ELENEWS. Cher lecteur, Geachte lezer, Nous vous en souhaitons une bonne lecture. We wensen U veel plezier met het lezen.

Maat: px
Weergave met pagina beginnen:

Download "ELENEWS. Cher lecteur, Geachte lezer, Nous vous en souhaitons une bonne lecture. We wensen U veel plezier met het lezen."

Transcriptie

1 Lettre trimestrielle d informations / Driemaandelijkse nieuwsbrief Sommaire / Inhoud Editorial-Voorwoord L expertise judiciaire : le législateur revoit sa copie en De lasthebber ad hoc en het faillissement van de vennotshap..4 Protection des marques sur Internet : la CJUE prend position dans l affaire Google Adwords..5 Opgepast bij het factureren van Uw pleziervaartuig op de zaak! Cher lecteur, Geachte lezer, Vous trouverez dans ce numéro nos dernières informations consacrées à la réforme de la procédure d expertise. Cette lettre d information reprend également les précédentes nouvelles des mois de janvier, février et mars Nous vous en souhaitons une bonne lecture. In huidige nummer vindt U onze laatste nieuws omtrent de hervorming van de rechterlijke expertise. De Raad voor Vergunningsbetwistingen...6 Deze nieuwsletter neemt ook vorig nieuws van januari, februari en maarrt 2010 op. We wensen U veel plezier met het lezen. Actualités en matière de bail...8 L association / de associatie elegis Deux propositions de loi pour lutter contre le téléchargement illégal...9 Bureau de dépôt 4020 Liège 2 Janvier Mars 2010

2 L expertise judiciaire : le législateur revoit sa copie en 2009 Le 15 mai 2007 a été promulguée la loi de réforme de l expertise judiciaire, afin de pallier les désavantages de l expertise judiciaire souvent longue, coûteuse et lourde. A peine plus de deux ans plus tard, le législateur est à nouveau intervenu dans cette matière en adoptant les articles 20 à 37 de la loi portant des dispositions diverses en matière de Justice (II) du 30 novembre Cette loi est entrée en vigueur le 25 janvier Les principales modifications opérées par le législateur en 2009 sont les suivantes : Le choix de l expert par les parties (art. 962, al.2 C. jud.) L ancien article 964 du Code judiciaire indiquait que si les parties étaient d accord sur le choix de l expert, le juge devait respecter ce choix. Lors de la réforme du 15 mai 2007, le législateur avait néanmoins abrogé cette disposition. Une controverse était alors née quant à savoir si les parties disposaient encore ou non de la possibilité de choisir conjointement l expert. Par la loi réparatrice de 2009, le législateur met fin à cette controverse et opère un retour en arrière en indiquant dans la loi que le juge doit désigner l expert sur lequel les parties marquent leur accord, à moins qu il n y déroge par une décision motivée. La mission de l expert (art. 962, al.3 C. jud.) Sur ce point le législateur revient également à ce qui était prévu avant la réforme de 2007 et précise que les parties qui en font conjointement la demande peuvent poser à l expert des questions qui sortent de sa mission. A défaut, l expert limitera son avis à la mission qui lui a été confiée. Les voies de recours (art. 963 C. jud.) En principe, les décisions quant au déroulement de la procédure d expertise ne sont susceptibles ni d opposition ni d appel. Les parties ne peuvent donc, par exemple, pas faire appel d une demande d extension d expertise. Le législateur prévoit quatre exceptions à ce principe : les décisions portant sur la récusation de l expert (art. 971 C jud.), le remplacement de l expert (art. 979 C. jud.), la provision à consigner et le délai pour ce faire (art. 987, al.1 C. jud.) et les frais et honoraires (art. 991 C. jud.). Le caractère non automatique de la mise en œuvre de l expertise (art. 972, 1, al.2 C. jud.) Les parties qui comparaissent peuvent demander conjointement, avant que la décision ordonnant l expertise ne soit prise, une suspension de la notification. Dans ce cas, chacune des parties pourra, à tout moment, solliciter la notification de la décision. Le fait de permettre aux parties de ne pas avertir tout de suite l expert de la décision de procéder à une expertise judiciaire peut être utile par exemple si les parties sont encore dans une phase de négociation. Refus par l expert de la mission (art. 972, 1, al.3 C. jud.) En cas de refus de l expert judiciaire de sa mission, les parties peuvent formuler par écrit, dans les huit jours, leurs observations au juge. Ce dernier désigne ensuite un nouvel expert sans qu une audience n ait lieu. Le déroulement de l expertise (art. 972, 2 et 972bis, 1, al.2 C., jud.) La réunion d installation qui était prévue d office, sauf renonciation avec l accord des parties, est supprimée. Elle ne sera désormais fixée que si le juge l estime nécessaire ou si toutes les parties en font la demande. L expert doit être présent lors de la réunion d installation, à moins que le juge estime qu un contact par téléphone ou par un autre moyen de communication est suffisant. Si, hors cette hypothèse, l expert, de manière injustifiée, ne se présente pas à la réunion d installation, le juge statue immédiatement sur son remplacement. Une nouvelle réunion d installation est alors organisée sans délai. Les parties doivent transmettre à l expert leur dossier de pièces inventorié huit jours au moins avant la réunion d installation ou avant le début des travaux d expertise. 2

3 Le dépôt du rapport final (art. 974, 2 C. jud.) Si le juge avait déjà la possibilité de prolonger le délai imparti à l expert pour le dépôt de son rapport final, le législateur précise que celui-ci doit en faire la demande avant l expiration du délai initial. Les parties ont huit jours pour réagir. La procédure est en principe écrite, sans audience, mais s il l estime opportun, le juge peut convoquer les parties et l expert. L avis provisoire rendu par l expert (art. 976 C. jud.) Sauf décision contraire du juge ou circonstances particulières visées par l expert, les parties disposent d au moins 15 jours pour formuler leurs observations sur l avis provisoire de l expert (à défaut de respecter le délai, les observations peuvent être écartées d office par le juge). Si, suite à ces observations, l expert estime que de nouveaux travaux sont indispensables, il en sollicite l autorisation auprès du juge. Le remplacement de l expert (art. 979, 1, al.2 C. jud.) Le juge doit remplacer l expert lorsque les parties en font conjointement la demande motivée par lettre au juge qui statue dans les huit jours sans convocation ou comparution des parties, donc sans audience. Toutefois, en l absence de demande des parties, le juge qui estime que l expert ne réalise pas correctement sa mission peut convoquer les parties et l expert. L audition de l expert (art. 985 C. jud.) Lorsque le juge décide d entendre l expert, les parties et leurs conseils sont également convoqués. Si l expert le juge opportun, il peut transmettre aux parties ou à leurs conseils une copie des documents dont il compte s aider lors de l audition, ou les déposer au greffe. En tout état de cause, ces documents doivent être au plus tard déposés au greffe par l expert immédiatement après son audition. Ils peuvent être consultés par les parties ou leurs conseils. La provision de l expert (art. 987, al.1 et 4 et 989, al.1 et 3 C jud.) Si déjà en 2007 le législateur avait prévu qu il revenait au juge de fixer les montants de la provision de l expert et la personne devant procéder à la consignation, aucune mesure n était prévue en cas d inexécution par celleci. Le législateur remédie aujourd hui à cela en prévoyant la possibilité pour le juge, à la demande d une partie, de contraindre la partie désignée à procéder à la consignation. Le juge ne peut toutefois imposer la consignation à la partie qui ne peut être condamnée aux dépens (cas où les dépens sont d office imputés aux pouvoirs publics et aux institutions ou en cas d accord entre les parties). En cas d absence de consignation de la provision, l expert peut suspendre ou reporter l exécution de sa mission. Dès que la provision est consignée, la partie désignée par le juge pour le paiement en informe l expert et lui remet une preuve de paiement. L état de frais et honoraires de l expert (art. 991 C. jud.) Le législateur réintroduit la possibilité d un assentiment tacite. La partie qui souhaite contester le montant des frais et honoraires réclamés par l expert doit en informer le juge de manière motivée dans les trente jours du dépôt de l état au greffe et le juge ordonne la comparution des parties. A défaut de contestation, le juge taxera les honoraires. Par la loi du 30 novembre 2009, le législateur répond aux imprécisions de la loi du 15 mai 2007 et contribue à assouplir la procédure et limiter les audiences. Certaines questions restent toutefois en suspens et appelleront probablement une nouvelle intervention du législateur (A ce sujet, voyez MOUGENOT, D. et MIGNOLET, O., «La loi du 30 décembre 2009 «réparant» la procédure d expertise judiciaire», J.T., 2010, p. 201 et s.). 3

