2011 Jaarverslag. Federatie van bicommunautaire centra voor maatschapelijk werk

Maat: px
Weergave met pagina beginnen:

Download "2011 Jaarverslag. Federatie van bicommunautaire centra voor maatschapelijk werk"

Transcriptie

1 2011 Jaarverslag Federatie van bicommunautaire centra voor maatschapelijk werk Fédération des centres de service social bicommunautaires Rapport d activités 2011

2 Ver. Uitg. : Ch. Lejeune Gheudestraat, Brussel Ed. resp. : Ch. Lejeune rue Gheude, Bruxelles Fédération des Centres de Service Social Bicommunautaires asbl Federatie van de Bicommunautaire Centra voor Maatschapelijk Werk vzw 49 Gheudestraat Brussel Tel. : 02/ Fax : 02/ / Site web : / Agréée par la Commission Communautaire Commune Erkend door de Gemeenschappelijke Gemeenschapscommissie

3 Sommaire sommaire présentation Page 5 - organisation Page 7 - organigramme Bruxelles Page 9 - Inter-centres cap recherch - form action Page 13 - recherch action Page 17 - form action projets Page 21 - concertation aide alimentaire Page 27 - recueil de données Page 29 - colloque Page 33 - journée cap-casg partenariat Page 35 - conseils consultatifs 3

4

5 Présentation Organisation organisation Organigramme Organisation L équipe permanente Betty Nicaise est coordinatrice de la FCSSB, elle assume la représentation générale de la FCSSB et l animation de l Inter-Centres CAP, en collaboration avec la Coordinatrice de l Inter-Centres. L aspect administratif du travail est confié au secrétariat de la FCSS et la responsabilité générale de la gestion des deux Fédérations reste confiée au Secrétaire Général de la FCSS. le conseil d administration Le Conseil d Administration de la FCSS se réunit trois fois par an. Il est composé des représentants des Centres de Service Social affiliés (personnes physiques). Chacun de ces derniers dispose, de droit, d une place au Conseil d Administration. Le C.A. peut coopter des membres extérieurs. C est notamment le cas pour les postes de président et d administrateur-délégué l inter-centres CAP Ce lieu de rencontre des travailleurs de terrain a été créé en octobre 2001, à l initiative de la FCSSB. Les trois secteurs formant la FCSS Centres wallons, Centres bruxellois monocommunautaires et bicommunautaires fonctionnent donc d une manière symétrique, avec chacun un Inter-Centres autonome, lieu de concertation et d échange des travailleurs de terrain, poursuivant des objectifs distincts de ceux qui sont impartis aux Sections, lieu de rencontre et de concertation des employeurs. L Inter-Centres CAP s attache à favoriser la collaboration entre les CAP et avec l ensemble du secteur, à dégager les lignes de force principales du travail social et les difficultés rencontrées pour chercher ensemble des solutions, à construire une analyse et des prises de position communes en matière de politique sectorielle. 5

6

7 Organigramme organisation Fédération des Services Sociaux (fdss) Fédération des Services Sociaux Bicommunautaires (fdssb) css agréés et subventionnés par la Région Wallonne casg agréés et subventionnés par la Commission Communautaire Française sasj agréés et subventionnés par la Commission Communautaire Française cap agréés et subventionnés par la Commission Communautaire Commune (fr + nl) Section wallonne ESPACEs-RENCONTREs agréés et subventionnés par la Commission Communautaire Française Section bruxelloise SASLS subventionné par la Région de Bruxelles-Capitale Inter-Centres CSSW Inter-Centres CASG Inter-Centres SASJ Inter-Centres CAP 7

8

9 bruxelles Inter-Centres CAP Inter-Centres des Centres d Aide aux personnes section bruxell IC CAP L Inter-Centres des Centres d Aide aux personnes est né en octobre Outre un travail de renforcement de la cohésion du secteur et de sa visibilité, l Inter-centres se donne pour mission de mettre en place les outils permettant d identifier les différents intervenants politiques, administratifs et associatifs concernés par les problématiques sociales des usagers. Les Centres d aide aux personnes veulent assurer collectivement leur rôle de révélateur des problèmes et des dysfonctionnements existant dans la société. L Inter-Centres est aussi et ce n est pas son moindre rôle un soutien et un lieu d échange pour les travailleurs sociaux, qui ont l occasion de communiquer entre eux à propos de leurs pratiques professionnelles et des difficultés qu ils rencontrent ou des questions qu ils se posent. L Inter-Centres CAP s est réuni à 10 reprises durant l année Activités développées en 2011 Le renouvellement du Conseil Consultatif Après une longue attente, le Conseil Consultatif de l Aide aux Personnes de la Cocom a enfin été renouvelé et ses activités ont débuté en janvier Il comprend quatre Sections : Personnes âgées, Handicapés, Aide aux Familles et Action sociale. Betty Nicaise est présidente de la Section Action sociale. Cette Section est composée de représentants du secteur des Centres d Aide aux Personnes, du Secteur Sans-abri, des CPAS, des syndicats et du Forum bruxellois de lutte contre la pauvreté. Cette reprise des activités avec une Section «revivifiée» a eu pour conséquence que l ICCAP est tenu au courant, mois par mois, de ses activités et que ses membres peuvent donner leur avis sur certaines questions traitées. Nouveaux membres Outre le Service d aide sociale aux justiciables Accueil Protestant (APO), lié au Centre Social protestant, membre historique de l ICCAP, la Fondation pour l assistance morale aux détenus (FAMD) a rejoint la FdSSB et donc l ICCAP, suivie par l Office de réadaptation sociale (ORS) et le Service de réinsertion sociale (SRS). Ces quatre Services d aide sociale aux justiciables sont définis comme des «Centres d aide aux personnes» dans l Ordonnance du 7 novembre Leur arrivée à l Inter-Centres a élargi les horizons de tous les participants, puisque en fait, le public spécifique des SASJ Cocom (détenus, ex-détenus et libérés conditionnels) rencontre les mêmes problèmes de précarité que l ensemble du public des Centres. Renouvellement du parc informatique des Centres La Cocom a financé l achat de nouveaux ordinateurs pour les Centres utilisant le programme d encodage statistique SySSO. 23 ordinateurs et 16 imprimantes ont été offerts aux Centres. Besoins en formation Brigitte Grisar, responsable des formations à la FdSS-FdSSB a rencontré les membres de l ICCAP pour connaître leurs besoins en matière de formation. Ont été évoqués les thèmes suivants : 9

10 bruxelles Inter-Centres CAP IC CAP Communication non violente, assertivité, différentes techniques de communication que ce soit avec les usagers ou en tant que responsable d équipe ; Gestion des bénévoles ; Information sur les droits des étrangers avec ou sans ; Législation sur les différents programmes d activation de l emploi ; Réinsertion socioprofessionnelle pour les personnes qui ne peuvent plus exercer leur ancien métier, soit à cause d un accident soit à cause d une maladie ; Problèmes de santé mentale : multiculturalité et santé mentale, accumulation de difficultés d où problèmes de santé mentale ; Gestion de la violence ; Problématique des personnes âgées : leur intégration dans la société et leurs difficultés de vie. Journée de rencontre CAP-CASG La FdSS et la FdSSB ont organisé une journée de rencontre entre les deux secteurs. Cette rencontre a eu lieu en octobre et s est déroulée comme suit : Le matin : visites croisées des Centres une équipe CASG visite un CAP ou vice-versa. Les «binômes» sont tirés au sort et s organisent comme ils le désirent ; Le midi : lunch au Centre communautaire maritime à Molenbeek ; L après-midi : théâtre-forum, avec des usagers du CASG Solidarité Savoir. Les acteurs présentent une situation problématique et son dénouement, puis invitent le public à proposer d autres solutions et à venir les jouer sur scène. Cette représentation très réussie a été suivie d un verre de l amitié. A noter que l Inter-Centres CAP fêtait aussi ses 10 ans d existence, ce qui ajoutait à l aspect festif de la rencontre. Les participant ont unanimement apprécié ce moment convivial et de rencontre, l expérience sera sans doute réitérée en Culture de l évaluation A la demande d un membre, un tour de table sur les pratiques d évaluation dans les différents Centres ainsi qu à la Fédération a été effectué. Il en ressort que ces pratiques sont fort disparates, notamment en fonction du temps que peuvent leur accorder les équipes et les directions. Organisation de deux demi-journées sur le thème des réfugiés et sans-papiers Ce type de matinée avait déjà eu lieu en, elle permet de remettre à jour les connaissances des travailleurs sociaux. Elle a eu lieu le 13 septembre 2011 et a été réalisée conjointement par Caritas International et Solidarité Socialiste. Une deuxième séance, consacrée au programme de retour volontaire aura lieu en Rencontre avec Hugues-Olivier Hubert à propos des statistiques 2012 sera la première année où l on pourra tirer des statistiques communes aux CAP et aux CASG grâce au programme SySSO. Ce programme permet également à chaque Centre de faire ses propres statistiques. 10

