BNP PARIBAS INSTICASH

Maat: px
Weergave met pagina beginnen:

Download "BNP PARIBAS INSTICASH"

Transcriptie

1 BNP PARIBAS INSTICASH R.C.S. B Rapport annuel Révisé au 31 mai 2011 SICAV à compartiments de droit luxembourgeois SICAV - Investment Company with Variable Capital with sub-funds under Luxembourg law SICAV a comparti di diritto lussemburghese Bevek met verschillende compartimenten naar Luxemburgs recht Bevek met verschillende compartimenten naar Luxemburgs recht Rapport Annuel Révisé au 31 mai 2011 Audited Annual Accounts as at May 31, 2011 Relazione annuale al 31 maggio 2011 Gecontroleerd Jaarverslag per 31 mei 2011 Gecontroleerd Jaarverslag per 31 mei 2011

2

3 BNP PARIBAS INSTICASH RAPPORT ANNUEL au 31 mai 2011 (révisé) ANNUAL ACCOUNTS as at May 31, 2011 (audited) RELAZIONE ANNUALE al 31 maggio 2011 (certificata) JAARVERSLAG op 31 mei 2011 (gecontroleerd) JAARVERSLAG op 31 mei 2011 (gecontroleerd) Aucune souscription ne peut être effectuée sur la base des rapports financiers. Les souscriptions ne sont valables que si elles sont effectuées sur la base du prospectus actuel accompagné d un exemplaire du dernier rapport annuel et d un exemplaire du rapport semestriel le plus récent, si ce dernier a été publié ultérieurement.

4 No subscription can be received on the basis of financial reports. Subscriptions are only valid if made on the basis of the current prospectus accompanied by a copy of the latest available annual report and a copy of the latest available semi-annual report, if published after such annual report. Non si accettano adesioni sulla base delle relazioni finanziarie. Le sottoscrizioni saranno ritenute valide solo se effettuate sulla base del presente prospetto accompagnato dall ultima relazione annuale e dall ultima relazione semestrale, se posteriore all ultima relazione annuale. Er mag geen enkele inschrijving worden uitgevoerd op basis van de financiële rekeningen. De inschrijvingen zijn enkel geldig indien ze plaatsvinden op basis van het huidige prospectus vergezeld van een exemplaar van het laatste jaarverslag en een exemplaar van het recentste halfjaarverslag, indien dat laatste later werd gepubliceerd. Er mag geen enkele inschrijving worden uitgevoerd op basis van de financiële rekeningen. De inschrijvingen zijn enkel geldig indien ze plaatsvinden op basis van het huidige prospectus vergezeld van een exemplaar van het laatste jaarverslag en een exemplaar van het recentste halfjaarverslag, indien dat laatste later werd gepubliceerd. 2

5 Sommaire / Table of contents / Indice / Inhoudsopgave / Inhoudsopgave Organisation du Fonds... 6 Informations aux Actionnaires... 9 Rapports de gestion Rapport d audit Etat des actifs nets Etat des opérations et des changements des actifs nets Notes aux états financiers Organisation of the Fund... 6 Information to the Shareholders Management reports Audit report Statement of net assets Statement of operations and changes in net assets Notes on the financial statements Organizzazione del Fondo... 6 Informazioni agli Azionisti Relazioni sulla gestione Relazione di Revisione Rendiconto del patrimonio netto Conto economico e variazioni del patrimonio netto Note relative ai rendiconti finanziari Organisatie van het fonds... 6 Informatie aan de aandeelhouders Beheersverslagen Auditrapport Overzicht van de nettoactiva Overzicht van de transacties en van de wijzigingen in de nettoactiva Toelichtingen bij de jaarrekening Organisatie van het fonds... 6 Informatie aan de aandeelhouders Beheersverslagen Auditrapport Overzicht van de nettoactiva Overzicht van de transacties en van de wijzigingen in de nettoactiva Toelichtingen bij de financiële staten

6 COMPARTIMENTS / Sub-funds / Comparti / COMPARTIMENTEN / COMPARTIMENTEN BNP Paribas InstiCash EUR Etat du portefeuille-titres Répartition du portefeuille-titres par émetteur et par échéance BNP Paribas InstiCash GBP Etat du portefeuille-titres Répartition du portefeuille-titres par émetteur et par échéance BNP Paribas InstiCash USD Etat du portefeuille-titres Répartition du portefeuille-titres par émetteur et par échéance BNP Paribas InstiCash CHF Etat du portefeuille-titres Répartition du portefeuille-titres par émetteur et par échéance BNP Paribas InstiCash EUR Government Etat du portefeuille-titres Répartition du portefeuille-titres par émetteur et par échéance BNP Paribas InstiCash EUR Statement of the securities portfolio Breakdown by issuer and by maturity of the securities portfolio BNP Paribas InstiCash GBP Statement of the securities portfolio Breakdown by issuer and by maturity of the securities portfolio BNP Paribas InstiCash USD Statement of the securities portfolio Breakdown by issuer and by maturity of the securities portfolio BNP Paribas InstiCash CHF Statement of the securities portfolio Breakdown by issuer and by maturity of the securities portfolio BNP Paribas InstiCash EUR Government Statement of the securities portfolio Breakdown by issuer and by maturity of the securities portfolio BNP Paribas InstiCash EUR Stato del portafoglio titoli Ripartizione del portafoglio titoli per emittente e scadenza BNP Paribas InstiCash GBP Stato del portafoglio titoli Ripartizione del portafoglio titoli per emittente e scadenza BNP Paribas InstiCash USD Stato del portafoglio titoli Ripartizione del portafoglio titoli per emittente e scadenza BNP Paribas InstiCash CHF Stato del portafoglio titoli Ripartizione del portafoglio titoli per emittente e scadenza BNP Paribas InstiCash EUR Government Stato del portafoglio titoli Ripartizione del portafoglio titoli per emittente e scadenza

7 BNP Paribas InstiCash EUR Overzicht effectenportefeuille Verdeling van de effectenportefeuille volgens emittent en looptijd BNP Paribas InstiCash GBP Overzicht effectenportefeuille Verdeling van de effectenportefeuille volgens emittent en looptijd BNP Paribas InstiCash USD Overzicht effectenportefeuille Verdeling van de effectenportefeuille volgens emittent en looptijd BNP Paribas InstiCash CHF Overzicht effectenportefeuille Verdeling van de effectenportefeuille volgens emittent en looptijd BNP Paribas InstiCash EUR Government Overzicht effectenportefeuille Verdeling van de effectenportefeuille volgens emittent en looptijd BNP Paribas InstiCash EUR Overzicht effectenportefeuille Verdeling van de effectenportefeuille volgens emittent en looptijd BNP Paribas InstiCash GBP Overzicht effectenportefeuille Verdeling van de effectenportefeuille volgens emittent en looptijd BNP Paribas InstiCash USD Overzicht effectenportefeuille Verdeling van de effectenportefeuille volgens emittent en looptijd BNP Paribas InstiCash CHF Overzicht effectenportefeuille Verdeling van de effectenportefeuille volgens emittent en looptijd BNP Paribas InstiCash EUR Government Overzicht effectenportefeuille Verdeling van de effectenportefeuille volgens emittent en looptijd

8 Organisation du Fonds / Organisation of the Fund / Organizzazione del Fondo / Organisatie van het fonds / Organisatie van het fonds Conseil d Administration / Board of Directors / Consiglio di Amministrazione / Raad van Bestuur / Raad van Bestuur Président / Chairman / Presidente / Voorzitter / Voorzitter M. Anthony FINAN Responsable «Marketing et Communication & Group Networks» BNP Paribas Investment Partners, Paris Administrateurs / Directors / Amministratori / Beheerders / Beheerders M. Daniel SALAMA Responsable Segment Clientèle institutionnelle et Trésorerie d entreprise BNP Paribas Investment Partners, Paris M. Marc RAYNAUD Responsable «Global Funds Solutions» BNP Paribas Investment Partners, Paris M. Christian VOLLE Administrateur de BNP Paribas Investment Partners Luxembourg M. Vincent CAMERLYNCK Responsable mondial «Institutional Sales» BNP Paribas Investment Partners, Londres M. Christian DARGNAT Responsable des Investissements «Multi-Expertise Investments Centers» BNP Paribas Investment Partners, Paris M. Marnix ARICKX Responsable «Fund Engineering» BNP Paribas Investment Partners, Bruxelles Siège social / Registered Office / Sede legale / Maatschappelijke zetel / Maatschappelijke zetel 33, rue de Gasperich L-5826 Howald-Hesperange Société de Gestion / Management Company / Società di gestione / Beheerder / Beheermaatschappij BNP Paribas Asset Management Luxembourg (jusqu au / until / fino al / tot / tot 30/06/2010) BNP Paribas Investment Partners Luxembourg (à partir du / since / dal / vanaf / vanaf 01/07/2010) 33, rue de Gasperich L-5826 Howald-Hesperange Gérants / Managers / Gestori / Beheerders / Beheerders BNP Paribas Asset Management 1, boulevard Haussmann F Paris Fischer Francis Trees & Watts Inc 200 Park Avenue, New York, NY 10166, USA Banque Dépositaire, Agent Payeur Principal, Agent de Transfert Délégué et Teneur de Registre Délégué / Custodian, Principal Paying Agent, Sub-Transfer Agent and Sub-Registrar / Banca Depositaria, Agente principale per i pagamenti, Agente di trasferimento delegato e Conservatore dei registri delegato / Depothoudende bank, hoofdbetaalagent, gedelegeerd transferagent en gedelegeerd registerhouder / Depothoudende bank, hoofdbetaalagent, gedelegeerd transferagent en gedelegeerd registerhouder BNP Paribas Securities Services, Succursale de Luxembourg 33, rue de Gasperich L-5826 Howald-Hesperange 6

9 Auditeur / Auditor / Revisore dei Conti / Auditeur / Auditeur PricewaterhouseCoopers S.à r.l. 400, route d Esch L-1471 Luxembourg Guichets Payeurs et Représentants / Paying Agents and Representatives / Sportelli di pagamento e Rappresentanti / Loketten en vertegenwoordigers / Loketten en vertegenwoordigers Les Actionnaires peuvent s adresser aux guichets de la Banque Dépositaire ou à ceux des établissements ci-après énumérés pour le service de paiement, ou pour l obtention gratuite du Prospectus, des Prospectus simplifiés, des Statuts et des rapports annuels et semestriels du Fonds BNP Paribas InstiCash. Shareholders can inquire of the Custodian Bank or the following institutions about payment services and to obtain the Prospectus, simplified prospectuses, Articles of Association and annual and semi-annual accounts of BNP Paribas InstiCash Fund free of charge. Gli Azionisti possono informarsi presso gli sportelli della Banca Depositaria o gli Istituti elencati qui di seguito per il servizio di pagamento e per ottenere gratuitamente il Prospetto, i Prospetti semplificati, lo Statuto e le relazioni annuali e semestrali del Fondo BNP Paribas InstiCash. De aandeelhouders kunnen zich wenden tot de loketten van de depothoudende bank of die van de hierna vermelde instellingen voor de betaaldienst, of om gratis het prospectus, de vereenvoudigde prospectussen, de statuten en de jaar- en halfjaarverslagen van het fonds BNP Paribas InstiCash te verkrijgen. De aandeelhouders kunnen zich wenden tot de loketten van de depothoudende bank of die van de hierna vermelde instellingen voor de betaaldienst, of om gratis het prospectus, de vereenvoudigde prospectussen, de statuten en de jaar- en halfjaarverslagen van het fonds BNP Paribas InstiCash te verkrijgen. - en Autriche / in Austria / in Austria / in Oostenrijk / in Oostenrijk Erste Bank der österreichischen Sparkassen AG Graben 21 A-1010 Vienne - en Espagne / in Spain / in Spagna / in Spanje / in Spanje BNP Paribas 3, Hermanos Becquer E Madrid - en France / in France / in Francia / in Frankrijk / in Frankrijk BNP Paribas Securities Services 3, rue d Antin F Paris - en Grèce / in Greece / in Grecia / in Griekenland / in Griekenland BNP Paribas 94 Vassilissis Sofias Avenue & 1 Kerassountos Street GR Athènes - en Hongrie / in Hungary / in Ungheria / in Hongarije / in Hongarije BNP Paribas Bank Roosevelt tér 7-8 H-1051 Budapest - en Italie / in Italy / in Italia / in Italië / in Italië BNP Paribas Investment Partners SGR S.p.A., Via Dante 15, I Milan - au Portugal / in Portugal / in Portogallo / in Portugal / in Portugal BNP Paribas 206, av. 5 de Outubro P Lisbonne - au Royaume-Uni / in the United Kingdom / nel Regno Unito / in het Verenigd Koninkrijk / in het Verenigd Koninkrijk BNP Paribas Asset Management UK 10, Harewood Avenue UK-Londres NW1 6AA 7