4 De lasthebber ad hoc en het faillissement van de vennootschap Wanneer een vennootschap samen met haar vertegenwoordiger strafrechtelijk wordt vervolgd, luidt de wettelijke regeling (art. 2 V.T.Sv.) dat de bevoegde Rechtbank een lasthebber ad hoc aanstelt om de vennootschap te vertegenwoordigen. Door deze aanstelling wordt het belangenconflict tussen de vennootschap en de natuurlijke persoon die haar vertegenwoordigt opgevangen. Is er nood aan een lasthebber ad hoc in geval van faillissement van de vennootschap? Naar aanleiding van een faillissement verliest de rechtspersoon immers het beheer over al haar goederen. Vanaf dat ogenblik neemt een curator dit beheer waar. Vraag is of deze curator tevens geschikt is om de rechtspersoon te vertegenwoordigen op strafrechtelijk gebied, en als het ware de taak van lasthebber ad hoc op zich kan nemen. Een belangrijk onderscheid dient gemaakt naar gelang het tijdstip van het faillissement. 1. De curator verdedigt in wezen de faillissementsboedel, waarbij hij tegelijkertijd de belangen van de rechtspersoon verdedigt, als deze van de schuldeisers. Volgens sommigen is hij dan ook, door de aard van zijn taak, minder geschikt om de rechtspersoon voor de strafrechter te vertegenwoordigen. Hierdoor wordt door de Rechtbank, ingeval de strafvordering ontstaat na het faillissement, soms een lasthebber ad hoc aangesteld, een andere keer neemt de curator deze taak waar. Het verdient evenwel aanbeveling te oordelen dat er geen nood is aan de aanstelling van een lasthebber ad hoc wanneer de strafvordering tegen vennootschap en natuurlijke persoon na het faillissement wordt ingesteld. De natuurlijke persoon die voorheen de vennootschap vertegenwoordigde is hier, op het ogenblik van het instellen van de strafvordering, immers niet meer bevoegd om de rechtspersoon te vertegenwoordigen. Artikel 2bis V.T.Sv. is bijgevolg niet van toepassing. In dergelijk geval lijkt de curator de meest aangewezen persoon om de strafrechtelijke verdediging van de vennootschap op zich te nemen. 2. Dit vraagstuk doet zich eveneens scherp gevoelen indien de vennootschap in de loop van een strafrechtelijke procedure wordt failliet verklaard. Een lasthebber ad hoc werd dan aangesteld voorafgaand aan het faillissement van de vennootschap. Het faillissement doet het potentieel belangenconflict tussen vennootschap en de eveneens vervolgde natuurlijke persoon verdwijnen. Hiermee verdwijnt dus de aanleiding tot aanstelling van de lasthebber ad hoc. De nood aan de lasthebber ad hoc kan dan ook worden bevraagd. Het verdwijnen van het potentieel belangenconflict tussen vennootschap en natuurlijke persoon kent evenwel ook andere mogelijke oorzaken. Zo kan bijvoorbeeld slechts één van hen hoger beroep instellen, of kan een interne vennootschapsbeslissing een andere persoon aanwijzen als vennootschapsvertegenwoordiger in rechte. In elk van deze gevallen blijft de lasthebber ad hoc de vertegenwoordiger op strafrechtelijk vlak. Het Hof van Beroep te Antwerpen oordeelde dan ook recent dat mag worden aangenomen dat de lasthebber ad hoc die werd aangesteld op het ogenblik dat het belangenconflict nog bestond, ook na het verdwijnen ervan exclusief bevoegd blijft om de rechtspersoon te vertegenwoordigen. De opdracht van de lasthebber ad hoc blijft dus voortduren tot op het einde van de strafprocedure, zelfs indien de rechtspersoon in de loop van deze procedure wordt failliet verklaard. Bovenstaande problematiek zal, door de uiteenlopende interpretatiemogelijkheden van de regelgeving ter zake, in de praktijk vaak aanzienlijke gevolgen hebben voor het verloop van een strafrechtelijke procedure. Het verdient dan ook ten zeerste aanbeveling reeds in een vroeg staduim een beroep te doen op een raadsman die met deze materie is vertrouwd. 4

5 Protection des marques sur Internet : la CJUE prend position dans l affaire Google Adwords Dans un arrêt du 23 mars 2010 (aff. C-236/08), la Cour de justice de l Union européenne a répondu aux différentes questions préjudicielles posées par la Cour de cassation de France dans le cadre du contentieux relatif à l outil de référencement payant «Adwords» exploité par Google. Dans la mesure où elle nous semble présenter un certain intérêt pour la suite de l analyse, nous reprenons la description que fait la Cour du service controversé de Google : «Ce service permet à tout opérateur économique, moyennant la sélection d un ou de plusieurs mots clés, de faire apparaître, en cas de concordance entre ce ou ces mots et celui ou ceux contenus dans la requête adressée par un internaute au moteur de recherche, un lien promotionnel vers son site. Ce lien promotionnel apparaît dans la rubrique «liens commerciaux», qui est affichée soit en partie droite de l écran, à droite des résultats naturels, soit en partie supérieure de l écran, au-dessus desdits résultats» (point 23). La Cour ajoute que la rémunération pour ce service est fonction du prix maximal par clic que l annonceur est prêt à payer et que la position de l annonce dépend de son prix lorsque plusieurs annonceurs achètent un même mot clé (plus l annonceur augmente son prix, plus il sera en vue dans la liste des annonces publicitaires pour ce mot clé point 26). Y-a-t-il une atteinte à la marque? Non, mais La Cour de cassation de France avait tout d abord interrogé la Cour de justice concernant l existence d une possible atteinte aux droits du titulaire de marque du fait de la vente de mots clés correspondant à un terme enregistré comme marque. La Cour de justice considère (points 56 à 58) que Google ne fait pas un usage du signe au titre de marque en commercialisant des mots clés y correspondant, car le signe n est, dans ce cas, pas utilisé dans le cadre de la promotion des services de Google (mais seulement de ceux de l annonceur qui a acheté le mot clé). Ce faisant, la Cour évacue le débat sur les autres conditions que doit remplir un usage de marque pour être interdit. Cette appréciation nous semble difficilement conciliable avec d autres arrêts de la Cour, en particulier celui prononcé dans l affaire Arsenal (C- 206/01). A cet égard, il est en outre intéressant d observer que la directive sur les marques permet aux Etats membres de conférer aux titulaires de marques le droit d interdire tout usage de la marque «autrement que pour distinguer des produits ou services» (article 5, 5, de la directive 2008/95 sur les marques). Cette faculté n a toutefois pas été exercée par le législateur français, ce qui explique que la Cour de justice n a pas eu à se prononcer sur ce point. Signalons à ce propos que l article d de la Convention Benelux sur la propriété intellectuelle permet précisément au titulaire de marque de s opposer à tout usage d un signe «à des fins autres que celles de distinguer les produits ou services, lorsque l usage de ce signe sans juste motif tire indûment profit du caractère distinctif ou de la renommée de la marque ou leur porte préjudice». L arrêt de la Cour de justice ne permet donc pas d exclure une atteinte à la marque fondée sur cette disposition Benelux, dans la mesure où son arrêt ne porte pas sur cette disposition de la directive précitée et vise seulement l existence d une possible atteinte à la marque du fait d un usage du signe «en tant que marque» (pour désigner les produits ou services commercialisés par Google). Par contre, la Cour de justice juge que l annonceur fait bien un usage illicite de la marque (ce qui relève du domaine de l évidence). La Cour consacre de longs développements à la situation de l annonceur, bien que cela présente peu d intérêt pratique (aucun annonceur n est partie dans les litiges concernés). Parmi ces développements, on s étonnera, par exemple, de lire que la Cour écarte l atteinte à la fonction publicitaire de la marque sur la base de la considération suivante : «(...) lorsque l internaute introduit le nom d une marque en tant que mot de recherche, le site d accueil et promotionnel du titulaire de ladite marque va apparaître dans la liste des résultats naturels et cela, normalement, sur l un des premiers rangs de cette liste. Cet affichage, qui est en outre gratuit, a pour conséquence que la visibilité pour l internaute des produits ou services du titulaire de la marque est garantie, indépendamment de la question de savoir si ce titulaire réussit ou non à faire également afficher, sur l un des premiers rangs, une annonce dans la rubrique «liens commerciaux» (point 97). La Cour néglige ainsi la circonstance que la valeur commerciale du signe peut se trouver affectée par la présence dans les résultats de recherche aux côtés du (des) site(s) officiel(s) et licite (s), de sites commercialisant des contrefaçons... Sans compter le fait qu il est pour le moins indigeste pour le titulaire de marque de devoir tolérer cette cohabitation, de surcroît sans aucune certitude d une position de référencement correcte dans les résultats naturels du moteur de recherche (en fonction des contenus et techniques de référencement utilisées par les autres sites, il n est en effet pas impossible que ceux-ci surclassent le site officiel du titulaire de marque dans les résultats naturels de Google). Ecarter d une manière générale toute atteinte à la fonction publicitaire sur cette seule base nous semble excessif. 5

6 Opgepast bij het factureren van Uw pleziervaartuig op de zaak! De rechtbank van koophandel te Turnhout heeft op 4 januari 2010 een vonnis geveld waarbij het recht op schadevergoeding bij gebrek aan eigendomsbewijs werd ontzegd voor een raceboot, die tijdens een waterskiwedstrijd beweerdelijk door de fout van een andere wedstrijddeelnemer beschadigd werd. De schadelijder meende zijn eigendom te kunnen bewijzen aan de hand van de factuur waarbij de betrokken raceboot destijds was aangekocht. Deze factuur was opgesteld in algemene bewoordingen en maakte melding van de vrijstelling van BTW vermeld in artikel 42 1,2 van het BTW wetboek: Van de belasting zijn vrijgesteld: 1. de levering : - van zeeschepen bestemd voor passagiers- of goederenvervoer tegen betaling, voor de vis serij of, meer algemeen, voor de uitoefening van enigerlei industriële of handelsactiviteit; - van reddingsboten en -schepen voor hulpverlening op zee; - van oorlogsschepen; - van binnenschepen bestemd voor de binnenlandse commerciële vaart; 2. de levering aan bouwers, eigenaars en gebruikers van in 1 bedoelde vaartuigen, van voorwerpen bestemd om in die vaartuigen te worden ingelijfd of om te dienen voor de exploitatie van die vaartuigen; Nu een raceboot niet beantwoordt aan deze omschrijvingen, oordeelde de rechtbank dat deze factuur geen betrekking kon hebben op de betrokken raceboot, tenzij de schadelijder zich schuldig zou hebben gemaakt hebben aan fiscale fraude, hetgeen niet mocht vermoed worden. Bij gebrek aan eigendomsbewijs achtte de rechtbank het niet bewezen dat schade werd geleden en werd de vordering tot schadevergoeding afgewezen. Opgepast dus bij het factureren van Uw pleziervaartuig (of onderdelen ervan) op de zaak en het inroepen van een BTW vrijstelling: dit kan verregaande consequenties hebben. Laat Uw rechten niet wegvaren en maak een duidelijk onderscheid tussen Uw professionele en recreatieve activiteiten. Voor verdere informatie kan U terecht bij elegis, die ondermeer een jarenlange ervaring heeft in het reilen en zeilen van het aansprakelijkheidsrecht. De Raad voor Vergunningsbetwistingen Op 1 september 2009 trad de Vlaamse Codex Ruimtelijke Ordening (kortweg: VCRO) in werking. Behalve een coördinatie en aanpassing van de bestaande regelgeving inzake ruimtelijke ordening, houdt de VCRO ook de oprichting van een nieuw administratief rechtscollege in. De relevante artikelen van de VCRO ter zake zijn te vinden in Titel IV, Hoofdstuk VIII. Daar waar vroeger de Raad van State zich ontfermde beslissingen inzake stedenbouwkundige vergunningen na uitputting van de administratieve beroepsmogelijkheden, is het nu de Raad voor Vergunningsbetwistingen die als administratief rechtscollege uitspraak doet over de beroepen ingesteld tegen stedenbouwkundige vergunningsbeslissingen in administratief beroep van de deputatie van de Provincieraad waarbij een stedenbouwkundige vergunning wordt verleend of geweigerd. Ook inzake stedenbouwkundige vergunningen die afgeleverd worden door de Gewestelijk Stedenbouwkundige Ambtenaar of door de gemachtigde van de regering, kan jurisdictioneel hoger beroep worden ingesteld bij de Raad voor Vergunningsbetwistingen. Partijen kunnen in deze zaken niet meer rechtstreeks naar de Raad van State gaan. De Raad van State zal enkel nog kunnen oordelen als administratieve cassatierechter. 6