11 bruxelles Inter-Centres CAP section bruxell IC CAP La rencontre avec H-O Hubert portait sur le choix d items pertinents pour tirer des informations intéressantes des chiffres. Les Centres sont intéressés par les données suivantes : Augmentation des demandeurs qui s adressent au CPAS et augmentation des délais de rendez-vous et de décision ; Augmentation de la pauvreté et perte de «prise en charge» des Pouvoirs Publics ; Augmentation de la demande d aide matérielle ; Isolement et lien social. Réalisation d une fiche de présentation commune FdSSB-FCSSMB La FCSSB fait depuis de nombreuses années des démarches auprès de la Cocom pour obtenir une augmentation de son financement. La Cocom, de son côté, émet depuis longtemps le vœu de ne plus avoir affaire qu à une seule fédération de Centres de Service Social. Un processus de travail commun, préalable à une unification éventuelle des deux fédérations, a démarré lentement en Participation à la campagne de prévention SIDA destinée aux adultes La Plate-forme Prévention SIDA organise chaque année une campagne de prévention à destination du public jeune. Elle a décidé qu en 2012, elle s adresserait au public adulte, qui est lui aussi concerné au premier chef. Afin de choisir des messages à diffuser lors de cette campagne, la Plate-forme a souhaité organiser des Focus-Groups avec des publics adultes très divers. C est dans ce cadre qu une rencontre a été organisée avec des usagers des Maisons de Quartier. Cette rencontre était extrêmement instructive pour les professionnels mais aussi très enrichissante pour les usagers y participant. Rencontre de Romain Liagre et Laurent Vanhoorebeeke de La Strada La Strada est le Centre d appui au secteur sans-abri, qui dépend de la Cocom. Betty Nicaise siège aux réunions de la Concertation sans-abri organisées par La Strada. L équipe est composée de 4 personnes et ce Centre d appui a été créé il y a 4 ans, son but premier étant de travailler sur le structurel. La Strada travaille malgré tout aussi sur l urgence (Plan hivernal). La Strada souhaite avoir une réflexion en commun avec la FCSS-FCSSB, afin de resserrer les liens entre secteurs et d éviter que les personnes fragilisées tombent. Le travail des centres d aide aux personnes est aussi de maintenir les personnes dans leur logement et de leur éviter de se retrouver dans la rue ou encore de les aider à garder leur logement lorsqu elles en ont retrouvé un. Romain Liagre a également présenté le dispositif hivernal et les 17 recommandations qui ont été émises par un groupe de travail en

12 bruxelles Inter-Centres CAP Projets pour 2012 section bruxell IC CAP Organisation d une table-ronde sur la question du port du foulard par les assistantes sociales et stagiaires, avec des professeurs de plusieurs écoles sociales. Réédition de la Journée de rencontre CAP-CASG. Relire et mettre à jour la «Charte de l Inter-Centres» datant de Organiser des réunions «administratives» pour répondre aux questions que se posent les gestionnaires des Centres en matière de législation sociale, subsides, Maribel, etc. Inviter les autres Inter-Centres (CASG, Wallon) à une réunion commune. Inviter Brigitte Grisar à propos. Inviter Pierre Ryckmans, de l asbl Infirmiers de rue. 12

13 Recherch -form action Recherch action recherch action form action Recherche-action concernant la participation des usagers dans le cadre de l aide alimentaire (en cours jusque décembre 2011) Depuis mars 2010, la FCSS-FCSSB a obtenu le soutien financier du «Fonds pour la Formation des Etablissements et Services de Santé bicommunautaires Opleidingsfonds van de bicommunautaire Gezondheidsinrichtingen en diensten» (FEBI) afin de réaliser une recherche-action concernant la participation des usagers dans le cadre de l aide alimentaire. L objectif L objectif était d engager une réflexion afin d éclairer les limites et les bénéfices de la participation des publics de l aide alimentaire ainsi que les conditions favorables à sa concrétisation. Le projet repose sur la mise en place de cinq projets pilotes de participation en partenariat avec des associations (à Bruxelles, le Centre social protestant et le Centre d accueil social Abbé Froidure, Amphora et Le Resto du Cœur de Laeken ; à Liège, le Centre liégeois de service social et à Anvers, Filet Divers). Ces cinq projets-pilotes offrent un terrain d expérimentation et d analyse à laquelle seront associés non seulement les travailleurs sociaux, mais aussi les usagers concernés. En ce sens, cette recherche se veut elle aussi participative. Ces projets-pilotes constituent un socle d expériences dont le caractère transférable permet de stimuler les associations à élaborer des projets de participation à destination de leurs publics. L analyse de ces projets a débouché sur la rédaction d un guidelines (cfr. Rapport final) qui peut servir de support pour promouvoir la participation des usagers et peut aider les associations d aide alimentaire à concevoir leur(s) propre(s) projet(s) de participation. L intérêt pour la participation des usagers déborde largement le cadre spécifique de l aide alimentaire et concerne d autres secteurs associatifs ainsi que les acteurs publics et parapublics actifs dans les domaines social, sanitaire, culturel, jeunesse, cohésion sociale, etc. Les réalisations en 2010 Dans un premier temps, nous avons réalisé des interviews auprès des publics fréquentant nos associations partenaires. Il s agissait d explorer à la fois leurs besoins, leurs envies, mais aussi leurs difficultés, leurs contraintes et leurs réticences à l égard de la participation. Dans un second temps, nous avons conçu et mis en place les différents projets-pilotes en collaboration avec les associations partenaires. Il s agissait soit d initier de nouveaux projets, soit de concrétiser des projets existant encore à l état de souhait, soit encore de s intégrer à des projets participatifs déjà existants : Avec le Centre social protestant et le CASAF, mise en place d un jardin potager ; Avec Amphora, mise en place d un projet de découverte des activités existantes dans le quartier, autour de la thématique du bien-être et du corps (atelier chant, école du cirque, fitness, ateliers artistiques, etc.) ; Avec le Resto du Cœur de Laeken, mise en place d activités culturelles dans une démarche progressive (amener du spectacle au resto, amener les usagers à des spectacles, constitution d un comité de spectateurs amené à définir un programme d activités culturelles, etc.) ; 13

14 Recherch -form action Recherch action recherch action form action Avec le Centre liégeois de service social, accompagnement de l «équipe découverte» (groupe d usagers en quasi-autogestion depuis près de 10 ans) et mise en place d un atelier d écriture autour de l histoire de ce groupe ; Avec Filet Divers, participation à une supervision institutionnelle portant sur la participation des usagers. Les réalisations en 2011 En 2011, nous avons poursuivi l accompagnement des projets mis en œuvre. Nous avons organisé l évaluation et l analyse des projets avec les travailleurs sociaux et les usagers concernés grâce à la méthode d analyse en groupe (cfr. ci-dessous) : En mars 2011, nous sommes partis 3 jours dans un gîte dans la région d Eupen avec les membres de l «équipe découverte» du Centre liégeois de service social et les deux assistants sociaux encadrant le groupe. Ce séjour a été organisé dans le but de croiser les envies des participants avec les objectifs des chercheurs : pour eux, partir s aérer quelques jours, pour nous, prendre un espace-temps pour réaliser l évaluation du projet. Tant le séjour que les moments de réflexion et de travail ont été très enrichissants ; En septembre 2011, trois demi-journées ont été organisées pour l analyse du projet potager ; En octobre 2011, deux demi-journées ont été respectivement organisées pour le projet de Comité de spectateurs au Resto du Cœur de Laeken et pour le projet mené au sein de l épicerie sociale Amphora. Enfin, nous nous sommes attelés à la rédaction du rapport final, clôturé en janvier Recherche-action concernant les possibilités intégrantes et activantes de l aide alimentaire en y associant ses bénéficiaires d une manière active (en cours jusqu à mai 2012) Depuis mai 2011, la FCSS a obtenu le soutien financier du SPP Intégration sociale afin de réaliser une recherche-action concernant «les possibilités intégrantes et activantes de l aide alimentaire en y associant ses bénéficiaires d une manière active». Cette recherche est menée en partenariat avec les Facultés universitaires St-Louis (spin-off Méthode d analyse en groupe), l agence Alter et le Département Sociaal-Agogisch Werk van de Karel de Grote Hogeschool (Antwerpen). L objectif L objectif de cette recherche est d engager une réflexion afin d éclairer les limites et les bénéfices de la participation des publics de l aide alimentaire ainsi que les conditions favorables à sa concrétisation. Concrètement, il s agit : d établir un état des lieux des différents dispositifs d aide alimentaire dans les trois Régions du pays en veillant à dégager de l analyse une formalisation des conditions nécessaires à la participation et à la capacitation des bénéficiaires. 14

