wedstrijdreglement Hug the Trooper

Wedstrijdreglement Hug the Trooper Wedstrijdreglement Hug the Trooper 1. De wedstrijd op hugthetrooper.brightfish.be wordt georganiseerd door Brightfish NV, Eeuwfeestlaan 20, 1020 Brussel. 2. De wedstrijd staat open voor alle personen die

Nadere informatie

0 ^t -05-200*1 D1-07- 2004 NR. Paritair Comité voor de bewakingsdiensten. Commission paritaire pour les services de garde

0 ^t -05-200*1 D1-07- 2004 NR. Paritair Comité voor de bewakingsdiensten. Commission paritaire pour les services de garde Commission paritaire pour les services de garde Paritair Comité voor de bewakingsdiensten Convention collective de travail du 25 mars 2004 Collectieve arbeidsovereenkomst van 25maart2004 PROCEDURE VALIDATION

Nadere informatie

49188 BELGISCH STAATSBLAD 22.09.2008 MONITEUR BELGE

49188 BELGISCH STAATSBLAD 22.09.2008 MONITEUR BELGE 49188 BELGISCH STAATSBLAD 22.09.2008 MONITEUR BELGE Art. 3. Artikel 15 van hetzelfde besluit wordt vervangen als volgt : «Art. 15. De subsidies die ten bate van het Nationaal Geografisch Instituut zijn

Nadere informatie

CHAPITRE II - INFORMATION IMPORTANTE POUR LES OUVRIERS ET OUVRIERES ASSURES

CHAPITRE II - INFORMATION IMPORTANTE POUR LES OUVRIERS ET OUVRIERES ASSURES Neerlegging-Dépôt: 10/06/2009 Regist.-Enregjstr.: 14/09/2009 N : 94307/CO/109 CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 9 JUIN 2009 CONCERNANT L'APPLICATION DU TITRE III DE LA LOI DU 25 JUIN 1992 CONCERNANT

Nadere informatie

Avant de remplir la présente formule lire la notice explicative à la dernière page. ... ( dénomination en capitales ) ( naam in blokletters )

Avant de remplir la présente formule lire la notice explicative à la dernière page. ... ( dénomination en capitales ) ( naam in blokletters ) Réduction l impôt néerlandais sur les divins en vertu l article 10, paragraphe 2, litt. b, la Convention Verminring van Nerlandse divindbelasting op grond van artikel 10, 2e lid, letter b, van 1er exemplaire

Nadere informatie

CSG & CRDS. Parijs, 9 maart 2013. Mr. Frank van Eig

CSG & CRDS. Parijs, 9 maart 2013. Mr. Frank van Eig CSG & CRDS Parijs, 9 maart 2013 1 Prélèvements sociaux (eerder cotisations sociales ) Vijf heffingen: Contribution Sociale Généralisée (CSG) Contribution au Remboursement de la Dette Sociale (CRDS) Prélèvement

Nadere informatie

HOOFDSTUK I. Definities

HOOFDSTUK I. Definities KONINKRIJK BELGIË FEDERALE OVERHEIDSDIENST BINNENLANDSE ZAKEN 15 mei 2009. Koninklijk besluit tot bepaling van de opleidingsvoorwaarden waaraan de gemeenschapswachten moeten voldoen, evenals de modaliteiten

Nadere informatie

FAVV -AFSCA AC- Kruidtuin - FSC Kruidtuinlaan 55 1000 Brussel / Bruxelles. Verslag van infosessie bestek FAVV_DGLABO_CPM_2016 (29/06/2015)

FAVV -AFSCA AC- Kruidtuin - FSC Kruidtuinlaan 55 1000 Brussel / Bruxelles. Verslag van infosessie bestek FAVV_DGLABO_CPM_2016 (29/06/2015) FAVV -AFSCA AC- Kruidtuin - FSC Kruidtuinlaan 55 1000 Brussel / Bruxelles Verslag van infosessie bestek FAVV_DGLABO_CPM_2016 (29/06/2015) Rapport de la session d information Cahier spécial des charges

Nadere informatie

Caractéristiques de la voiture / Eigenschappen van de wagen :

Caractéristiques de la voiture / Eigenschappen van de wagen : BGDC 2016 7 courses / 7 wedstrijden 6 courses au choix / 6 wedstrijden naar keuze INSCRIPTION / INSCHRIJFDOCUMENT Cochez vos choix / Maak uw keuze : Francorchamps 2J/D 02 &03/04 103Db 1*125 ou/of 100+45

Nadere informatie

Wedstrijdreglement Kinepolis 02/11/2015 31/01/2016

Wedstrijdreglement Kinepolis 02/11/2015 31/01/2016 Version française ci- dessous Wedstrijdreglement Kinepolis 02/11/2015 31/01/2016 Deze online wedstrijd wordt georganiseerd door ONLY ENGINEER JOBS SPRL- BVBA, waarvan de bedrijfszetel zich situeert op

Nadere informatie

CATALOGUS / CATALOGUE

CATALOGUS / CATALOGUE CATALOGUS / CATALOGUE LA SOCIÉTÉ EUROPOCHETTE HET BEDRIJF [ NL ] Wat 10 jaar geleden aarzelend begon, groeide voor Europochette uit tot een succesverhaal. Met het uitvinden van het bestekzakje gaf Europochette