7 De termijn om een verzoekschrift tot vernietiging in te dienen werd verkort tot dertig dagen. Daaropvolgend heeft de verwerende partij eveneens dertig dagen om een antwoordnota in te dienen. Tenslotte kan de verzoeker dan binnen de vijftien dagen een wederantwoordnota of desgevallend een toelichtende nota indienen. Binnen de zestig dagen volgt dan de zitting, waarna er binnen de zestig dagen een uitspraak volgt. De uitspraken van de Raad voor Vergunningsbetwistingen zullen (geanonimiseerd) op de website van het departement R.W.O. gepubliceerd worden. Voor een verzoek tot schorsing van de bestreden beslissing voorziet de VCRO niet in een afzonderlijke procedure. De voorzitter van de Raad voor Vergunningsbetwistingen kan in elke stand van het dossier, ambtshalve of op verzoek, ter voorkoming van een moeilijk te herstellen ernstig nadeel, de bestreden beslissing schorsen. Het schorsingsverzoek dient in hetzelfde verzoekschrift als het annulatieverzoek te worden ingediend. De verwerende partij heeft dan tien dagen om een nota met opmerkingen aangaande de gevorderde schorsing, een geïnventariseerd administratief dossier en eventuele bijkomende en geïnventariseerde overtuigingsstukken in te dienen. Binnen de twintig dagen na betekening van het administratief dossier volgt een zitting over het schorsingsverzoek. Een verzoekschrift dient in vijf exemplaren te worden ingediend (één origineel en vier voor eensluidend verklaarde afschriften). De VCRO voorziet echter niet in een procedure bij uiterst dringende noodzakelijkheid, wat bij de Raad van State wel bestond. Nieuw is ook dat de gewestelijke stedenbouwkundige inspecteur wordt beschouwd als belanghebbende die een beroep bij de Raad voor Vergunningsbetwistingen kan aanhangig maken. Hij kan dus voor het eerst ook als verzoekende partij optreden. De zetel van de Raad voor Vergunningsbetwistingen bevindt zich in Brussel, en in principe vinden de openbare terechtzittingen ook daar plaats. De Raad voor Vergunningsbetwistingen heeft echter ook de mogelijkheid om zittingen in de provinciehoofdsteden te laten plaatsvinden. In principe zetelt de eerste kamer elke maandagnamiddag, de tweede kamer elke dinsdagnamiddag en de derde kamer elke woensdagnamiddag, telkens vanaf 13u30. Er is overigens geen sprake meer van een pleitmonopolie van de advocatuur: men is niet verplicht zich bij een procedure voor de Raad voor Vergunningsbetwistingen te laten bijstaan of vertegenwoordigen door een advocaat. Eender wie kan optreden als raadsman van een partij indien hij of zij daartoe een schriftelijke machtiging kan voorleggen. Verschijnen en pleiten voor de Raad voor Vergunningsbetwistingen als advocaat gebeurt zonder toga. Vooralsnog bestaat de Raad voor Vergunningsbetwistingen uit drie leden: de voorzitter Eddy Storms, en twee raadsleden Hilde Lievens en Filip Van Acker. Het is de bedoeling dat de Raad voor Vergunningsbetwistingen uiteindelijk uit vijf raadsleden zal bestaan. De eerste zitting van de Raad voor Vergunningsbetwistingen vond plaats in de week van 18 januari

8 Actualités en matière de bail Annexes aux contrats de bail de résidence principale Conformément à l article 11 bis de la loi sur le bail de résidence principale, une annexe standard doit être jointe au contrat. Cette annexe figurait dans l arrêté royal du 4 mai 2007 publié au Moniteur Belge du 21 mai Les versions régionales de ces annexes faisaient cependant défaut. Un erratum a été publié au Moniteur du 21 août dernier. Inouï! Un nouvel erratum a été publié au Moniteur du 16 février 2010 et remplace donc les annexes initialement publiées. Les nouvelles annexes sont disponibles à l adresse stuffs/annexe.pdf. Bail de résidence principale : les effets du contre-préavis donné par le preneur L article 3, 5 (dernier aliéna), de la loi sur le bail de résidence principale permet au preneur, lorsqu il a reçu congé de son bailleur pour l un des motifs prévus par la loi (occupation personnelle, travaux ou résiliation sans motif particulier mais moyennant indemnité), de donner un contre-préavis afin de pouvoir se délier du bail avant l échéance du préavis donné par le bailleur. Dans un arrêt prononcé le 26 novembre 2009, la Cour constitutionnelle a précisé les conséquences qui s attachent (ou plus exactement ne peuvent s attacher) au contre-préavis ainsi donné par le preneur. Un bailleur qui avait donné congé pour occupation personnelle du bien loué n avait pas réalisé cette occupation dans les conditions prévues par la loi et aurait donc dû verser à son ex-locataire une indemnité équivalente à 18 mois de loyers (article 3, 2 de la loi sur le bail de résidence principale). Pour tenter de s opposer à la demande de son ex-locataire, le bailleur avait invoqué le fait qu il n était plus lié par l obligation d occupation personnelle car le bail avait pris fin en raison du contre-préavis donné par le preneur et non en raison de son propre congé pour occupation personnelle. Le juge de paix saisi du litige a interrogé la Cour Constitutionnelle. Pour la Cour, en aucun cas, ce contre-préavis ne délie le bailleur des obligations nées du fait de son congé car le contre-préavis n en est, dans l esprit du législateur, que l accessoire. En effet, la loi vise, par le mécanisme facultatif du contre-préavis, à renforcer la protection du preneur et non à l amoindrir. Le but du législateur est de permettre au preneur qui trouve une solution pour se reloger avant cette échéance de ne pas devoir supporter (même temporairement) la charge financière de deux loyers car il n est pas à l origine de cette situation. Par conséquent, la Cour conclut qu interpréter les dispositions de la loi sur le bail de résidence comme permettant au bailleur de se libérer des obligations liées à son congé en raison du contre-préavis donné ensuite par le preneur violerait le principe d égalité en créant une discrimination entre les preneurs selon qu ils font ou pas usage de cette faculté de contre-préavis. En conclusion, le bailleur demeure donc tenu de respecter les obligations découlant de son congé, même si le preneur lui a ensuite adressé un contre-préavis. L arrêt peut être consulté sur le site web de la Cour, à l adresse : Bail et prise en charge des frais d agent immobilier Par une loi du 18 juin 2009 (publiée au Moniteur du 7 août 2009), un nouvel article 5ter a été inséré dans la section du Code civil relative aux baux de résidence principale. En vertu de cette nouvelle disposition, est réputée non écrite toute clause contractuelle qui mettrait à charge du locataire les frais d agent immobilier étant intervenu dans la recherche d un locataire. Une seule exception : lorsque c est le locataire qui a mandaté l agent immobilier (en cas de départ anticipé du locataire, par exemple). Il conviendra donc de prendre cet élément en compte dans la rédaction des contrats de bail de résidence principale. 8

9 Deux propositions de loi pour lutter contre le téléchargement illégal L industrie du disque connaît depuis plusieurs années une crise profonde dont une des causes n est autre que le téléchargement illégal de fichiers musicaux et cinématographiques. Les auteurs de musique ont ainsi vu leurs revenus chuter de manière significative. Plusieurs pays, dont la France avec la loi dite «Hadopi», ont déjà pris des mesures pour lutter plus efficacement contre cette problématique. A l heure actuelle, il n existe pas d équivalent en Belgique. Toutefois, Ecolo et Groen! ainsi que le Sénateur Philippe Monfils ont chacun déclaré qu ils allaient prochainement déposer une proposition de loi tendant à prévenir et réprimander le téléchargement illégal. La situation actuelle En France La loi HADOPI Adoptée le 15 septembre 2009, la loi relative à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur Internet, dite loi HADOPI 2, a pour but de sanctionner pénalement les internautes qui téléchargent illégalement des oeuvres protégées par un droit d auteur (musique, film, etc.). Elle prévoit des mesures progressives de répression des internautes. Repéré par l autorité responsable du contrôle du trafic Internet, l internaute ayant téléchargé illégalement recevra tout d abord des mails d avertissement. En cas de récidive, une lettre recommandée lui sera envoyée. Enfin, la sanction ultime sera la suspension, voire la résiliation de son abonnement Internet. Les principales remarques émises à l égard de cette loi sont : - l intrusion dans la vie privée des internautes car ils vont faire l objet d une véritable surveillance sur la toile ; - la disproportion entre la sanction et l infraction, à savoir la suspension complète de l accès à Internet. En Belgique Il n existe à l heure actuelle pas de législation spécifique organisant la lutte contre les téléchargements illégaux. Des actions peuvent toutefois être menées au moyen de certains textes (la loi du 30 juin 1994 relative au droit d auteur et aux droits voisins, la loi du 15 mai 2007 relative à la répression de la contrefaçon et de la piraterie de droits de propriété intellectuelle, etc.). Cependant, aucun des textes en vigueur en Belgique ne permet de lutter spécifiquement et efficacement contre le téléchargement illégal. La proposition de loi du Sénateur Philippe Monfils Tout comme le système français, la proposition de loi du sénateur Philippe Monfils apporte une réponse graduée aux téléchargements illégaux. A chaque étape correspond une sanction pénale spécifique. En cas de téléchargement illégal, l internaute recevra d abord un avertissement (1). En cas de récidive dans les 6 mois, il sera condamné à une amende (2). Enfin, s il persiste, le dossier sera envoyé au Parquet. Le juge pourra alors condamner à une amende et à une limitation de l accès à l Internet haut-débit (3). Enfin, s il y a encore récidive, l amende est doublée et la suspension totale de l accès à Internet peut être prononcée (4). 9