15 Recherch -form action Recherch action recherch action form action de mettre en évidence les facteurs d échec et les facteurs de succès qui freinent ou favorisent la participation des bénéficiaires à la conception et au fonctionnement de l aide alimentaire. d identifier les situations-problèmes auxquelles sont confrontés les acteurs de terrain ainsi que les bénéficiaires dans l organisation et la mise en œuvre des processus de capacitation (empowerment, activation, émancipation, ) et de participation. de susciter de nouvelles dynamiques dans le secteur de l aide alimentaire afin de permettre aux acteurs d orienter leur réflexion et leur action en vue d une professionnalisation du secteur dans le sens d une capacitation et d une participation des bénéficiaires. de formuler, en prenant en compte l expérience et l expertise des différents acteurs concernés, des propositions en vue d améliorer l action du secteur de l aide alimentaire dans l intérêt des publics concernés. Ces propositions devront porter sur les différents niveaux opérationnels : le niveau organisationnel, le niveau de l articulation des dispositifs (travail en réseau) et le niveau des pratiques professionnelles. Les réalisations en 2011 Phase quantitative (de mai à juillet 2011) : La première phase consistait à dresser un panorama du secteur. Il s agissait de contextualiser la mise en œuvre des dispositifs d aide alimentaire et de mettre en lumière les enjeux généraux et particuliers que rencontrent les organisations et les acteurs en termes d intégration, de capacitation et de participation des bénéficiaires en inscrivant ces trois dimensions dans le cadre plus large du fonctionnement de l aide alimentaire en Belgique. Dans ce cadre un questionnaire en ligne a été réalisé et envoyé à l ensemble des organisations et coupoles repérées afin de dresser une cartographie aussi complète que possible. Rapport intermédiaire (octobre 2011) : Un rapport intermédiaire a été rédigé et présenté le 12 octobre devant le comité d accompagnement de l étude. Observations de terrain (de juillet à novembre 2011) : La deuxième phase voulait approfondir l analyse de certaines organisations (4 par Région) via une approche qualitative sur base d entretiens semi-directifs et d observations. Il s agissait, sur base des éléments mis en évidence dans le questionnaire, d éclairer plus finement l opérationnalisation des cadres, des logiques et des pratiques au niveau de l organisation (procédures, articulations) ou de la mise en œuvre concrète. Il s agissait notamment d analyser les modalités d organisation et de pratique en mettant en évidence les freins et les obstacles à la participation et à la capacitation ainsi que les adjuvants et les facilitateurs de ces deux dimensions. Pour l analyse plus approfondie de certaines organisations, en concertation avec le SPP Intégration sociale, les organisations suivantes ont été sélectionnées : en Wallonie, le CPAS de Libin, la Ferme de la Vache (une antenne du CPAS de Liège), la Maison des Familles de Tournai, l ASBL La Rochelle et l Entraide de Courcelle (deux antenne de Promotion Famille) ; à Bruxelles, le CPAS d Uccle, l ASBL Bij Ons/Chez Nous et le Comité de la Samaritaine. 15

16 Recherch -form action Recherch action recherch action form action PERSPECTIVES pour 2012 Réalisation de MAG (Méthode d Analyse en Groupe) 1 : La troisième phase est la phase participative du projet, elle se formalise par l organisation de trois analyses en groupe (une par Région). L objectif de ce volet est double. Il s agit d une part de dégager des expériences vécues par les acteurs de terrain et les bénéficiaires, les conditions d une participation et d une émancipation de qualité. La Méthode d analyse en groupe (MAG) nous permettra ainsi d éclairer l espace des prises de positions et d analyser de façon fine les enjeux, les nœuds, les frottements et les tensions entre les interprétations (divergentes et/ou convergentes) que les acteurs et les bénéficiaires ont des situations de (non)participation ou de (non)capacitation. D autre part, il s agit d associer étroitement les acteurs à l analyse des phénomènes sociaux que nous étudierons en permettant la construction collective de savoirs en vue d orienter l action des organisations, mais aussi de dégager des pistes d action concrètes en vue d améliorer la participation et l émancipation des bénéficiaires. Un rapport final de recherche est prévu pour le mois de mai VAN CAMPENHOUDT L., CHAUMONT J.-M., FRANSSEN A., La méthode d analyse en groupe. 16

17 Recherch -form action Form Action Recherch action form action Introduction En 2011, la cellule Form action s est concentrée sur ses projets d intervision, la mise sur pied du colloque sur la participation (en lien avec la recherche présentée précédemment) et une réflexion sur son programme de formation pour l année L engagement d une personne mi-temps, au départ pour l organisation a permis de prendre un temps d analyse pour envisager un programme de formation en lien avec les enjeux sectoriels et politiques de la FCSS-FCSSB mais également en lien avec les demandes des membres, en regard de leur réalité professionnelle. Modules d intervision Méthode et objectifs La cellule «Recherch et Form action» propose des intervisions à destination des travailleurs des secteurs qu elle représente. Des groupes d une douzaine d acteurs de terrain sont constitués autour de thématiques diverses relatives au travail social. L animation repose sur la Méthode d analyse en groupe (MAG) conçue par Van Campenhoudt et al. Il s agit de partir de témoignages concrets apportés par les participants (des «récits» directement issus de leurs réalités de travail et révélateurs d une problématique particulière), pour construire une analyse collective à travers l organisation des multiples interprétations qu ils produisent, afin d accroître la compréhension des difficultés qu ils rencontrent dans leur profession et de mieux en saisir les enjeux. Proposer un lieu où les travailleurs sociaux peuvent en confiance exprimer et partager leurs doutes, leurs insatisfactions, leurs craintes, leurs ras-le-bol parfois, n est pas en soi inutile. Toutefois, la méthode et les contraintes qu elle instaure par sa rigueur permettent d aller plus loin. Comme l affirmait une participante lors de l évaluation, au terme d une de ces intervisions : «J ai le sentiment que, pour une fois, quelque chose est fait de ce qui est dit» Loin de n offrir qu une soupape qui permettrait de soulager les tensions en expulsant le trop-plein, la méthode permet de se saisir de ce qui est déposé comme d un matériau pour structurer une réflexion qui transforme progressivement les expériences quotidiennes singulières en savoir capitalisable et collectif, utile non seulement pour le «narrateur» dont le témoignage a été analysé mais aussi pour l ensemble des participants, voire pour l ensemble des travailleurs sociaux du secteur. En effet, chaque intervision débouche sur la rédaction d un rapport qui permet de partager les questionnements, les clefs de compréhension ainsi que les perspectives d action formulées. Bon nombre d intervisions aident les travailleurs sociaux à élucider leurs relations à leurs usagers sur un plan plus psychologique. Si c est important, ce n est sans doute pas toujours suffisant. Notre démarche vise précisément à dégager la relation d aide de l antichambre de la permanence ou de l entretien psychosocial où elle tend souvent à se confiner. Nos intervisions situent les réflexions dans un registre plus sociologique, en s efforçant d explorer les liens entre la relation d aide (micro) et son contexte (méso et macrosociologique) : organisationnel, institutionnel, culturel, économique et politique. 1 Van Campenhoudt L., Chaumont J.-M., Franssen A., La méthode d analyse en groupe. Applications aux phénomènes sociaux, Paris, Dunod,

18 Recherch -form action Form Action Recherch action Réalisations en 2011 Un module d intervision de trois jours a été organisé en septembre 2011, à Bruxelles, sur le thème de l interculturalité dans le travail social. Quels problèmes et quels atouts pour le travail social? Quelle position adopter lorsque la différence culturelle des usagers se heurte à la culture professionnelle de l AS? Comment peut-on aménager le travail social pour mieux intégrer la différence culturelle? Etc. Cette offre répond à un réel besoin et à une demande de nos membres. De ce fait, elle devient une priorité pour le développement de nos activités de form action. form action Perspectives en 2012 Nous organiserons en mai 2012 une intervision sur le thème du conflit dans le travail social : Quelle position prendre quand un usager adopte une attitude inadéquate : irrespectueuse, agressive, voire violente?, Comment éviter l escalade de la violence?, Comment prévenir l apparition du conflit?, Où se situent les limites du travail social? Par ailleurs, nous aimerions trouver les moyens : D accroître cette offre d intervisions regroupant des travailleurs de différents Centres autour de thématiques diverses ; De rédiger des articles qui résument chaque rapport d intervision. En effet, la densité de ces rapports (souvent une cinquantaine de pages) les rend peu accessibles/lisibles. Modules de formation/ Sessions d information En janvier-février 2011 (28/01-11/02-18/02) : le module de formation «Entre secret professionnel et contrôle, une éthique pour éclairer les missions du travail social», organisé en collaboration avec le Comité de vigilance en Travail social. Le 15 septembre 2011, une session d information sur les Réfugiés/Migrants : état de la situation actuelle pour les travailleurs de terrain en collaboration avec Caritas International et Solidarité Socialiste. PERSPECTIVES pour 2012 L engagement d une personne à temps partiel à la cellule Form action a permis d élaborer le programme suivant pour l année 2012 : Modules d intervision Deux modules d intervision sont programmés en 2012 (mai et octobre) sur les thèmes : le conflit dans le travail social et le travail communautaire. 18

19 Recherch -form action Form Action Recherch action form action Modules de formation «Entre secret professionnel et contrôle, une éthique pour éclairer les missions du travail social» organisé en collaboration avec le Comité de vigilance en travail social en mars «Le secret professionnel face aux injonctions des autorités publiques» en collaboration avec le Comité de vigilance en travail social est prévu en avril-mai Sessions d information Le programme Retour Volontaire-Réintégration en collaboration avec l Organisation Internationale pour les Migrations, Caritas international et Fedasil pour février Les conséquences des mesures gouvernementales sur le public précarisé, en collaboration avec le CBCS, le Forum bruxellois de lutte contre la pauvreté et l Agence Alter pour mars Evènements Une présentation du projet «Energie et de ses actions» pour juin Une plénière pour les Services d Aides aux Justiciables (SASJ). Une présentation des récoltes de données et de ses résultats pour les centres, membres bruxellois de la FdSS (septembre 2012). Une présentation des récoltes de données et de ses résultats pour les centres, membres wallons de la FdSS en septembre Une journée CASG-CAP pour décembre Un colloque européen en novembre 2012, sur les enjeux de l aide alimentaire au niveau européen. Une rencontre avec les membres du Service d Accompagnement Social des Locataires Sociaux (SASLS). 19