10 - en Suisse / in Switzerland / in Svizzera / in Zwitserland / in Zwitserland BNP Paribas (Suisse) SA 2, place de Hollande CH-1204 Genève Tél. : (+4158) et ses succursales en Suisse / and its branches in Switzerland / e nelle sue succursali in Svizzera / en zijn bijkantoren in Zwitserland / en zijn bijkantoren in Zwitserland BNP Paribas (Suisse) SA exerce aussi selon les lois et règlements en application en Suisse le rôle de représentant légal en Suisse. BNP Paribas (Suisse) S.A. also acts as legal representative in Switzerland, in accordance with the laws and regulations in force in Switzerland. BNP Paribas (Suisse) S.A. esercita inoltre il ruolo di rappresentante legale in Svizzera ai sensi delle leggi e dei regolamenti ivi vigenti. BNP Paribas (Suisse) SA treedt conform de geldende wetten en reglementen in Zwitserland ook op als wettelijk vertegenwoordiger in Zwitserland. BNP Paribas (Suisse) SA treedt conform de geldende wetten en reglementen in Zwitserland ook op als wettelijk vertegenwoordiger in Zwitserland. 8

11 Informations aux Actionnaires 1. Rapports périodiques Les Actionnaires peuvent obtenir gratuitement les rapports annuels révisés au dernier jour du mois de mai, les rapports semestriels non révisés au 30 novembre, de même que la liste des changements (achats et ventes de titres) intervenus dans la composition des portefeuilles-titres auprès de la Banque Dépositaire, de l Agent domiciliataire, du Représentant en Suisse et des autres établissements bancaires qu elle aura désignés ainsi qu auprès du siège social du Fonds. Ces rapports concernent tant les compartiments individuels que l ensemble des actifs du Fonds. Conformément à une décision adoptée lors de l Assemblée Générale Extraordinaire des Actionnaires du 18 septembre 2001, les états financiers de chaque compartiment sont établis dans la monnaie fonctionnelle du compartiment, mais les états financiers consolidés sont libellés en euros (EUR). Les rapports annuels sont disponibles dans les quatre mois suivant la date de clôture de l exercice. Les rapports semestriels sont publiés dans les deux mois suivant la clôture du semestre concerné. 2. Informations aux Actionnaires a) Valeur nette d inventaire La valeur nette d inventaire par action de chacun des compartiments est disponible chaque jour ouvré au siège social du Fonds. Le Conseil d Administration pourra décider ultérieurement de publier la valeur nette d inventaire par action dans les quotidiens des pays où les actions du Fonds sont offertes ou vendues. Cette information peut également être obtenue auprès du siège social de la Société de Gestion et des banques assurant le service financier. b) Prix d émission et de rachat Les prix d émission et de rachat des actions de chaque compartiment du Fonds sont rendus publics quotidiennement auprès de la Société de Gestion et des banques assurant le service financier. c) Notifications aux Actionnaires Les autres informations destinées aux Actionnaires seront publiées au Mémorial C à Luxembourg, si cette publication est prescrite par les Statuts ou le Prospectus. Par ailleurs, elles pourront être publiées dans un journal luxembourgeois de diffusion régulière ou dans tout autre journal déterminé par le Conseil d Administration. 9

12 Information to the Shareholders 1. Periodic reports Audited annual accounts as at the last day of May, unaudited semi-annual accounts as at November 30, as well as the list of changes (purchases and sales of securities) made in the composition of the investment portfolio are kept at the Shareholders disposal free of charge at the Custodian Bank, the Domiciliation Agent, the Representative in Switzerland and the other banking institutions appointed by it, as well as at the registered office of the Fund. These reports concern both each individual sub-fund and the Fund s assets as a whole. The financial statements of each sub-fund are drawn up in the currency of the sub-fund, but the consolidated accounts are denominated in euros (EUR), in accordance with a decision of an Extraordinary General Meeting of Shareholders held on September 18, The annual accounts are available within four months of the closing date of the financial year. The semi-annual accounts are published within two months of the end of the half-year in question. 2. Information to the Shareholders a) Net asset value The net asset values of the shares of each sub-fund are available each business day at the registered office of the Fund. The Board of Directors may decide subsequently to publish this net asset value per share in the newspapers of the countries where the shares of the Fund are offered for sale or sold. The information may also be obtained at the registered office of the Management Company and in the banks designated to provide financial services. b) Issue and redemption prices The issue and redemption prices of the shares of each sub-fund of the Fund are publicly quoted each day at the Management Company and in the banks providing financial services. c) Notification to Shareholders Other information intended for Shareholders will be published in the Mémorial C in Luxembourg if such publication is required by the Articles or the Prospectus. Moreover, the information may also be published in a Luxembourg newspaper that has regular distribution or in any other newspaper determined by the Board of Directors. 10

13 Informazioni agli Azionisti 1. Relazioni periodiche Le relazioni annuali certificate all ultimo giorno del mese di maggio, le relazioni semestrali non certificate al 30 novembre, e l elenco delle variazioni (acquisti e vendite di titoli) intercorse nella composizione del portafoglio titoli, sono disponibili gratuitamente agli Azionisti presso gli uffici della Banca Depositaria, dell Agente domiciliatario, del Rappresentante in Svizzera e degli altri istituti bancari designati dalla Banca Depositaria nonché presso la sede legale del Fondo. Queste relazioni interessano sia singoli comparti sia gli averi finanziari del Fondo nel suo complesso. In virtù della decisione adottata il 18 settembre 2001 dall Assemblea generale straordinaria degli Azionisti, i rendiconti finanziari dei singoli comparti sono espressi nelle rispettive valute operative, mentre il bilancio consolidato è denominato in euro (EUR). Le relazioni annuali sono disponibili entro quattro mesi dalla data di chiusura dell esercizio, mentre le relazioni semestrali vengono pubblicate entro due mesi dalla fine del semestre considerato. 2. Informazioni agli Azionisti a) Valore patrimoniale netto (VPN) Il VPN per azione di ciascun comparto del Fondo è disponibile ogni giorno lavorativo presso la sede legale del Fondo. Il Consiglio di Amministrazione potrà inoltre decidere se pubblicare o meno i predetti valori patrimoniali netti nei quotidiani dei paesi in cui le azioni del Fondo sono offerte o vendute. Tali VPN potranno altresì essere ottenuti presso la sede legale della Società di gestione e delle banche abilitate al servizio di pagamento. b) Prezzo di emissione e di riscatto I prezzi di emissione e di riscatto delle azioni di ogni comparto del Fondo sono pubblicati quotidianamente presso la sede legale della Società di gestione nonché presso le banche abilitate al servizio di pagamento. c) Comunicazioni agli Azionisti Le altre informazioni destinate agli Azionisti saranno pubblicate nel Mémorial C a Lussemburgo, se questa pubblicazione è prevista dallo Statuto o dal Prospetto. Inoltre, potranno essere pubblicate in un giornale del Lussemburgo a diffusione regolare o in ogni altro giornale a discrezione del Consiglio di Amministrazione. 11

14 Informatie aan de aandeelhouders 1. Periodieke verslagen De aandeelhouders kunnen de jaarverslagen die op de laatste dag van de maand mei worden gereviseerd, de niet-gecertificeerde halfjaarlijkse verslagen op 30 november, evenals de lijst van wijzigingen (aan- en verkopen van effecten) in de samenstelling van de effectenportefeuilles gratis verkrijgen aan de loketten van de depothoudende bank, bij de domiciliëringsagent, de vertegenwoordiger in Zwitserland en andere instellingen die door de bank zijn aangesteld, evenals op de maatschappelijke zetel van het fonds. Die rapporten hebben betrekking op zowel de individuele compartimenten als op alle activa van het fonds. Overeenkomstig een beslissing die werd goedgekeurd tijdens de buitengewone algemene aandeelhoudersvergadering van 18 september 2001, wordt de jaarrekening van elk compartiment opgesteld in de rekenmunt van het compartiment, maar de geconsolideerde jaarrekening worden uitgedrukt in euro (EUR). De jaarverslagen zijn beschikbaar binnen de vier maanden na de afsluiting van het boekjaar. De halfjaarverslagen worden gepubliceerd binnen de twee maanden volgend op het einde van het halfjaar. 2. Informatie aan de aandeelhouders a) Netto-inventariswaarde De netto-inventariswaarde per aandeel van elk van de compartimenten wordt elke werkdag ter beschikking gehouden in de maatschappelijke zetel van het fonds. De Raad van Bestuur zal later kunnen beslissen om deze nettowaarden per aandeel te publiceren in kranten in landen waar de aandelen van het fonds worden aangeboden of verkocht. Die informatie kan eveneens worden verkregen bij het hoofdkantoor van de beheerder en de banken die instaan voor de financiële dienst. b) Uitgifte- en terugkoopprijs De uitgifte- en terugkoopprijzen van de aandelen van elk compartiment van het fonds worden dagelijks gepubliceerd bij de beheerder en in de banken die de financiële dienst verzorgen. c) Kennisgevingen aan de aandeelhouders De andere informatie bestemd voor de aandeelhouders zal worden gepubliceerd in de Mémorial C in Luxemburg, als die publicatie verplicht is volgens de statuten of het prospectus. Overigens kunnen ze worden gepubliceerd in een regelmatig verspreide Luxemburgse krant of in een andere door de Raad van Bestuur bepaalde krant. 12

15 Informatie aan de aandeelhouders 1. Periodieke verslagen De aandeelhouders kunnen de jaarverslagen die op de laatste dag van de maand mei worden gereviseerd, de niet-gecertificeerde halfjaarlijkse verslagen op 30 november, evenals de lijst van wijzigingen (aan- en verkopen van effecten) in de samenstelling van de effectenportefeuilles gratis verkrijgen aan de loketten van de depothoudende bank, bij de domiciliëringsagent, de vertegenwoordiger in Zwitserland en andere instellingen die door de bank zijn aangesteld, evenals op de maatschappelijke zetel van het fonds. Die rapporten hebben betrekking op zowel de individuele compartimenten als op alle activa van het fonds. Overeenkomstig een beslissing die werd goedgekeurd tijdens de buitengewone algemene aandeelhoudersvergadering van 18 september 2001, worden de financiële staten van elk compartiment opgesteld in de rekenmunt van het compartiment, maar de geconsolideerde financiële staten worden uitgedrukt in euro (EUR). De jaarverslagen zijn beschikbaar binnen de vier maanden na de afsluiting van het boekjaar. De halfjaarverslagen worden gepubliceerd binnen de twee maanden volgend op het einde van het halfjaar. 2. Informatie aan de aandeelhouders a) Netto-inventariswaarde De netto-inventariswaarde per aandeel van elk van de compartimenten wordt elke werkdag ter beschikking gehouden in de maatschappelijke zetel van het fonds. De Raad van Bestuur zal later kunnen beslissen om deze nettowaarden per aandeel te publiceren in kranten in landen waar de aandelen van het fonds worden aangeboden of verkocht. Die informatie kan eveneens worden verkregen bij het hoofdkantoor van de beheermaatschappij en de banken die instaan voor de financiële dienst. b) Uitgifte- en terugkoopprijs De uitgifte- en terugkoopprijzen van de aandelen van elk compartiment van het fonds worden dagelijks gepubliceerd bij de beheermaatschappij en in de banken die de financiële dienst verzorgen. c) Kennisgevingen aan de aandeelhouders De andere informatie bestemd voor de aandeelhouders zal worden gepubliceerd in de Mémorial C in Luxemburg, als die publicatie verplicht is volgens de statuten of het prospectus. Overigens kunnen ze worden gepubliceerd in een regelmatig verspreide Luxemburgse krant of in een andere door de Raad van Bestuur bepaalde krant. 13