10 Dans sa décision du 10 juin 2009 sur le projet de loi HADOPI 1 (Décision n DC du 10 juin 2009), le Conseil Constitutionnel invoquait qu "eu égard à la nature de la liberté garantie par l article 11 de la Déclaration de 1789, le législateur ne pouvait confier les pouvoirs (de restreindre ou d empêcher l accès à internet) à une autorité administrative dans le but de protéger les droits des titulaires du droit d auteur et de droits voisins" (point 16). Le sénateur Monfils, peut-être dans un souci d éviter que la même controverse ne naisse à l égard de sa proposition de loi, a prévu de confier le pouvoir de sanction aux juges du pouvoir judiciaire. Monsieur Monfils précise par ailleurs que sa proposition de loi (intitulée Proposition de loi visant à promouvoir la création culturelle sur Internet) ne porte pas atteinte à la protection de la vie privée «puisqu elle s inscrit dans les exceptions prévues par la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l égard des traitements de données à caractère personnel». Grâce à cette loi, le sénateur Monfils espère modifier le comportement des internautes et les amener à petit à petit se tourner vers les plates formes de téléchargement légal. «L idée est de changer le comportement des internautes en travaillant sur le volet prévention». La «licence globale» d Ecolo et Groen! La «licence globale», proposée par le sénateur Hellings (Ecolo) et la sénatrice Pyrins (Groen!), se situe à la frontière entre l exception de copie privée et l exception de reprographie (photocopie). Il s agit d une contribution de quelques euros qui sera automatiquement intégrée dans chaque abonnement mensuel à l Internet hautdébit (sur ce point, la licence globale se rapproche de l exception de reprographie). Cette contribution sera payée par les fournisseurs d accès à l Internet. Les droits de la licence seront ensuite répartis grâce à l analyse anonyme des téléchargements effectués sur Internet. Afin que cette mesure ne se répercute sur le prix des abonnements, les auteurs de la proposition de loi ont prévu de bloquer ceux-ci avant l instauration de la licence globale. Les auteurs de la proposition de loi insistent sur le fait que la licence globale ne portera pas atteinte au respect de la vie privée. Conclusion La double initiative parlementaire s inscrit donc dans deux logiques fondamentalement différentes. Le sénateur Monfils surfe sur l expérience française de la loi HADO- PI (dont le caractère concluant n a pas encore pu être apprécié). Ecolo et Groen! ont choisi de mettre de côté le volet pénal et ont opté pour une solution assurant une compensation économique aux auteurs, à l instar de la solution qui a prévalu en matière de reprographie. Le pouvoir législatif va devoir prendre position entre ces deux approches. Le premier mérite de l initiative est en tout cas de lancer un débat qui s était jusqu ici principalement déroulé dans les prétoires, dans le cadre de litiges opposant fournisseurs d accès et titulaires de droits. ELENEWS est publiée par l association d avocats / wordt uitgegeven door de advocatenassociatie : elegis Avec la collaboration de/met de medewerking van: Edmond BRONDEL Alexandre CRUQUENAIRE Wouter DEN HAERYNCK Peter HENRIKSEN Diana ISLAMAJ Stéphanie LENOIR Wim SLOSSE Eli VAN AUDENHOVE Virginie VAN HAUTE Coordination - Coordinatie : Fanny COTON Anvers - Bruxelles - Eupen Liège - Namur Brusselstraat, 59 B-2018 Antwerpen Tél. +32 (0) Tél. +32 (0) Boulevard de la Woluwedal, 60 B-1200 Bruxelles-Brussel Tél. +32 (0) Aachenerstrasse, 18 B-4700 EUPEN Tél. +32 (0) Place des Nations Unies, 7 B-4020 Liège Tél. +32(0) Route de Hannut, 47/3 B-5004 NAMUR Tél. +32 (0) Elegis a été élue meilleure association d avocats en Région Wallonne 2008 et a été nommée dans les catégories meilleure association d avocats en Région Wallonne, real estate & construction et IP, IT & TMT en 2010 Les informations publiées dans ELENEWS sont données à titre de renseignements. Il ne s agit pas de consultations juridiques portant sur des situations déterminées. Les destinataires de cette lettre d informations sont informés par la présente de ce qu ils sont enregistrés dans un fichier établi en vue de l envoi de la lettre d informations et dont elegis Hannequart & Rasir SCRL est responsable du traitement. Le cas échéant, ils peuvent demander l application de la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée pour recevoir communication des données portant sur eux et demandeur leur rectification ou leur suppression. Reproduction autorisée, sauf à des fins commerciales, moyennant mention de la source. De gepubliceerde informatie is louter informatief. Het betreft geen juridisch advies aangaande welbepaalde situaties. De bestemmelingen van deze nieuwsbrief worden bij deze ingelicht dat ze geregistreerd zijn in een bestand opgesteld met het oog op de verzending van de nieuwsbrief. In voorkomend geval kunnen zij de toepassing vragen van de wet van 8 december 1992 aangaande de bescherming van de persoonlijke levensfeer. Reproductie toegelaten, tenzij om commerciële redenen, en met vermelding van de bron. 10 Prochain numéro juin 2010 Volgend nummer juin 2010

64360 BELGISCH STAATSBLAD 27.10.2010 MONITEUR BELGE

64360 BELGISCH STAATSBLAD 27.10.2010 MONITEUR BELGE 64360 BELGISCH STAATSBLAD 27.10.2010 MONITEUR BELGE FEDERALE OVERHEIDSDIENST SOCIALE ZEKERHEID N. 2010 3685 [C 2010/22451] F. 2010 3685 SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE [C 2010/22451] 15 OKTOBER

Nadere informatie

49188 BELGISCH STAATSBLAD 22.09.2008 MONITEUR BELGE

49188 BELGISCH STAATSBLAD 22.09.2008 MONITEUR BELGE 49188 BELGISCH STAATSBLAD 22.09.2008 MONITEUR BELGE Art. 3. Artikel 15 van hetzelfde besluit wordt vervangen als volgt : «Art. 15. De subsidies die ten bate van het Nationaal Geografisch Instituut zijn

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. relative à la médiation en matière de divorce. betreffende de echtscheidingsbemiddeling DE BELGIQUE

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. relative à la médiation en matière de divorce. betreffende de echtscheidingsbemiddeling DE BELGIQUE DOC 50 0067/005 DOC 50 0067/005 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 18 februari 2000 18 février 2000 WETSVOORSTEL betreffende de echtscheidingsbemiddeling PROPOSITION

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 14.09.2006 Ed. 2 MONITEUR BELGE. Art. 2. Entrent en vigueur le 1 er janvier 2007 :

BELGISCH STAATSBLAD 14.09.2006 Ed. 2 MONITEUR BELGE. Art. 2. Entrent en vigueur le 1 er janvier 2007 : 46851 FEDERALE OVERHEIDSDIENST JUSTITIE N. 2006 3572 [C 2006/09648] 1 SEPTEMBER 2006. Koninklijk besluit tot vaststelling van de vorm, de inhoud, de bijlagen en de nadere regels voor de neerlegging van

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 28.07.2010 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 28.07.2010 MONITEUR BELGE 48001 N. 2010 2506 VLAAMSE OVERHEID [C 2010/35508] 11 JUNI 2010. Besluit van de Vlaamse Regering tot wijziging van het besluit van de Vlaamse Regering van 19 juli 2007 betreffende de modulaire structuur

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 01.06.2012 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 01.06.2012 MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD 01.06.2012 MONITEUR BELGE 31353 Vu pour être annexé àl arrêté ministériel du 23 mai 2012 modifiant l arrêté ministériel du 17 décembre 1998 déterminant les documents comptables à tenir

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. relative à l enregistrement abusif des noms de domaine

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. relative à l enregistrement abusif des noms de domaine DOC 50 1069/002 DOC 50 1069/002 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 17 oktober 2002 17 octobre 2002 WETSONTWERP betreffende het wederrechtelijk registreren van domeinnamen

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 23.12.2011 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD. Par le Roi : Le Secrétaire d Etat au Budget, M. WATHELET

MONITEUR BELGE 23.12.2011 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD. Par le Roi : Le Secrétaire d Etat au Budget, M. WATHELET MONITEUR BELGE 23.12.2011 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD 80387 Sur la proposition de Notre Secrétaire d Etat au Budget, Nous avons arrêté et arrêtons : Article 1 er. Un crédit d engagement et de liquidation

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 08.01.2010 Ed. 2 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 08.01.2010 Ed. 2 MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD 08.01.2010 Ed. 2 MONITEUR BELGE 731 MINISTERIE VAN HET BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST N. 2010 45 [C 2010/31002] 17 DECEMBER 2009. Besluit van de Brusselse Hoofdstedelijke Regering tot

Nadere informatie

BESCHIKKING VAN 23 AUGUSTUS 2010 In de zaak A 2009/4. Verkoopmaatschappij Frenko B.V., ORDONNANCE DU 23 AOUT 2010 dans I'affaire A 2009/4

BESCHIKKING VAN 23 AUGUSTUS 2010 In de zaak A 2009/4. Verkoopmaatschappij Frenko B.V., ORDONNANCE DU 23 AOUT 2010 dans I'affaire A 2009/4 COUR DE JUSTICE BENELUX COPIE CERTIFIEE CONFORME A L'ORIGINAL VOOR EENSLUIDEND VERKLAARD AFSCHRIFT BRUXELLES, LE BRUSSEL De Hoofdgriffier van het Benelux-Gerechtshof: Le greffier en chef de la Cour^fê