20

21 projets Concertation Aide Alimentaire CONCERTATION aide alimentaire recueil L année 2011 aura été marquée par une forte visibilité médiatique et politique de la problématique de l aide alimentaire. Cette visibilité est due en grande partie à l annonce faite par la Commission européenne d une diminution de 80% de l aide alimentaire distribuée dans le cadre du Programme européen d aide aux plus démunis (PEAD). Cette crise, pour préoccupante qu elle soit, a donné à la CAA l occasion d asseoir sa légitimité. En effet, la CAA, s appuyant sur sa connaissance du terrain, ses travaux de recherche et l étendue de son réseau a largement contribué à alimenter le travail des associations, des médias et des décideurs politiques. Par ailleurs, tout au long de cette année la CAA a continué à développer son réseau en accueillant de nouvelles structures actives dans l aide alimentaire, associations ou CPAS. Ainsi la CAA compte actuellement 90 structures impliquées à des degrés divers, auxquelles s ajoutent les 16 membres du Réseau des épiceries sociales de Belgique francophone (REPIS) représentant 39 épiceries sociales. L intérêt du travail de la CAA se manifeste par le succès croissant des activités qu elle organise. Il est à noter qu en 2011, la FCSS-FCSSB a renforcé l équipe de la Concertation Aide Alimentaire. En effet, une partie du temps de travail de Brigitte Grisar, (responsable des événements et des formations de la FCSS-FCSSB) est aujourd hui consacré à divers projets de la CAA. journée Colloque Les dynamiques de la Concertation Aide Alimentaire La CAA veille à organiser des réunions plénières régulières et s appuie sur les réflexions menées dans des groupes de travail. En 2011, les groupes de travail «Politique» et «Nutrition» ont été actifs. En raison de la crise du PEAD et de la surcharge de travail qui a marqué l année 2011, les réunions n ont pu être organisées au rythme habituel. C est pourquoi la FCSS-FCSSB a délégué la coordination du groupe de travail «Nutrition». Celui-ci est désormais piloté par Culture & Santé, en étroite collaboration avec la coordinatrice de la Concertation Aide alimentaire. Les activités suivantes ont été réalisées : Programme européen d aide aux plus démunis (PEAD) et crise de l approvisionnement En Belgique, l approvisionnement du secteur de l aide alimentaire repose sur le PEAD, sur les dons de l industrie et de la grande distribution et sur les collectes réalisées auprès du grand public. Lorsque la Commission européenne a annoncé en juin 2011 une réduction drastique du PEAD dès 2012, la Concertation Aide Alimentaire s est mobilisée afin d informer l opinion publique et les responsables politiques concernant cette situation. Les activités suivantes ont été organisées : Rédaction d un courrier et d une carte blanche à l attention des responsables politiques concernés et des médias. Ce courrier prenant une position commune a été signé par 10 fédérations et réseaux représentant les associations et les CPAS wallons, francophones, flamands. Organisation d une conférence de presse sur le thème «Demain la fin de l aide alimentaire d urgence?» (1er juillet). Les personnes suivantes ont été invitées à intervenir dans le cadre de cette conférence de presse : Michel Colson (Section CPAS de l Association de la Ville et des Communes de la Région de Bruxelles-Capitale), Jean-M. Delmelle (Fédérations belge et européenne des Banques alimentaires), Bernard Forget (Croix-Rouge de Belgique). 21

La Semaine européenne de la Démocratie locale à Bruxelles

La Semaine européenne de la Démocratie locale à Bruxelles La Semaine européenne de la Démocratie locale à Bruxelles Présentation de l édition 2013 Du 14 au 21 octobre 2013 La Semaine de la Démocratie locale Association de la Ville et des Communes de la Région

Nadere informatie

Collectieve arbeidsovereenkomst van 27 juni 2011 Convention collective de travail du 27 juin 2011

Collectieve arbeidsovereenkomst van 27 juni 2011 Convention collective de travail du 27 juin 2011 Paritair Comité voor de bedienden van de nonferro metalen non ferreux Collectieve arbeidsovereenkomst van 27 juni 2011 Convention collective de travail du 27 juin 2011 Tewerkstellings- en opleidingsinitiatieven

Nadere informatie

Document préparé par Marie Spaey, en collaboration avec Pauline de Wouters. Novembre 2009.

Document préparé par Marie Spaey, en collaboration avec Pauline de Wouters. Novembre 2009. . Déclaration environnementale Document préparé par Marie Spaey, en collaboration avec Pauline de Wouters. Novembre 2009. Définition dans le cadre de Clé Verte Dans le cadre de l éco-label Clé Verte, l

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 28.07.2010 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 28.07.2010 MONITEUR BELGE 48001 N. 2010 2506 VLAAMSE OVERHEID [C 2010/35508] 11 JUNI 2010. Besluit van de Vlaamse Regering tot wijziging van het besluit van de Vlaamse Regering van 19 juli 2007 betreffende de modulaire structuur

Nadere informatie

Comprendre et se faire comprendre commence par s exprimer en néerlandais

Comprendre et se faire comprendre commence par s exprimer en néerlandais Comprendre et se faire comprendre commence par s exprimer en néerlandais Begrijpen en begrepen worden begint met het spreken van de Nederlandse taal La langue néerlandaise crée un lien entre nous Wat leest

Nadere informatie

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement Vivre le passif, retour d expériences Projet Espoir Donatienne Hermesse Maison de Quartier Bonnevie Donatienne

Nadere informatie

Installatie van versie 2.2 van Atoum

Installatie van versie 2.2 van Atoum Version française en seconde partie du document. Installatie van versie 2.2 van Atoum U moet in uw databases een nieuwe tabel aanmaken na de installatie van versie 2.2 van de toepassing Atoum. Hiervoor

Nadere informatie

64360 BELGISCH STAATSBLAD 27.10.2010 MONITEUR BELGE

64360 BELGISCH STAATSBLAD 27.10.2010 MONITEUR BELGE 64360 BELGISCH STAATSBLAD 27.10.2010 MONITEUR BELGE FEDERALE OVERHEIDSDIENST SOCIALE ZEKERHEID N. 2010 3685 [C 2010/22451] F. 2010 3685 SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE [C 2010/22451] 15 OKTOBER

Nadere informatie

Green Care en Flandre

Green Care en Flandre Green Care en Flandre Willem ROMBAUT 1. Green Care et SGZ 2. Un cadre qualitatif 3. Réunir l offre et la demande 4. Analyse SWOT 1 1. Green Care et SGZ Green Care? L activation, bénévole et assistée, de

Nadere informatie

Over dit boek. Richtlijnen voor gebruik

Over dit boek. Richtlijnen voor gebruik Over dit boek Dit is een digitale kopie van een boek dat al generaties lang op bibliotheekplanken heeft gestaan, maar nu zorgvuldig is gescand door Google. Dat doen we omdat we alle boeken ter wereld online

Nadere informatie

49188 BELGISCH STAATSBLAD 22.09.2008 MONITEUR BELGE

49188 BELGISCH STAATSBLAD 22.09.2008 MONITEUR BELGE 49188 BELGISCH STAATSBLAD 22.09.2008 MONITEUR BELGE Art. 3. Artikel 15 van hetzelfde besluit wordt vervangen als volgt : «Art. 15. De subsidies die ten bate van het Nationaal Geografisch Instituut zijn

Nadere informatie

Faire évoluer les voitures de sport, c est bien. Faire évoluer leur conducteur, c est encore mieux.

Faire évoluer les voitures de sport, c est bien. Faire évoluer leur conducteur, c est encore mieux. Porsche Belgium Driving Days 2011 Faire évoluer les voitures de sport, c est bien. Faire évoluer leur conducteur, c est encore mieux. Sportwagens die evolueren, dat is goed. Bestuurders die evolueren,

Nadere informatie

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES Welke strategie zal hier in de dashboard vertaald worden (wat is de scope van de dashboard?): a. De doelstellingen van de beheersovereenkomst b. De doelstellingen van het ondernemingsplan

Nadere informatie

JARDIN OUVERT 1 : AU FIL DE L EAU

JARDIN OUVERT 1 : AU FIL DE L EAU JARDIN OUVERT 1 : AU FIL DE L EAU Il faisait beau le samedi 26 septembre pour le premier Jardin Ouvert de la saison! Cette activité organisée par les jardiniers de Molenbabbel, qui sont à l origine de

Nadere informatie

GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN

GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN 51132 MONITEUR BELGE 12.08.2015 BELGISCH STAATSBLAD GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN VLAAMSE GEMEENSCHAP COMMUNAUTE FLAMANDE

Nadere informatie

Soins Verts en Flandre

Soins Verts en Flandre Soins Verts en Flandre Grez Doiceau 25 novembre 2015 Willem Rombaut Steunpunt Groene Zorg Centre de Support pour les Soins Verts Diestsevest 40 3000 Leuven willem.rombaut@groenezorg.be www.groenezorg.be

Nadere informatie

PROGRAMME DE COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE GRENSOVERSCHRIJDEND SAMENWERKINGSPROGRAMMA

PROGRAMME DE COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE GRENSOVERSCHRIJDEND SAMENWERKINGSPROGRAMMA PROGRAMME DE COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE GRENSOVERSCHRIJDEND SAMENWERKINGSPROGRAMMA Logique d intervention Interventielogica Structuration des portefeuilles Structuur van de portefeuille Principes de

Nadere informatie

STRESS ENQUETE STRESS ASSURALIA EULER HERMES 2007.