16 Rapports de gestion BNP Paribas InstiCash EUR Evolution des marchés sur un an à fin mai 2011 Politique monétaire La Banque Centrale Européenne (BCE) a fixé son principal taux directeur à 1 % en mai 2009 et ne l a modifié qu en avril 2011 pour le porter à 1,25 %. Dans ce contexte de taux historiquement bas, la politique monétaire non conventionnelle est également restée à l ordre du jour. La BCE range dans cette catégorie les opérations de soutien au système bancaire, en particulier le refinancement illimité à taux fixe et à long terme qu elle a maintenu tout au long de l année. Le fonctionnement du marché interbancaire s est amélioré au fil des mois, ce qui a permis au taux EURIBOR à 3 mois de repasser au-dessus de 1 % à partir de la mi-octobre (contre 0,80 % environ fin juin 2010) sans revenir toutefois à la normale puisque certains établissements n y ont toujours pas accès et que de nouvelles tensions sont apparues en fin de période sur fond d inquiétudes renouvelées sur la Grèce, le taux s inscrivant à 1,55 % fin juin Par ailleurs, face aux développements de la crise de la dette souveraine, la BCE, pour améliorer la liquidité sur le marché, a acquis 76,5 milliards d euros en un peu plus de dix mois dans le cadre du programme SMP (Securities Market Programme) mis en place le 10 mai dans le cadre du plan européen d urgence. Dès l automne 2010, en mettant l accent sur les réussites de sa politique monétaire, la BCE avait infléchi son discours. Elle l a considérablement durci à l occasion de la première conférence de presse de Alors que l inflation totale augmentait sous l effet de la hausse des prix du pétrole et des produits alimentaires, la BCE est revenue à sa rhétorique sur la nécessité d éviter les «effets de second tour». Début mars, le Président de la BCE a clairement laissé entendre que le taux refi allait être relevé très rapidement, dépassant ainsi les anticipations les plus agressives. De fait, Jean-Claude Trichet a relevé les taux directeurs le 7 avril en justifiant cet «ajustement de l orientation actuellement très accommodante de la politique monétaire» par le risque inflationniste. Les données économiques publiées les semaines suivantes (retour de l inflation à son plus haut niveau depuis octobre 2008) ont apporté de l eau aux tenants d un retour à plus d orthodoxie monétaire. De surcroît, la croissance au début de l année a été solide, le PIB progressant de 0,8 % au 1 er trimestre (après 0,3 % au 4 e ). Dans ce contexte, les membres du Conseil des gouverneurs ont multiplié les déclarations, rappelant que la politique monétaire était toujours très accommodante et signifiant ainsi clairement qu ils entendaient poursuivre la hausse des taux directeurs. La BCE s attache pour l instant à des considérations conjoncturelles et ne semble pas tenir compte des nouvelles difficultés rencontrées par certains pays périphériques. En mai toutefois, Jean-Claude Trichet a fait comprendre que le resserrement serait très progressif. A l issue du Conseil des gouverneurs du 9 juin, la BCE a indiqué, par l utilisation du terme «vigilance accrue», que la prochaine hausse devrait intervenir début juillet. Les projections économiques officielles n ont pas été revues drastiquement par rapport aux chiffres publiés en mars. La croissance et l inflation ont été révisées à la hausse pour 2011 afin de tenir compte de l accélération de l activité constatée au 1er trimestre et de l envolée des prix des matières premières. Selon l estimation Flash d Eurostat, l inflation s est établie à 2,7 % en juin (après avoir atteint un pic à 2,8 % en avril). Les attentes pour 2012 sont pratiquement inchangées : le PIB connaîtrait une progression comprise entre 0,6 % et 2,8 % tandis que l inflation se situerait entre 1,1 % et 2,3 %. La BCE souligne que ces perspectives reflètent une «incertitude élevée» avec un équilibre entre risques haussiers et baissiers. C est cette incertitude qui incite la BCE à la prudence pour normaliser sa politique monétaire alors qu elle estime toujours que «l inflation va probablement rester nettement supérieure à 2 % au cours des prochains mois». Le maintien, pour au moins un trimestre encore, des opérations de refinancement servies en totalité traduit cette prudence rendue nécessaire par les difficultés aggravées des pays périphériques qui ont entraîné quelques tensions sur le marché interbancaire. Gestion Au cours des six premiers mois de l exercice, nous avons alterné les achats à taux fixe à 3 mois et les placements à taux variable de 3 mois à 12 mois. Ensuite, durant les mois de décembre 2010 et janvier 2011, nous avons préféré repositionner nos investissements sur du 3 mois à taux fixe car nous envisagions une moyenne de l EONIA relativement faible sur la période décembre 2010 janvier A partir du mois de février, nous avons eu le sentiment qu une hausse des taux était inéluctablement programmée par la BCE pour le printemps. Dès lors, nous avons axé toute notre politique de gestion sur des investissements à taux variable. Ainsi, lorsque la hausse des taux est intervenue début avril, le rendement quotidien de BNP Paribas InstiCash EUR en a bénéficié immédiatement et intégralement. La politique de gestion menée dans BNP Paribas InstiCash EUR a permis à la valeur liquidative de la part I (capitalisante) de réaliser une performance annualisée de 0,70 %. Cette performance, établie sur la période du 31 mai 2010 au 31 mai 2011, ne préjuge pas des résultats futurs. Pour information, la moyenne arithmétique de l EONIA (calculée selon la moyenne OIS) sur la même période a été de 0,62 %. 14

17 BNP Paribas InstiCash GBP Evolution des marchés sur un an de mai 2010 à mai 2011 Politique monétaire et contexte économique au Royaume-Uni : Le rebond technique du premier trimestre a été plus limité qu attendu (+0,5 %), après -0,5 % au quatrième trimestre Depuis six mois, l activité stagne. Les indicateurs avancés montrent que son redémarrage devrait être limité. Après une courte embellie, les prix de l immobilier se replient à nouveau. Selon Halifax, ils étaient en baisse de 4 % d une année sur l autre en mai dernier. Bien sûr, les évolutions sont hétérogènes d une région à l autre. En particulier, Londres, le Sud-Est et l Ecosse tirent leur épingle du jeu. Plus généralement, l atonie de la demande reflète les inquiétudes concernant la poursuite et l amplification de la baisse des prix mais aussi l évolution des revenus des ménages. Le cycle manufacturier, quant à lui, a probablement atteint son point haut en janvier dernier. Son ralentissement, désormais marqué, devrait se poursuivre au cours des prochains mois. Par ailleurs, le plan de consolidation des finances publiques pèse sur la consommation des ménages, en baissant leur pouvoir d achat, ainsi que sur les entreprises dont l Etat est client. Du côté de l inflation, à 4,5 % en mai, l inflation est restée, pour le deuxième mois consécutif, à son niveau le plus élevé depuis octobre Elle a dépassé la limite haute (fixée à 3 %) de l objectif de la Banque d Angleterre pour le dix-septième mois consécutif. L inflation est particulièrement élevée en raison de la hausse de la TVA, de la progression des prix de l énergie et des prix à l importation. Si le niveau de l inflation milite en faveur d une hausse immédiate des taux de la Banque d Angleterre, les données concernant l activité mettent en question cette éventualité. Les Minutes de la dernière réunion du Comité de Politique Monétaire (CPM) de la Banque d Angleterre en juin mettent en lumière le débat interne qui règne entre tenants d une politique monétaire inchangée, lesquels estiment que les risques baissiers portant sur l inflation à moyen terme ont progressé, et les autres. Somme toute, la majorité du Comité estime que la faiblesse actuelle de la demande globale devrait durer plus longtemps qu initialement prévu et que cela justifie le biais accommodant actuel. Certains membres du CPM considèrent même qu un relèvement du plafond d achats d actifs, fixé actuellement à GBP 200 milliards, pourrait être nécessaire pour contrer d éventuelles pressions baissières sur les prix. Dans ces conditions, la Banque d Angleterre devrait opter pour un statu quo monétaire prolongé. Une première hausse du Bank rate pourrait être repoussée à Politique de gestion La stratégie d investissement menée dans le fonds BNP Paribas InstiCash GBP a consisté à rester majoritairement investi en titres à taux fixe jusqu à 6 mois en raison de nos anticipations de statu quo. Nous sommes restés prudent sur la sélection des titres en sélectionnant les meilleurs ratings et en réduisant notre exposition à l Espagne et à l Italie. La valeur liquidative de la part I (capitalisante) est passée de GBP 166,7161 le 31 mai 2010 à GBP 167,7786 le 31 mai 2011 (date de l arrêté de l exercice), ce qui représente une performance de +0,64 %. Cette performance ne préjuge pas des résultats futurs. BNP Paribas InstiCash USD Evolution des marchés de taux de juin 2010 à mai 2011 et politique de gestion Au cours des douze derniers mois, le taux objectif des fonds fédéraux américains a été maintenu dans la fourchette en vigueur depuis décembre 2008 (0 % - 0,25 %). La politique monétaire a été marquée par un nouveau train de mesures non conventionnelles destinées en priorité à éviter que des anticipations déflationnistes ne se développent. Alors que la Réserve fédérale américaine évoquait régulièrement les stratégies de sortie à mettre en place, l été 2010 a été marqué par un changement de ton important, tout d abord dans le diagnostic sur la croissance puis dans les conclusions en matière de politique monétaire. Une première étape a été franchie en août avec l annonce du réinvestissement dans des titres du Trésor à long terme du produit des titres de dette d agences et de MBS arrivés à échéance ou remboursés avant le terme pour éviter toute contraction du bilan de la Réserve Fédérale (Fed) et donc un «resserrement passif». Le 3 novembre, un pas supplémentaire a été franchi avec l annonce d une nouvelle phase d assouplissement monétaire dite QE2. Il s agit d achats de titres du Trésor à hauteur de 600 milliards de dollars d ici fin juin Ben Bernanke a commencé en avril à tenir des conférences de presse afin d expliquer plus en détails ses décisions. Le FOMC (Federal Open Market Committee) s efforce de démontrer aux investisseurs que les outils nécessaires à la normalisation existent et sont maîtrisés, anticipant ainsi les critiques sur le maintien pendant une trop longue période d une politique monétaire trop accommodante. La communication devient ainsi un élément clé face à une situation économique difficilement lisible et une politique d expansion du bilan inédite. Les minutes du comité d avril, publiées le 18 mai, ont apporté quelques éléments sur les intentions de la Fed pour sortir de sa politique monétaire ultra-accommodante. La chronologie de la normalisation de la politique monétaire, qui ne débuterait sans doute pas avant la fin de l année, devrait se présenter comme suit : arrêt du réinvestissement des titres arrivés à échéance, hausse des taux directeurs, ventes progressives d actifs pour réduire encore davantage la taille du bilan. La stabilité des anticipations inflationnistes, les doutes sur l activité et un taux de chômage toujours élevé justifient en effet une grande prudence sur la politique monétaire pour remplir le double mandat d une inflation maîtrisée et du plein emploi. Dans ce contexte, et afin de bénéficier d un portage positif par rapport au taux objectif des fonds fédéraux, nous avons privilégié tout au long de la période, dans le portefeuille de BNP Paribas InstiCash USD, les investissements à taux fixe jusqu à trois mois, tout en ayant profité d opportunités à échéance 6 mois. La politique de gestion menée dans BNP Paribas InstiCash USD a permis à la valeur liquidative de la part I (capitalisante) de réaliser une performance de 0,25 % (base 360) au cours de cet exercice. Cette performance, établie sur la période du 31 mai 2010 au 31 mai 2011, ne préjuge pas des résultats futurs. Pour information, la moyenne arithmétique du «Federal Funds Effective Rate» (calculée selon la méthode OIS) sur la même période a été de 0,16 %. 15