Nadere informatie

Collectieve arbeidsovereenkomst van 27 juni 2011 Convention collective de travail du 27 juin 2011

Collectieve arbeidsovereenkomst van 27 juni 2011 Convention collective de travail du 27 juin 2011 Paritair Comité voor de bedienden van de nonferro metalen non ferreux Collectieve arbeidsovereenkomst van 27 juni 2011 Convention collective de travail du 27 juin 2011 Tewerkstellings- en opleidingsinitiatieven

Nadere informatie

13286 BELGISCH STAATSBLAD 09.03.2004 Ed. 2 MONITEUR BELGE

13286 BELGISCH STAATSBLAD 09.03.2004 Ed. 2 MONITEUR BELGE 13286 BELGISCH STAATSBLAD 09.03.2004 Ed. 2 MONITEUR BELGE PROGRAMMATORISCHE FEDERALE OVERHEIDSDIENST WETENSCHAPSBELEID N. 2004 842 [C 2004/21028] 13 FEBRUARI 2004. Ministerieel besluit tot vastlegging

Nadere informatie

Installatie van versie 2.2 van Atoum

Installatie van versie 2.2 van Atoum Version française en seconde partie du document. Installatie van versie 2.2 van Atoum U moet in uw databases een nieuwe tabel aanmaken na de installatie van versie 2.2 van de toepassing Atoum. Hiervoor

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 30.12.2013 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 30.12.2013 BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE 30.12.2013 BELGISCH STAATSBLAD 103249 SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE [C 2013/22606] 21 DECEMBRE 2013. Arrêté royal modifiant l arrêté royal du 18 mars 1971 instituant un régime

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 13.06.2013 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 13.06.2013 BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE 13.06.2013 BELGISCH STAATSBLAD 36987 SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES [C 2013/03172] 29 MAI 2013. Arrêté royal portant approbation du règlement du 12 février 2013 de l Autorité des services

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN DOC 50 0321/002 DOC 50 0321/002 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 6 januari 2000 6 janvier 2000 WETSONTWERP betreffende het ontslag van bepaalde militairen en de

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 18.12.2014 Ed. 2 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 18.12.2014 Ed. 2 MONITEUR BELGE 104265 Art. 2. Dit besluit treedt in werking op 1 januari 2015. Art. 2. Le présent arrêté entre en vigueur le 1 er janvier 2015. Brussel, 10 december 2014. Bruxelles, le 10 décembre 2014. Maggie DE BLOCK

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 23.07.2015 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 23.07.2015 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD 47225 SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES [C 2015/03212] 15 JUILLET 2015. Arrêté ministériel portant exécution des articles 7, 4, et 53, 1 er,3, c) et d), del arrêté royal du 28 juin 2015, concernant la taxation

Nadere informatie

MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD. Numéro tél. gratuit : 0800-98 809 Gratis tel. nummer : 0800-98 809. 104 pages/bladzijden. www.staatsblad.

MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD. Numéro tél. gratuit : 0800-98 809 Gratis tel. nummer : 0800-98 809. 104 pages/bladzijden. www.staatsblad. MONITEUR BELGE BELGISCH STAATSBLAD Publication conforme aux articles 472 à 478 de la loi-programme du 24 décembre 2002, modifiés par les articles 4 à 8 de la loi portant des dispositions diverses du 20

Nadere informatie

Instantie. Onderwerp. Datum

Instantie. Onderwerp. Datum Instantie Hof van Cassatie Onderwerp Hoofdvordering tot echtscheiding gegrond. Tegenvordering tot echtscheiding niet gegrond. Hoger beroep. Echtscheiding uitgesproken tegen beide echtgenoten. Cassatieberoep.

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD - 31.12.2004 - ED. 2 - MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD - 31.12.2004 - ED. 2 - MONITEUR BELGE Afdeling IV. Wijzigingen van de wet van 27 juni 1921 betreffende de verenigingen zonder winstoogmerk, de internationale verenigingen zonder winstoogmerk en de stichtingen Section IV. Modifications de la

Nadere informatie

MINISTERE DES FINANCES MINISTERIE VAN FINANCIEN

MINISTERE DES FINANCES MINISTERIE VAN FINANCIEN MINISTERIE VAN FINANCIEN N. 2002 1081 [C 2002/03145] 14 MAART 2002. Koninklijk besluit tot vastlegging van het model van deel 2 van het aangifteformulier inzake personenbelasting voor het aanslagjaar 2002

Nadere informatie

46434 MONITEUR BELGE 17.07.2015 BELGISCH STAATSBLAD

46434 MONITEUR BELGE 17.07.2015 BELGISCH STAATSBLAD 46434 MONITEUR BELGE 17.07.2015 BELGISCH STAATSBLAD SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE [C 2015/22259] 9 JUILLET 2015. Arrêté ministériel modifiant la liste jointe à l arrêté royal du 21 décembre 2001

Nadere informatie

40816 MONITEUR BELGE 29.10.1999 BELGISCH STAATSBLAD

40816 MONITEUR BELGE 29.10.1999 BELGISCH STAATSBLAD 40816 MONITEUR BELGE 29.10.1999 BELGISCH STAATSBLAD MINISTERE DES AFFAIRES ECONOMIQUES F. 99 3542 [99/11342] 30 SEPTEMBRE 1999. Arrêté ministériel modifiant l arrêté royal du 30 décembre 1993 prescrivant

Nadere informatie

Barema's op 01/09/2008 Barèmes au 01/09/2008

Barema's op 01/09/2008 Barèmes au 01/09/2008 Barema's op 01/09/2008 Barèmes au 01/09/2008 SPILINDEX 110,51 INDICE-PIVOT 110,51 Tegemoetkomingen aan personen met een handicap Allocations aux personnes handicapées (Jaarbedragen) (Montants annuels)

Nadere informatie

FEDERALE OVERHEIDSDIENST MOBILITEIT EN VERVOER SERVICE PUBLIC FEDERAL MOBILITE ET TRANSPORTS

FEDERALE OVERHEIDSDIENST MOBILITEIT EN VERVOER SERVICE PUBLIC FEDERAL MOBILITE ET TRANSPORTS ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL MOBILITE ET TRANSPORTS Arrêté ministériel déterminant les marchandises dangereuses visées par l article 48 bis 2 de l arrêté royal du 1 er décembre 1975 portant

Nadere informatie

WETTEN, DECRETEN, ORDONNANTIES EN VERORDENINGEN LOIS, DECRETS, ORDONNANCES ET REGLEMENTS

WETTEN, DECRETEN, ORDONNANTIES EN VERORDENINGEN LOIS, DECRETS, ORDONNANCES ET REGLEMENTS 53478 BELGISCH STAATSBLAD 18.08.2010 MONITEUR BELGE WETTEN, DECRETEN, ORDONNANTIES EN VERORDENINGEN LOIS, DECRETS, ORDONNANCES ET REGLEMENTS GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE

Nadere informatie

Paritair Comité voor de uitzendarbeid en de erkende ondernemingen die buurtwerken of diensten leveren

Paritair Comité voor de uitzendarbeid en de erkende ondernemingen die buurtwerken of diensten leveren Neerlegging-Dépôt: 10/1012011 Regist.-Enregistr.: 03/11/2011 N : 106668/C0/322 Paritair Comité voor de uitzendarbeid en de erkende ondernemingen die buurtwerken of diensten leveren Collectieve arbeidsovereenkomst

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 02.09.2014 Ed. 2 MONITEUR BELGE. Art. 8. Le présent arrêté entre en vigueur le 1 er septembre 2014.

BELGISCH STAATSBLAD 02.09.2014 Ed. 2 MONITEUR BELGE. Art. 8. Le présent arrêté entre en vigueur le 1 er septembre 2014. 65377 FEDERALE OVERHEIDSDIENST JUSTITIE [C 2014/09461] 31 AUGUSTUS 2014. Koninklijk besluit tot vaststelling van de inhoud en de vorm van modellen van verslagen, van vereenvoudigde boekhouding en van verzoekschrift

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 15.07.2014 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 15.07.2014 MONITEUR BELGE 53805 BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST [C 2014/31492] 10 JUNI 2014. Ministerieel besluit tot vaststelling van de typeinhoud en de algemene uitvoeringsmodaliteiten van de energieaudit opgelegd door het Besluit

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN DOC 50 1338/006 DOC 50 1338/006 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 21 november 2001 21 novembre 2001 WETSONTWERP tot wijziging van het koninklijk besluit van 18 november

Nadere informatie

GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN

GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN 51132 MONITEUR BELGE 12.08.2015 BELGISCH STAATSBLAD GOUVERNEMENTS DE COMMUNAUTE ET DE REGION GEMEENSCHAPS- EN GEWESTREGERINGEN GEMEINSCHAFTS- UND REGIONALREGIERUNGEN VLAAMSE GEMEENSCHAP COMMUNAUTE FLAMANDE

Nadere informatie

Avant de remplir la présente formule lire la notice explicative à la dernière page. ... ( dénomination en capitales ) ( naam in blokletters )

Avant de remplir la présente formule lire la notice explicative à la dernière page. ... ( dénomination en capitales ) ( naam in blokletters ) Réduction l impôt néerlandais sur les divins en vertu l article 10, paragraphe 2, litt. b, la Convention Verminring van Nerlandse divindbelasting op grond van artikel 10, 2e lid, letter b, van 1er exemplaire

Nadere informatie

0 ^t -05-200*1 D1-07- 2004 NR. Paritair Comité voor de bewakingsdiensten. Commission paritaire pour les services de garde

0 ^t -05-200*1 D1-07- 2004 NR. Paritair Comité voor de bewakingsdiensten. Commission paritaire pour les services de garde Commission paritaire pour les services de garde Paritair Comité voor de bewakingsdiensten Convention collective de travail du 25 mars 2004 Collectieve arbeidsovereenkomst van 25maart2004 PROCEDURE VALIDATION

Nadere informatie

Over dit boek. Richtlijnen voor gebruik

Over dit boek. Richtlijnen voor gebruik Over dit boek Dit is een digitale kopie van een boek dat al generaties lang op bibliotheekplanken heeft gestaan, maar nu zorgvuldig is gescand door Google. Dat doen we omdat we alle boeken ter wereld online