STRESS ENQUETE STRESS ASSURALIA EULER HERMES 2007. STRESS ENQUETE STRESS ASSURALIA EULER HERMES 2007. Historique 1 CPPT 17 février 2005 (réunion préparatoire CP 7 mars) Décision d inviter un spécialiste. Création d un groupe de travail 14 Juin Mr. Bodson

Nadere informatie

PARLEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK PARLEMENT PROPOSITION D'ORDONNANCE VOORSTEL VAN ORDONNANTIE

PARLEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK PARLEMENT PROPOSITION D'ORDONNANCE VOORSTEL VAN ORDONNANTIE A-187/3 2014/2015 A-187/3 2014/2015 BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK PARLEMENT GEWONE ZITTING 2014-2015 3 JULI 2015 PARLEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE SESSION ORDINAIRE 2014-2015 3 JUILLET 2015 VOORSTEL

Nadere informatie

De moderne stad. New York. Curitiba (Braz.) creëert ruimte voor de mens. Bologna. Toronto (Can.)

De moderne stad. New York. Curitiba (Braz.) creëert ruimte voor de mens. Bologna. Toronto (Can.) De stad en duurzame mobiliteit: verandering op til La ville et la mobilité durable: une transition en cours 1. Vaststellingen De moderne stad New York Curitiba (Braz.) creëert ruimte voor de mens Bologna

Nadere informatie

En sécurité et santé au travail? Veilig en gezond op mijn werk?

En sécurité et santé au travail? Veilig en gezond op mijn werk? Korte inhoud En sécurité et santé au travail? Veilig en gezond op mijn werk? Les résultats de resultaten Odette Wlodarski An Rommel 1. Méthodologie 2. Les répondants 3. L expérience des jeunes stage 4.

Nadere informatie

07-02-2012. Formation permanente: le point de vue de la zone Luxembourg Voorgezette opleiding: Het standpunt van de zone Luxemburg Cpt/Kpt J.

07-02-2012. Formation permanente: le point de vue de la zone Luxembourg Voorgezette opleiding: Het standpunt van de zone Luxemburg Cpt/Kpt J. 07-02-2012 Formation permanente: le point de vue de la zone Luxembourg Voorgezette opleiding: Het standpunt van de zone Luxemburg Cpt/Kpt J. Louis De moeilijkheden van de permanente opleiding in een grote

Nadere informatie

La prévention des risques psychosociaux en Belgique: projets, campagnes, outils

La prévention des risques psychosociaux en Belgique: projets, campagnes, outils 1 La prévention des risques psychosociaux en Belgique: projets, campagnes, outils Véronique Crutzen, Conseillère DG Humanisation du travail SPF Emploi, Travail et Concertation sociale Lancement campagne

Nadere informatie

Grensoverschrijdende toeristische fietsroute met als thema: van Romeinen tot de appel

Grensoverschrijdende toeristische fietsroute met als thema: van Romeinen tot de appel Grensoverschrijdende toeristische fietsroute met als thema: van Romeinen tot de appel Parcours cyclistes au delà des trois frontières ayant pour thème «Des romains à la pomme». 1. Partners / Partenaires

Nadere informatie

13286 BELGISCH STAATSBLAD 09.03.2004 Ed. 2 MONITEUR BELGE

13286 BELGISCH STAATSBLAD 09.03.2004 Ed. 2 MONITEUR BELGE 13286 BELGISCH STAATSBLAD 09.03.2004 Ed. 2 MONITEUR BELGE PROGRAMMATORISCHE FEDERALE OVERHEIDSDIENST WETENSCHAPSBELEID N. 2004 842 [C 2004/21028] 13 FEBRUARI 2004. Ministerieel besluit tot vastlegging

Nadere informatie

WETTEN, DECRETEN, ORDONNANTIES EN VERORDENINGEN LOIS, DECRETS, ORDONNANCES ET REGLEMENTS

WETTEN, DECRETEN, ORDONNANTIES EN VERORDENINGEN LOIS, DECRETS, ORDONNANCES ET REGLEMENTS 53478 BELGISCH STAATSBLAD 18.08.2010 MONITEUR BELGE WETTEN, DECRETEN, ORDONNANTIES EN VERORDENINGEN LOIS, DECRETS, ORDONNANCES ET REGLEMENTS GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 23.12.2009 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 23.12.2009 BELGISCH STAATSBLAD 80646 MONITEUR BELGE 23.12.2009 BELGISCH STAATSBLAD AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE FEDERAAL AGENTSCHAP VOOR DE VEILIGHEID VAN DE VOEDSELKETEN [C 2009/18522] [C 2009/18522] 4

Nadere informatie

Le diagnostic pragmatique

Le diagnostic pragmatique Le diagnostic pragmatique échange d expériences et bonnes pratiques Een beknopte socio-economische uitwisseling van ervaringen en van goede aanpak Christophe Ebermann et Sarah Seus, Ramboll Management

Nadere informatie

Grande enquête IPCF - Grote enquête BIBF

Grande enquête IPCF - Grote enquête BIBF 1 Grande enquête IPCF - Grote enquête BIBF Pression fiscale, médias sociaux ou encore législation anti-blanchiment : les comptables-fiscalistes nous disent tout! Fiscale druk, sociale media en witwaswetgeving

Nadere informatie

FAVV -AFSCA AC- Kruidtuin - FSC Kruidtuinlaan 55 1000 Brussel / Bruxelles. Verslag van infosessie bestek FAVV_DGLABO_CPM_2016 (29/06/2015)

FAVV -AFSCA AC- Kruidtuin - FSC Kruidtuinlaan 55 1000 Brussel / Bruxelles. Verslag van infosessie bestek FAVV_DGLABO_CPM_2016 (29/06/2015) FAVV -AFSCA AC- Kruidtuin - FSC Kruidtuinlaan 55 1000 Brussel / Bruxelles Verslag van infosessie bestek FAVV_DGLABO_CPM_2016 (29/06/2015) Rapport de la session d information Cahier spécial des charges

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 08.01.2010 Ed. 2 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 08.01.2010 Ed. 2 MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD 08.01.2010 Ed. 2 MONITEUR BELGE 731 MINISTERIE VAN HET BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST N. 2010 45 [C 2010/31002] 17 DECEMBER 2009. Besluit van de Brusselse Hoofdstedelijke Regering tot

Nadere informatie

LE VIEILLISSEMENT: Un anti-modèle VEROUDERING: Een anti-model

LE VIEILLISSEMENT: Un anti-modèle VEROUDERING: Een anti-model VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION ET DEVELOPPEMENT DURABLE VEROUDERING VAN DE BEVOLKING EN DUURZAME ONTWIKKELING Prof. J. DE MOL Dr en Psychologie LE VIEILLISSEMENT: Un anti-modèle VEROUDERING: Een anti-model

Nadere informatie

MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD. Numéro tél. gratuit : 0800-98 809 Gratis tel. nummer : 0800-98 809. 104 pages/bladzijden. www.staatsblad.

MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD. Numéro tél. gratuit : 0800-98 809 Gratis tel. nummer : 0800-98 809. 104 pages/bladzijden. www.staatsblad. MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD Publication conforme aux articles 472 à 478 de la loi-programme du 24 décembre 2002, modifiés par les articles 4 à 8 de la loi portant des dispositions diverses du 20

Nadere informatie

PROTOCOLE PAIX SOCIALE LES EMPLOYES DE DU COMMERCE DU PETROLE, FAIT A BRUXELLES, LE MAI 1999

PROTOCOLE PAIX SOCIALE LES EMPLOYES DE DU COMMERCE DU PETROLE, FAIT A BRUXELLES, LE MAI 1999 PROTOCOLE PAIX SOCIALE LES EMPLOYES DE DU COMMERCE DU PETROLE, FAIT A BRUXELLES, LE MAI 1999 Les parties signataires, membres de la Commission Paritaire de l'industrie et du commerce du pétrole n (employés),

Nadere informatie

GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN

GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN 64359 FEDERALE OVERHEIDSDIENST WERKGELEGENHEID, ARBEID EN SOCIAAL OVERLEG N. 2004 3391 (2004 2305) [2004/202310] 12 MEI 2004. Koninklijk besluit waarbij algemeen verbindend wordt verklaard de collectieve

Nadere informatie

ERRATUM ERRATUM. Federale overheidsdienst Werkgelegenheid, Arbeid en Sociaal Overleg. Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale

ERRATUM ERRATUM. Federale overheidsdienst Werkgelegenheid, Arbeid en Sociaal Overleg. Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale ADMINISTRATION DES RELATIONS COLLECTIVES DU TRAVAIL Direction du Greffe Federale overheidsdienst Werkgelegenheid, Arbeid en Sociaal Overleg

Nadere informatie

Communiqué de presse

Communiqué de presse Persbericht Interregionale jobmobiliteit versterkt p 2 Communiqué de presse Mobilité interrégional renforcée p 5 1 Interregionale jobmobiliteit versterkt Brussel, 19 maart 2015 De vijf grote publieke spelers