18 BNP Paribas InstiCash CHF Evolution des marchés sur un an de mai 2010 à mai 2011 Politique monétaire et contexte économique La croissance de l activité était restée soutenue tout au long de l année 2010, assurant à la Suisse une croissance de 2,6 % en Celle-ci intervenait après une contraction modeste de l activité en 2009, en comparaison de celle observée dans la zone euro (respectivement -1,9 % et -4,1 % en 2009). L économie helvétique, dont les exportations représentent 57 % du PIB, a, en effet, profité de la reprise des échanges commerciaux internationaux dès le troisième trimestre Malgré le ralentissement de la croissance du PIB au premier trimestre 2011 (+0,3 % t/t, après +0,8 % t/t au T4 2010), le PIB s inscrit donc en progression de 2,4 % sur un an. La Suisse a bénéficié de la bonne santé de certains de ses principaux partenaires commerciaux et, particulièrement, de l expansion des exportations de marchandises à destination de l Allemagne, son principal partenaire commercial (19,4 % des exportations totales de marchandises en 2010), des Etats-Unis et de la Chine, dont la part dans les exportations totales a nettement progressé en 2010 (3,7 % des exportations totales de marchandises en 2010 après 3 % en 2009). Les entreprises suisses ont également profité de leur ancrage dans des secteurs peu concurrentiels et à forte valeur ajoutée, tels que les instruments de précision, l horlogerie et la bijouterie, joaillerie, pour lesquels la conjoncture a moins d effet sur les prix. Les exportations de ces produits et de machines et appareils électroniques (18,8 % des exportations totales de marchandises en 2010) ont ainsi largement participé à la hausse des exportations au premier trimestre. La nouvelle appréciation du franc suisse par rapport à l euro depuis le début du mois de mai (1,22 en moyenne au cours des deux premières semaines de juin), parallèlement à une nouvelle vague d inquiétudes autour du financement de la dette grecque, ainsi que l essoufflement de la demande mondiale handicaperont vraisemblablement les exportateurs suisses au cours des prochains mois. Toutefois, ceux-ci devraient continuer de bénéficier de la bonne tenue de la croissance en Allemagne et dans les pays émergents, et de son ancrage dans des secteurs d activité peu concurrentiels. Du coté de l indicateur avancé de conjoncture publié par le Centre de recherches conjoncturelles (KOF), celui-ci a atteint en mai son niveau le plus élevé depuis août Il annonce par ailleurs une hausse marquée de l activité au deuxième trimestre. Toutefois, le rythme de progression de l activité devrait progressivement se modérer en cours d année sous l effet, notamment, du ralentissement de la croissance chez certains des partenaires commerciaux de la Suisse. Certaines des composantes de l enquête KOF annoncent d ailleurs un ralentissement de la croissance, qui devrait avoisiner 2,1 % en La politique monétaire a été accommodante sur la période. La marge de fluctuation du Libor pour les dépôts à trois mois en CHF, fixée depuis mars 2009 à 0-0,75 %, est restée inchangée cette année, en raison de la faiblesse de l inflation, confortée par l appréciation récente de la monnaie suisse. Politique de gestion La stratégie d investissement menée dans le fonds BNP Paribas InstiCash CHF a consisté à rester majoritairement investi en titres à taux fixe jusqu à 6 mois en raison de nos anticipations de statu quo. Nous sommes restés prudents sur la sélection des titres en sélectionnant les meilleurs ratings et en réduisant notre exposition à l Espagne et à l Italie. La valeur liquidative de la part X est passée de CHF 107,1316 le 31 mai 2010 à 107,2150 le 31 mai 2011 (date de l arrêté de l exercice), ce qui représente une performance de 0,08 %. Cette performance ne préjuge pas des résultats futurs. 16

19 BNP Paribas InstiCash EUR Government Évolution des marchés sur un an à fin mai 2011 Politique monétaire La Banque Centrale Européenne (BCE) a fixé son principal taux directeur à 1 % en mai 2009 et ne l a modifié qu en avril 2011 pour le porter à 1,25 %. Dans ce contexte de taux historiquement bas, la politique monétaire non conventionnelle est également restée à l ordre du jour. La BCE range dans cette catégorie les opérations de soutien au système bancaire, en particulier le refinancement illimité à taux fixe et à long terme qu elle a maintenu tout au long de l année. Le fonctionnement du marché interbancaire s est amélioré au fil des mois, ce qui a permis au taux EURIBOR à 3 mois de repasser au-dessus de 1 % à partir de la mi-octobre (contre 0,80 % environ fin juin 2010) sans revenir toutefois à la normale puisque certains établissements n y ont toujours pas accès et que de nouvelles tensions sont apparues en fin de période sur fond d inquiétudes renouvelées sur la Grèce, le taux s inscrivant à 1,55 % fin juin Par ailleurs, face aux développements de la crise de la dette souveraine, la BCE, pour améliorer la liquidité sur le marché, a acquis 76,5 milliards d euros en un peu plus de dix mois dans le cadre du programme SMP (Securities Market Programme ) mis en place le 10 mai dans le cadre du plan européen d urgence. Dès l automne 2010, en mettant l accent sur les réussites de sa politique monétaire, la BCE avait infléchi son discours. Elle l a considérablement durci à l occasion de la première conférence de presse de Alors que l inflation totale augmentait sous l effet de la hausse des prix du pétrole et des produits alimentaires, la BCE est revenue à sa rhétorique sur la nécessité d éviter les «effets de second tour». Début mars, le Président de la BCE a clairement laissé entendre que le taux refi allait être relevé très rapidement, dépassant ainsi les anticipations les plus agressives. De fait, Jean-Claude Trichet a relevé les taux directeurs le 7 avril en justifiant cet «ajustement de l orientation actuellement très accommodante de la politique monétaire» par le risque inflationniste. Les données économiques publiées les semaines suivantes (retour de l inflation à son plus haut niveau depuis octobre 2008) ont apporté de l eau aux tenants d un retour à plus d orthodoxie monétaire. De surcroît, la croissance au début de l année a été solide, le PIB progressant de 0,8 % au 1 er trimestre (après 0,3 % au 4 e ). Dans ce contexte, les membres du Conseil des gouverneurs ont multiplié les déclarations, rappelant que la politique monétaire était toujours très accommodante et signifiant ainsi clairement qu ils entendaient poursuivre la hausse des taux directeurs. La BCE s attache pour l instant à des considérations conjoncturelles et ne semble pas tenir compte des nouvelles difficultés rencontrées par certains pays périphériques. En mai toutefois, Jean-Claude Trichet a fait comprendre que le resserrement serait très progressif. A l issue du Conseil des gouverneurs du 9 juin, la BCE a indiqué, par l utilisation du terme «vigilance accrue», que la prochaine hausse devrait intervenir début juillet. Les projections économiques officielles n ont pas été revues drastiquement par rapport aux chiffres publiés en mars. La croissance et l inflation ont été révisées à la hausse pour 2011 afin de tenir compte de l accélération de l activité constatée au 1 er trimestre et de l envolée des prix des matières premières. Selon l estimation Flash d Eurostat, l inflation s est établie à 2,7 % en juin (après avoir atteint un pic à 2,8 % en avril). Les attentes pour 2012 sont pratiquement inchangées : le PIB connaîtrait une progression comprise entre 0,6 % et 2,8 % tandis que l inflation se situerait entre 1,1 % et 2,3 %. La BCE souligne que ces perspectives reflètent une «incertitude élevée» avec un équilibre entre risques haussiers et baissiers. C est cette incertitude qui incite la BCE à la prudence pour normaliser sa politique monétaire alors qu elle estime toujours que «l inflation va probablement rester nettement supérieure à 2 % au cours des prochains mois». Le maintien, pour au moins un trimestre encore, des opérations de refinancement servies en totalité traduit cette prudence rendue nécessaire par les difficultés aggravées des pays périphériques qui ont entraîné quelques tensions sur le marché interbancaire. Gestion Durant cet exercice, la situation ne s est jamais prêtée à l achat de bons du trésor à taux fixe (BTF). Les adjudications hebdomadaires ont fait ressortir des taux inférieurs en moyenne de 0,18 % au niveau de swap contre l EONIA d une durée équivalente. Il nous a paru plus sûr d investir en pensions livrées indexées sur l EONIA, ce que nous avons fait tout le long de la période de référence. La politique de gestion menée dans BNP Paribas InstiCash EUR Government a permis à la valeur liquidative de la part I (capitalisante) de réaliser une performance annualisée de 0,38 %. Cette performance, établie sur la période du 31 mai 2010 au 31 mai 2011, ne préjuge pas des résultats futurs. Pour information, la moyenne arithmétique de l EONIA (calculée selon la moyenne OIS) sur la même période a été de 0,62 % Luxembourg, le 18 juillet 2011 Le Conseil d Administration Note: Les chiffres contenus dans ce rapport sont donnés à titre historique et ne sont pas indicatifs des résultats futurs. 17

20 Management reports BNP Paribas InstiCash EUR Market trend over one year until the end of May 2011 Monetary policy The European Central Bank (ECB) set its key interest rate at 1% in May 2009 and did not change it until April 2011, when it was raised to 1.25%. In this environment of historically low interest rates, unconventional monetary policy also remained on the agenda. The ECB places in this category the operations to support the banking system, in particular the unlimited fixed-rate and long-term refinancing that it maintained throughout the year. The operation of the interbank market improved over the months, which allowed the 3-month EURIBOR rate to move above 1% again from mid-october (compared with approximately 0.80% at the end of June 2010) but without returning to normal, since some institutions still did not have access to it and new tensions had emerged at the end of the period amid renewed concerns about Greece, with the rate standing at 1.55% at the end of June Moreover, faced with the developments in the sovereign debt crisis, the ECB, in order to improve market liquidity, purchased securities worth 76.5 billion euros in just over ten months as part of the SMP programme (Securities Market Programme) put in place on May 10 as part of the European emergency plan. As of the autumn of 2010, emphasizing its monetary policy successes, the ECB had re-oriented its policy line. It took a considerably harder line during the first press conference of While headline inflation was increasing under the influence of rising oil and food prices, the ECB returned to its rhetoric about the need to avoid second-round effects. In early March, the President of the ECB clearly intimated that the refi rate would be raised very quickly, exceeding the most aggressive expectations. In fact, Jean-Claude Trichet raised the key interest rates on April 7, justifying this adjustment of the current very accommodative monetary policy stance by the risk of inflation. Economic data released the following weeks (return of inflation to its highest level since October 2008) provided arguments for the advocates of a return to a more orthodox monetary policy. In addition, growth at the beginning of the year had been strong, with GDP increasing by 0.8% in the first quarter (after 0.3% in the fourth). In this context, the members of the Governing Council increased the number of their statements, pointing out that monetary policy was still very accommodative and thus clearly indicating that they intended to continue the key interest rate hikes. The ECB focused for the moment on cyclical considerations and did not appear to take account of the new difficulties being faced by some peripheral countries. In May, however, Jean-Claude Trichet made it clear that the tightening would be very gradual. At the end of the Governing Council meeting on June 9, the ECB indicated, by using the words increased vigilance that the next increase could be expected in early July. The official economic projections had not been drastically revised compared to the figures published in March. Growth and inflation had been revised upwards for 2011 to reflect the acceleration of activity recorded in the first quarter and soaring commodity prices. According to the Eurostat Flash estimate, inflation stood at 2.7% in June (after having peaked at 2.8% in April). Expectations for 2012 were virtually unchanged: GDP would grow by between 0.6% and 2.8%, while inflation would range between 1.1% and 2.3%. The ECB stressed that this outlook reflected a high degree of uncertainty with a balance between upside and downside risks. It was this uncertainty that encouraged the ECB to be cautious about normalizing its monetary policy at a time when it still believed that inflation is likely to remain significantly above 2% in the coming months. Maintaining, for at least one more quarter, refinancing operations that had been taken up in full reflected this caution which had been rendered necessary by the increased difficulties of the peripheral countries, which had led to some tensions in the interbank market. Management policy During the first six months of the financial year, we alternated fixed-rate purchases at 3 months and floating-rate investments from 3 months to 12 months. Then, during the months of December 2010 and January 2011, we preferred to reposition our investments in fixed-rate 3 months because we were envisaging a relatively weak average EONIA during the period December January From February onwards, we felt that an interest rate hike was inevitably scheduled by the ECB for the spring. We therefore focused our entire management policy on floating-rate investments. Thus when the interest rate hike was made in early April, the daily return on BNP Paribas InstiCash EUR benefited from it immediately and in full. The management policy conducted in BNP Paribas InstiCash EUR allowed the NAV of unit I (capitalizing) to achieve an annualized performance of 0.70%. This performance, achieved over the period from May 31, 2010 to May 31, 2011 is not a guide to future results. For information, the arithmetic average of the EONIA (calculated according to the OIS average) over the same period was 0.62%. 18