Nadere informatie

PHILIPPE FILIP BELGISCH STAATSBLAD 02.01.2014 MONITEUR BELGE

PHILIPPE FILIP BELGISCH STAATSBLAD 02.01.2014 MONITEUR BELGE 29 Gelet op het advies nr. 54.492/1 van de Raad van State, gegeven op 17 december 2013 met toepassing van artikel 84, 1, eerste lid, 1 van de gecoördineerde wetten op de Raad van State, op 12 januari 1973;

Nadere informatie

Le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, De Brusselse Hoofdstedelijke Regering,

Le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, De Brusselse Hoofdstedelijke Regering, COORDINATION OFFICIEUSE DE : Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 19 juin 2008 déterminant le contenu de la proposition PEB et de l étude de faisabilité AE22 - Arrêté du Gouvernement

Nadere informatie

Wedstrijdreglement Kinepolis 02/11/2015 31/01/2016

Wedstrijdreglement Kinepolis 02/11/2015 31/01/2016 Version française ci- dessous Wedstrijdreglement Kinepolis 02/11/2015 31/01/2016 Deze online wedstrijd wordt georganiseerd door ONLY ENGINEER JOBS SPRL- BVBA, waarvan de bedrijfszetel zich situeert op

Nadere informatie

Keukenhulp / Aide culinaire

Keukenhulp / Aide culinaire CASHBACK Keukenhulp / Aide culinaire Acties geldig / Actions valables : 01/11 tot / au 31/12/2015 Ref : MMB65G0M Ref : MMB42G0B Ref : MMB42G1B Ref : MMB21P0R Ref : MMB21P1W Ref : MUM56S40 Ref : MUMXL20C

Nadere informatie

33662 BELGISCH STAATSBLAD 02.07.2008 MONITEUR BELGE

33662 BELGISCH STAATSBLAD 02.07.2008 MONITEUR BELGE 33662 BELGISCH STAATSBLAD 02.07.2008 MONITEUR BELGE MINISTERIE VAN HET BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST N. 2008 2191 [C 2008/31345] 19 JUNI 2008. Besluit van de Brusselse Hoofdstedelijke Regering tot vaststelling

Nadere informatie

» aux travailleurs dont le domicile est

» aux travailleurs dont le domicile est Neerlegging-Dépôt: 10/07/2015 Regist.-Enregistr.: 21/10/2015 W: 129876/CO/341 PARITAIR COMITE VOOR DE BEDIENDE VAN DE BEMIDDELING IN BANK- EN BELEGGINGSDIENSTEN - PC 341 COMMISSION PARITAIRE POUR I'INTERMEDIATION

Nadere informatie

IZ -OS- 2005 Bijlage 2 7-07- 2005. Annexe. Commission paritaire pour les employés des métaux non ferreux

IZ -OS- 2005 Bijlage 2 7-07- 2005. Annexe. Commission paritaire pour les employés des métaux non ferreux NEERLEGGING-DÉPÔT REGISTR.-ENREGISTR. IZ -OS- 2005 Bijlage 2 7-07- 2005 NR. Annexe Paritair Comité voor de bedienden van de nonferro metalen métaux non ferreux Collectieve arbeidsovereenkomst van 17juni

Nadere informatie

Chambre des Représentants de Belgique. Belgische Kamer van Volksvertegenwoordigers - 81 / 1-1995 (B.Z.) - 81 /1-1995 (S.E.

Chambre des Représentants de Belgique. Belgische Kamer van Volksvertegenwoordigers - 81 / 1-1995 (B.Z.) - 81 /1-1995 (S.E. - 81 /1-1995 (S.E.) Chambre des Représentants de Belgique - 81 / 1-1995 (B.Z.) Belgische Kamer van Volksvertegenwoordigers SESSION EXTRAORDINAIRE 1995 (*) 26 SEPTEMBRE 1995 BUITENGEWONE ZITTING 1995 (*)

Nadere informatie

Koninklijk besluit van 8 februari 1999 tot vaststelling van de retributies bedoeld in artikel 20 van de wet van 10 april 1990 op de

Koninklijk besluit van 8 februari 1999 tot vaststelling van de retributies bedoeld in artikel 20 van de wet van 10 april 1990 op de Arrêté royal du 14 mai 1991 fixant les revances à percevoir visées à l'article 20 la loi du 10 avril 1990 sur les entreprises gardiennage, sur les entreprises sécurité et sur les services internes gardiennage

Nadere informatie

Par "travailleurs", on entend : le personnel ouvrier et employé, masculin et féminin.

Par travailleurs, on entend : le personnel ouvrier et employé, masculin et féminin. Sous-commission paritaire des établissemts et services d'éducation et d'hébergemt de la Communauté française, de la Région wallonne et de la Communauté germanophone Convtion collective de travail du 18

Nadere informatie

16002 MONITEUR BELGE 21.03.2007 BELGISCH STAATSBLAD

16002 MONITEUR BELGE 21.03.2007 BELGISCH STAATSBLAD 16002 MONITEUR BELGE 21.03.2007 BELGISCH STAATSBLAD Art. 2. Ces 342,5 agents sont répartis de la manière suivante : Personnel de niveau A : 112,5. Personnel de niveau B : 32,5. Personnel de niveau C :

Nadere informatie

69668 BELGISCH STAATSBLAD 29.09.2004 MONITEUR BELGE

69668 BELGISCH STAATSBLAD 29.09.2004 MONITEUR BELGE 69668 BELGISCH STAATSBLAD 29.09.2004 MONITEUR BELGE 17 jaar = 85 pct.; 16 jaar = 70 pct.; 15 jaar = 55 pct. van het uurloon van de werklieden en werksters van 18 jaar en ouder van dezelfde categorie. C.

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN DOC 50 2355/001 DOC 50 2355/001 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 12 maart 2003 12 mars 2003 WETSVOORSTEL tot wijziging van artikel 31 van de wet van 15 juni 1935

Nadere informatie

SERVICE PUBLIC FÉDÉRAL CHANCELLERIE DU PREMIER MINISTRE FEDERALE OVERHEIDSDIENST KANSELARIJ VAN DE EERSTE MINISTER

SERVICE PUBLIC FÉDÉRAL CHANCELLERIE DU PREMIER MINISTRE FEDERALE OVERHEIDSDIENST KANSELARIJ VAN DE EERSTE MINISTER KONINKRIJK BELGIË FEDERALE OVERHEIDSDIENST KANSELARIJ VAN DE EERSTE MINISTER ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FÉDÉRAL CHANCELLERIE DU PREMIER MINISTRE Koninklijk besluit houdende regeling van de overdracht

Nadere informatie

2 2-04- 2010 ERRATUM ERRATUM. tijdelijk, hetzij na ontslag om andere. Commission paritaire de la transformation du papier et du carton n 136

2 2-04- 2010 ERRATUM ERRATUM. tijdelijk, hetzij na ontslag om andere. Commission paritaire de la transformation du papier et du carton n 136 Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale ADMINISTRATION DES RELATIONS COLLECTIVES DU TRAVAIL Direction du Greffe i vz/v Federale overheidsdienst Werkgelegenheid, Arbeid en Sociaal

Nadere informatie

NAR Nationale Arbeidsraad

NAR Nationale Arbeidsraad NAR Nationale Arbeidsraad NEERLEGGING REGISTRATÎE DATUM 11-03-2009 23-03-2009 NUMMER 2009-1232 91505 KONÎNKLUK BESLUIT BELGISCH STAATSBLAD COLLECTIEVE ARBEIDSOVEREENKOMST NR. 96 Zitting van vrijdag 20

Nadere informatie

Document préparé par Marie Spaey, en collaboration avec Pauline de Wouters. Novembre 2009.

Document préparé par Marie Spaey, en collaboration avec Pauline de Wouters. Novembre 2009. . Déclaration environnementale Document préparé par Marie Spaey, en collaboration avec Pauline de Wouters. Novembre 2009. Définition dans le cadre de Clé Verte Dans le cadre de l éco-label Clé Verte, l

Nadere informatie

65372 BELGISCH STAATSBLAD 02.09.2014 Ed. 2 MONITEUR BELGE

65372 BELGISCH STAATSBLAD 02.09.2014 Ed. 2 MONITEUR BELGE 65372 BELGISCH STAATSBLAD 02.09.2014 Ed. 2 MONITEUR BELGE Het beginindexcijfer is dat van de maand augustus van het jaar gedurende hetwelk het tarief is vastgesteld. Het nieuwe indexcijfer is dat van de

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 19.03.2003 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 19.03.2003 BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE 19.03.2003 BELGISCH STAATSBLAD 13137 SERVICE PUBLIC FEDERAL MOBILITE ET TRANSPORTS F. 2003 1044 [C 2003/14035] 23 JANVIER 2003. Arrêté ministériel pris en exécution de l arrêté royal du

Nadere informatie

2 4-06- 2005 2 7 M. NR N. i Convention collective de travail du 13 juin 2005. Paritair Comité voor het vervoer. Commission paritaire du transport

2 4-06- 2005 2 7 M. NR N. i Convention collective de travail du 13 juin 2005. Paritair Comité voor het vervoer. Commission paritaire du transport 2 4-06- 2005 2 7 M. Commission paritaire du transport i Convention collective de travail du 13 juin 2005 NR N Paritair Comité voor het vervoer Collectieve arbeidsovereenkomst van 13juni 2005 Convention

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 23.12.2009 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 23.12.2009 BELGISCH STAATSBLAD 80646 MONITEUR BELGE 23.12.2009 BELGISCH STAATSBLAD AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE FEDERAAL AGENTSCHAP VOOR DE VEILIGHEID VAN DE VOEDSELKETEN [C 2009/18522] [C 2009/18522] 4

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN DOC 51 0889/001 DOC 51 0889/001 CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS 10 mars 004 10 maart 004 PROPOSITION DE LOI modifiant le Code judiciaire en matière de

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN DOC 50 2222/002 DOC 50 2222/002 BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE 19 februari 2003 19 février 2003 WETSONTWERP tot wijziging van het koninklijk besluit n r 78 van