Nadere informatie

NAR Nationale Arbeidsraad

NAR Nationale Arbeidsraad NAR Nationale Arbeidsraad NEERLEGGING REGISTRATÎE DATUM 11-03-2009 23-03-2009 NUMMER 2009-1232 91505 KONÎNKLUK BESLUIT BELGISCH STAATSBLAD COLLECTIEVE ARBEIDSOVEREENKOMST NR. 96 Zitting van vrijdag 20

Nadere informatie

Présentation de l étude

Présentation de l étude Studiedag Journée d études Overdracht en overname van KMO s Transmission et reprise de PME Overnames in de Belgische KMO context Reprises dans le contexte belge des PME De heer Karel VAN EETVELT, Gedelegeerd

Nadere informatie

33662 BELGISCH STAATSBLAD 02.07.2008 MONITEUR BELGE

33662 BELGISCH STAATSBLAD 02.07.2008 MONITEUR BELGE 33662 BELGISCH STAATSBLAD 02.07.2008 MONITEUR BELGE MINISTERIE VAN HET BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST N. 2008 2191 [C 2008/31345] 19 JUNI 2008. Besluit van de Brusselse Hoofdstedelijke Regering tot vaststelling

Nadere informatie

MINISTERE DES FINANCES MINISTERIE VAN FINANCIEN

MINISTERE DES FINANCES MINISTERIE VAN FINANCIEN MINISTERIE VAN FINANCIEN N. 2002 1081 [C 2002/03145] 14 MAART 2002. Koninklijk besluit tot vastlegging van het model van deel 2 van het aangifteformulier inzake personenbelasting voor het aanslagjaar 2002

Nadere informatie

ERRATUM ERRATUM PARITAIR COMITE VOOR DE LANDBOUW COMMISSION PARITAIRE DE. CAO nr 61932 van 27.07.2001. CCT 61932 du 27.07.2001

ERRATUM ERRATUM PARITAIR COMITE VOOR DE LANDBOUW COMMISSION PARITAIRE DE. CAO nr 61932 van 27.07.2001. CCT 61932 du 27.07.2001 Ministère fédéral de l'emploi et du Travail ADMINISTRATION DES RELATIONS COLLECTIVES DU TRAVAIL Direction du Greffe Federaal Ministerie van Tewerkstelling en VAN DE Directie van de ERRATUM COMMISSION PARITAIRE

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. relative à l enregistrement abusif des noms de domaine

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. relative à l enregistrement abusif des noms de domaine DOC 50 1069/002 DOC 50 1069/002 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 17 oktober 2002 17 octobre 2002 WETSONTWERP betreffende het wederrechtelijk registreren van domeinnamen

Nadere informatie

Questions & réponses dans le cadre du cahier spécial de charge «CobiT»

Questions & réponses dans le cadre du cahier spécial de charge «CobiT» Questions & réponses dans le cadre du cahier spécial de charge «CobiT» Paragraphe Page Langue Questions Réponses 1 Généralités Français Votre intention est-elle de travailler avec un seul consultant (personne)

Nadere informatie

FORUM COMITÉ D'AVIS SUR LES PRODUITS BIOCIDES

FORUM COMITÉ D'AVIS SUR LES PRODUITS BIOCIDES 1 FORUM COMITÉ D'AVIS SUR LES PRODUITS BIOCIDES Aperçu de la situation relative aux autorisations en Belgique et en Europe Luc Hens Président CAB 2 Introduction composition et mandat du CAB Réalisations

Nadere informatie

Par "travailleurs", on entend : le personnel ouvrier et employé, masculin et féminin.

Par travailleurs, on entend : le personnel ouvrier et employé, masculin et féminin. Sous-commission paritaire des établissemts et services d'éducation et d'hébergemt de la Communauté française, de la Région wallonne et de la Communauté germanophone Convtion collective de travail du 18

Nadere informatie

CATALOGUS / CATALOGUE

CATALOGUS / CATALOGUE CATALOGUS / CATALOGUE LA SOCIÉTÉ EUROPOCHETTE HET BEDRIJF [ NL ] Wat 10 jaar geleden aarzelend begon, groeide voor Europochette uit tot een succesverhaal. Met het uitvinden van het bestekzakje gaf Europochette

Nadere informatie

MIELE SERVICE. Tot uw dienst / A votre service

MIELE SERVICE. Tot uw dienst / A votre service MIELE SERVICE Tot uw dienst / A votre service Miele Service Certificate 2 Miele Service Certificate 10 jaar totale zekerheid Sinds meer dan 100 jaar is het merk Miele synoniem van kwaliteit, duurzaamheid,

Nadere informatie

CHARTER HANDISTREAMING 3 DECEMBER 2015 HANDISTREAMING CHARTE 3 DÉCEMBRE 2015. Cette année, la Région de Bruxelles-Capitale ainsi

CHARTER HANDISTREAMING 3 DECEMBER 2015 HANDISTREAMING CHARTE 3 DÉCEMBRE 2015. Cette année, la Région de Bruxelles-Capitale ainsi HANDISTREAMING CHARTE 3 DÉCEMBRE 2015 Cette année, la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que les Commissions communautaires commune et française célèbrent la Journée internationale des personnes en situation

Nadere informatie

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement Vivre le passif, retour d expériences Projet Espoir Cleo Swinnen Maison de Quartier Bonnevie Cleo Swinnen

Nadere informatie

BES national. BES national. PIETTE Alain. De:

BES national. BES national. PIETTE Alain. De: PIETTE Alain De: PIETTE Alain Envoyé: jeudi 26 juin 2014 13:12 À: PIETTE Alain (Alain.PIETTE@emploi.belgique.be) Objet: BES flash Juni 2014 - BES flash Juin 2014 BES flash Juni 2014 Alle BES flash op:http://www.besweb.be/nl/besflash

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN DOC 50 2222/002 DOC 50 2222/002 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 19 februari 2003 19 février 2003 WETSONTWERP tot wijziging van het koninklijk besluit n r 78 van

Nadere informatie

Wedstrijdreglement Hug the Trooper

Wedstrijdreglement Hug the Trooper Wedstrijdreglement Hug the Trooper 1. De wedstrijd op hugthetrooper.brightfish.be wordt georganiseerd door Brightfish NV, Eeuwfeestlaan 20, 1020 Brussel. 2. De wedstrijd staat open voor alle personen die

Nadere informatie

PROGRES Infosession Riverains

PROGRES Infosession Riverains When rail means service > QUADRILATERE NORD RUE DU PROGRES Infosession Riverains Schaerbeek 11/06/2008 Schaarbeek 11/06/2008 Liesbeth Vandeputte Responsable Communication Riverains Verantwoordelijke Communicatie

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 30.12.2013 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 30.12.2013 BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE 30.12.2013 BELGISCH STAATSBLAD 103249 SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE [C 2013/22606] 21 DECEMBRE 2013. Arrêté royal modifiant l arrêté royal du 18 mars 1971 instituant un régime

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 13.06.2013 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 13.06.2013 BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE 13.06.2013 BELGISCH STAATSBLAD 36987 SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES [C 2013/03172] 29 MAI 2013. Arrêté royal portant approbation du règlement du 12 février 2013 de l Autorité des services

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. relative à la médiation en matière de divorce. betreffende de echtscheidingsbemiddeling DE BELGIQUE

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. relative à la médiation en matière de divorce. betreffende de echtscheidingsbemiddeling DE BELGIQUE DOC 50 0067/005 DOC 50 0067/005 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 18 februari 2000 18 février 2000 WETSVOORSTEL betreffende de echtscheidingsbemiddeling PROPOSITION

Nadere informatie

Neerlegging-Dépôt: 12/05/2009 Regist.-Enregistr.: 28/05/2009 N : 92213/CO/302

Neerlegging-Dépôt: 12/05/2009 Regist.-Enregistr.: 28/05/2009 N : 92213/CO/302 Neerlegging-Dépôt: 12/05/2009 Regist.-Enregistr.: 28/05/2009 N : 92213/CO/302 COLLECTIEVE ARBEIDSOVEREENKOMST VAN 30 APRIL 2009, GESLOTEN IN HET PARITAIR COMITE VOOR HET HOTELBEDRIJF, TOT WIJZIGING VAN

Nadere informatie

FAIRE DU SPORT. Final.indd 56 3/11/2011 10:36:20

FAIRE DU SPORT. Final.indd 56 3/11/2011 10:36:20 56 FAIRE DU SPORT Final.indd 56 3/11/2011 10:36:20 SPORTBEOEFENING 57 Final.indd 57 3/11/2011 10:36:21 Le centre sportif / Het sportcentrum Le centre sportif met à disposition de ses membres des salles

Nadere informatie

Wie zijn wij? Qui sommes-nous?