MONITEUR BELGE 13.06.2013 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 13.06.2013 BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE 13.06.2013 BELGISCH STAATSBLAD 36987 SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES [C 2013/03172] 29 MAI 2013. Arrêté royal portant approbation du règlement du 12 février 2013 de l Autorité des services

Nadere informatie

FUNDQUEST INTERNATIONAL

FUNDQUEST INTERNATIONAL FUNDQUEST INTERNATIONAL R.C.S. B 127 751 Rapport semestriel Non révisé au 31 décembre 2011 SICAV à compartiments de droit luxembourgeois SICAV - Investment Company with Variable Capital with Sub-funds

Nadere informatie

64360 BELGISCH STAATSBLAD 27.10.2010 MONITEUR BELGE

64360 BELGISCH STAATSBLAD 27.10.2010 MONITEUR BELGE 64360 BELGISCH STAATSBLAD 27.10.2010 MONITEUR BELGE FEDERALE OVERHEIDSDIENST SOCIALE ZEKERHEID N. 2010 3685 [C 2010/22451] F. 2010 3685 SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE [C 2010/22451] 15 OKTOBER

Nadere informatie

Libellé: ABO GROUP ISIN: BE0974278104 Code Euronext: BE0974278104 Mnémonique: ABO

Libellé: ABO GROUP ISIN: BE0974278104 Code Euronext: BE0974278104 Mnémonique: ABO Augmentation du nombre d'actions en circulation PLACE: AVIS N : DATE: 22/12/2014 MARCHE: Augmentation du nombre d'actions en circulation Euronext fait connaître que 1 actions nouvelles émises par, immédiatement

Nadere informatie

VERKLARING VAN WOONPLAATS

VERKLARING VAN WOONPLAATS 5000-NL Bestemd voor de buitenlandse belastingdienst VERKLARING VAN WOONPLAATS Verzoek om toepassing van het belastingverdrag tussen Frankrijk en 12816*01 De belastingplichtige geeft in dit vak de naam

Nadere informatie

EndParalysis foundation Financial report- Year 2014

EndParalysis foundation Financial report- Year 2014 EndParalysis foundation Financial report- Year 2014 Established by Jaap Pipping, Treasurer, February 2 nd, 2014 Version francaise: ici Nederlandse versie: hier EndParalysis foundation Non-profit organization

Nadere informatie

Collectieve arbeidsovereenkomst van 27 juni 2011 Convention collective de travail du 27 juin 2011

Collectieve arbeidsovereenkomst van 27 juni 2011 Convention collective de travail du 27 juin 2011 Paritair Comité voor de bedienden van de nonferro metalen non ferreux Collectieve arbeidsovereenkomst van 27 juni 2011 Convention collective de travail du 27 juin 2011 Tewerkstellings- en opleidingsinitiatieven

Nadere informatie

GALAPAGOS. - Le carnet d'ordres sera purgé à l'issue des journées de bourse du 27/03/2014 (dernier jour de cotation sur Euronext Bruxelles comme MoR).

GALAPAGOS. - Le carnet d'ordres sera purgé à l'issue des journées de bourse du 27/03/2014 (dernier jour de cotation sur Euronext Bruxelles comme MoR). CORPORATE EVENT NOTICE: Changement de marché de référence GALAPAGOS PLACE: Brussels AVIS N : BRX_20140321_00264_EUR DATE: 21/03/2014 MARCHE: EURONEXT BRUSSELS Euronext annonce qu'à partir du 28/03/2014,

Nadere informatie

Opgave 2 Geef een korte uitleg van elk van de volgende concepten: De Yield-to-Maturity of a coupon bond.

Opgave 2 Geef een korte uitleg van elk van de volgende concepten: De Yield-to-Maturity of a coupon bond. Opgaven in Nederlands. Alle opgaven hebben gelijk gewicht. Opgave 1 Gegeven is een kasstroom x = (x 0, x 1,, x n ). Veronderstel dat de contante waarde van deze kasstroom gegeven wordt door P. De bijbehorende

Nadere informatie

13286 BELGISCH STAATSBLAD 09.03.2004 Ed. 2 MONITEUR BELGE

13286 BELGISCH STAATSBLAD 09.03.2004 Ed. 2 MONITEUR BELGE 13286 BELGISCH STAATSBLAD 09.03.2004 Ed. 2 MONITEUR BELGE PROGRAMMATORISCHE FEDERALE OVERHEIDSDIENST WETENSCHAPSBELEID N. 2004 842 [C 2004/21028] 13 FEBRUARI 2004. Ministerieel besluit tot vastlegging

Nadere informatie

Verdrag inzake de verlening van Europese octrooien (met Uitvoeringsreglement en Protocollen); München, 5 oktober 1973

Verdrag inzake de verlening van Europese octrooien (met Uitvoeringsreglement en Protocollen); München, 5 oktober 1973 56 (1973) Nr. 7 TRACTATENBLAD VAN HET KONINKRIJK DER NEDERLANDEN JAARGANG 1985 Nr. 81 A. TITEL Verdrag inzake de verlening van Europese octrooien (met Uitvoeringsreglement en Protocollen); München, 5 oktober

Nadere informatie

ABMB - BVBL. Gewone Algemene Vergadering Assemblée Génerale Ordinaire 24 juni 2005

ABMB - BVBL. Gewone Algemene Vergadering Assemblée Génerale Ordinaire 24 juni 2005 ABMB - BVBL Gewone Algemene Vergadering Assemblée Génerale Ordinaire 24 juni 2005 ABB / Section Sociétés de bourse BVB / Afdeling Beursvennootschappen 24 06-2005 ABB/SdB 24-06-2005 2 1. Fiscal / Custody

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 08.01.2010 Ed. 2 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 08.01.2010 Ed. 2 MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD 08.01.2010 Ed. 2 MONITEUR BELGE 731 MINISTERIE VAN HET BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST N. 2010 45 [C 2010/31002] 17 DECEMBER 2009. Besluit van de Brusselse Hoofdstedelijke Regering tot

Nadere informatie

Future of the Financial Industry

Future of the Financial Industry Future of the Financial Industry Herman Dijkhuizen 22 June 2012 0 FS environment Regulatory & political pressure and economic and euro crisis 1 Developments in the sector Deleveraging, regulation and too

Nadere informatie

40816 MONITEUR BELGE 29.10.1999 BELGISCH STAATSBLAD

40816 MONITEUR BELGE 29.10.1999 BELGISCH STAATSBLAD 40816 MONITEUR BELGE 29.10.1999 BELGISCH STAATSBLAD MINISTERE DES AFFAIRES ECONOMIQUES F. 99 3542 [99/11342] 30 SEPTEMBRE 1999. Arrêté ministériel modifiant l arrêté royal du 30 décembre 1993 prescrivant

Nadere informatie

TRACTATENBLAD VAN HET KONINKRIJK DER NEDERLANDEN. JAARGANG 1990 Nr. 179. Statuut van de Raad van Europa; Londen, 5 mei 1949

TRACTATENBLAD VAN HET KONINKRIJK DER NEDERLANDEN. JAARGANG 1990 Nr. 179. Statuut van de Raad van Europa; Londen, 5 mei 1949 4 (1949) Nr. TRACTATENBLAD VAN HET KONINKRIJK DER NEDERLANDEN JAARGANG 1990 Nr. 19 A. TITEL Statuut van de Raad van Europa; Londen, mei 1949 B. TEKST De tekst van het Statuut is afgedrukt in Stb. J 41.

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 30.12.2013 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 30.12.2013 BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE 30.12.2013 BELGISCH STAATSBLAD 103249 SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE [C 2013/22606] 21 DECEMBRE 2013. Arrêté royal modifiant l arrêté royal du 18 mars 1971 instituant un régime

Nadere informatie

BENELUX JUNIOR WINNER

BENELUX JUNIOR WINNER Chaque année, il y aura une exposition organisée avec l octroi du titre de BENELUX WINNER dans chacun des 3 pays du Benelux (donc 3 expositions par an) en collaboration avec les sociétés canines nationales.

Nadere informatie

MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD. Numéro tél. gratuit : 0800-98 809 Gratis tel. nummer : 0800-98 809. 104 pages/bladzijden. www.staatsblad.

MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD. Numéro tél. gratuit : 0800-98 809 Gratis tel. nummer : 0800-98 809. 104 pages/bladzijden. www.staatsblad. MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD Publication conforme aux articles 472 à 478 de la loi-programme du 24 décembre 2002, modifiés par les articles 4 à 8 de la loi portant des dispositions diverses du 20

Nadere informatie

ABLYNX NV. (de Vennootschap of Ablynx )

ABLYNX NV. (de Vennootschap of Ablynx ) ABLYNX NV Naamloze Vennootschap die een openbaar beroep heeft gedaan op het spaarwezen Maatschappelijke zetel: Technologiepark 21, 9052 Zwijnaarde Ondernemingsnummer: 0475.295.446 (RPR Gent) (de Vennootschap

Nadere informatie

69668 BELGISCH STAATSBLAD 29.09.2004 MONITEUR BELGE

69668 BELGISCH STAATSBLAD 29.09.2004 MONITEUR BELGE 69668 BELGISCH STAATSBLAD 29.09.2004 MONITEUR BELGE 17 jaar = 85 pct.; 16 jaar = 70 pct.; 15 jaar = 55 pct. van het uurloon van de werklieden en werksters van 18 jaar en ouder van dezelfde categorie. C.