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN DOC 50 1338/006 DOC 50 1338/006 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 21 november 2001 21 novembre 2001 WETSONTWERP tot wijziging van het koninklijk besluit van 18 november

Nadere informatie

WETTEN, DECRETEN, ORDONNANTIES EN VERORDENINGEN LOIS, DECRETS, ORDONNANCES ET REGLEMENTS

WETTEN, DECRETEN, ORDONNANTIES EN VERORDENINGEN LOIS, DECRETS, ORDONNANCES ET REGLEMENTS 53478 BELGISCH STAATSBLAD 18.08.2010 MONITEUR BELGE WETTEN, DECRETEN, ORDONNANTIES EN VERORDENINGEN LOIS, DECRETS, ORDONNANCES ET REGLEMENTS GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE

Nadere informatie

CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE BRUSSELSE HOOFDSTEDELIJKE RAAD ONTWERP VAN ORDONNANTIE PROJET D'ORDONNANCE

CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE BRUSSELSE HOOFDSTEDELIJKE RAAD ONTWERP VAN ORDONNANTIE PROJET D'ORDONNANCE A-147/1-96/97 A-147/1-96/97 BRUSSELSE HOOFDSTEDELIJKE RAAD CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE GEWONE ZITTING 1996-1997 2 DECEMBER 1996 SESSION ORDINAIRE 1996-1997 2 DECEMBRE 1996 ONTWERP VAN ORDONNANTIE

Nadere informatie

TRACTATENBLAD VAN HET KONINKRIJK DER NEDERLANDEN. JAARGANG 1953 No. 14 Overgelegd aan de Staten-Generaal door de Minister van Buitenlandse Zaken

TRACTATENBLAD VAN HET KONINKRIJK DER NEDERLANDEN. JAARGANG 1953 No. 14 Overgelegd aan de Staten-Generaal door de Minister van Buitenlandse Zaken 1 (1953) No. 1 TRACTATENBLAD VAN HET KONINKRIJK DER NEDERLANDEN JAARGANG 1953 No. 14 Overgelegd aan de Staten-Generaal door de Minister van Buitenlandse Zaken A. TITEL Aanvullend Protocol bij de op 21

Nadere informatie

46434 MONITEUR BELGE 17.07.2015 BELGISCH STAATSBLAD

46434 MONITEUR BELGE 17.07.2015 BELGISCH STAATSBLAD 46434 MONITEUR BELGE 17.07.2015 BELGISCH STAATSBLAD SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE [C 2015/22259] 9 JUILLET 2015. Arrêté ministériel modifiant la liste jointe à l arrêté royal du 21 décembre 2001

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. modifiant la loi du 27 février 1987 relative aux allocations aux personnes handicapées

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. modifiant la loi du 27 février 1987 relative aux allocations aux personnes handicapées DOC 51 1120/001 DOC 51 1120/001 CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS 11 mai 2004 11 mei 2004 PROPOSITION DE LOI modifiant la loi du 27 février 1987 relative

Nadere informatie

Praktische kengetallen

Praktische kengetallen FRANCAIS PAGE 5 New Business Praktische kengetallen ZORG ERVOOR DAT JE BESCHIKT OVER GEGEVENS OM PERIODIEK (DAGELIJKS, WEKELIJKS, PER KWARTAAL) TE KUNNEN CONTROLEREN OF DE WERKELIJKE OMZET EN WINST IN

Nadere informatie

STRESS ENQUETE STRESS ASSURALIA EULER HERMES 2007.

STRESS ENQUETE STRESS ASSURALIA EULER HERMES 2007. STRESS ENQUETE STRESS ASSURALIA EULER HERMES 2007. Historique 1 CPPT 17 février 2005 (réunion préparatoire CP 7 mars) Décision d inviter un spécialiste. Création d un groupe de travail 14 Juin Mr. Bodson

Nadere informatie

Resultaten van een marktonderzoek bij Belgische boeren (november 2011) Résultats d une étude de marché auprès des agriculteurs belges (novembre 2011)

Resultaten van een marktonderzoek bij Belgische boeren (november 2011) Résultats d une étude de marché auprès des agriculteurs belges (novembre 2011) Resultaten van een marktonderzoek bij Belgische boeren (november 2011) Résultats d une étude de marché auprès des agriculteurs belges (novembre 2011) Uitgevoerd door: Réalisée par: Inhoud / Contenu I.

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. houdende diverse bepalingen. portant des dispositions diverses

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. houdende diverse bepalingen. portant des dispositions diverses DOC 51 3074/001 DOC 51 3074/001 DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS 12 avril 2007 12 april 2007 PROJET DE LOI portant des dispositions diverses Dispositions disjointes

Nadere informatie

De moderne stad. New York. Curitiba (Braz.) creëert ruimte voor de mens. Bologna. Toronto (Can.)

De moderne stad. New York. Curitiba (Braz.) creëert ruimte voor de mens. Bologna. Toronto (Can.) De stad en duurzame mobiliteit: verandering op til La ville et la mobilité durable: une transition en cours 1. Vaststellingen De moderne stad New York Curitiba (Braz.) creëert ruimte voor de mens Bologna

Nadere informatie