Wie zijn wij? Qui sommes-nous? Projectbrochure Brochure promoteurs 2015 Wie zijn wij? Grando Keukens is in België een vertrouwd merk. Met een landelijk netwerk van prachtige toonzalen bedienen wij de keukenmarkt. Gericht op: - Verkoop

Nadere informatie

Employment Monitor. Voor Corelio/Jobat Door Synovate Datum: 24/5/2011

Employment Monitor. Voor Corelio/Jobat Door Synovate Datum: 24/5/2011 Employment Monitor Voor Corelio/Jobat Door Synovate Datum: 24/5/2011 Methodologie Werkgevers N=500 Telefonische interviews Interviews met HR professionals Representatieve steekproef (Graydon) op basis

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 19.03.2003 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 19.03.2003 BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE 19.03.2003 BELGISCH STAATSBLAD 13137 SERVICE PUBLIC FEDERAL MOBILITE ET TRANSPORTS F. 2003 1044 [C 2003/14035] 23 JANVIER 2003. Arrêté ministériel pris en exécution de l arrêté royal du

Nadere informatie

paritaire pour les de travail adapté et les ateliers sociaux (CP 327)

paritaire pour les de travail adapté et les ateliers sociaux (CP 327) (CP 7) paritaire pour les de travail adapté et les ateliers sociaux Convention collective de travail du 9 janvier 999 relative aux conséquences de du revenu minimum mensuel moyen garanti d les entreprises

Nadere informatie

Vandaag in organisaties Aujourd'hui dans les organisations

Vandaag in organisaties Aujourd'hui dans les organisations Vandaag in organisaties Aujourd'hui dans les organisations STRESS BURN OUTS PESTERIJEN HARCÈLEMENT CONFLICTEN CONFLITS stress DOOR / PAR sociaal - economische veranderingen changements socio-economiques

Nadere informatie

e-procurement 04/02 (FR) 11/02 (NL) 18/03 (NL) FORMATION / OPLEIDING 9:00 à/tot 12:30 En collaboration avec / in samewerking met:

e-procurement 04/02 (FR) 11/02 (NL) 18/03 (NL) FORMATION / OPLEIDING 9:00 à/tot 12:30 En collaboration avec / in samewerking met: FORMATION / OPLEIDING e-procurement 04/02 (FR) 11/02 (NL) 18/03 (NL) 9:00 à/tot 12:30 En collaboration avec / in samewerking met: Anja Palmaerts www.apexpro.be Elektronisch inschrijven op overheidsopdrachten

Nadere informatie

Xpertize.be, de eerste Belgische rekruteringssite met petersysteem, breidt zijn activiteiten uit op de iphone.

Xpertize.be, de eerste Belgische rekruteringssite met petersysteem, breidt zijn activiteiten uit op de iphone. Persbericht Brussel, 22 april 2010 Xpertize.be, de eerste Belgische rekruteringssite met petersysteem, breidt zijn activiteiten uit op de iphone. Xpertize ontwikkelde met behulp van de onderneming AppSolution

Nadere informatie

Soutien des équipes algologiques par les centres multidisciplinaires

Soutien des équipes algologiques par les centres multidisciplinaires Soutien des équipes algologiques par les centres multidisciplinaires Initiatives en matière de formation anne.berquin@uclouvain.be Le besoin Rapport interuniversitaire 2011 «Manque sévère de formation

Nadere informatie

The professional s choice!

The professional s choice! GEEF UW PROJECT KLEUR COLORIEZ VOTRE PROJET The professional s choice! Geef persoonlijkheid aan uw voegwerk Een gevel bestaat voor 15 à 20% uit voegen. Die spelen een belangrijke rol in de duurzaamheid

Nadere informatie

Seminarie: de nieuwe mededinging- en prijzenwetgeving Boek V en de werkgeversfederaties

Seminarie: de nieuwe mededinging- en prijzenwetgeving Boek V en de werkgeversfederaties Seminarie: de nieuwe mededinging- en prijzenwetgeving Boek V en de werkgeversfederaties Pieter Weyn Adviseur economie FEVIA 17/09/2013 2 Boek V: welke rol hebben de federaties te spelen? Members Third

Nadere informatie

SERVICE PUBLIC FÉDÉRAL CHANCELLERIE DU PREMIER MINISTRE FEDERALE OVERHEIDSDIENST KANSELARIJ VAN DE EERSTE MINISTER

SERVICE PUBLIC FÉDÉRAL CHANCELLERIE DU PREMIER MINISTRE FEDERALE OVERHEIDSDIENST KANSELARIJ VAN DE EERSTE MINISTER KONINKRIJK BELGIË FEDERALE OVERHEIDSDIENST KANSELARIJ VAN DE EERSTE MINISTER ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FÉDÉRAL CHANCELLERIE DU PREMIER MINISTRE Koninklijk besluit houdende regeling van de overdracht

Nadere informatie

Le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, De Brusselse Hoofdstedelijke Regering,

Le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, De Brusselse Hoofdstedelijke Regering, COORDINATION OFFICIEUSE DE : Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 19 juin 2008 déterminant le contenu de la proposition PEB et de l étude de faisabilité AE22 - Arrêté du Gouvernement

Nadere informatie

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 29 SEPTEMBRE 2003, CONCLUE AU

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 29 SEPTEMBRE 2003, CONCLUE AU CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 29 SEPTEMBRE 2003, CONCLUE AU SEIN DE LA COMMISSION PARITAIRE DE HÔTELIÈRE. PORTANT DE LA CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 1 DU 25 JUIN 1997, SUR D'UNE NOUVELLE CLASSIFICATION

Nadere informatie

02.07 ATELWEB entr.bil 10/05/07 16:43 Page 1 ESPACE PUBLIC MULTIMÉDIA DE LA COMMUNE DE SAINT GILLES

02.07 ATELWEB entr.bil 10/05/07 16:43 Page 1 ESPACE PUBLIC MULTIMÉDIA DE LA COMMUNE DE SAINT GILLES 02.07 ATELWEB entr.bil 10/05/07 16:43 Page 1 ESPACE PUBLIC MULTIMÉDIA DE LA COMMUNE DE SAINT GILLES 02.07 ATELWEB entr.bil 10/05/07 16:43 Page 2 TARIEVEN Vrije ruimte...35 /uur excl. BTW Opleidingsruimte

Nadere informatie

Paritair Comité voor de uitzendarbeid en de erkende ondernemingen die buurtwerken of diensten leveren

Paritair Comité voor de uitzendarbeid en de erkende ondernemingen die buurtwerken of diensten leveren Neerlegging-Dépôt: 10/1012011 Regist.-Enregistr.: 03/11/2011 N : 106668/C0/322 Paritair Comité voor de uitzendarbeid en de erkende ondernemingen die buurtwerken of diensten leveren Collectieve arbeidsovereenkomst

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 23.07.2015 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 23.07.2015 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD 47225 SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES [C 2015/03212] 15 JUILLET 2015. Arrêté ministériel portant exécution des articles 7, 4, et 53, 1 er,3, c) et d), del arrêté royal du 28 juin 2015, concernant la taxation

Nadere informatie

Persconferentie IBR Conférence de presse

Persconferentie IBR Conférence de presse Persconferentie IBR Conférence de presse Algemene vergadering Assemblée générale 22.04.2010 1 Persconferentie IBR - Conférence de presse IRE Le réviseur d entreprises et le conseil d entreprise Présentation

Nadere informatie

Open trainingsprogramma s Programmes inter-entreprises

Open trainingsprogramma s Programmes inter-entreprises Interactieve brochure/brochure interactive Open trainingsprogramma s Programmes inter-entreprises België/Belgique, 2014-2015 Raadpleeg voor meer informatie over de locaties, trainingsdata en honoraria

Nadere informatie

0 ^t -05-200*1 D1-07- 2004 NR. Paritair Comité voor de bewakingsdiensten. Commission paritaire pour les services de garde

0 ^t -05-200*1 D1-07- 2004 NR. Paritair Comité voor de bewakingsdiensten. Commission paritaire pour les services de garde Commission paritaire pour les services de garde Paritair Comité voor de bewakingsdiensten Convention collective de travail du 25 mars 2004 Collectieve arbeidsovereenkomst van 25maart2004 PROCEDURE VALIDATION

Nadere informatie

CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE BRUSSELSE HOOFDSTEDELIJKE RAAD PROPOSITION DE RESOLUTION VOORSTEL VAN RESOLUTIE

CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE BRUSSELSE HOOFDSTEDELIJKE RAAD PROPOSITION DE RESOLUTION VOORSTEL VAN RESOLUTIE CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE BRUSSELSE HOOFDSTEDELIJKE RAAD SESSION ORDINAIRE 2000-2001 22 MAI 2001 GEWONE ZITTING 2000-2001 22 MEI 2001 PROPOSITION DE RESOLUTION visant à accorder une aide

Nadere informatie

Hôtel Eurocatering. 26 oct. Sauna 24,75 7 173,25. 27 oct. Petit-déjeuner 14,50 15 217,50. Sous-total 3645,25 TVA 21% 765,50.