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 01.06.2012 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 01.06.2012 MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD 01.06.2012 MONITEUR BELGE 31353 Vu pour être annexé àl arrêté ministériel du 23 mai 2012 modifiant l arrêté ministériel du 17 décembre 1998 déterminant les documents comptables à tenir

Nadere informatie

BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE NATIONALE BANK VAN BELGIE

BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE NATIONALE BANK VAN BELGIE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE NATIONALE BANK VAN BELGIE Annexe 4 au procès-verbal de l'assemblée générale ordinaire du 18 mai 2015 Rapport sur les opérations de l'exercice clôturé au 31 décembre 2014 Bijlage

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 28.07.2010 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 28.07.2010 MONITEUR BELGE 48001 N. 2010 2506 VLAAMSE OVERHEID [C 2010/35508] 11 JUNI 2010. Besluit van de Vlaamse Regering tot wijziging van het besluit van de Vlaamse Regering van 19 juli 2007 betreffende de modulaire structuur

Nadere informatie

1 la carte d identité électronique pour Belge; 1 de elektronische identiteitskaart van Belg;

1 la carte d identité électronique pour Belge; 1 de elektronische identiteitskaart van Belg; ROYAUME DE BELGIQUE KONINKRIJK BELGIE --- --- SERVICE PUBLIC FEDERAL INTERIEUR Arrêté ministériel du 15 mars 2013 fixant le tarif des rétributions à charge des communes pour la délivrance des cartes d

Nadere informatie

Document préparé par Marie Spaey, en collaboration avec Pauline de Wouters. Novembre 2009.

Document préparé par Marie Spaey, en collaboration avec Pauline de Wouters. Novembre 2009. . Déclaration environnementale Document préparé par Marie Spaey, en collaboration avec Pauline de Wouters. Novembre 2009. Définition dans le cadre de Clé Verte Dans le cadre de l éco-label Clé Verte, l

Nadere informatie

33662 BELGISCH STAATSBLAD 02.07.2008 MONITEUR BELGE

33662 BELGISCH STAATSBLAD 02.07.2008 MONITEUR BELGE 33662 BELGISCH STAATSBLAD 02.07.2008 MONITEUR BELGE MINISTERIE VAN HET BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST N. 2008 2191 [C 2008/31345] 19 JUNI 2008. Besluit van de Brusselse Hoofdstedelijke Regering tot vaststelling

Nadere informatie

The Dutch mortgage market at a cross road? The problematic relationship between supply of and demand for residential mortgages

The Dutch mortgage market at a cross road? The problematic relationship between supply of and demand for residential mortgages The Dutch mortgage market at a cross road? The problematic relationship between supply of and demand for residential mortgages 22/03/2013 Housing market in crisis House prices down Number of transactions

Nadere informatie

FEDERALE OVERHEIDSDIENST MOBILITEIT EN VERVOER SERVICE PUBLIC FEDERAL MOBILITE ET TRANSPORTS

FEDERALE OVERHEIDSDIENST MOBILITEIT EN VERVOER SERVICE PUBLIC FEDERAL MOBILITE ET TRANSPORTS ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL MOBILITE ET TRANSPORTS Arrêté ministériel déterminant les marchandises dangereuses visées par l article 48 bis 2 de l arrêté royal du 1 er décembre 1975 portant

Nadere informatie

STRESS ENQUETE STRESS ASSURALIA EULER HERMES 2007.

STRESS ENQUETE STRESS ASSURALIA EULER HERMES 2007. STRESS ENQUETE STRESS ASSURALIA EULER HERMES 2007. Historique 1 CPPT 17 février 2005 (réunion préparatoire CP 7 mars) Décision d inviter un spécialiste. Création d un groupe de travail 14 Juin Mr. Bodson

Nadere informatie

ISIN: FR0010613471 Code Euronext: FR0010613471 Mnémonique: SEV

ISIN: FR0010613471 Code Euronext: FR0010613471 Mnémonique: SEV Augmentation du nombre d'actions en circulation COMPANY PLACE: AVIS N : DATE: 31/03/2015 MARCHE: Suite à l'avis PAR_20150331_02596_EUR Marché de référence: EURONEXT PARIS Augmentation du nombre d'actions

Nadere informatie

OVERGANGSREGELS / TRANSITION RULES 2007/2008

OVERGANGSREGELS / TRANSITION RULES 2007/2008 OVERGANGSREGELS / TRANSITION RULES 2007/2008 Instructie Met als doel het studiecurriculum te verbeteren of verduidelijken heeft de faculteit FEB besloten tot aanpassingen in enkele programma s die nu van

Nadere informatie

DELTA LLOYD N.V. BRX_20130121_00058_EUR DATE: 21/01/2013 NYSE EURONEXT BRUSSELS I - ADMISSION D'ACTIONS PAR COTATION DIRECTE

DELTA LLOYD N.V. BRX_20130121_00058_EUR DATE: 21/01/2013 NYSE EURONEXT BRUSSELS I - ADMISSION D'ACTIONS PAR COTATION DIRECTE CORPORATE EVENT NOTICE: Admission d'actions par cotation directe DELTA LLOYD N.V. PLACE: Brussels AVIS N : BRX_20130121_00058_EUR DATE: 21/01/2013 MARCHE: NYSE EURONEXT BRUSSELS I - ADMISSION D'ACTIONS

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 23.07.2015 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 23.07.2015 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD 47225 SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES [C 2015/03212] 15 JUILLET 2015. Arrêté ministériel portant exécution des articles 7, 4, et 53, 1 er,3, c) et d), del arrêté royal du 28 juin 2015, concernant la taxation

Nadere informatie

Seminarie: de nieuwe mededinging- en prijzenwetgeving Boek V en de werkgeversfederaties

Seminarie: de nieuwe mededinging- en prijzenwetgeving Boek V en de werkgeversfederaties Seminarie: de nieuwe mededinging- en prijzenwetgeving Boek V en de werkgeversfederaties Pieter Weyn Adviseur economie FEVIA 17/09/2013 2 Boek V: welke rol hebben de federaties te spelen? Members Third

Nadere informatie

CORPORATE EVENT NOTICE: BROOKFIELD ASSET MANAGEMENT

CORPORATE EVENT NOTICE: BROOKFIELD ASSET MANAGEMENT CORPORATE EVENT NOTICE: Avis BROOKFIELD ASSET MANAGEMENT PLACE: Brussels AVIS N : BRX_20130321_00254_EUR DATE: 21/03/2013 MARCHE: EURONEXT BRUSSELS Correction BRX_20130321_00253_EUR - correction ISIN code

Nadere informatie

Process Mining and audit support within financial services. KPMG IT Advisory 18 June 2014

Process Mining and audit support within financial services. KPMG IT Advisory 18 June 2014 Process Mining and audit support within financial services KPMG IT Advisory 18 June 2014 Agenda INTRODUCTION APPROACH 3 CASE STUDIES LEASONS LEARNED 1 APPROACH Process Mining Approach Five step program

Nadere informatie

ENQUÊTE 2015 LES CONNAISSANCES EN GESTION DES ENTREPRENEURS DE KENNIS VAN DE ONDERNEMERS INZAKE BEDRIJFSBEHEER

ENQUÊTE 2015 LES CONNAISSANCES EN GESTION DES ENTREPRENEURS DE KENNIS VAN DE ONDERNEMERS INZAKE BEDRIJFSBEHEER 1 ENQUÊTE 2015 LES CONNAISSANCES EN GESTION DES ENTREPRENEURS DE KENNIS VAN DE ONDERNEMERS INZAKE BEDRIJFSBEHEER 1. Connaissances en gestion : Dans le cadre d une enquête menée en 2013, nous vous posions

Nadere informatie

Barema's op 01/09/2008 Barèmes au 01/09/2008

Barema's op 01/09/2008 Barèmes au 01/09/2008 Barema's op 01/09/2008 Barèmes au 01/09/2008 SPILINDEX 110,51 INDICE-PIVOT 110,51 Tegemoetkomingen aan personen met een handicap Allocations aux personnes handicapées (Jaarbedragen) (Montants annuels)

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 19.03.2003 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 19.03.2003 BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE 19.03.2003 BELGISCH STAATSBLAD 13137 SERVICE PUBLIC FEDERAL MOBILITE ET TRANSPORTS F. 2003 1044 [C 2003/14035] 23 JANVIER 2003. Arrêté ministériel pris en exécution de l arrêté royal du

Nadere informatie

16002 MONITEUR BELGE 21.03.2007 BELGISCH STAATSBLAD

16002 MONITEUR BELGE 21.03.2007 BELGISCH STAATSBLAD 16002 MONITEUR BELGE 21.03.2007 BELGISCH STAATSBLAD Art. 2. Ces 342,5 agents sont répartis de la manière suivante : Personnel de niveau A : 112,5. Personnel de niveau B : 32,5. Personnel de niveau C :

Nadere informatie

MINISTERE DES FINANCES MINISTERIE VAN FINANCIEN

MINISTERE DES FINANCES MINISTERIE VAN FINANCIEN MINISTERIE VAN FINANCIEN N. 2002 1081 [C 2002/03145] 14 MAART 2002. Koninklijk besluit tot vastlegging van het model van deel 2 van het aangifteformulier inzake personenbelasting voor het aanslagjaar 2002

Nadere informatie

Alcohol policy in Belgium: recent developments

Alcohol policy in Belgium: recent developments 1 Alcohol policy in Belgium: recent developments Kurt Doms, Head Drug Unit DG Health Care FPS Health, Food Chain Safety and Environment www.health.belgium.be/drugs Meeting Alcohol Policy Network 26th November

Nadere informatie

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 29 SEPTEMBRE 2003, CONCLUE AU

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 29 SEPTEMBRE 2003, CONCLUE AU CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 29 SEPTEMBRE 2003, CONCLUE AU SEIN DE LA COMMISSION PARITAIRE DE HÔTELIÈRE. PORTANT DE LA CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 1 DU 25 JUIN 1997, SUR D'UNE NOUVELLE CLASSIFICATION

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 14.09.2006 Ed. 2 MONITEUR BELGE. Art. 2. Entrent en vigueur le 1 er janvier 2007 :

BELGISCH STAATSBLAD 14.09.2006 Ed. 2 MONITEUR BELGE. Art. 2. Entrent en vigueur le 1 er janvier 2007 : 46851 FEDERALE OVERHEIDSDIENST JUSTITIE N. 2006 3572 [C 2006/09648] 1 SEPTEMBER 2006. Koninklijk besluit tot vaststelling van de vorm, de inhoud, de bijlagen en de nadere regels voor de neerlegging van

Nadere informatie

TOELICHTING OP FUSIEVOORSTEL/

TOELICHTING OP FUSIEVOORSTEL/ TOELICHTING OP FUSIEVOORSTEL/ EXPLANATORY NOTES TO THE LEGAL MERGER PROPOSAL Het bestuur van: The management board of: Playhouse Group N.V., een naamloze Vennootschap, statutair gevestigd te Amsterdam,

Nadere informatie

Installatie van versie 2.2 van Atoum

Installatie van versie 2.2 van Atoum Version française en seconde partie du document. Installatie van versie 2.2 van Atoum U moet in uw databases een nieuwe tabel aanmaken na de installatie van versie 2.2 van de toepassing Atoum. Hiervoor

Nadere informatie

49188 BELGISCH STAATSBLAD 22.09.2008 MONITEUR BELGE

49188 BELGISCH STAATSBLAD 22.09.2008 MONITEUR BELGE 49188 BELGISCH STAATSBLAD 22.09.2008 MONITEUR BELGE Art. 3. Artikel 15 van hetzelfde besluit wordt vervangen als volgt : «Art. 15. De subsidies die ten bate van het Nationaal Geografisch Instituut zijn

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 18.12.2014 Ed. 2 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 18.12.2014 Ed. 2 MONITEUR BELGE 104265 Art. 2. Dit besluit treedt in werking op 1 januari 2015. Art. 2. Le présent arrêté entre en vigueur le 1 er janvier 2015. Brussel, 10 december 2014. Bruxelles, le 10 décembre 2014. Maggie DE BLOCK

Nadere informatie

TRACTATENBLAD VAN HET KONINKRIJK DER NEDERLANDEN. JAARGANG 1953 No. 14 Overgelegd aan de Staten-Generaal door de Minister van Buitenlandse Zaken