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 20.09.2011 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 20.09.2011 Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD 60341 SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE F. 2011 2503 [C 2011/22310] 15 SEPTEMBRE 2011. Arrêté ministériel modifiant la liste jointe à l arrêté royal du 21 décembre 2001 fixant les procédures, délais

Nadere informatie

Wedstrijdreglement Hug the Trooper

Wedstrijdreglement Hug the Trooper Wedstrijdreglement Hug the Trooper 1. De wedstrijd op hugthetrooper.brightfish.be wordt georganiseerd door Brightfish NV, Eeuwfeestlaan 20, 1020 Brussel. 2. De wedstrijd staat open voor alle personen die

Nadere informatie

COMMUNAUTE FRANÇAISE FRANSE GEMEENSCHAP

COMMUNAUTE FRANÇAISE FRANSE GEMEENSCHAP BELGISCH STAATSBLAD 19.09.2002 MONITEUR BELGE 41523 COMMUNAUTE FRANÇAISE FRANSE GEMEENSCHAP MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE F. 2002 3274 [C 2002/29427] 17 JUILLET 2002. Arrêté pris en application

Nadere informatie

FAVV -AFSCA AC- Kruidtuin - FSC Kruidtuinlaan 55 1000 Brussel / Bruxelles. Verslag van infosessie bestek FAVV_DGLABO_CPM_2016 (29/06/2015)

FAVV -AFSCA AC- Kruidtuin - FSC Kruidtuinlaan 55 1000 Brussel / Bruxelles. Verslag van infosessie bestek FAVV_DGLABO_CPM_2016 (29/06/2015) FAVV -AFSCA AC- Kruidtuin - FSC Kruidtuinlaan 55 1000 Brussel / Bruxelles Verslag van infosessie bestek FAVV_DGLABO_CPM_2016 (29/06/2015) Rapport de la session d information Cahier spécial des charges

Nadere informatie

Art. 69bis. Carine Libert Hendrik Vanhees

Art. 69bis. Carine Libert Hendrik Vanhees Art. 69bis Art.69bis Onverminderd specifieke afwijkende bepalingen verjaren de vorderingen tot betaling van de rechten geïnd door de beheersvennootschappen na tien jaar te rekenen van de dag van hun inning.

Nadere informatie

VERKLARING VAN WOONPLAATS

VERKLARING VAN WOONPLAATS 5000-NL Bestemd voor de buitenlandse belastingdienst VERKLARING VAN WOONPLAATS Verzoek om toepassing van het belastingverdrag tussen Frankrijk en 12816*01 De belastingplichtige geeft in dit vak de naam

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. modifiant la loi du 27 février 1987 relative aux allocations aux personnes handicapées

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. modifiant la loi du 27 février 1987 relative aux allocations aux personnes handicapées DOC 51 1120/001 DOC 51 1120/001 CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE BELGISCHE KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS 11 mai 2004 11 mei 2004 PROPOSITION DE LOI modifiant la loi du 27 février 1987 relative

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 25.09.2015 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 25.09.2015 BELGISCH STAATSBLAD 60077 SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES [C 2015/03324] 18 SEPTEMBRE 2015. Arrêté royal déterminant les modèles des formules de déclaration en matière de cotisations spéciales visées à l article 541 du Code

Nadere informatie

ERRATUM ERRATUM PARITAIR COMITE VOOR DE LANDBOUW COMMISSION PARITAIRE DE. CAO nr 61932 van 27.07.2001. CCT 61932 du 27.07.2001

ERRATUM ERRATUM PARITAIR COMITE VOOR DE LANDBOUW COMMISSION PARITAIRE DE. CAO nr 61932 van 27.07.2001. CCT 61932 du 27.07.2001 Ministère fédéral de l'emploi et du Travail ADMINISTRATION DES RELATIONS COLLECTIVES DU TRAVAIL Direction du Greffe Federaal Ministerie van Tewerkstelling en VAN DE Directie van de ERRATUM COMMISSION PARITAIRE

Nadere informatie

CATALOGUS / CATALOGUE

CATALOGUS / CATALOGUE CATALOGUS / CATALOGUE LA SOCIÉTÉ EUROPOCHETTE HET BEDRIJF [ NL ] Wat 10 jaar geleden aarzelend begon, groeide voor Europochette uit tot een succesverhaal. Met het uitvinden van het bestekzakje gaf Europochette

Nadere informatie

Hoe snel. ben jij? Serez-vous assez rapide? Spelregels. Règles du Jeu. 12+ 30 min. 3-6. 17610_Manual_5se.indd 1 21-06-12 15:02

Hoe snel. ben jij? Serez-vous assez rapide? Spelregels. Règles du Jeu. 12+ 30 min. 3-6. 17610_Manual_5se.indd 1 21-06-12 15:02 Hoe snel Serez-vous assez rapide? ben jij? 12+ 30 min. 3-6 NL Spelregels FR Règles du Jeu 17610_Manual_5se.indd 1 21-06-12 15:02 NL Spelregels Als je er de tijd voor mag nemen, dan zijn het eigenlijk makkelijke

Nadere informatie

MIELE SERVICE. Tot uw dienst / A votre service

MIELE SERVICE. Tot uw dienst / A votre service MIELE SERVICE Tot uw dienst / A votre service Miele Service Certificate 2 Miele Service Certificate 10 jaar totale zekerheid Sinds meer dan 100 jaar is het merk Miele synoniem van kwaliteit, duurzaamheid,

Nadere informatie

MONITEUR BELGE 18.08.2009 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 18.08.2009 BELGISCH STAATSBLAD 54569 SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE F. 2009 2847 [C 2009/22382] FEDERALE OVERHEIDSDIENST SOCIALE ZEKERHEID N. 2009 2847 [C 2009/22382] 31 JUILLET 2009. Règlement modifiant le règlement du 28

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN WETSONTWERP PROJET DE LOI. tot instelling van advocaten voor minderjarigen

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN WETSONTWERP PROJET DE LOI. tot instelling van advocaten voor minderjarigen DOC 51 0644/004 DOC 51 0644/004 CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE BELGISCHE VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS 30 mai 2006 30 mei 2006 PROJET DE LOI instituant les avocats des mineurs WETSONTWERP tot instelling

Nadere informatie

77812 BELGISCH STAATSBLAD 25.11.2004 MONITEUR BELGE

77812 BELGISCH STAATSBLAD 25.11.2004 MONITEUR BELGE 77812 BELGISCH STAATSBLAD 25.11.2004 MONITEUR BELGE FEDERALE OVERHEIDSDIENST SOCIALE ZEKERHEID N. 2004 4483 [C 2004/22879] 15 SEPTEMBER 2004. Verordening tot wijziging van de verordening van 16 april 1997

Nadere informatie

; : C.C.T. valable à partir du (A.R. demandé). C.P. COMMERCE ALIMENTAIRE -

; : C.C.T. valable à partir du (A.R. demandé). C.P. COMMERCE ALIMENTAIRE - : C.C.T. valable à partir du (A.R. demandé). ; : C.P. COMMERCE ALIMENTAIRE - I. Art. 1. 1. La présente convention collective de travail conclue en application des conventions collectives de travail n 5

Nadere informatie

Questions & réponses dans le cadre du cahier spécial de charge «CobiT»

Questions & réponses dans le cadre du cahier spécial de charge «CobiT» Questions & réponses dans le cadre du cahier spécial de charge «CobiT» Paragraphe Page Langue Questions Réponses 1 Généralités Français Votre intention est-elle de travailler avec un seul consultant (personne)

Nadere informatie

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. tot wijziging van het Burgerlijk Wetboek teneinde adoptie door koppels van gelijk geslacht toe te laten

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS BELGISCHE KAMER VAN. tot wijziging van het Burgerlijk Wetboek teneinde adoptie door koppels van gelijk geslacht toe te laten DOC 51 0664/002 DOC 51 0664/002 CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE BELGISCHE VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS 1 er juin 2005 1 juni 2005 PROPOSITION DE LOI modifiant le Code civil afin d autoriser l adoption

Nadere informatie

1) Capacité économique et financière : pouvez-vous confirmer le chiffre d affaires de 20.000.000,00 euros. Celui-ci parait excessif.

1) Capacité économique et financière : pouvez-vous confirmer le chiffre d affaires de 20.000.000,00 euros. Celui-ci parait excessif. Questions 1) Capacité économique et financière : pouvez-vous confirmer le chiffre d affaires de 20.000.000,00 euros. Celui-ci parait excessif. 2) Capacité technique : les références demandées doivent-elles

Nadere informatie

Comprendre et se faire comprendre commence par s exprimer en néerlandais

Comprendre et se faire comprendre commence par s exprimer en néerlandais Comprendre et se faire comprendre commence par s exprimer en néerlandais Begrijpen en begrepen worden begint met het spreken van de Nederlandse taal La langue néerlandaise crée un lien entre nous Wat leest

Nadere informatie

1 la carte d identité électronique pour Belge; 1 de elektronische identiteitskaart van Belg;

1 la carte d identité électronique pour Belge; 1 de elektronische identiteitskaart van Belg; ROYAUME DE BELGIQUE KONINKRIJK BELGIE --- --- SERVICE PUBLIC FEDERAL INTERIEUR Arrêté ministériel du 15 mars 2013 fixant le tarif des rétributions à charge des communes pour la délivrance des cartes d

Nadere informatie

Paritair Comité voor de audiovisuele sector - Collectieve arbeidsovereenkomst van 15 december 2006 met betrekking tôt de eindejaarspremie.