Hôtel Eurocatering. 26 oct. Sauna 24,75 7 173,25. 27 oct. Petit-déjeuner 14,50 15 217,50. Sous-total 3645,25 TVA 21% 765,50. CONTEXTE 1.3 Une erreur dans la facture 1. Lisez les nombres productief kaartjes - klassikaal Zie Fiches à découper. Aantal setjes = 1. Elke leerling krijgt een kaartje. Ze lopen rond in de klas en houden

Nadere informatie

Collectieve arbeidsovereenkomst van 8 november 2005

Collectieve arbeidsovereenkomst van 8 november 2005 Commission paritaire pour les services de gardiennage et/ou de surveillance Convention collective de travail du 8 novembre 2005 Paritair Comité voor de bewakingsen/of toezichtsdiensten Collectieve arbeidsovereenkomst

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 18.12.2014 Ed. 2 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 18.12.2014 Ed. 2 MONITEUR BELGE 104265 Art. 2. Dit besluit treedt in werking op 1 januari 2015. Art. 2. Le présent arrêté entre en vigueur le 1 er janvier 2015. Brussel, 10 december 2014. Bruxelles, le 10 décembre 2014. Maggie DE BLOCK

Nadere informatie

1 la carte d identité électronique pour Belge; 1 de elektronische identiteitskaart van Belg;

1 la carte d identité électronique pour Belge; 1 de elektronische identiteitskaart van Belg; ROYAUME DE BELGIQUE KONINKRIJK BELGIE --- --- SERVICE PUBLIC FEDERAL INTERIEUR Arrêté ministériel du 15 mars 2013 fixant le tarif des rétributions à charge des communes pour la délivrance des cartes d

Nadere informatie

2 2-04- 2010 ERRATUM ERRATUM. tijdelijk, hetzij na ontslag om andere. Commission paritaire de la transformation du papier et du carton n 136

2 2-04- 2010 ERRATUM ERRATUM. tijdelijk, hetzij na ontslag om andere. Commission paritaire de la transformation du papier et du carton n 136 Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale ADMINISTRATION DES RELATIONS COLLECTIVES DU TRAVAIL Direction du Greffe i vz/v Federale overheidsdienst Werkgelegenheid, Arbeid en Sociaal

Nadere informatie

Deulys presenteert nieuwe website zaterdag 26 november 2011, 03u00

Deulys presenteert nieuwe website zaterdag 26 november 2011, 03u00 Blog Damien Menu Deulys presenteert nieuwe website zaterdag 26 november 2011, 03u00 KOMEN - In Komen werd de nieuwe website van het project Deulys met als thema 'herdenking 14-18' voorgesteld. Na een

Nadere informatie

SERVICE PUBLIC FEDERAL INTERIEUR FEDERALE OVERHEIDSDIENST BINNENLANDSE ZAKEN

SERVICE PUBLIC FEDERAL INTERIEUR FEDERALE OVERHEIDSDIENST BINNENLANDSE ZAKEN KONINKRIJK BELGIË FEDERALE OVERHEIDSDIENST BINNENLANDSE ZAKEN Ontwerp van koninklijk besluit tot vastlegging van de organisatie van de brandpreventie in de hulpverleningszones. ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE

Nadere informatie

De theaterclown STAGE VAN EEN WEEK THEATRE MODERNE PARIJS

De theaterclown STAGE VAN EEN WEEK THEATRE MODERNE PARIJS De theaterclown STAGE VAN EEN WEEK THEATRE MODERNE PARIJS 1 Algemene presentatie De theaterclown is een personnage ontstaan vanuit zijn persoonlijkheid, die zijn menselijkheid ervaart en deelt al reagerend

Nadere informatie

Prévention et Intérim 7 juin 2012 Prévention de la charge psychosociale: Evaluation de la législation et pistes d action pour l avenir

Prévention et Intérim 7 juin 2012 Prévention de la charge psychosociale: Evaluation de la législation et pistes d action pour l avenir Luc Van Hamme 1 Preventie en Interim 7 juni 2012 Preventie psychosociale belasting: Evaluatie van de wetgeving en acties voor de toekomst Luc Van Hamme Adviseur-generaal Hoofd van de regionale directies

Nadere informatie

Koninklijk besluit van 8 februari 1999 tot vaststelling van de retributies bedoeld in artikel 20 van de wet van 10 april 1990 op de

Koninklijk besluit van 8 februari 1999 tot vaststelling van de retributies bedoeld in artikel 20 van de wet van 10 april 1990 op de Arrêté royal du 14 mai 1991 fixant les revances à percevoir visées à l'article 20 la loi du 10 avril 1990 sur les entreprises gardiennage, sur les entreprises sécurité et sur les services internes gardiennage

Nadere informatie

; : C.C.T. valable à partir du (A.R. demandé). C.P. COMMERCE ALIMENTAIRE -

; : C.C.T. valable à partir du (A.R. demandé). C.P. COMMERCE ALIMENTAIRE - : C.C.T. valable à partir du (A.R. demandé). ; : C.P. COMMERCE ALIMENTAIRE - I. Art. 1. 1. La présente convention collective de travail conclue en application des conventions collectives de travail n 5

Nadere informatie

Paritair Comité voor de audiovisuele sector - Collectieve arbeidsovereenkomst van 15 december 2006 met betrekking tôt de eindejaarspremie.

Paritair Comité voor de audiovisuele sector - Collectieve arbeidsovereenkomst van 15 december 2006 met betrekking tôt de eindejaarspremie. Paritair Comité voor de audiovisuele sector - Collectieve arbeidsovereenkomst van 15 december 2006 met betrekking tôt de eindejaarspremie. Artikel 1. Toepassingsgebied Deze collectieve arbeidsovereenkomst

Nadere informatie

Telebib2 Edifact Validation - Tool introduction page 2 / 15

Telebib2 Edifact Validation - Tool introduction page 2 / 15 Tool introduction Telebib2 Edifact Validation page 1 / 15 10.01.2012 Er is nu een tool beschikbaar die het mogelijk maakt een tekstbestand met inhoud op basis van de Telebib2 Edifact syntaxis the valideren.

Nadere informatie

Febeliec Energy Forum 2015. ivox Januari 2015

Febeliec Energy Forum 2015. ivox Januari 2015 Febeliec Energy Forum 2015 ivox Januari 2015 1 o Online: survey uitgevoerd op het ivox panel Opzet van het onderzoek o Dataverzameling: 23 december 2014 5 januari 2015 o Doelgroep: Belgen 18+ o Steekproef:

Nadere informatie

Avant de remplir la présente formule lire la notice explicative à la dernière page. ... ( dénomination en capitales ) ( naam in blokletters )

Avant de remplir la présente formule lire la notice explicative à la dernière page. ... ( dénomination en capitales ) ( naam in blokletters ) Réduction l impôt néerlandais sur les divins en vertu l article 10, paragraphe 2, litt. b, la Convention Verminring van Nerlandse divindbelasting op grond van artikel 10, 2e lid, letter b, van 1er exemplaire

Nadere informatie

LE TERRITOIRE, UNE CULTURE COMMUNE HET GEBIED, één GEMEENSCHAPPELIJKE CULTUUR

LE TERRITOIRE, UNE CULTURE COMMUNE HET GEBIED, één GEMEENSCHAPPELIJKE CULTUUR LE TERRITOIRE, UNE CULTURE COMMUNE HET GEBIED, één GEMEENSCHAPPELIJKE CULTUUR Je «n habite que ce qui est à la portée de mon intelligence». Jean Giono Ik bewoon slechts datgene wat binnen mijn bevattingsvermogen

Nadere informatie

2009 Jaarverslag. Federatie van bicommunautaire centra voor maatschapelijk werk. Fédération des centres de service social bicommunautaires

2009 Jaarverslag. Federatie van bicommunautaire centra voor maatschapelijk werk. Fédération des centres de service social bicommunautaires 2009 Jaarverslag Federatie van bicommunautaire centra voor maatschapelijk werk Fédération des centres de service social bicommunautaires Rapport d activités 2009 Sommaire sommaire présentation Page 5

Nadere informatie

atelier néerlandais Creatief ondernemen in het hart van Parijs L entrepreneuriat créatif au cœur de Paris

atelier néerlandais Creatief ondernemen in het hart van Parijs L entrepreneuriat créatif au cœur de Paris atelier néerlandais Creatief ondernemen in het hart van Parijs L entrepreneuriat créatif au cœur de Paris Aan zijn mobiele werkbank legt Frans Veurink de laatste hand aan zijn ontwerpen voor Franse opticiens.

Nadere informatie

COMMUNAUTE FRANÇAISE FRANSE GEMEENSCHAP

COMMUNAUTE FRANÇAISE FRANSE GEMEENSCHAP BELGISCH STAATSBLAD 19.09.2002 MONITEUR BELGE 41523 COMMUNAUTE FRANÇAISE FRANSE GEMEENSCHAP MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE F. 2002 3274 [C 2002/29427] 17 JUILLET 2002. Arrêté pris en application

Nadere informatie

PARITAIR COMITE VOOR DE GROTE KLEINHANDELSZAKEN COMMISSION PARITAIRE DES GRANDES ENTREPRISES DE VENTE AU DETAIL PC 311 CP 311

PARITAIR COMITE VOOR DE GROTE KLEINHANDELSZAKEN COMMISSION PARITAIRE DES GRANDES ENTREPRISES DE VENTE AU DETAIL PC 311 CP 311 PARITAIR COMITE VOOR DE GROTE KLEINHANDELSZAKEN COMMISSION PARITAIRE DES GRANDES ENTREPRISES DE VENTE AU DETAIL PC 311 CP 311 COLLECTIEVE ARBEIDSOVEREENKOMST VAN 11 DECEMBER 2013 BETREFFENDE DE TEWERKSTELLING

Nadere informatie

69668 BELGISCH STAATSBLAD 29.09.2004 MONITEUR BELGE

69668 BELGISCH STAATSBLAD 29.09.2004 MONITEUR BELGE 69668 BELGISCH STAATSBLAD 29.09.2004 MONITEUR BELGE 17 jaar = 85 pct.; 16 jaar = 70 pct.; 15 jaar = 55 pct. van het uurloon van de werklieden en werksters van 18 jaar en ouder van dezelfde categorie. C.

Nadere informatie