TRACTATENBLAD VAN HET KONINKRIJK DER NEDERLANDEN. JAARGANG 1953 No. 14 Overgelegd aan de Staten-Generaal door de Minister van Buitenlandse Zaken 1 (1953) No. 1 TRACTATENBLAD VAN HET KONINKRIJK DER NEDERLANDEN JAARGANG 1953 No. 14 Overgelegd aan de Staten-Generaal door de Minister van Buitenlandse Zaken A. TITEL Aanvullend Protocol bij de op 21

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN DOC 50 1338/006 DOC 50 1338/006 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 21 november 2001 21 novembre 2001 WETSONTWERP tot wijziging van het koninklijk besluit van 18 november

Nadere informatie

Avant de remplir la présente formule lire la notice explicative à la dernière page. ... ( dénomination en capitales ) ( naam in blokletters )

Avant de remplir la présente formule lire la notice explicative à la dernière page. ... ( dénomination en capitales ) ( naam in blokletters ) Réduction l impôt néerlandais sur les divins en vertu l article 10, paragraphe 2, litt. b, la Convention Verminring van Nerlandse divindbelasting op grond van artikel 10, 2e lid, letter b, van 1er exemplaire

Nadere informatie

PHILIPPE FILIP BELGISCH STAATSBLAD 02.01.2014 MONITEUR BELGE

PHILIPPE FILIP BELGISCH STAATSBLAD 02.01.2014 MONITEUR BELGE 29 Gelet op het advies nr. 54.492/1 van de Raad van State, gegeven op 17 december 2013 met toepassing van artikel 84, 1, eerste lid, 1 van de gecoördineerde wetten op de Raad van State, op 12 januari 1973;

Nadere informatie

IZ -OS- 2005 Bijlage 2 7-07- 2005. Annexe. Commission paritaire pour les employés des métaux non ferreux

IZ -OS- 2005 Bijlage 2 7-07- 2005. Annexe. Commission paritaire pour les employés des métaux non ferreux NEERLEGGING-DÉPÔT REGISTR.-ENREGISTR. IZ -OS- 2005 Bijlage 2 7-07- 2005 NR. Annexe Paritair Comité voor de bedienden van de nonferro metalen métaux non ferreux Collectieve arbeidsovereenkomst van 17juni

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 25.09.2015 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 25.09.2015 BELGISCH STAATSBLAD 60077 SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES [C 2015/03324] 18 SEPTEMBRE 2015. Arrêté royal déterminant les modèles des formules de déclaration en matière de cotisations spéciales visées à l article 541 du Code

Nadere informatie

COMMUNAUTE FRANÇAISE FRANSE GEMEENSCHAP

COMMUNAUTE FRANÇAISE FRANSE GEMEENSCHAP BELGISCH STAATSBLAD 19.09.2002 MONITEUR BELGE 41523 COMMUNAUTE FRANÇAISE FRANSE GEMEENSCHAP MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE F. 2002 3274 [C 2002/29427] 17 JUILLET 2002. Arrêté pris en application

Nadere informatie

Libellé: ECONOCOM GROUP ISIN: BE0974266950 Code Euronext: BE0974266950 Mnémonique: ECONB

Libellé: ECONOCOM GROUP ISIN: BE0974266950 Code Euronext: BE0974266950 Mnémonique: ECONB Diminution du nombre d'actions en circulation PLACE: AVIS N : DATE: 29/12/2014 MARCHE: Diminution du nombre d'actions en circulation Suite à l'annulation de 3.053.303 actions émises par, à compter du 31/12/2014,

Nadere informatie

Compte-rendu AG du 19 septembre 2013 Verslag AV van 19 september 2013

Compte-rendu AG du 19 septembre 2013 Verslag AV van 19 september 2013 AM/FM-GIS BELGIUM/LUXEMBOURG Noordstraat 76 rue du Nord 1000 BRUSSELS BELGIUM Email : amfmgisbelux@gmail.com Compte-rendu AG du 19 septembre 2013 Verslag AV van 19 september 2013 Préambule Voorwoord 1.Introduction

Nadere informatie

www.itinerainstitute.org

www.itinerainstitute.org www.itinerainstitute.org La Belgique, le vieillissement et les pensions AD 2010 Vergrijzing en pensioenen Vieillissement et pensions Il était une fois un pays Surendetté Surtaxé, notamment pour le travail

Nadere informatie

OdenneBoom Design Christmas tree

OdenneBoom Design Christmas tree OdenneBoom Design Christmas tree A DESIGN CHRISTMAS TREE? w w w. s t u d i o b o o n. b e Deze producten zijn eigendom van StudioBoon. En zijn auteursrechtelijk geregistreerd. Ces produits sont la propriété

Nadere informatie

DELHAIZE GROUP. Admission effectuée en application de l'art. 18, par 2, g) de la loi du 16 juin 2006.

DELHAIZE GROUP. Admission effectuée en application de l'art. 18, par 2, g) de la loi du 16 juin 2006. Augmentation du nombre d'actions en circulation PLACE: AVIS N : DATE: 03/03/2015 MARCHE: Augmentation du nombre d'actions en circulation Euronext fait connaître que 266.852 actions nouvelles émises par,

Nadere informatie

ROERENDE VOORHEFFING. geïnd bij wijze van afhouding op zekere inkomsten van roerende kapitalen. ATTEST

ROERENDE VOORHEFFING. geïnd bij wijze van afhouding op zekere inkomsten van roerende kapitalen. ATTEST Enclosure 1-NL ROERENDE VOORHEFFING geïnd bij wijze van afhouding op zekere inkomsten van roerende kapitalen. ATTEST opgesteld overeenkomstig artikel 117, 6, K.B. tot uitvoering van het W.I.B. 1992 en

Nadere informatie

GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN

GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN 51132 MONITEUR BELGE 12.08.2015 BELGISCH STAATSBLAD GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN VLAAMSE GEMEENSCHAP COMMUNAUTE FLAMANDE

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. tot aanpassing van het Wetboek van de inkomstenbelastingen 1992 op het vlak van het pensioensparen

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. tot aanpassing van het Wetboek van de inkomstenbelastingen 1992 op het vlak van het pensioensparen DOC 51 0859/003 DOC 51 0859/003 CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS 1 er avril 2004 1 april 2004 PROJET DE LOI adaptant en matière d épargne-pension, le Code

Nadere informatie

46434 MONITEUR BELGE 17.07.2015 BELGISCH STAATSBLAD

46434 MONITEUR BELGE 17.07.2015 BELGISCH STAATSBLAD 46434 MONITEUR BELGE 17.07.2015 BELGISCH STAATSBLAD SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE [C 2015/22259] 9 JUILLET 2015. Arrêté ministériel modifiant la liste jointe à l arrêté royal du 21 décembre 2001

Nadere informatie

Aim of this presentation. Give inside information about our commercial comparison website and our role in the Dutch and Spanish energy market

Aim of this presentation. Give inside information about our commercial comparison website and our role in the Dutch and Spanish energy market Aim of this presentation Give inside information about our commercial comparison website and our role in the Dutch and Spanish energy market Energieleveranciers.nl (Energysuppliers.nl) Founded in 2004

Nadere informatie

Interne Balans GENK LOGISTICS HAVENLAAN 12 BE-1080 BRUSSEL 8 BE0464.358.497. Pagina : 1 24/07/2013-10:11. Bkj 2013 Ope 2012 --> Mei 2013

Interne Balans GENK LOGISTICS HAVENLAAN 12 BE-1080 BRUSSEL 8 BE0464.358.497. Pagina : 1 24/07/2013-10:11. Bkj 2013 Ope 2012 --> Mei 2013 Communiqué du 31/07/2013 SA IMMO-GENK ZUID Avenue du Port 12 1080 Bruxelles RPM 0464.358.497 Information réglementée - AR du 14 novembre 2007 Isin-code : BE0003740546 En tant qu'émettrice des certificats

Nadere informatie

BNP PARIBAS L1 SICAV. HALFJAARVERSLAG per 30/06/2014. R.C.S Luxembourg B 32 327

BNP PARIBAS L1 SICAV. HALFJAARVERSLAG per 30/06/2014. R.C.S Luxembourg B 32 327 BNP PARIBAS L1 SICAV HALFJAARVERSLAG per 30/06/2014 R.C.S Luxembourg B 32 327 BNP Paribas L1 Inhoud Pagina Organisatie 3 Informatie 5 Financiële staten per 30/06/2014 6 Kerncijfers over de laatste 3 jaren

Nadere informatie

Commission paritaire 307 pour entreprisres de courtage et agences d'assurances

Commission paritaire 307 pour entreprisres de courtage et agences d'assurances Commission paritaire 307 pour entreprisres de courtage et agences d'assurances Convention collective de travail du 20 mars 2000, instituant un Fonds Paritaire pour developpement de I'emploi et de la formation

Nadere informatie

Architecture is one part science, one part craft and two parts art. David Rutten

Architecture is one part science, one part craft and two parts art. David Rutten Architecture is one part science, one part craft and two parts art. David Rutten Breevast Belgium ontwikkelt, realiseert en beheert kantoren, commercieel en residentieel vastgoed in België en Luxemburg.

Nadere informatie

Consultatie. BROBA II 2003 Ontwerpbesluit van het Belgisch Instituut voor postdiensten en telecommunicatie

Consultatie. BROBA II 2003 Ontwerpbesluit van het Belgisch Instituut voor postdiensten en telecommunicatie Consultatie BROBA II 2003 Ontwerpbesluit van het Belgisch Instituut voor postdiensten en telecommunicatie Aspect Basic SLA - Provisionning Timer Escalation Interpretation Om te voldoen aan de eis inzake

Nadere informatie

ING ActivePay. Guide d utilisation

ING ActivePay. Guide d utilisation ING ActivePay Guide d utilisation Bienvenue dans ING ActivePay Cher utilisateur, Nous sommes heureux de vous compter parmi nos clients et vous remercions de votre confiance! Dans ce guide, vous trouverez

Nadere informatie

53438 MONITEUR BELGE 12.12.2005 BELGISCH STAATSBLAD

53438 MONITEUR BELGE 12.12.2005 BELGISCH STAATSBLAD 53438 MONITEUR BELGE 12.12.2005 BELGISCH STAATSBLAD Vu pour être annexé à Notre arrêté du 6 décembre 2005 modifiant l arrêté royal du 19 avril 1999 fixant les éléments de la déclaration d accident à communiquer

Nadere informatie

Socio-economic situation of long-term flexworkers

Socio-economic situation of long-term flexworkers Socio-economic situation of long-term flexworkers CBS Microdatagebruikersmiddag The Hague, 16 May 2013 Siemen van der Werff www.seo.nl - secretariaat@seo.nl - +31 20 525 1630 Discussion topics and conclusions

Nadere informatie

Resultaten Derde Kwartaal 2015. 27 oktober 2015

Resultaten Derde Kwartaal 2015. 27 oktober 2015 Resultaten Derde Kwartaal 2015 27 oktober 2015 Kernpunten derde kwartaal 2015 2 Groeiend aantal klanten 3 Stijgende klanttevredenheid Bron: TNS NIPO. Consumenten Thuis (alle merken), Consumenten Mobiel

Nadere informatie

Koninklijk besluit van 8 februari 1999 tot vaststelling van de retributies bedoeld in artikel 20 van de wet van 10 april 1990 op de

Koninklijk besluit van 8 februari 1999 tot vaststelling van de retributies bedoeld in artikel 20 van de wet van 10 april 1990 op de Arrêté royal du 14 mai 1991 fixant les revances à percevoir visées à l'article 20 la loi du 10 avril 1990 sur les entreprises gardiennage, sur les entreprises sécurité et sur les services internes gardiennage

Nadere informatie

Researchcentrum voor Onderwijs en Arbeidsmarkt The role of mobility in higher education for future employability

Researchcentrum voor Onderwijs en Arbeidsmarkt The role of mobility in higher education for future employability The role of mobility in higher education for future employability Jim Allen Overview Results of REFLEX/HEGESCO surveys, supplemented by Dutch HBO-Monitor Study migration Mobility during and after HE Effects