Paritair Comité voor de audiovisuele sector - Collectieve arbeidsovereenkomst van 15 december 2006 met betrekking tôt de eindejaarspremie. Paritair Comité voor de audiovisuele sector - Collectieve arbeidsovereenkomst van 15 december 2006 met betrekking tôt de eindejaarspremie. Artikel 1. Toepassingsgebied Deze collectieve arbeidsovereenkomst

Nadere informatie

- 1747 / 1-97 / 98. Belgische Kamer van Volksvertegenwoordigers. Chambre des Représentants de Belgique PROJET DE LOI WETSONTWERP

- 1747 / 1-97 / 98. Belgische Kamer van Volksvertegenwoordigers. Chambre des Représentants de Belgique PROJET DE LOI WETSONTWERP - 1747 / 1-97 / 98 Belgische Kamer van Volksvertegenwoordigers - 1747 / 1-97 / 98 Chambre des Représentants de Belgique GEWONE ZITTING 1997-1998 (') loktober 1998 SESSION ORDINAIRE 1997-1998 (') pr OCTOBRE

Nadere informatie

19612 MONITEUR BELGE 30.03.2015 BELGISCH STAATSBLAD

19612 MONITEUR BELGE 30.03.2015 BELGISCH STAATSBLAD 19612 MONITEUR BELGE 30.03.2015 BELGISCH STAATSBLAD SERVICE PUBLIC FEDERAL SECURITE SOCIALE [C 2015/22079] 16 MARS 2015. Règlement modifiantlerèglement du 28 juillet 2003 portant exécution de l article

Nadere informatie

BELGISCHE SENAAT SÉNAT DE BELGIQUE

BELGISCHE SENAAT SÉNAT DE BELGIQUE 1-17/2 1-17/2 BELGISCHE SENAAT SÉNAT DE BELGIQUE ZITTING 1995-1996 SESSION DE 1995-1996 21 MEI 1996 21 MAI 1996 Wetsvoorstel strekkende tot het afgeven van een kosteloos afschrift van alle processtukken

Nadere informatie

Hoofdstuk 1 - Toepassingsgebied. Artikel 1.

Hoofdstuk 1 - Toepassingsgebied. Artikel 1. Neerlegging-Dépôt: 14/04/2010 Regist.-Enregistr.: 04/05/2010 N : 99171/CO/324 to Collectieve arbeidsovereenkomst van 25 maart 2010 betreffende de korte modules in diamantopleidingen voor de werknemers

Nadere informatie

BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK PARLEMENT PARLEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE VOORSTEL VAN ORDONNANTIE PROPOSITION D'ORDONNANCE

BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK PARLEMENT PARLEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE VOORSTEL VAN ORDONNANTIE PROPOSITION D'ORDONNANCE A-514/1 2013/2014 A-514/1 2013/2014 BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK PARLEMENT GEWONE ZITTING 2013-2014 18 FEBRUARI 2014 VOORSTEL VAN ORDONNANTIE tot wijziging van artikel 21, III, van het Wetboek der Successierechten

Nadere informatie

12 mesures contre le radicalisme et le terrorisme. 12 maatregelen tegen radicalisme en terrorisme

12 mesures contre le radicalisme et le terrorisme. 12 maatregelen tegen radicalisme en terrorisme 12 mesures contre le radicalisme et le terrorisme 12 maatregelen tegen radicalisme en terrorisme 1. Uitbreiding van de terroristische misdrijven en aanpassing wetgeving met het oog op meer doeltreffende

Nadere informatie

Commission paritaire pour les sociétés de prêts hypothécaires, d'épargne et de capitalisation

Commission paritaire pour les sociétés de prêts hypothécaires, d'épargne et de capitalisation Neerlegging-Dépôt: 24/12/2008 Regist.-Enregistr.: 26/01/2009 N : 90397/CO/308 Paritair comité voor de maatschappijen voor hypothécaire leningen, sparen en kapitalisatie Commission paritaire pour les sociétés

Nadere informatie

39820 BELGISCH STAATSBLAD 15.12.1998 MONITEUR BELGE

39820 BELGISCH STAATSBLAD 15.12.1998 MONITEUR BELGE 39820 BELGISCH STAATSBLAD 15.12.1998 MONITEUR BELGE N. 98 3345 [S C 98/22749] 24 NOVEMBER 1998. Ministerieel besluit tot wijziging van het ministerieel besluit van 29 april 1993 tot bepaling van de modaliteiten

Nadere informatie

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 29 SEPTEMBRE 2003, CONCLUE AU

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 29 SEPTEMBRE 2003, CONCLUE AU CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 29 SEPTEMBRE 2003, CONCLUE AU SEIN DE LA COMMISSION PARITAIRE DE HÔTELIÈRE. PORTANT DE LA CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 1 DU 25 JUIN 1997, SUR D'UNE NOUVELLE CLASSIFICATION

Nadere informatie

PARITAIR COMITE VOOR DE GROTE KLEINHANDELSZAKEN COMMISSION PARITAIRE DES GRANDES ENTREPRISES DE VENTE AU DETAIL PC 311 CP 311

PARITAIR COMITE VOOR DE GROTE KLEINHANDELSZAKEN COMMISSION PARITAIRE DES GRANDES ENTREPRISES DE VENTE AU DETAIL PC 311 CP 311 PARITAIR COMITE VOOR DE GROTE KLEINHANDELSZAKEN COMMISSION PARITAIRE DES GRANDES ENTREPRISES DE VENTE AU DETAIL PC 311 CP 311 COLLECTIEVE ARBEIDSOVEREENKOMST VAN 11 DECEMBER 2013 BETREFFENDE DE TEWERKSTELLING

Nadere informatie

3 1-05- 2007 RÊGISTR, NEERLEGGiNG-DÉPÔT

3 1-05- 2007 RÊGISTR, NEERLEGGiNG-DÉPÔT Paritair Comité voor de bedienden uit de internationale handel, het vervoer en de aanverwante bedrijfstakken Commission paritaire pour les employés du commerce international, du transport et des branches

Nadere informatie

SOUS-COMMISSION PARITAIRE DES ELECTRICIENS: INSTALLATION ET DISTRIBUTION SECURITE D'EMPLOI

SOUS-COMMISSION PARITAIRE DES ELECTRICIENS: INSTALLATION ET DISTRIBUTION SECURITE D'EMPLOI SOUS-COMMISSION PARITAIRE DES ELECTRICIENS: INSTALLATION ET DISTRIBUTION Convention collective de travail du juin 2003. SECURITE D'EMPLOI En exécution de 8 de l'accord national 2003-2004 du mai 2003 Chapitre

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD MONITEUR BELGE 46905 FEDERALE OVERHEIDSDIENST MOBILITEIT EN VERVOER N. 2008 3024 [C 2008/14275] 5 SEPTEMBER 2008. Ministerieel besluit tot bepaling van de modellen van de documenten bedoeld in het koninklijk besluit

Nadere informatie

24002 BELGISCH STAATSBLAD 10.05.2006 MONITEUR BELGE

24002 BELGISCH STAATSBLAD 10.05.2006 MONITEUR BELGE 24002 BELGISCH STAATSBLAD 10.05.2006 MONITEUR BELGE Gelet op de wetten op de Raad van State, gecoördineerd op 12 januari 1973, met name artikel 3, 1, vervangen door de wet van 4 juli 1989 en gewijzigd

Nadere informatie

des Ingénieurs-Conseils C.Ir. FABI - KVIV Raadgevend Ingenieurs à partir du 1 janvier 2014 vanaf 1 januari 2014

des Ingénieurs-Conseils C.Ir. FABI - KVIV Raadgevend Ingenieurs à partir du 1 janvier 2014 vanaf 1 januari 2014 MISSION A Constructions industrielles (Missions d ensembles) OPDRACHT A Industriële constructies (Geheelopdrachten) A Classe - Klasse 1 2 3 4 5 a = 9,0192 11,4255 13,5747 15,4350 17,4016 b = -0,0854-0,0814-0,0875-0,0896-0,0913

Nadere informatie

REGLEMENT CHAMPIONNATS DE BELGIQUE C 500 REGLEMENT BELGISCHE KAMPIOENSCHAPPEN

REGLEMENT CHAMPIONNATS DE BELGIQUE C 500 REGLEMENT BELGISCHE KAMPIOENSCHAPPEN FEDERATION BELGE DE BADMINTON BELGISCHE BADMINTON FEDERATIE REGLEMENT CHAMPIONNATS DE BELGIQUE C 500 REGLEMENT BELGISCHE KAMPIOENSCHAPPEN Version 2013, approuvée par l AG du 26-06-13 Chaque amende est

Nadere informatie

TRACTATENBLAD VAN HET KONINKRIJK DER NEDERLANDEN. JAARGANG 1953 No. 14 Overgelegd aan de Staten-Generaal door de Minister van Buitenlandse Zaken

TRACTATENBLAD VAN HET KONINKRIJK DER NEDERLANDEN. JAARGANG 1953 No. 14 Overgelegd aan de Staten-Generaal door de Minister van Buitenlandse Zaken 1 (1953) No. 1 TRACTATENBLAD VAN HET KONINKRIJK DER NEDERLANDEN JAARGANG 1953 No. 14 Overgelegd aan de Staten-Generaal door de Minister van Buitenlandse Zaken A. TITEL Aanvullend Protocol bij de op 21

Nadere informatie

Grande enquête IPCF - Grote enquête BIBF

Grande enquête IPCF - Grote enquête BIBF 1 Grande enquête IPCF - Grote enquête BIBF Pression fiscale, médias sociaux ou encore législation anti-blanchiment : les comptables-fiscalistes nous disent tout! Fiscale druk, sociale media en witwaswetgeving

Nadere informatie

Groet. Vu l article 108 de la Constitution ; Gelet op artikel 108 van de Grondwet ;

Groet. Vu l article 108 de la Constitution ; Gelet op artikel 108 van de Grondwet ; Version coordonnée Arrêté royal du 07 février 2014 - MB 21/02/2014 Gecoördineerde versie Koninklijk besluit van 07 februari 2014 - BS 21/02/2014 ROYAUME DE BELGIQUE KONINKRIJK BELGIE SERVICE PUBLIC FEDERAL

Nadere informatie

BELGISCH STAATSBLAD 29.12.2014 Ed. 3 MONITEUR BELGE

BELGISCH STAATSBLAD 29.12.2014 Ed. 3 MONITEUR BELGE 106455 FEDERALE OVERHEIDSDIENST ECONOMIE, K.M.O., MIDDENSTAND EN ENERGIE [C 2014/11634] 19 DECEMBER 2014. Koninklijk besluit tot wijziging van het koninklijk besluit van 19 april 2014 tot bepaling van

Nadere informatie