Nadere informatie

NAR Nationale Arbeidsraad

NAR Nationale Arbeidsraad NAR Nationale Arbeidsraad NEERLEGGING REGISTRATÎE DATUM 11-03-2009 23-03-2009 NUMMER 2009-1232 91505 KONÎNKLUK BESLUIT BELGISCH STAATSBLAD COLLECTIEVE ARBEIDSOVEREENKOMST NR. 96 Zitting van vrijdag 20

Nadere informatie

CANDRIAM LIFE EQUITIES. Fonds Commun de Placement (FCP) de droit luxembourgeois Gemeenschappelijk Beleggingsfonds (GBF) naar Luxemburgs recht

CANDRIAM LIFE EQUITIES. Fonds Commun de Placement (FCP) de droit luxembourgeois Gemeenschappelijk Beleggingsfonds (GBF) naar Luxemburgs recht CANDRIAM LIFE EQUITIES Fonds Commun de Placement (FCP) de droit luxembourgeois Gemeenschappelijk Beleggingsfonds (GBF) naar Luxemburgs recht Rapport semi-annuel non révisé au 30 juin 2014 Niet-gereviseerd

Nadere informatie

Praktische kengetallen

Praktische kengetallen FRANCAIS PAGE 5 New Business Praktische kengetallen ZORG ERVOOR DAT JE BESCHIKT OVER GEGEVENS OM PERIODIEK (DAGELIJKS, WEKELIJKS, PER KWARTAAL) TE KUNNEN CONTROLEREN OF DE WERKELIJKE OMZET EN WINST IN

Nadere informatie

RESULTAT DE LA REOUVERTURE VOLONTAIRE DE L OFFRE PUBLIQUE D ACQUISITION VOLONTAIRE ET CONDITIONNELLE EN ESPECES SUIVIE D UNE OFFRE DE REPRISE

RESULTAT DE LA REOUVERTURE VOLONTAIRE DE L OFFRE PUBLIQUE D ACQUISITION VOLONTAIRE ET CONDITIONNELLE EN ESPECES SUIVIE D UNE OFFRE DE REPRISE CORPORATE EVENT NOTICE: Offre de Reprise VPK PACKAGING GROUP S.A. PLACE: Brussels AVIS N : BRX_20130115_00038_EUR DATE: 15/01/2013 MARCHE: EURONEXT BRUSSELS RESULTAT DE LA REOUVERTURE VOLONTAIRE DE L OFFRE

Nadere informatie

BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE I. BILAN. I.1. Actifs immobilisés 22/27 = 22 + 23 + 24 + 25 + 26 + 27 22 = 22/91 + 22/92

BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE I. BILAN. I.1. Actifs immobilisés 22/27 = 22 + 23 + 24 + 25 + 26 + 27 22 = 22/91 + 22/92 NATIONALE BANK VAN BELGIE Lijst van de rekenkundige en logische controles waaraan de jaarrekeningen van verenigingen zonder winstoogmerk en stichtingen, neergelegd bij de Nationale Bank van België en opgesteld

Nadere informatie

Employment Monitor. Voor Corelio/Jobat Door Synovate Datum: 24/5/2011

Employment Monitor. Voor Corelio/Jobat Door Synovate Datum: 24/5/2011 Employment Monitor Voor Corelio/Jobat Door Synovate Datum: 24/5/2011 Methodologie Werkgevers N=500 Telefonische interviews Interviews met HR professionals Representatieve steekproef (Graydon) op basis

Nadere informatie

CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE BRUSSELSE HOOFDSTEDELIJKE RAAD ONTWERP VAN ORDONNANTIE PROJET D'ORDONNANCE

CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE BRUSSELSE HOOFDSTEDELIJKE RAAD ONTWERP VAN ORDONNANTIE PROJET D'ORDONNANCE A-147/1-96/97 A-147/1-96/97 BRUSSELSE HOOFDSTEDELIJKE RAAD CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE GEWONE ZITTING 1996-1997 2 DECEMBER 1996 SESSION ORDINAIRE 1996-1997 2 DECEMBRE 1996 ONTWERP VAN ORDONNANTIE

Nadere informatie

Tussentijds verslag Rekenhof Bouw van nieuwe NAVO zetel. Rapport de la Cour des Comptes à mi-parcours Construction du nouveau siège de l OTAN

Tussentijds verslag Rekenhof Bouw van nieuwe NAVO zetel. Rapport de la Cour des Comptes à mi-parcours Construction du nouveau siège de l OTAN 1 Tussentijds verslag Rekenhof Bouw van nieuwe NAVO zetel Rapport de la Cour des Comptes à mi-parcours Construction du nouveau siège de l OTAN 2 Agenda Algemeen kader Cadre général Rol Defensie Rôle de

Nadere informatie

Grande enquête IPCF - Grote enquête BIBF

Grande enquête IPCF - Grote enquête BIBF 1 Grande enquête IPCF - Grote enquête BIBF Pression fiscale, médias sociaux ou encore législation anti-blanchiment : les comptables-fiscalistes nous disent tout! Fiscale druk, sociale media en witwaswetgeving

Nadere informatie

80806 MONITEUR BELGE 28.12.2011 BELGISCH STAATSBLAD

80806 MONITEUR BELGE 28.12.2011 BELGISCH STAATSBLAD 80806 MONITEUR BELGE 28.12.2011 BELGISCH STAATSBLAD AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE [C 2011/18456] FEDERAAL AGENTSCHAP VOOR DE VEILIGHEID VAN DE VOEDSELKETEN [C 2011/18456] 15

Nadere informatie

WETTEN, DECRETEN, ORDONNANTIES EN VERORDENINGEN LOIS, DECRETS, ORDONNANCES ET REGLEMENTS

WETTEN, DECRETEN, ORDONNANTIES EN VERORDENINGEN LOIS, DECRETS, ORDONNANCES ET REGLEMENTS 53478 BELGISCH STAATSBLAD 18.08.2010 MONITEUR BELGE WETTEN, DECRETEN, ORDONNANTIES EN VERORDENINGEN LOIS, DECRETS, ORDONNANCES ET REGLEMENTS GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE

Nadere informatie

DE ELECTORALE RAAD VAN SINT MAARTEN,

DE ELECTORALE RAAD VAN SINT MAARTEN, Tweewekelijkse officiële uitgave van Sint Maarten Jaargang 2015, nummer 25 27 November, 2015 P a g i n a 32 Beschikking nummer: 3/2015 Datum: 19 november 2015 DE ELECTORALE RAAD VAN SINT MAARTEN, Gelezen:

Nadere informatie

PFIZER INC. Recouponnement par voie d'échange contre des nouveaux International Depositary Receipts (IDRs) dématérialisés

PFIZER INC. Recouponnement par voie d'échange contre des nouveaux International Depositary Receipts (IDRs) dématérialisés CORPORATE EVENT NOTICE: Recouponnement par voie d'échange PFIZER INC. PLACE: Brussels AVIS N : BRX_20130306_00200_EUR DATE: 06/03/2013 MARCHE: EURONEXT BRUSSELS Recouponnement par voie d'échange contre

Nadere informatie

N O I T C E OLL D C OL G

N O I T C E OLL D C OL G GOLD COLLECTION www.nona-jewels.com Genieten van het leven met een glimlach op je gezicht, dat is Nona. Samen met familie kostbare tijd doorbrengen, vrienden entertainen, volledig opgaan in een spannend

Nadere informatie

FAVV -AFSCA AC- Kruidtuin - FSC Kruidtuinlaan 55 1000 Brussel / Bruxelles. Verslag van infosessie bestek FAVV_DGLABO_CPM_2016 (29/06/2015)

FAVV -AFSCA AC- Kruidtuin - FSC Kruidtuinlaan 55 1000 Brussel / Bruxelles. Verslag van infosessie bestek FAVV_DGLABO_CPM_2016 (29/06/2015) FAVV -AFSCA AC- Kruidtuin - FSC Kruidtuinlaan 55 1000 Brussel / Bruxelles Verslag van infosessie bestek FAVV_DGLABO_CPM_2016 (29/06/2015) Rapport de la session d information Cahier spécial des charges

Nadere informatie

Монгол page 1 and 2, Nederlands blz 3 en 4 English page 5 and 6. Jaarverslag / Auditor s report 2011

Монгол page 1 and 2, Nederlands blz 3 en 4 English page 5 and 6. Jaarverslag / Auditor s report 2011 Монгол page 1 and 2, Nederlands blz 3 en 4 English page 5 and 6 Jaarverslag / Auditor s report 2011 1 2 Het bestuur van de NGO All for Children heeft op 26 mei 2012 het volgende jaarverslag vastgesteld

Nadere informatie

«B. Liaison des salaires minimums à l'indice des prix à la consommation établi pour le Royaume

«B. Liaison des salaires minimums à l'indice des prix à la consommation établi pour le Royaume CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 30 JUIN 2003, CONCLUE AU SEIN DE LA COMMISSION PARITAIRE DE L'INDUSTRIE HOTELIERE, EN EXECUTION DU PROTOCOLE D'ACCORD DU 30 JUIN 2003, PORTANT MODIFICATION DE LA CONVENTION

Nadere informatie

TRACTATENBLAD VAN HET KONINKRIJK DER NEDERLANDEN. JAARGANG 1996 Nr. 209

TRACTATENBLAD VAN HET KONINKRIJK DER NEDERLANDEN. JAARGANG 1996 Nr. 209 25 (1996) Nr. 1 TRACTATENBLAD VAN HET KONINKRIJK DER NEDERLANDEN JAARGANG 1996 Nr. 209 A. TITEL Protocol tussen het Koninkrijk der Nederlanden en de Tsjechische Republiek tot wijziging van de Overeenkomst

Nadere informatie

Caractéristiques de la voiture / Eigenschappen van de wagen :

Caractéristiques de la voiture / Eigenschappen van de wagen : BGDC 2016 7 courses / 7 wedstrijden 6 courses au choix / 6 wedstrijden naar keuze INSCRIPTION / INSCHRIJFDOCUMENT Cochez vos choix / Maak uw keuze : Francorchamps 2J/D 02 &03/04 103Db 1*125 ou/of 100+45

Nadere informatie

JARDIN OUVERT 1 : AU FIL DE L EAU

JARDIN OUVERT 1 : AU FIL DE L EAU JARDIN OUVERT 1 : AU FIL DE L EAU Il faisait beau le samedi 26 septembre pour le premier Jardin Ouvert de la saison! Cette activité organisée par les jardiniers de Molenbabbel, qui sont à l origine de

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 18.08.2009 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 18.08.2009 BELGISCH STAATSBLAD 54569 SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE F. 2009 2847 [C 2009/22382] FEDERALE OVERHEIDSDIENST SOCIALE ZEKERHEID N. 2009 2847 [C 2009/22382] 31 JUILLET 2009. Règlement modifiant le règlement du 28

Nadere informatie

07-02-2012. Formation permanente: le point de vue de la zone Luxembourg Voorgezette opleiding: Het standpunt van de zone Luxemburg Cpt/Kpt J.

07-02-2012. Formation permanente: le point de vue de la zone Luxembourg Voorgezette opleiding: Het standpunt van de zone Luxemburg Cpt/Kpt J. 07-02-2012 Formation permanente: le point de vue de la zone Luxembourg Voorgezette opleiding: Het standpunt van de zone Luxemburg Cpt/Kpt J. Louis De moeilijkheden van de permanente opleiding in een grote

Nadere informatie

MIELE SERVICE. Tot uw dienst / A votre service

MIELE SERVICE. Tot uw dienst / A votre service MIELE SERVICE Tot uw dienst / A votre service Miele Service Certificate 2 Miele Service Certificate 10 jaar totale zekerheid Sinds meer dan 100 jaar is het merk Miele synoniem van kwaliteit, duurzaamheid,

Nadere informatie